Le Club du doc’ - Lussas -

http://www.lussasdoc.org/presentation_du_club_du_doc,204.html

 Ardèche images  Le Village  F - 07170 LUSSAS  Tél : 04 75 94 25 25  Fax : 04 75 94 26 18

Le Club du doc est une vidéothèque permanente, accessible sur place ou à distance (envoi de copies de travail) et réservée aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel.

Le Club représente actuellement un fonds de près de 17 000 films documentaires, constitué en grande partie des films européens francophones produits depuis 1993, mais également de quelques films étrangers et de films plus anciens, films exemplaires ou remarquables du genre.

Il souhaite s’élargir à l’ensemble des auteurs et producteurs d’autres pays. L’idée est également de remonter dans le temps et d’avoir en dépôt des films anciens voire des classiques, en conservant toujours l’esprit et la démarche du Club.

Films dans la base

De briques et de tôles

Elsa Deshors, 2016

Les habitants d’une favela, au Brésil, luttent pour obtenir l’assainissement collectif et s’organisent en chantiers d’autoconstruction.

Poètes sont encore vivants (Les)

Xavier Gayan, 2015

Un film sur les poètes  ? Et vivants encore  ? C’est le pari du réalisateur Xavier Gayan qui a mené pendant plusieurs mois une série d’entretiens avec des poètes contemporains pour comprendre, par leurs paroles, par leurs gestes, par leurs regards, ce qui incite à faire de la poésie dans un monde où cette pratique paraît plus incongrue que jamais.

Aux marches du Palais

Tuong Vi Nguyen Long, 2015

Paris. D’un côté il y a la rue : la circulation, le bruit, l’agitation… De l’autre, il y a Le Palais de la Femme, imprenable dans son manteau de briques rouges et de céramiques bleues, immobile comme une forteresse. A l’intérieur de ce bâtiment, des femmes vivent. Il y a des vies qui se construisent dans l’adversité, la précarité… Quel imaginaire peut naître d’un univers où tout n’est pas rose  ? Peut-on encore croire aux contes de fées  ?

On ira à Neuilly inch’allah

Anna Salzberg, Mehdi Ahoudig, 2015

A Paris, de jeunes travailleurs de Vélib’ apprennent la lutte et tentent de s’organiser lors de leur première journée de grève. Par son dispositif, le film interroge la relation tendue entre image et son au cinéma.

Tout est écrit

Sonia Ben Slama, 2015

Il y a 70 ans, à Ksour Essaf, au centre de la Tunisie, une jeune femme s’échappait de la maison de son mari et s’élevait pour la seule fois de sa vie contre le maktoub. Aujourd’hui, au même endroit, une jeune fille s’apprête à se marier.

Magna Graecia / Europa Impari

Erwan Kerzanet, Anita Lamanna, 2015

Ce documentaire est un portrait de l’Europe en temps de récession économique, sociale et culturelle. La Calabre (Italie du Sud) fut jadis le berceau de notre modernité, la «  Grande Grèce  », elle a aujourd’hui le caractère d’une marge. Le film est un portrait en cinq tableaux de conversations interrogeant cinq valeurs importantes de notre démocratie : les femmes, l’immigration, le racisme, la police et la justice.

Trêve

Myriam El Hajj, 2015

Riad et ses amis, anciens combattants de la guerre civile, ne vivent plus qu’à travers la passion des fusils et des parties de chasse. En faisant leur portrait, Myriam El Hajj tente de remonter aux origines de la violence. Pour comprendre comment sa génération pourra sortir du cercle vicieux de la guerre.

Kiamou

Benoit Guîchon, 2015

La vieille Kiamou, de la tribu de Néouta à Ponérihouen, se remémore avec nostalgie «  la vie d’avant  ». Elle raconte son quotidien en préparant les feuilles de pandanus qui serviront à la confection des nattes pour les coutumes.

Lois et des hommes (Des)

Loïc Jourdain, 2015

John O’Brien, un pêcheur de la petite île de Bo Finne en Irlande ne savait pas qu’il se lancerait dans une longue croisade quand il a initié avec l’aide d’un groupe d’insulaires, d’experts internationaux et d’ONG, une campagne européenne pour retrouver son droit ancestral de pêcher. Filmé pendant 8 ans, ce documentaire raconte comment cet homme s’est lancé au cœur de la nouvelle réforme de la pêche commune à Bruxelles pour comprendre et essayer de changer le système qui lui a tout enlevé. C’est l’histoire d’un homme, l’histoire d’une communauté, d’un pays et de toute l’Europe entière.

Il s’agit de quitter la terre

Virginie Meunier, 2014

25 ans après la parution de Métamorphoses du travail d’André Gorz, la réalisatrice revisite et interroge la pensée du philosophe, à travers des entretiens avec 6 personnes aux parcours professionnels différents.

Bienvenue la chance

Emmanuel Lautréamont, Gaspard Hirschi, 2014

Un turfiste abonné à la défaite décide de reprendre en main les rênes de son destin en achetant son propre cheval de course. Un ami dépressif se propose pour l’accompagner dans cette aventure de la dernière chance, tandis qu’un courtier moustachu ne tarde pas à dénicher la perle rare. Comme on l’aurait parié, rien ne va se passer comme prévu. Mais le problème c’est que dans cette histoire tout le monde joue pour de vrai.

Sale métier (Un)

Pascal Catheland, 2014

Roger est projectionniste au cinéma Utopia. Ça fait 20 ans qu’il a les mains dans la graisse et qu’il répare des machines fatiguées, qu’il vidange des moteurs assoiffés. Au fil du temps, Roger et ses machines de cinéma ont fini par se ressembler. Aujourd’hui, avec l’arrivée du numérique, le cinéma s’est automatisé et n’a plus besoin de personne pour s’animer. Le monde de Roger change et il doit s’adapter. Dans les cabines d’un cinéma en chantier ou au volant de son Austin de collection, nous suivons Roger dans son combat contre l’effacement.

Souffrance est une école de la sagesse (La)

Ariane Astrid Atodji, 2014

Depuis son arrivée au Cameroun il y a quarante ans, le père de la réalisatrice n’a plus jamais remis les pieds dans son pays natal, le Bénin. Qu’est-ce qui l’aurait poussé à partir sans laisser de traces, à abandonner sa famille et cette enfant qu’il a eue au Bénin exactement l’année de son «  exil  » et dont il n’a plus jamais eu de nouvelles  ?

Michel ou 9 jours dans la vie d’un HO

Blaise Othnin Girard, 2014

Après avoir passé des années sans le voir, Blaise Othnin Girard retrouve Michel à l’hôpital, dans une Unité de Psychiatrie Complexe, alors qu’il habitait auparavant dans un appartement thérapeutique. Sa parole se révèle entre douleur et résistance, humour et lucidité, et nous dévoile une histoire d’amour aux corps empêchés.

Eugène Gabana le pétrolier

Camille Plagnet, Jeanne Delafosse, 2014

Chronique de la débrouille, manuel de survie au Burkina-Faso, ce documentaire raconte une certaine jeunesse pauvre aujourd’hui à Ouagadougou, à travers le quotidien d’Eugène, petit «  affaire man  » de quartier, qui tente de se faire une vie entre petites embrouilles et grande débrouille.

Petites mains

Thomas Roussillon, 2014

Encore une usine qui ferme. Des machines qui partent. Et des femmes qui restent, qui se battent et qui racontent. Une vie de femme, à la machine.

Complexe de la salamandre (Le)

Serge Steyer, Stéphane Manchematin, 2014

Dans les Vosges où il vit en retrait du monde de l’art, un artiste façonne, à son rythme, une oeuvre énigmatique et singulière, à la fois contemporaine et sans âge. Au fil des saisons, entre travail concret et oeuvres rêvées, entre précision du geste et économie de mots, entre promenades en forêt et brefs allers retours à la capitale, Patrick Neu relie l’art des maîtres anciens à la création contemporaine.

Corde du diable (La)

Sophie Bruneau, 2014

«  La corde du diable  » est le nom donné par ses détracteurs au barbelé, ce fil de fer inventé à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. C’est à travers le prisme du fil de fer barbelé que ce documentaire aborde l’épineuse question de la surveillance et du contrôle.

C’était un mardi 11

Rafaël Gutierrez Pereira, 2014

11 septembre 1973, le président socialiste Salvador Allende est renversé par un coup d’Etat militaire ; assassinats, prison, torture et exil marqueront cette époque sombre de l’histoire du Chili. Le film recueille l’expérience particulière et unique d’une dizaine de personnes qui racontent «  leur  » 11 septembre.

Après nous ne restera que la terre brûlée

Delphine Fedoroff, 2014

En avril 1986, l’homme est confronté à l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Un village et ses habitants refusent l’intégration dans une zone d’exclusion. Ils persistent à vivre sur leurs terres, à travers leurs rites et leurs histoires.

Vivant !

Vincent Boujon, 2014

Cinq garçons ont décidé de s’initier au saut en parachute.  ! Dans ce film drôle et sensible, ils vont éprouver cette fraction de seconde où l’on se décide à plonger dans l’inconnu. Où l’on prend conscience de sa fragilité, d’une mort possible, mais aussi de l’ampleur du monde et de l’intensité de la vie.  ! Ce qui les rassemble  ? Leur séropositivité.

En équilibre

Anna Rok, 2014

Depuis qu’elle vit en France, c’est la première fois que Zaïnaba traverse un moment difficile. Parmi d’autres démarches, elle a besoin d’apprendre à faire du vélo, pour être plus libre et plus indépendante.

Mare Magnum

Ester Sparatore, Letizia Gullo, 2014

Ce documentaire suit la campagne électorale houleuse de la candidate municipale écologiste Giusi Nicolini à Lampedusa, et offre un point de vue inédit sur cette île.

Before we go

Jorge Léon, 2014

Bruxelles. Opéra de la Monnaie. Trois personnes en fin de vie rencontrent des chorégraphes, acteurs et musiciens. Ils participent à une expérience unique où se mêlent musique, danse et silence. Leur quête prend la forme d’un hommage rendu à la fragilité humaine, entre réel et représentation, corps tragiques et esprits libres. Ensemble, ils questionnent leur propre rapport à la mort.

Haunted

Liwaa Yazji, 2014

Syrie. Parmi les dévastations de la guerre, il y a aussi ceci, plus discret, néanmoins vital : l’exil. Partir, rester  ? Question à laquelle s’attèle Liwaa Jazji, en suivant plusieurs personnages…

Petits gars de la campagne (Les)

Arnaud Brugier, 2014

En cinquante ans, l’agriculture française a changé du tout au tout. Une transformation radicale inédite dans l’histoire qui entraîna de profondes mutations économiques, sociales et environnementales. Derrière cette révolution restée silencieuse, il y a la PAC, la Politique Agricole Commune. Ce documentaire nous plonge au cœur de cette volonté politique initiée à l’échelle européenne il y a 60 ans, avec l’ambition de contribuer à remettre l’agriculture au cœur d’un débat public dont elle a été écartée pendant trop longtemps.

No gazaran

Doris Buttignol, Carole Menduni, 2014

Carnet de route d’une mobilisation citoyenne imprévue autour du mouvement de résistance contre l’exploitation du gaz de schiste.

Fifi hurle de joie

Mitra Farahani, 2013

Fifi hurle de joie témoigne des deux derniers mois de la vie de Bahman Mohassess, légende de l’art moderne iranien. Ce curieux Diogène contemporain, après un exil volontaire d’une trentaine d’années, s’apprête à réaliser son œuvre ultime. Celle-ci lui est commandée par deux admirateurs, artistes eux-mêmes, venus d’Iran. L’intrigue se dirige progressivement vers l’histoire de ce «  chef-d’œuvre inconnu  ».

Hustlers (Les)

Egome Amah, 2013

Ekoué, Leon, Blacky et Zorro vivent à Katanga, le bidonville des pêcheurs du port de Lomé au Togo. Toujours ensemble, ils se font appeler les «  Hustlers  ». À quarante ans passés, tous veulent s’en sortir, en finir avec cette vie faite de petits boulots durs et épuisants, de menus larcins et de moments d’oubli dans l’alcool ou la drogue. Le film raconte leur lutte, le quotidien de ces hommes qui vivent sur un fil, entre survivre et sombrer.

Visages d’une absente

Frédéric Goldbronn, 2013

L’absente, c’est la mère disparue du réalisateur, une figure qu’il convoque en interrogeant la mémoire de ses enfants, nés de pères différents et qui n’ont pas grandi ensemble. Il confronte ces mémoires aux traces que sa mère a laissées, lettres ou photos sans légendes. Il retourne sur les lieux qu’elle a traversés, découvre l’histoire douloureuse de son enfance sous l’Occupation. Au fur et à mesure, ces fragments s’assemblent, restituant l’unité d’une vie qui, dans son désordre même, dit quelque chose de la liberté d’une femme du vingtième siècle.

Adela

Avril Besson, 2013

Adela et son mari Georges, sont tous les deux Roms, originaires d’un village au Nord-Ouest de la Roumanie. Ils sont arrivés en France il y a dix ans et ont été ballottés de bidonvilles en hôtels sociaux avant de s’installer il y a quelques mois, au bord de la Nationale 7, au Sud de Paris. Adela évoque, face à la caméra d’Avril Besson, son quotidien, ses craintes et ses difficultés. Chaque jour, Adela construit l’avenir de ses enfants.

Love in Siberia

Andzhela Abzalova, 2013

Une jeune fille cherche par tous les moyens à rencontrer son prince charmant. Une réalisatrice décide de faire le point sur son couple. De la rencontre de ces deux histoires se dessine un tableau cinglant et drôle des vies et idéaux des deux femmes – issues de deux générations différentes – dans la Sibérie d’aujourd’hui, au cœur d’une société cruelle et avide.

Mec du quartier (Un)

Carlos Rodríguez Aristizábal, 2013

Ce documentaire suit un jeune homme issu d’un quartier colombien défavorisé qui place tous ses espoirs, et ceux de son entourage, dans le championnat de boxe.

Vers le ciel

Kiri Lluch Dalena, 2013

C’est l’histoire d’un frère et d’une soeur de onze et huit ans, survivants d’un cyclone meurtrier à Iligan sur l’île de Mindanao en décembre 2011.

Je n’oublierai jamais

Mariam Chachia, 2013

La grand-mère de la réalisatrice, une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale, raconte son histoire…

Ombres, un conte familial (Les)

Leïla Férault-Lévy, 2013

Édouard Rosenblatt naît en 1944 en Pologne, dans l’étable de paysans où se cachaient ses parents. Son père le dépose sur une fenêtre, avant d’être abattu par les Allemands et jeté dans une fosse dans la forêt. Après la guerre, émigrée en France, sa mère négocie durement le retour d’Édouard avec la famille polonaise qui l’a recueilli. 46 ans plus tard, Édouard Rosenblatt érige un cénotaphe : un tombeau vide, sans corps, pour son père inconnu. À travers cette sépulture, Leïla Férault-Levy, sa nièce, interroge les traces du génocide sur trois générations en France et en Pologne.

Kelly

Stéphanie Régnier, 2013

À portée de regard, l’Europe se profile comme une entité floue. Elle reste inatteignable pour Kelly qui l’observe avec rage. Devant la caméra elle rejoue son destin : sa vie sage au Pérou, sa vie clandestine en Guyane française, la famille, l’amour, la débrouille…

Garçon boucher

Florian Geyer, 2013

Miguel, 17 ans, tombe dans la boucherie après un échec scolaire. Au programme de son apprentissage, à l’école et en boutique, une «  rééducation  » quasi militaire : port de l’uniforme, polissage du langage, maîtrise de l’anatomie et des techniques de découpe. Miguel devra surmonter différentes épreuves pour être admis dans les ordres de la corporation. Échec ou réussite, sa métamorphose est en marche.

Quand je serai dictateur

Yaël André, 2013

À travers la figure d’un ami disparu et les morceaux récupérés de vieux films d’amateurs en super-huit, Yaël André signe d’éblouissantes variations sur le deuil, le temps qui passe, le cinéma et les vies qu’il permet d’inventer.

Parcelles

Inès Compan, 2013

Portraits croisés de jardiniers de cultures contrastées, au cœur des jardins collectifs de l’espace urbain de Toulouse. Dans l’enclos de leurs parcelles, à travers gestes et paroles, ils expriment une part intime de leur identité et de leur relation au territoire. De singulières géographies s’y dessinent, entre eden et enfer…

Avec presque rien…

Nantenaina Lova, 2013

Derrière sa caméra, le réalisateur pose un regard sans condescendance sur ses compatriotes de Madagascar, ceux qui, avec leurs forces et leur âme comme seules ressources, créent des objets, de la musique ou de grands discours.

Y volveré

Elvira Diaz, 2013

Ancien réfugié politique chilien, Porfirio, non-voyant depuis un accident lié à son engagement, revient au Chili pour la première fois après 30 ans d’exil en France. Filmé par sa nièce et guidé par sa fille, il part, espérant trouver une confirmation à son parcours.

Conversation animée avec Noam Chomsky

Michel Gondry, 2013

À travers une série d’entretiens, Michel Gondry illustre, au sens propre comme au figuré, les théories de Noam Chomsky, ainsi que les moments personnels que Chomsky révèle, dans un film d’animation, où la créativité et l’imagination de Gondry se mettent au service de la rigueur intellectuelle de Chomsky.

Dormir, dormir dans les pierres

Alexe Poukine, 2013

L’oncle de la réalisatrice est mort de froid il y a trois ans. Il était sans-abri. Comment a-t-il pu en arriver là  ? Pour essayer de comprendre «  l’itinéraire de son naufrage  », elle filme pendant trois ans le quotidien de deux «  SDF  », Joe et Bart.

Chasse au Snark (La)

François-Xavier Drouet, 2013

En Belgique, le Snark accueille une trentaine d’adolescents inadaptés au système scolaire à cause de graves troubles de comportement. L’éducation non-répressive qui y est pratiquée essaie de leur faire redécouvrir la nécessité des règles de la vie collective. Entreprise qui n’est pas assurée d’être couronnée de succès. Mais les éducateurs ne se donnent jamais le droit de baisser les bras.

Gardiens du nouveau monde (Les)

Flo Laval, 2013

Un documentaire sur les hacktivistes, ces hackers qui ont fait le choix de l’engagement politique aux côtés des ONG et des cyberdissidents.

Être sans avoir

Christophe Ferrux, 2013

Il y a 35 ans, Jean-Paul Grospélier abandonne son travail de dessinateur dans un cabinet d’architecte et, à 21 ans, se lance, comme beaucoup à cette époque, dans le rêve d’un retour à la terre. Il déniche dans le Haut-Jura la ferme idéale : isolée, sans eau ni électricité et surtout sans loyer. 35 ans après, Jean Paul habite toujours sans confort, cette presque ruine, alors que beaucoup des candidats à la vie nouvelle des années 70 ont remballé leurs rêves. Lui a tenu bon, toujours décidé à être pauvre et heureux à la fois.

Boy Saloum

Audrey Gallet, 2013

Ils ont trente ans, une énergie de feu et un charisme hors du commun. En 2011, ces jeunes Sénégalais créent le mouvement «  Y’en a marre  ». Ils ne savent pas encore qu’ils vont rejoindre la grande Histoire en prenant la tête de la contestation sociale contre le régime. Symboles d’une jeunesse africaine ancrée dans l’époque, ouverte sur le monde et avide de culture, ils sont attachés à la démocratie et ont le courage de se battre pour la faire valoir, bien loin des clichés occidentaux sur l’Afrique.

Sarajéviens

Damien Fritsch, 2013

Alors que toutes les caméras du monde ont détourné leurs objectifs, qui sont aujourd’hui les Sarajéviens  ? Comment se projeter dans le futur lorsque les fondements de ce qui crée une société ont éclaté  ? En explorant la mémoire des Sarajéviens, nous cheminons entre passé, présent et avenir en évoquant leurs espoirs et leurs doutes dans une ville en pleine mutation. Une quête cinématographique pour recréer une image contemporaine de Sarajevo.

Ken Bugul : personne n’en veut

Silvia Voser, 2013

Ken Bugul est une écrivaine sénégalaise, qui vit là où son âme est ancrée, en Afrique. Roman après roman, elle compose une peinture de sa vie de femme, de ses amours, de ses peines et des rapports entre son continent et l’occident. D’où que l‘on vienne, où que l’on vive dans ce monde, ses rires sont nos rires, ses larmes sont nos larmes, ses espoirs sont les nôtres. Ils ont le même éclat, le même goût de sel, la même fraîcheur. Écrire, dit Ken Bugul, c’est éblouir les sens, et les sens n’ont pas de couleurs. Ce documentaire part à sa rencontre.

Promesse de Franco (La)

Marc Weymuller, 2013

Au nord de l’Espagne, en plein cœur de l’Aragon : des maisons en ruine, des façades éventrées et des rues qui se perdent parmi les décombres. Ce sont les restes de l’ancien village de Belchite qui fut le théâtre, durant la guerre civile espagnole, de très violents combats. À quelques centaines de mètres de là, on trouve le «  nouveau  » village, construit dans les années cinquante, sur l’ordre de Franco. Les deux villages vivent ainsi, côte à côte, dans la coexistence énigmatique du passé et du présent.

Iran, cri d’un peuple indigné

Jamshid Golmakani, 2013

Comment la population iranienne peut-elle supporter l’oppression et la répression que lui impose la République Islamique instaurée par les ayatollahs depuis la Révolution de 1979 ? Comment un peuple cultivé se retrouve-t-il privé de ses droits fondamentaux et muselé par un régime totalitaire, au point de devoir accepter le résultat d’élections truquées ? En partant du soulèvement populaire et de la répression qui ont suivi la parodie d’élections présidentielles de 2009, l’enquête menée raconte la résistance pacifique de ceux qui n’adhèrent pas aux règles islamiques.

Escale (L’)

Kaveh Bakhtiari, 2013

Ce documentaire nous plonge dans l’univers de la clandestinité parmi les migrants en «  escale  » en Grèce.

Pour Ulysse

Giovanni Cioni, 2013

Le réalisateur invente un film avec des ex-toxicomanes, des gens sortis de prison, des sans abris, des personnes avec des problèmes psychiatriques… pensionnaires d’un centre de socialisation.

Portugal : la voie de l’incertitude

François Manceaux, 2013

Tourné au Portugal au cours des années 2010 et 2011, ce documentaire analyse le processus du laboratoire d’austérité imposé par le jeu de la finance mondiale. à travers une série d’entretiens croisés, le film montre que cette expérimentation portugaise est plus que jamais d’actualité aujourd’hui et peut apparaître comme une réalité prémonitoire pour l’avenir du modèle social et économique européen.

Lois de Mathieu (Les)

Marc Schmidt, 2012

Marc Schmidt a choisi de filmer Matthew, un ami d’enfance atteint d’autisme. À cause de sa maladie, Matthew se livre un combat intérieur pour tenter de mettre un peu d’ordre dans le chaos qui l’entoure. Mené avec des règles qu’il fixe lui-même, son combat quotidien a des conséquences désastreuses

Peuple, un bus, une foi (Un)

Simplice Ganou, 2012

Le «  car rapide  » est ce qu’on peut appeler le taxi-brousse de la ville. Symboles du Sénégal, ces camionnettes de couleur orange, bleue et blanche sont des œuvres d’art roulantes. Ce court-métrage nous fait voyager avec eux…

Aïda la bouchère

Rakia Laminou Kader, 2012

Ce court-méatrge suit Aïda, bouchère sénégalaise, qui suit les traces de ses parents.

Bismarck est foutu

Carole Equer-Hamy, Martine Scemama, 2012

À Cherbourg en 1942, l’arrestation d’une faiseuse d’anges, de ses pourvoyeuses, de ses «  patientes  », mobilise le temps et l’énergie des policiers et des juges dans cette ville la plus occupée de France. Cette traque conduira à la mise à mort de l’avorteuse par une juridiction politique mise en place par Vichy : le Tribunal d’État.

Henri Atlan

Jean-Paul Thaens, 2012

Sciences, philosophie, exégèse des mythes et légendes, l’œuvre d’Henri Atlan est transversale et transdisciplinaire. Elle est une exigeante invitation à l’étude, ainsi qu’un patient et constant travail de dévoilement de nos illusions et de nos déterminismes. Un «  jeu de savoirs  » entre la science actuelle et les «  savoirs traditionnels  » qui nous est relaté dans ce documentaire.

Mohammad sauvé des eaux

Safaa Fathy, 2012

Le frère de la réalisatrice a vécu en Haute-Egypte. Il souffrait d’une insuffisance rénale grave. Le film raconte son histoire avant et après sa mort en juin 2010. A travers ce protagoniste et ses interrogations, le film aborde des thèmes aussi personnels que le rapport au corps, à la tradition, à la religion, à la famille et à la guérison en Egypte, dans un contexte d’un pays en révolution dont l’enjeu est précisément le respect de la dignité humaine. Le film aborde également le problème de l’industrialisation sauvage et de ses conséquences sur l’écologie.

Géographie humaine

Claire Simon, 2012

Portrait documentaire de la gare du Nord. On y passe, on la traverse qu’on vienne de banlieue, de province ou de l’étranger.

Dossier 332 (Le)

Noëlle Pujol, 2012

L’histoire du Dossier 332 est construite à partir de documents issus du dossier d’archives personnelles de la réalisatrice à la DDASS. Ces documents révèlent la description de vies qui se jouent en quelques phrases, mais également l’histoire d’une écriture qui se donne à entendre : le portrait d’une bureaucratie constitutive de l’État contemporain.

Profession journaliste

Julien Després, 2012

Une réflexion sur l’état de la profession journalistique actuelle. En passant par les témoignages de journalistes contemporains, et en revenant sur l’histoire du journalisme, le film expose les liens entre les journalistes, le politique et le financier.

Shebabs de Yarmouk (Les)

Axel Salvatori-Sinz, 2012

À Yarmouk en Syrie, camp de réfugiés palestiniens, les Shebabs est le nom d’un groupe constitué d’amis depuis l’adolescence. A la veille de l’âge adulte, et malgré un contexte difficile, ils ont une véritable soif de vie, un besoin de liberté tout en restant lié au groupe. Entre désir de révolte et perspective d’une vie bien ordonnée, les choix sont difficiles à faire.

Jeunesse amoureuse (Une)

François Caillat, 2012

Le narrateur raconte sa jeunesse amoureuse dans le Paris des années 1970 : un récit d’éducation sentimentale, à cœur et corps perdus ; une histoire intime autant que l’aventure d’une génération ; un film sur la difficulté d’aimer.

Relève (La)

Juliette Warlop, 2012

Cela fait plus de trente ans que Didier Ménard est médecin généraliste à la cité du Franc-Moisin (Seine Saint-Denis). Mais qui va le remplacer quand il va prendre sa retraite  ? Comment donner envie à de jeunes médecins de venir s’installer dans ce quartier déshérité  ? Épaulé par une association implantée de longue date, il crée un centre de santé associatif inédit, réunissant médecins et médiatrices de santé. Ce documentaire suit les débuts de ce centre.

Nos petites Espagnes

Ismaël Cobo, Xavier Baudoin, 2012

Ce documentaire se propose de donner un aperçu de la richesse et de la diversité de l’immigration espagnole en France à travers les lieux de vie et de mémoire que sont ses « casas, centros, hogares, colonias » disséminés dans tout l’Hexagone.

D’une école à l’autre

Pascale Diez, 2012

Ils ne se seraient jamais rencontrés sans la volonté d’une poignée d’adultes bien décidés à remédier à l’absence de mixité sociale dans les écoles parisiennes. Quarante-cinq enfants de quartiers différents ont mélangé leurs horizons et revu leurs préjugés au cours de l’année scolaire 2010/2011. Ensemble, ils ont créé un spectacle qui reflète la diversité de leurs origines, de leurs cultures et de leurs savoirs. Pascale Diez les a accompagnés et donne à voir, au plus près des visages et des corps, comment on grandit au contact de l’altérité.

Déménagement (Le)

Catherine Rechard, 2012

À Rennes, comme dans beaucoup d’autres villes françaises, la Maison d’arrêt construite au début du 20ème siècle déserte le centre ville pour un centre pénitentiaire situé en périphérie. Alors que le déménagement approche, les personnes détenues et les personnels se questionnent : quelle sera la vie dans cette nouvelle prison  ? Dans les deux établissements, le film s’interroge avec les personnages, sur la façon dont l’architecture interfère dans le mode de fonctionnement d’une prison.

Cercle (Le)

Rémi Briand, 2012

Dans un village sacré du sud de l’inde, un vieux brahmane charismatique s’efforce depuis 80 ans de rassembler des ouvrages littéraires du monde entier. À force d’abnégation et de conviction, il a réussi à constituer à ce jour une des bibliothèques les plus importantes de l’État du Karnataka, plus de 70 000 livres.

Plaine de Sodome (La)

Yaël Perlman, 2012

À moins 398m sous le niveau de la mer, frontière Israëlo-jordanienne, Neot Hakikar est un village agricole coupé du monde dans la plaine désertique de Sodome. Dans ce microcosme, se croisent le mythe ancien de Sodome, la désillusion du rêve sioniste, et le travailleur venu de l’étranger.

Rite, la folle et moi (Le)

Gentille Assih Menguizani, 2012

L’Akpéma est un rituel, en pays Kabié (au nord du Togo), au cours duquel les femmes âgées apprennent aux jeunes filles comment devenir des femmes dignes et mûres. Au cours de son initiation, Gentille apprend des secrets sur l’histoire de sa grand-mère. Elle comprend aussi pourquoi son père la maltraitait. Aujourd’hui, choisie comme marraine pour l’Akpéma de sa petite sœur, il lui revient de transmettre à celle-ci cette histoire qu’elle a portée en elle, comme une femme porte un bébé en son sein.

Même pas mal

Nadia El Fani, Alina Isabel Perèz, 2012

Ce film relate les deux luttes que Nadia El Fani a menées pendant qu’elle réalisait son film Laïcité Inch’Allah !. Sa lutte contre les extrémistes et les attaques violentes dont elle a été la cible et sa lutte contre la maladie.

Terre promise

David Foucher, 2012

Un groupe de citoyens achète un terrain agricole pour permettre l’installation de Julien Bonnet, jeune maraîcher en agriculture biologique, puis la création d’une AMAP.

Discriminations

Hubert Budor, 2012

Depuis plus de 15 ans, une avocate en droit social et un syndicaliste tentent de faire reculer les discriminations dans le monde du travail. Un documentaire sur leur combat.

Conti (Les)

Jérôme Palteau, 2012

À l’annonce de la fermeture de l’usine Continental de Clairoix (Oise), les 1120 employés, les « Conti », entament un combat long et exemplaire pour faire valoir leurs droits. Ce documentaire suit ce combat.

Ladies’Turn. Le Défi d’un tournoi de foot féminin au Sénégal, sur les terrains de quartier

Hélène Harder, 2012

Organiser un tournoi de football féminin est le défi de l’association sénégalaise « Ladies’ Turn ». Investir le terrain en bravant tabous et préjugés est le pari que Seyni, pionnière du foot féminin au Sénégal et ancienne capitaine de l’équipe nationale, propose aux filles des quartiers. À travers le suspense de la compétition et les différentes histoires des personnages, apparaît une société africaine et musulmane en pleine mutation. Au-delà du désir de remporter la finale se joue peut-être l’aspiration à une autre victoire. En s’appuyant sur la magie du football, c’est l’histoire d’un combat et des solidarités qui en découlent que raconte le film.

Harcelé à perdre la raison

Daniel Kupferstein, 2012

Le film retrace la lente « descente aux enfers » de Jean-Michel Rieux, employé communal des Parcs et Jardins de Béziers. Au-delà du drame, c’est toute la mécanique du harcèlement qui est décortiquée grâce aux témoignages des membres de la famille, des amis et des collègues de travail.

Ils ont filmé les grands ensembles

Laurence Bazin, Marie-Catherine Delacroix, 2012

Regard sur la banlieue à travers ceux qui l’ont vécue et qui l’ont filmée : le film est réalisé à partir d’une collecte de films super 8 amateurs.

Héros sans visage

Mary Jimenez, 2012

Documentaire sur trois moments d’une « guerre pour survivre » de groupes de migrants à Bruxelles, à Liège, et à la frontière tunisienne.

Puisqu’on nous envoie promener

Katie Baillot, Oriane Descout, Erwan Ricordeau, 2012

Ils sont une centaine de sans-papiers, de toutes origines, partis de Paris avec la ferme intention de parvenir à Nice pour le sommet France-Afrique. Ultime défi à l’interdiction de circuler qui les frappe, ils traversent le pays à pied.

Mbëkk mi, le souffle de l’océan

Sophie Bachelier, 2012

Mbëkk mi… Deux mots wolof qui évoquent l’émigration clandestine. L’expression claque telles ces pirogues qui se cognent aux vagues de l’océan et se fracassent souvent au bout de leur errance. Mais Mbëkk mi, c’est avant tout le refus de se résigner aux coups meurtriers du destin. Si ces jeunes Sénégalais dans la force de l’âge affrontent mille périls, c’est dans l’espoir d’une vie meilleure. Que se passe-t-il de l’autre côté du désastre  ?

Au prochain printemps

Luc Leclerc du Sablon, 2012

Septembre 2006, mai 2007, c’est le temps de la campagne pour l’élection du nouveau président de la République française. Au café, chez le coiffeur, à l’atelier, là où nous vivons, où nous travaillons, nous nous sommes rencontrés. Moments choisis dans la vie du pays.

Pierre Rabhi : la reconquête du songe

Marie-Dominique Dhelsing, 2011

Un portrait de Pierre Rabhi : agriculteur, penseur, écrivain, précurseur de l’agroécologie.

Familles de Marianne Berenhaut (Les)

Violaine de Villers, 2011

Un portrait Marianne Berenhaut de qui ne décrit pas un processus créatif ni ne prétend montrer l’évolution stylistique d’une artiste mais tente plutôt de traduire en images et en sons, la logique créative de l’artiste. Violaine de Villers construit son film à partir de deux matériaux : l’histoire/les histoires dites par l’artiste et les œuvres…

Sens de l’âge (Le)

Ludovic Virot, 2011

Six octogénaires témoignent de leurs tentatives à s’adapter aux difficultés physiques et à accepter les désirs qui changent. Leur longue expérience et leur soif de vie les incitent à se détacher des contraintes quotidiennes pour savourer un temps pour soi.

Wanted

Ali Essafi, 2011

Les années soixante-dix au Maroc. Les révoltes étudiantes revendiquent liberté et démocratie. Pour échapper aux arrestations de masse, Azziz accepte de vivre sous une fausse identité.

Fils de la terre (Les)

Édouard Bergeon, 2011

Le film d’Edouard Bergeon nous propose de faire la connaissance d’un jeune producteur de lait, Sébastien Itard, possédant un cheptel de 80 vaches laitières dans le département du Lot, et qui, si tout se déroule comme le prévoient les carnets de comptes au début du film, va devoir partir… Pour aller où  ? Et pour faire quoi  ?

À te regarder, ils s’habitueront

Raphaël Girardot, Maxime Sassier, 2011

L’atelier du lycée Jean Renoir de Bondy (93) prépare des élèves volontaires au concours que Sciences-Po Paris a créé pour les élèves défavorisés. Il est au cœur d’une politique de discrimination positive encore balbutiante…

Silencis

Max Renault, Silvia Castro, 2011

Retour sur la guerre civile espagnole à travers les mémoires d’un soldat de l’armée républicaine.

Khmer rouge et le non-violent (Le)

Bernard Mangiante, 2011

En 2009, à Phnom Penh, Douch, l’ex-directeur du terrible centre de détention S21, est le premier haut dignitaire du régime khmer rouge à être jugé pour crimes contre l’humanité. François Roux, un avocat adepte de la non-violence, accepte de le défendre. Ce film suit le face-à-face entre le disciple de Pol Pot et celui de Gandhi, de la préparation du procès au verdict.

Misère bleue (La)

Brigitte Lavégie, 2011

Le soleil ne brille pas au même prix pour tout le monde… Une plongée dans la violence de la guerre aux pauvres qui sévit à Cannes.

Romanès

Jacques Deschamps, 2011

Le cirque Romanès : un cirque à taille humaine, où la nature gitane est mise en valeur. Ce film est l’histoire de la vie de saltimbanques qui veulent préserver ce qui compte le plus pour eux : le droit d’être nomades et libres.

Face cachée de Hiroshima (La)

Kenichi Watanabe, 2011

Ce documentaire revient sous un angle inédit sur les faits qui ont entouré les premières explosions atomiques de l’histoire de l’humanité, Hiroshima et Nagasaki.

J’étais en prison et vous m’avez visité

Jacqueline Gozland, 2011

Chaque jour dans les prisons, des hommes et des femmes de foi, catholiques, musulmans, juifs, protestants, bouddhistes, orthodoxes, accompagnent les détenus. Ils sont aumôniers des prisons. Dans le plus grand secret, ils captent la parole enfouie de ces emmurés et peuvent permettre à l’homme de faire son chemin.

Moulin-Galant, la question rom

Mathieu Pheng, 2011

Le département de l’Essonne compte une vingtaine de bidonvilles roms sur son territoire. Environ 900 personnes vivent ainsi en marge de la société, entre installations clandestines et expulsions à répétition. Le documentaire, « Moulin-Galant, la question Rom » raconte plus d’un an de la vie du plus grand bidonville du département.

Nos fiançailles

Chloé Mahieu, Lila Pinell, 2011

La vie de jeunes gens au sein de la communauté catholique traditionaliste, et leur apprentissage spirituel, social et amoureux.

Éclats. Ma gueule, ma révolte, mon nom (Les)

Sylvain George, 2011

Éclats de voix, éclats de rire, éclats de rage  ; bribes de mots, d’images et de mémoire  ; paroles du proche et du lointain, d’hier et d’aujourd’hui, d’Afrique, Moyen-Orient, Europe  ; maladies disparues, mains de métal, souffle du vent, geste du soleil au couchant, reflets rouge-sang  ; rafles policières, cortèges guerriers, cour d’injustice… Pour une cartographie de la violence infligée aux personnes migrantes, de la répétition de la geste coloniale, et du caractère inacceptable du «  monde comme il va  ».

Vers où Israël ?

Camille Clavel, 2011

Ce documentaire propose un voyage à travers les racines d’un conflit qui est avant tout un conflit de mémoire : la mémoire juive d’un côté, la mémoire palestinienne de l’autre.

Dérobées

Pascaline Simar, 2011

Voyage dans les Balkans, plaque tournante des trafics de femmes à l’intérieur de l’Europe. Croisant situations du quotidien, images figuratives, questionnaires et formulaires administratifs, « Dérobées » propose sur un mode poétique une analyse politique du trafic des femmes en Europe.

Nés derrière les pierres

Carina Freire, 2011

La réalisatrice réalise à l’aide de photographies un portrait de sa famille : d’un côté, ses parents, qui ont immigré en Suisse, de l’autre les parents de son compagnon, des universitaires suisses.

Convention : Mur noir/Trous blancs

Joris Lachaise, 2011

Comment un film qui prend comme point de départ la post-colonisation en Afrique rejoint la question plus générale de la colonisation des esprits et des corps par toutes les formes de « convention » ? Et comment, la célébration du cinquantenaire de l’indépendance au Mali, ce mois de septembre 2010, devient matière à interroger la fonction du rhapsode, de celui qui raconte et par conséquent crée ?

Blagues à part

Vanessa Rousselot, 2011

Convaincue que le rire ne connait pas de frontière, la réalisatrice sillonne la Palestine à la recherche de l’humour…

Nous sommes debout ce matin. Les Cotonculteurs du Burkina Faso en route vers le Forum Mondial de Dakar 2011

Guylène Brunet, 2011

Depuis 2003, le Burkina Faso est devenu le terrain d’expérimentation de Monsanto. Le SYNTAP (syndicat des travailleurs de l’Agro Pastorale) organise la lutte des paysans contre les OGM, pour le droit a utiliser leurs semences, contre l’accaparement de leur terre, et pour qu’ils ne soient pas réduits pas au statut d’ouvriers agricoles au service de l’Agro-business.

Enfants d’Hampaté Bâ (Les)

Emmanuelle Villard, 2011

À travers les souvenirs personnels du slammeur peul Souleymane Diamanka et la destinée de sa famille, c’est d’un multiculturalisme qu’on explore. Entre tradition et modernité, héritages et acquisitions, un film sur l’identité et ses multiples visages.

Bataille des musées (La)

Philippe Tourancheau, 2011

Quatre musées français, et non des moindres, sont confrontés à des demandes pressantes de restitutions d’œuvres d’art. Les demandes se multiplient et la polémique fait rage. Violation du principe d’inaliénabilité des collections nationales pour les uns, juste réparation à l’égard des victimes de la colonisation pour les autres.

Bonheur… terre promise (Le)

Laurent Hasse, 2011

L’idée de départ est simple, elle consiste à effectuer une traversée de la France, seul et à pied, avec pour tout bagage une caméra. Une seule et même notion habite et motive l’expédition du réalisateur : une réflexion sur le bonheur et le sens de la vie.

Ange de Doel (L’)

Tom Fassaert, 2011

Situé à proximité du port d’Anvers, Doel est un village qui encombrait l’expansion mégalomane de la ville depuis des décennies. Alors que Doel est en train de mourir doucement, Emillienne essaie de vivre comme si rien n’avait changé.

Disparaissez les ouvriers !

Christine Thépénier, Jean-François Priester, 2011

Le vain combat des 140 ouvriers de l’usine de Legré-Mante, leader sur le marché mondial d’acides tartriques…

Entrée du personnel

Manuela Frésil, 2011

Ce film raconte le destin commun des ouvriers de la viande des grands abattoirs industriels. Manuela Frésil s’est introduite au cœur d’une dizaine d’abattoirs industriels français, du petit matin à la sortie d’usine, au côté d’ouvriers à la chaîne…

Et ta soeur

Nicolas Barachin, Sylvie Leroy, 2011

San Francisco, 1979 – Paris, 2010 Entre ces 2 dates, 30 ans se sont écoulés pendant lesquels les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence ont toujours été présentes auprès des hommes et des femmes qui luttent contre les discriminations, l’homophobie et le VIH sida.

Je vous écris du Havre

Françoise Poulin-Jacob, 2011

Ce film est une invitation au(x) voyage(s) dans le temps, dans la ville du Havre, dans l’enfance…

Ricercar

Henry Colomer, 2010

Pendant huit mois, Henry Colomer a filmé le travail de deux facteurs de clavecins exceptionnels, Philippe Humeau et Emile Jobin. Un film sur la musique baroque, sur l’écoute intérieure du son d’un instrument à venir, et sur l’écoute mutuelle de musiciens qui s’enrichissent de leurs expériences partagées.

Prix du sang (Le)

Anne Elisabeth Ngo Minka, 2010

Ce film interroge un concept, ou plutôt une abstraction : la virginité. Pour la représenter, la réalisatrice utilise des symboles et des voix. Et parce que cette question est au centre de plusieurs religions, elle interroge l’islam et le catholicisme, mais aussi la tradition et le point de vue scientifique.

Il nous faut regarder. Libres Itinéraires d’exil de Jordi et José

François Boutonnet, 2010

Le film évoque la vie de deux personnages hors du commun, Jordi et José, qui ont connu, enfants, la guerre d’Espagne, la retirada, les camps, l’exil. Ces libres héritiers de la révolution espagnole ont cependant construit dans le sud de la France une vie riche, inventive, altruiste et exemplaire. Malgré l’exil et peut-être même à cause de l’exil…

Nostalgie de la lumière

Patricio Guzmán, 2010

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d’une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparus…

Aire (L’)

Laetitia Jacquart, 2010

Une rencontre, sur une aire de voyageurs, entre deux personnage : Françoise, qui y vit, et Dominique, le gardien.

Koukan Kourcia ou le Cri de la tourterelle

Sani Elhadj Magori, 2010

Un long voyage du Niger à la Côte d’Ivoire, à la rencontre des Nigériens poussés à l’exil il y a vingt ans par les chants d’une cantatrice, qui les incitaient à quitter leur pays pour trouver du travail et subvenir aux besoins de leur famille.

Place (La)

Marie Dumora, 2010

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville de Colmar a octroyé à une poignée de gitans le terrain d’une ancienne déchetterie. Gitans et manouches y vivent parfois depuis deux générations : certains ont construit des maisons, d’autres ne font que s’y poser pour quelques jours avec leur caravane. La réalisatrice suit la vie de la Place au jour le jour à travers ses habitants, alors que la ville a annoncé le démantèlement du camp. Au fil des échanges apparaissent les formes de discrimination qu’ils subissent ou ont subies.

Vies parallèles. Une chronique des années cinquante

Henry Colomer, 2010

De son enfance dans les années 1950, Henry Colomer a gardé une somme de souvenirs et de petits objets qu’il met en scène dans ce film très personnel. chronique Délicate d’une époque douce-amère, marquée par les Trente Glorieuses et la Guerre d’Algérie.

Jardiniers clandestins

Mélanie Pitteloud, 2010

Agir plutôt que revendiquer : à Montréal, trois jardiniers clandestins se réapproprient leur ville en faisant du « guerrilla gardening ». Par désobéissance civile, ils cultivent des espaces publics afin de reverdir le béton, préserver la biodiversité urbaine et réinventer le visage de leur quartier et de leur ville.

Abderrahmane Sissako - Une fenêtre sur le monde

Charles Castella, 2010

Portrait du cinéaste Abderrahmane Sissako, né en Mauritanie et installé à Paris depuis une quinzaine d’années et qui interroge les rapports en l’Afrique et l’Occident : les relations du cinéastes avec la France et avec son pays d’origine, le rapport à l’autre et la notion d’identité, la création quand on possède deux cultures.

Dieu nous a pas fait naître avec des papiers

Luc Decaster, 2010

En Bourgogne, dans un lieu de vie pour jeunes migrants clandestins, plusieurs culture se côtoient. Tous sont arrivés entre 16 et 17 ans. La question du «  Vivre ensemble  » se trame en suivant le parcours de chacun : leur quotidien, leur cursus scolaire, les stages professionnels, leur évolution en France.

Comment recadrer un hors-la-loi en tirant sur un fil

Lamine Ammar-Khodja, 2010

Un Algérien dyslexique rencontre un manouche sur un banc bleu, une Algérienne dans un champ vert, un Allemand ou un Turc au milieu de ruines. Au lieu d’un film sur l’identité, il comprend « lis ton idée ». Non loin, traîne le débat sur l’identité nationale.

Mon oncle de Kabylie

Chloé Hunzinger, 2010

La réalisatrice enquête sur son oncle, un kabyle venu, en 1948, étudier en France avec 3 de ses cousins. En 1962, alors que les trois cousins sont rentrés en Algérie, lui a fait le choix de rester en France.

Tortues ne meurent pas de vieillesse (Les)

Hind Benchekroun, Sami Mermer, 2010

Trois hommes âgés de près de 80 ans résident dans le nord du Maroc. Abdesslam, un musicien qui roule sa bosse à gauche et à droite et qui n’attend que le bon moment pour marier ses fils. Il y a Erradi, un aubergiste qui ne perd pas son sens de l’humour malgré les nouvelles technologies qui lui pèsent. Puis il y a Chehma, un ancien pêcheur qui s’arrêtera de travailler seulement si on l‘arrête. Trois destins au sein d’une région qui est loin de rouler sur l’or.

Mali, les paysans veillent au grain

Jean-Louis Saporito, 2010

Au Mali, le monde paysan se syndique et s’organise pour participer aux politiques publiques. Tantôt partenaires de l’État, tantôt contestataires, les paysans et leurs leaders défendent une agriculture durable, familiale, moderne, bien loin de la Révolution verte.

Amerikan psyko

Civa de Gandillac, 2010

Tourné avant l’élection de Barack Obama et filmé avec une petite caméra stylo durant un voyage improvisé, ce documentaire donne la parole à des Américains qui ont peur, qui doutent, qui prônent une Amérique forte, en bref, à une Amérique conservatrice.

Né sous Z

Frédérique Pollet Rouyer, 2010

Un film sur les enfants métis en Indochine «  rapatriés  » en France, arrachés à leur mère après la chute de Saigon.

Port à l’anglais

Thierry Scharf, 2010

Vitry-sur-Seine. Port à l’Anglais : un vieux quartier de banlieue ouvrière. Avant la désindustrialisation, avant les boutiques fermées, avant le racisme. Au bout de la rue, on allait à l’usine, à la baignade, au marché, au bal, au jardin ouvrier, au ciné… La vie a changé, la ville a changé. Et si la nostalgie était une forme avancée de l’utopie ?

États-Unis, l’éveil vert

Robert Stone, 2010

Au travers les yeux de neuf Américains qui ont agi pour l’environnement, Etats-Unis : l’éveil vert revient sur les origines du mouvement environnemental tel qu’on le connaît aujourd’hui. Le film débute dans les années 1950 avec un petit groupe de scientifiques qui a commencé à étudier l’impact de notre technologie sur l’écosystème pour en fait constater que le rêve américain de l’après-guerre se métamorphosait en cauchemar insondable.

Voyage en beurgeoisie

Sonia Kichah, 2010

L’élite issue de l’immigration maghrébine a désormais un nom : « la beurgeoisie ». Derrière ce concept attrape-tout se cache évidemment des parcours individuels que ce documentaire met en lumière.

France des camps, 1938-1946 (La)

Jorge Amat, 2010

Dès 1938, bien avant d’être vaincue et occupée par les nazis,et jusqu’en 1946, la France a interné ceux qu’elles jugeait « potentiellement » dangereux pour l’État…

Zahia Ziouani, une chef d’orchestre entre Paris et Alger

Valérie Brégaint, 2010

Portrait de Zahia Ziouani qui, à 32 ans, est la plus jeune chef d’orchestre française et dirige, en plus de sa carrière internationale, le Conservatoire de musique et danse de Stains (93). Ce portrait est emblématique de l’aventure contemporaine d’une femme et d’une région, ainsi que des aléas de sa diversité.

Nous, princesses de Clèves

Régis Sauder, 2010

L’action se déroule en 1558, à la cour du roi Henri II. Mademoiselle de Chartres, devenue Princesse de Clèves après son mariage, rencontre le Duc de Nemours. Naît entre eux un amour immédiat et fulgurant, auquel sa mère la conjure de renoncer. Aujourd’hui à Marseille, des élèves du Lycée Diderot s’emparent de La Princesse de Clèves pour parler d’eux. A 17 ans, on aime intensément, on dissimule, on avoue. C’est l’âge des premiers choix et des premiers renoncements.

Les Chemins de Mahjouba

Rafaele Layani, 2010

Au Maroc, dans le huis clos d’un bureau et d’une voiture, Mahjouba, une directrice d’association, s’entretient avec des mères célibataires. Ces dialogues révèlent les conflits entre la vie et les normes sociales.

Vous êtes servis

Jorge Léon, 2010

Jogjakarta, Indonésie, 2009. Dans un centre de recrutement, des femmes sont formées au métier de bonne. Elles y apprennent l’usage de micro-ondes, les règles de politesse, la langue de leur futur employeur et l’endurance au travail. Elles sont des dizaines de milliers à partir chaque mois vers l’Asie ou le Moyen-Orient dans l’espoir de ramener un meilleur salaire au pays. Mais l’espoir vire parfois au cauchemar : surexploitées, maltraitées, elles sont réduites à l’état d’esclave. Derrière la fonction domestique à laquelle on les destine, se déploie leur histoire qui se livre en regards, en paroles, en rires, en silences bouleversants.

Alice (L’)

Anne Comode, 2010

Elle s’appelle Alice. Bientôt 80 ans, elle est veuve. Au milieu de ses volailles, de ses amis, de ses colères et de ses enthousiasmes, nous la suivons au fil des saisons dans sa ferme du Morvan.

Correspondances

Laurence Petit-Jouvet, 2010

Des femmes de la diaspora malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis, s’adressent dans une « lettre filmée » à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur « lettre filmée ».

Métal hurlant

Jin Huaqing, 2010

Dans une ville chinoise au sud de Shanghaï, une armée de « soldats verts » démantèle, souvent au prix fort, des déchets métalliques importés par le Japon, les USA, mais aussi l’Europe.

Voie des autres (La)

Fabrice Osinski, 2010

Douze jeunes belges traversent la Laponie à pied et en traîneaux. Une aventure dans le froid extrême, et un laboratoire social : quatre sont « normaux », de scolarité et de familles stables ; quatre autres sont placés en foyer à Bruxelles et enfin, quatre sont handicapés physiques ou trisomiques.

D’un instant à l’autre

Jara Malevez, 2010

Ce documentaire suit 7 nouveaux-nés et leurs parents pendant les premières minutes après la naissance.

Ruée vers l’Est (La)

Vincent Gaullier, Raphaël Girardot, 2010

« A l’Est, qui sème le blé, récolte le pactole. » En Roumanie, entrée dans l’Union européenne en 2007, des fermes de plusieurs milliers d’hectares sont achetées par des investisseurs. Certains paysans français sont désormais attirés par ces mirages agricoles, ces nouveaux espaces de délocalisation. Suivons-les dans ce « road-movie rural », riche de contradictions.

Algérie,de Gaulle et la bombe (L’)

Larbi Benchiha, 2010

Le 13 février 1960, dans le Sahara algérien, la première bombe nucléaire française explose. Dans le nord du pays, la guerre d’indépendance est à son apogée. Pourtant, rien n’arrête le programme nucléaire français, si cher au général De Gaulle ; les essais se succèdent. En 1962, même si l’Algérie devient indépendante, des militaires et des scientifiques français continuent tranquillement, et pendant plusieurs années, leurs essais nucléaires. Comment la France a-t-elle pu implanter des installations si sensibles et secrètes dans un pays en guerre ? C’est seulement cinquante ans après que les deux pays se décident enfin à assumer leurs responsabilités écologiques et sanitaires.

Sou Hami, la crainte de la nuit

Anne-Laure de Franssu, 2010

Mory Coulibaly, réfugié politique de Côte d’Ivoire, se trouvait à Cachan au moment de l’évacuation du bâtiment F. ; c’est là qu’il a commencé à filmer les traces d’une Lutte qui donne sens à sa vie. Il revient aujourd’hui au Mali, où il a transité en fuyant la Côte d’Ivoire, pour y projeter son film à ceux qui au début de l’évacuation de Cachan ont été placés en centre de rétention, puis expulsés. Chaque nuit, d’autres expulsés continuent d’arriver et chaque nuit leurs paroles résonnent en Mory, l’interrogent et révèlent d’autres destins.

Café : entre réalité et imagination (Le)

Murad Nassar, Eti Tsicko, Elite Zexer, Maysaloun Hamoud, Ameer Ahmaro, Gazi Abu Baker, Kareem Kragah, Aya Somech, Eithan Sarid, 2010

Présentement aucune image Tasse de café de Palestine Murad Nassar, Ameer Ahmaro, Kareem Kragah 2010 - Israël, Palestine - 8 mn - Beta digital - Couleur Neuf réalisateurs, israéliens et palestiniens, embarqués pour un projet où il s’agit de faire des films, qu’ils soient documentaires ou de fiction, inspirés par le café.

Small is beautiful

Agnès Fouilleux, 2010

Les mécanismes et les enjeux de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture, face auxquels des résistances commencent à apparaître

Françafrique, 50 années sous le sceau du secret

Patrick Benquet, 2010

Il y a 50 ans, en 1960, les quatorze colonies françaises d’Afrique noire devenaient indépendantes. Mais, indépendance ne signifie pas liberté : le général de Gaulle confie à Jacques Foccart la mise en place d’un système qui vise à garder, par tous les moyens, légaux et illégaux, le contrôle de nos anciennes colonies dont les matières premières sont vitales pour la France. Ce système va s’appeler la Françafrique.

Katanga business

Thierry Michel, 2010

Ce film prend pour décor cette province du sud-est de la République démocratique du Congo, l’une des plus riches régions du globe en ressources minières. Pourtant, la population du Katanga continue de vivre dans une pauvreté extrême, tandis que des multinationales se trouvent concurrencées par l’arrivée de la Chine et ses milliards de dollars.

Fort dauphin en noir et blanc

Gilles Ragris, 2010

À Fort-Dauphin, tout a changé depuis quelques années, avec le début de l’exploitation, part une multinationale, de la plus grande mine du monde d’ilménite. Avant, la petite ville du sud malgache sommeillait. Maintenant, elle traverse un grand boom économique, qui laisse des malgaches à l’écart…

Entre nos mains

Mariana Otero, 2010

Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

Molex, des gens debout (Les)

José Alcala, 2010

En juillet 2008, les employés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn sont récompensés par leur direction pour la qualité de leur travail. Le 23 octobre suivant, ces mêmes dirigeants informent les employés de la fermeture du site pour raison économique. Les Molex décident de se battre et portent plainte contre leur direction pour ne pas avoir informé le Comité d’entreprise de sa volonté de fermer l’usine.

Tôle et la peau (la)

Claude Hirsch, 2010

Des ouvriers nous disent la vie d’usine à travers des extraits de livres écrits de l’intérieur.

Doubout’ (Debout)

Rodney Passave, 2010

La tentative d’un jeune Guadeloupéen d’expliquer aux hexagonaux la grève qui s’est déroulée en Guadeloupe de janvier à février 2009.

Shaman tour

Laetitia Merli, 2009

La Mongolie qui est restée longtemps fermée aux voyageurs, s’ouvre aujourd’hui au marché libéral et est visitée par des touristes du monde entier. Quelles sont les interactions entre les touristes et les éleveurs nomades, les uns rêvant d’un monde «  authentique  » peuplé de rennes et de chamanes, les autres s’ouvrant au capitalisme et rêvant de la société de consommation  ?

Boul Fallé, la voie de la lutte

Rama Thiaw, 2009

En 1988, la jeunesse sénégalaise descend dans la rue pour contester la réélection du président Abdou Diouf. Ces manifestations ont été les premiers signes d’une rupture générationnelle. C’est dans ce contexte qu’est né le mouvement «  Boul Fallé  », qui signifie «  se foutre de tout et tracer sa route  ». Le film nous entraîne dans le rythme de ceux qui ont choisi de redevenir ce qu’ils sont : de nobles guerriers.

Écrit dans la marge

Oriane Descout, 2009

Ce documentaire retrace une semaine au sein du Lycée expérimental de Saint-Nazaire, qui propose un enseignement public reposant sur des bases pédagogiques et administratives alternatives

Sevrapek City

Emmanuel Broto, Fabienne Tzerikiantz, 2009

En novembre 2006, les membres de l’expédition «  Santo 2006  » sont venus inventorier la biodiversité de l’île de Santo au Vanuatu. Pour accueillir ces scientifiques, un camp de base a été construit par la population locale, au cœur de la forêt, et à quelques kilomètres du petit village de Penaoru. Quelques mois plus tard, les villageois relatent leur implication dans cette mission et nous livrent leurs sentiments contrastés sur cet événement sans précédent.

Maison de Jean (La)

Valérie Garel, 2009

Déambulation à travers un ancien site industriel, propriété familiale en Ardèche. Au dix-neuvième siècle, cette fabrique de soie rayonnait dans toute la région. Aujourd’hui, elle est en état de délabrement avancé. Au travers d’une voix off, la réalisatrice Valérie Garel, raconte l’histoire de son père, dernier patron anticonformiste du lieu et leur incompréhension mutuelle grandissante.

Cambodge 80 projection

Lucas Vernier, 2009

Un an après la chute du régime Khmer rouge, l’anthropologue français Jean Ellul retourne dans cet ancien pays qu’il avait quitté dans la précipitation. Le film met en scène la redécouverte de ces images tournées en super 8, vingt ans après leur captation.

Déchets, le cauchemar du nucléaire

Éric Guéret, 2009

Talon d’Achille de l’industrie nucléaire, la question des déchets n’avait jamais été explorée par une enquête de cette envergure. Les auteurs décortiquent implacablement les réseaux, les accords, les filières, au grand dam d’Areva qui essaye de glisser les déchets sous le tapis, en priant pour que les «  générations futures  » sachent s’en dépêtrer.

Rêves américains

François Josnin, 2009

Prenant pour toile de fond l’investiture de Barack Obama, ce documentaire dissèque le mythe du rêve américain.

Physilogie de l’effort

Amélie Labourdette, Benjamin Baudet, 2009

Originaires du Daghestan, Nariman, Aïda et leurs enfants, sont demandeurs d’asile. Ils attendent la décision qui leur permettra ou non de rester en France. Derrière la condition instable de personnes en attente, c’est la prégnance du statut d’exilé avant celui de demandeur d’asile qui se révèle progressivement, pudiquement.

Carte postale de Palestine

Kristen Falc’hon, 2009

Ce film met en avant la vie quotidienne des Palestinien(ne)s sous l’occupation : leurs difficultés, leurs luttes, leurs espoirs et les solidarités qui peuvent naître avec celles et ceux qui sont de l’autre côté du mur.

Écologie : ces catastrophes qui changèrent le monde

Virginie Linhart, 2009

Le documentaire retrace en images l’émergence de la prise de conscience écologiste : depuis 1945, avec l’accélération de l’industrialisation du monde, des catastrophes écologiques majeures secouent la planète. Leurs conséquences, les réactions et engagements qu’elles suscitent font naître un nouveau combat : l’écologie. Le film comporte des archives exceptionnelles et des interviews tournées de témoins-clé connus et d’experts.

Vague à l’âme paysanne

Jean-Jacques Rault, 2009

Trois paysans du Centre Bretagne livrent leur quotidien fait de travail, de plaisir, de contraintes, de doutes… entre dépendance à la manne européenne et fluctuations des cours. Le film explore ce « vague à l’âme », mais aussi la passion de ces hommes pour leur vie paysanne.

Tant que sifflera la mine danseront ses épis

Marie Devuyst, 2009

Au travers des souvenirs et projets de chacun, c’est l’histoire du bassin minier de l’Aveyron qui se raconte, son identité passée, présente et à venir.

Saison comme une autre (Une)

Zhang Wenqing, 2009

En Chine, des travailleurs saisonniers en quête de moyens de survie en terre lointaine.

Tribunal itinérant (Le)

Zhang Wenqing, 2009

Dans les villages isolés des hautes montagnes de Chine, la tradition des juges de paix est bien vivante, grâce à un système de justice ambulante.

Enfer au paradis (L’)

Franck Garbely, 2009

Les agro-carburants : de la recette miracle au scénario d’horreur, en Colombie, ou des populations sont déplacées pour faire pousser des palmiers africains.

Seules, les pierres ne bougent pas

Emmanuela Nelli, 2009

Au Chili des personnes luttent contre la dictature des années 80.Beaucoup d’ouvriers, de femmes et d’étudiants résistaient a l’oppression militaire pour aller vers l’émancipation.

Il n’y a pas eu de morts à Tian’anmen

Comité des Cinéastes Invisibles, 2009

20 ans après les massacres de Tian’anmen, peut-on encore dire et montrer quelque chose de nouveau ?

Capitalisme et philanthropie : l’impossible mariage?

Sylvain Braun, 2009

Des exemples d’économie sociale et solidaire à travers le monde

Marinaleda, un village en utopie

Sophie Bolze, 2009

Un village d’Andalousie développe la démocratie participative, la mise en coopérative de terres.

Printemps des bonzaïs (Le)

Léa Domenach, Arnold, 2009

Portraits de trois entrepreneurs sociaux qui veulent construire un nouveau modèle économique solidaire.

Banking the Unbanked

Sarah Vos, 2009

Portraits de deux jeunes banquiers gambiens qui choisissent le micro crédit pour essayer de sortir leur pays de la pauvreté.

Maria Nowak, la banquière de l’espoir

Olivier Wlodarczyk, Anne Hirsh, 2009

Portrait de Maria Nowak, qui a introduit le micro crédit en France, et de ses voyages dans le monde pour poursuivre ce même but : aider les plus démunis

Monde sans fous ? (Un)

Philippe Borrel, 2009

Faute de trouver une prise en charge adéquate dans les services psychiatriques, les malades psychotiques chroniques se retrouvent souvent exclus de la société… Sur fond de réforme gouvernementale, Philippe Borrel dresse un état des lieux d’une psychiatrie privée de moyens…

Résidence Bachelard, rêverie darwinienne.

Olivier Pagani, 2009

Cité Scientifique. Il y a quelqu’un parmi les arbres. Il veut rendre sa maison habitable. On entend des voix. L’une parle de cellules, l’autre, de la maison d’enfance. Mais lui n’entend que cette question : Comment accepter de mourir ? La science et la poésie y changent-elles quelque chose ? Peut-être.

Main basse sur le riz

Jean Crépu, 2009

Ce documentaire d’investigation nous fait pénétrer dans la très discrète filière mondiale du riz. Et permet de mieux comprendre la complexité d’un marché dont les enjeux sont considérables pour la sécurité alimentaire mondiale de demain.

Arrivants (Les)

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2009

Ce film a suivi le quotidien d’assistantes sociales, qui accueillent chaque jour des familles qui viennent demander l’asile en France.

Français sans histoire (Des)

Raphaël Pillosio, 2009

En 1912 la République Française crée des citoyens de seconde zone : « les Nomades ». Les individus catégorisés comme « Nomades » ont été internés dans des camps disséminés dans tout le pays entre 1940 et 1946.

Bernard, ni Dieu ni chaussettes

Pascal Boucher, 2009

A la frontière entre Beauce et Sologne, vit Bernard Gainier, 74 ans, agriculteur à la retraite. Il est anarchiste. Pas du genre à pratiquer la reprise individuelle ou l’action directe. Il accueille dans sa grange un groupe de musiciens, Café crème, qui a inscrit à son répertoire les chansons de Gaston Couté, chantre anarchiste du début du XXe siècle, mort à la veille de la première guerre mondiale.

End of the line (The)

Rupert Murray, 2009

Un documentaire majeur sur les méfaits de la pêche à outrance à travers le monde. Imaginons une mer sans poissons, une nourriture sans produits de la mer, imaginons les conséquences globales… Voilà notre futur si nous n’arrêtons pas, si nous ne pensons pas, si nous n’agissons pas.

Choix de Valentin (Les)

Marine Place, 2009

Calais, 2007. Valentin passe son bac et partage son temps entre le lycée, l’hôpital où est soignée sa mère et l’engagement auprès de jeunes réfugiés. Ils viennent d’Afghanistan, d’Irak, d’Iran,d’Afrique… tous portés par l’espoir de rejoindre l’Angleterre.

Rien à perdre

Jean Henri Meunier, 2009

Ce film est d’abord né d’une rencontre forte et fortuite, dans une rue toulousaine, avec un homme errant « aux semelles de vent », un vagabond gouailleur et lumineux : Phil le Fakir, clown et SDF de son état, lancé alors dans une grève de la faim contre le harcèlement de la police municipale et pour le combat quotidien des Enfants de don Quichotte toulousains.

Oiseaux d’Arabie ( Les)

David Yon, 2009

À l’aube de la seconde guerre mondiale, des milliers de réfugiés espagnols traversent les Pyrénées pour fuir l’avance des Franquistes. Antonio Atarès est l’un d’eux : un visage parmi d’autres. Arrivé en France, il est interné au camp du Vernet en Ariège. En mars 1941, il reçoit une lettre de quelqu’un qu’il ne connaît pas, la philosophe Simone Weil. Ces deux destins vont se croiser dans la pénombre de l’Histoire.

Jeunes traces (Les)

Sylvie Coren, 2009

Ce film documentaire est partie prenante de l’action Soin et Culture dans le nord des Hauts de Seine pour que des jeunes en risque de désaffiliation puissent s’ouvrir à la société, se (re)donner confiance, travailler l’estime de soi et le respect de l’autre.

Après la folie

Mickaël Hamon, 2009

Une association de malades en réinsertion après un lourd passé psychiatrique. Un lieu où les malades tentent de se resocialiser, avec une part d’autogestion, le Groupe d’Entraide Mutuel à Nantes

Walter, retour en résistance

Gilles Perret, 2009

A travers l’histoire de Walter, ancien résistant, ancien déporté haut-savoyard et sur fond de politique actuelle, deux questions se posent tout au long du film :« Qu’avons-nous fait des idéaux du Conseil National de la Résistance ? » et « Résister se conjugue-t-il au présent ? »

Ceux de la colline

Berni Goldblat, 2009

Autour d’une mine d’or improvisée sur la colline de Diosso au Burkina Faso vivent des milliers de personnes : orpailleurs, dynamiteurs, marchands, prostituées, enfants, guérisseurs, coiffeurs et marabouts composent cette ville éphémère.

Pépinière du désert (La)

Laurent Chevallier, 2009

Deux Marocains tentent un pari fou : créer, en plein désert, une pépinière pour empêcher les jeunes paysans de leur région de céder aux mirages de l’émigration.

Quatre murs et le monde

Marc Weymuller, 2009

Une évocation des derniers jours de l’écrivain Açoréen José Dias de Melo dans son village natal, Calheta de Nesquim, sur l’île de Pico.

Algérie, images d’un combat

Jérôme Laffont, 2009

Comme tous les conflits modernes, la guerre d’Algérie a posé des enjeux en termes de représentation par l’image. Face à l’abondance de films tournés par l’armée française, et en réaction à leur discours, quelques cinéastes dont René Vautier se sont engagés aux côtés des combattants algériens pour garder trace de leur lutte.

Femme mitraillette (La)

Francisco Lopez Ballo, 2009

« La Femme mitraillette » dresse le portrait de Marcela Rodriguez, une femme au destin écorché par la dictature chilienne.

Racines du brouillard (Les)

Dounia Bovet-Wolteche, 2009

Axelle est auprès d’Ali qui meurt, dans un hôpital à Paris. En 1954, Ali était condamné à mort par la France à cause de son combat pour l’indépendance algérienne. En 1962, Axelle, à peine arrivée de France, faisait sa connaissance à Alger dans l’euphorie de l’indépendance. Après la mort d’Ali, Axelle retourne en Algérie dans le village où vit encore sa femme. Sur les traces de leur passé commun, elle écoute l’écho des promesses qui résonne encore.

Tumultueuse vie d’un déflaté (La)

Camille Plagnet, 2009

Après la privatisation de la société des chemins de fer du Burkina Faso, un conducteur de locomotive est licencié…

Chanson de Nahide (La)

Berke Bas, 2009

Lors d’un voyage sur sa terre natale à Ordu au Nord Est de la Turquie, la réalisatrice turque Berke Bas découvre les origines arméniennes de sa grand-mère et le passé de cette ville cosmopolite, un passé tragique qui reste tacite.

Cheminots

Luc Joulé, Sébastien Jousse, 2009

Ce film nous fait découvrir le monde de la corporation des cheminots en région PACA. Ici, ce n’est pas derrière des banderoles que les ouvriers du rail sont représentés, comme on a l’habitude de les voir au JT de TF1, mais dans leur quotidien.

République (La)

Denis Gheerbrant, 2009

«  La République  », à Marseille, c’est une grande artère de l’époque haussmannienne rachetée par deux groupes immobiliers.

Marseille dans ses replis

Denis Gheerbrant, 2009

« Marseille dans ses replis » pourrait être décrit comme un trajet, la caméra comme un carnet de croquis à la main, des usines du nord de la ville au bord de mer. Marseille invisible, comme cette femme qui se cache pour mieux libérer sa parole. On pourrait mettre en sous-titre, « Marseille après la catastrophe »

Centre des Rosiers (Le)

Denis Gheerbrant, 2009

La cité des Rosiers, fin des années cinquante, avec ses grandes barres de béton brut, a quelque chose d’une forteresse. Le chômage, le commerce de drogue, la concentration de toutes les misères du monde feraient exploser cette cité, s’il n’y avait une formidable force de vie

Femmes de la cité Saint-Louis (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« La cité Saint-Louis est une cité-jardin que les habitants, de génération en génération, depuis 1926, se sont appropriés pour en faire un petit monde ouvrier, joyeux et combatif.

Harmonie (L’)

Denis Gheerbrant, 2009

L’harmonie de l’Estaque ce sont d’abord des hommes et des femmes ensemble. Et l’idéal politique toujours

Quais (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« Les quais » c’est l’univers de Rolf, « docker de l’Estaque », comme une double identité, celle du port, d’une histoire qu’il légende, et celle d’un quartier populaire, ouvrier, toutes immigrations brassées, ouvert sur la mer.

Totalité du monde (La)

Denis Gheerbrant, 2009

Quel cinéaste ne rêverait pas d’en saisir, ne serait-ce qu’une bribe ? C’est un peintre qui emploie cette expression. Avant, il a été ouvrier, fils d’ouvrier, puis docker. Et sur ces mondes il porte un regard à la fois intérieur et décalé. Un petit film pour commencer, comme pour ajuster notre regard.

Barbe bleue

Jeanne Gailhoustet, 2008

Le 80 de la rue Morandé est la porte latérale du palais présidentiel de Santiago du Chili. Salvador Allende avait choisi d’en faire l’entrée principale de ses bureaux. Le 11 septembre 1973, alors qu’il avait refusé de se rendre, son corps est évacué par cette porte qui restera murée pendant trente ans. Dans ce petit film, une dizaine de personnes, nées l’année du coup d’état, passent la porte. Un texte raconte l’histoire, celle de la porte étroite, de ses transformations, de son inscription dans le temps.

Beauté crue (La)

Hervé Nisic, 2008

En partant de l’hôpital de la Waldau à Berne qui recèle une vaste collection d’œuvres d’artistes schizophrènes de plusieurs milliers d’œuvres plastiques, Michel Beretti et Hervé Nisic explorent les relations étonnantes, nourries de fascination, parfois inconscientes de créateurs pour les artistes d’art brut, et ce jusqu’à nos jours.

Notre pain capital

Sani Elhadj Magori, 2008

Dans les rues de Saint-Louis du Sénégal, Sani Elhadj Magori, alors étudiant en Master documentaire à l’Université Gaston Berger, s’attache à filmer la chaîne alimentaire qui gravite autour du pain, de sa fabrication jusqu’au marché noir qui irrigue les réseaux de la mendicité.

Sylt à perte de vue

Samuel Bester, 2008

L’île de Sylt est en sursis. Chaque année, les tempêtes de la Mer du Nord grignotent un peu plus les morceaux d’un paysage austère mais précieux comme un joyau. Au drame de la disparition annoncée de l’île répondent alors les gestes frénétiques et obsessionnels des hommes.

No More Smoke Signals

Fanny Bräuning, 2008

Pine Ridge Reserve, la réserve des Sioux Lakota, la plus pauvre des États-Unis. État des lieux à travers la vie de Kili Radio – la plus ancienne station de radio amérindienne en Amérique du Nord – et les portraits de quelques-uns de ses animateurs et de ses fondateurs. Plus de signaux de fumée dans le ciel, ni de guerriers indiens à cheval, mais un beau message d’espoir. À l’ère du numérique, armés de leur seule fierté retrouvée d’être Indiens, le combat qu’ont engagé les Lakota est celui de l’esprit. Et celui-là, ils entendent bien le gagner.

Yvette, bon Dieu !

Sylvestre Chatenay, 2008

Nous avons tous une image de nos racines campagnardes, réelles ou imaginaires, souvent très éloignée de la réalité paysanne moderne. Ce documentaire va à la rencontre de cette vision d’une ferme où tout est cultivé, où tous les animaux sont réunis comme dans une arche de Noé. Cette ferme est bien réelle, c’est celle d’Yvette, de sa mère centenaire et de ses deux frères. Ils vivent là depuis toujours, dans un univers où les valeurs résonnent encore au rythme des saisons.

Anges de la piste (Les)

Rémy Ricordeau, 2008

Après la Révolution culturelle chinoise qui avait interdit la plupart des divertissements publics, des troupes foraines campagnardes ont fleuri dans tout le pays. La compagnie «  Fei Fei  » qui sillonne le Shanxi est l’une d’entre elles. Mais les bouleversements socio-économiques et culturels se font sentir : le public rural, de plus en plus pauvre, se raréfie, et le matériel vétuste n’est pas remplacé. Nous assistons au quotidien de la troupe qui chemine sans relâche sur les sentiers de l’infortune pour le pire plutôt que le meilleur, avec une philosophie et une bonne humeur que rien ne semble entamer. Une métaphore de la Chine rurale contemporaine.

École nomade (L’)

Michel Debats, 2008

En Sibérie orientale, des clans evenk, soucieux de préserver leur culture, aidés par l’anthropologue française Alexandra Lavrillier, ont mis en place un école nomade, homologuée par le ministère de l’Éducation russe. Outre un cursus scolaire classique, les enfants y étudient la culture, l’histoire et la langue evenk, mais surtout y apprennent la forêt et la vie nomade, l’objectif étant de leur donner les éléments pour qu’ils puissent assimiler modernité et tradition. L’école nomade est une belle réponse à ce défi.

Ils ne partent point en mer

Pauline Savary, 2008

On arrache, on coupe, on plante. Des racines tournées vers le ciel… des greffons dans la terre. Des champs, des arbres : des paysages. pour qui  ? pour quoi  ? D’un paysan à l’autre, d’un souvenir à l’autre, du bon sens à la logique industrielle. Ce film tente de retracer le témoignage d’un paysage ardéchois marqué, modifié.

Petites et grandes soustractions

Christine Thépénier, 2008

D’un côté, un allocataire du RMI venu demander une aide ponctuelle ou un conseil, de l’autre côté, l’assistant du service social, calculette à la main, cherche des solutions… Des travailleurs sociaux, des étudiants et un sociologue dénoncent ces contrôles pour limiter les dépenses qui cachent le manque de moyens…

Apprenti (L’)

Samuel Collardey, 2008

En suivant le parcours d’un apprenti dans une ferme du Doubs, ce documentaire nous dévoile l’apprentissage d’un métier, mais surtout de valeurs humaines, dans une famille d’accueil.

Libres sur l’eau

Rémy Batteault, 2008

Un documentaire sur le dépassement du handicap par la pratique de la voile.

Surveillante en prison, le contre-champ des barreaux

Hélène Trigueros, 2008

Le milieu carcéral vu par les surveillantes de prison.

Affaires de grandes familles

Samuel Gantier, 2008

Ce film est un portrait de la grande bourgeoisie du Nord de la France qui, au XIXe siècle, a bâti une puissance industrielle colossale.

Sous le nom de Melville

Olivier Bohler, 2008

Ce documentaire montre comment l’œuvre de Jean-Pierre Melville reflète ses années au sein de l’armée française, durant la Seconde Guerre mondiale.

Paroles de marins

Jocelyne Mallet, 2008

Des marins amoureux de leur métier ont la parole, une parole bien vivante et humaine : leur quotidien, les rapports humains, les inquiétudes et les joies sans oublier les différences de conditions et de salaires, d’heures de travail et de mois de congés… selon leur nationalité. Pourtant tous travaillent ensemble : la loi le permet, il y a une différence entre naviguer à l’abri d’une législation française ou sous une législation dite internationale quasi inexistante, et incontrôlable.

Sur la langue de ma mère !

Nadia Mokaddem, 2008

Fathia et Khadija vivent à Largentière. Elles sont jeunes et déjà veuves. Comment les rencontrer ?

Patrick est reparti

Anne Moltrecht, 2008

« J’ai habité pendant un temps à côté du foyer d’hébergement d’urgence Paul Bert, à Tours. Ce foyer a cela de particulier qu’il est situé très près de la place centrale du quartier et engage de ce fait des relations de voisinage entre les habitants et les résidents.Quelques années plus tard je propose à ces résidents que l’on fasse un film ensemble.

Harguine Harguine

Meriem Bouakaz, 2008

Pourquoi veulent-ils tous partir coûte que coûte, acceptant tous les risques, malgré les dangers qu’ils savent terribles ? Qu’est ce qui les pousse à fuir leur pays ? Pourquoi sont-ils toujours plus nombreux à choisir cette voie ? Que cherchent-ils, qu’espèrent-ils y trouver ? Quel est donc ce rêve pour lequel ils sont prêts à mourir ?

Drôle de mai. Chronique des années de boue

José Vieira, 2008

Lorsque se déclenchent les événements de mai 68, l’immigration portugaise commence à peine à s’installer en France. La plus grande vague migratoire que la France ait jamais connue s’est amorcée en 1963. En 1968, ils sont déjà 500 000. Mai 68 va les surprendre dans les années provisoires, quand ils ne pensent qu’à économiser pour construire la maison au pays.

Cameroun, autopsie d’une indépendance

Valérie Osouf, Gaëlle Le Roy, 2008

Derrière l’imagerie officielle de l’indépendance du Cameroun, se cache une autre réalité, une guerre qui n’osa jamais dire son nom et fit pourtant plusieurs centaines de milliers de victimes.

Au tribunal de l’enfance

Adrien Rivollier, 2008

À travers le travail de deux juges pour enfants, un plaidoyer pour la protection des mineurs.

D’Arusha à Arusha

Christophe Gargot, 2008

Depuis novembre 1994, à Arusha (Tanzanie), le Tribunal Pénal International pour le Rwanda est chargé par les Nations Unies de juger les responsables du génocide rwandais. Comment la justice internationale s’exerce-t-elle au-delà de ses fondements politiques  ? Qu’est-ce que juger à l’aune d’une conscience universelle  ? S’appuyant sur les propres archives du Tribunal Pénal International pour le Rwanda, le film met en scène le fonctionnement d’une diplomatie judiciaire.

Forteresse (La)

Fernand Melgar, 2008

Pour la première fois, une caméra franchit la porte d’un centre d’accueil pour requérants d’asile en Suisse, sans aucune restriction. Elle nous offre un regard à hauteur d’homme sur un lieu de transit austère où 200 hommes, femmes et enfants attendent, entre doute et espoir, que l’État décide de leur sort.

89, avenue de Flandre

Allessanda Celesia, 2008

Accrochés à leur immeuble depus sa construction dans les années 1970, les plus anciens habitants d’une tour parisienne se sont laissé filmer, entre solitude et sentiment d’appartenance à une drôle de communauté.

Sidney Poitier, un outsider à Hollywood

Catherine Arnaud, 2008

Sidney Poitier est la première star noire hollywoodienne. Le film retrace l’histoire de cet homme qui représenta l’espoir de toute une génération et qui permit de restaurer, par sa seule présence à l’écran, l’image de l’homme noir dans le cinéma américain, au fil de trois décennies (de 1950 à 1980). Le film mêle le récit d’un destin exceptionnel à celui du combat de la communauté afro-américaine pour les droits civiques – qu’elle ait eu la parole ou qu’elle l’ait prise de force… Sidney Poitier : un outsider à Hollywood rend un double hommage à la guerre d’un homme, unique Noir à Hollywood au milieu des Blancs, et à un combat collectif, incarné par des mouvements aussi différents que ceux de Martin Luther King et des Black Panthers, en passant par Malcom X.

Mayotte, où va la république ?

Jean-Marie Pernelle, Frédéric Lambolez, 2008

Ce documentaire décrit la situation des clandestins sur l’île française de Mayotte. Ce confetti de l’océan Indien, partie intégrante de l’archipel des Comores, subit de plein fouet les conséquences de la lutte contre l’immigration clandestine du gouvernement français. Avec plus de 16 000 reconduites à la frontière en 2007 contre 25 000 pour toute la France métropolitaine, où va la République dans un contexte si particulier  ?

Initiation (L’)

François-Xavier Drouet, Boris Carré, 2008

Des élèves préparent durant 3 jours l’épreuve des concours d’entrée en école de commerce : «  l’entretien de personnalité  ». C’est aussi un entraînement «  à la réalité de la vie  ».

Babel-Caucase toujours !

Mylène Sauloy, 2008

L’aventure humaine et artistique de la caravane Babel Caucase, partie de France au printemps 2007 vers la Tchétchénie, avec huit camions attelés et une cinquantaine d’artistes, cuisiniers, musiciens, syndicalistes, danseurs, cinéastes, voltigeurs ou paysans. Sur un périple de 12 000 km, regards croisés d’artistes sur le Caucase, la Tchétchénie, l’envie d’agir.

Bon logement pour tous (Un)

Marina Galimberti, 2008

« Realise », un groupement d’employeurs de l’économie sociale et solidaire, propose un modèle d’insertion professionnelle intégrant la question du logement.

Cherche toujours

Etienne Chaillou, Mathias Théry, 2008

Ce film inventif s’intéresse moins aux résultats, aux équations ou aux principes qu’aux passions singulières de ceux qui les produisent. Il désacralise la recherche fondamentale en réconciliant onirisme, fantaisie, imagination et science pure.

Monde selon Stiglitz (Le)

Jacques Sarasin, 2008

C’est l’histoire d’un homme qui retourne dans sa ville natale sinistrée par la désindustrialisation, dans la banlieue de Chicago. Cet homme n’est autre que le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz. Au travers d’un voyage qui nous mène de l’Équateur en Inde, en passant par la Chine, il nous propose ses clés pour comprendre le monde et prendre la mesure des effets pervers d’une globalisation non maîtrisée, sans garde-fous. Au bout du voyage, un message porteur d’espoir : une autre mondialisation est possible, elle pourrait même profiter à tous.

Paradis de Sandra (Le)

Marianne Roussy, 2008

La parcours de Sandra, habitante d’un bidonville de Bogota, qui sa bat pour améliorer le sort de ses voisins.

Tous comptes faits

Agnès Denis, 2008

La grande distribution a pris une place incontournable dans notre quotidien, mais nous sommes nombreux à ignorer son rôle dans l’évolution économique et sociale du pays.

Vent de sable, le Sahara des essais nucléaires

Larbi Benchiha, 2008

Fin des années cinquante, dans le nord de l’Algérie la guerre est à son apogée. Mais à plus de mille kilomètres du champ de bataille, un gigantesque projet émerge du sable saharien : la bombe atomique…

A l’ombre de la montagne

Danielle Jaeggi, 2008

Lieu mythique des premiers sanatoriums, Davos n’a pas échappé aux soubresauts de l’Histoire. De la belle époque paisible du début du siècle à la montée du nazisme puis au difficile accommodement avec les grandes puissances de la Deuxième Guerre mondiale, nous découvrons à quel point cet univers, préservé en apparence, se révèle être un modèle réduit d’une Suisse exposée aux pressions extérieures.

Avant que les murs tombent

Eve Duchemin, 2008

À Charleroi, rue de la fraternité, il n’y a pas de grosses bagnoles, pas de nanas séduisantes, seulement la pauvreté, le chômage et des rêves. Dans une maison insalubre, Colin écrit du rap avec ses potes. Du rap comme exutoire et comme nécessité.

Ile de Chelo (L’)

Odette Martinez, Ismaël Cobo, Laetitia Puertas, 2008

Le film raconte la trajectoire d’une résistante de la guérilla antifranquiste de León-Galice durant et après la guerre civile espagnole (1939-1948) : Consuelo Rodriguez Montes dite « Chelo » de son nom de maquisarde.

Leïla Shahid - Palestine Forever

Michèle Collery, 2008

Ce film offre un recul particulier sur l’Histoire d’une terre déchirée, à travers l’histoire personnelle d’une ambassadrice pas comme les autres. Espoir et paix restent les maîtres mots de celle qui, depuis plus de trente ans, plaide en Europe la cause du peuple palestinien.

Nos sillons

Sophie Delvallée, 2008

Rahim, qui a quitté l’Algérie en 1948, se décide aujourd’hui à demander la nationalité française. Pour voyager… pour voter… tout autant que pour saisir où en sont nos blessures franco-algériennes…

Encerclement (L’)

Richard Brouillette, 2008

À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom, ce documentaire trace un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis à l’œuvre pour en imposer mondialement les diktats.

Remue-ménage dans la sous-traitance

Ivora Cusack, 2008

Tourné sur une période de plus de quatre ans, ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une volonté tenace, des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui règne dans le monde du travail et en particulier dans la sous-traitance.

Black music - Des chaînes de fer aux chaînes en or

Marc-Aurèle Vecchione, 2008

Funk, soul, rap, blues, jazz, swing : comment, durant près de deux siècles, des champs de coton du Sud aux ghettos du Bronx, la musique noire a rythmé le combat pour l’émancipation des Afro-Américains.

Jerusalem the East side story

Mohammed Alatar, 2008

Après Iron Wall, Mohammed Alatar décrit dans Jerusalem « The East Side Story » la politique israélienne de confiscation de Jérusalem.

Nada a ver

Elisabeth Gonçalves, Florence Bresson, 2008

Nada a ver raconte le quotidien d’une prison brésilienne et des hommes qui y cohabitent. Au travers de leurs récits intimes, gardiens et prisonniers racontent une histoire commune.

Miracle au Sertão ?

Jacques Hubschman, Claire Sarazin, 2008

Le film raconte les épisodes les plus marquants d’une expérience de développement rural menée par une association de paysans.

Chomsky & compagnie

Olivier Azam, Daniel Mermet, 2008

A l’heure où impuissance et résignation l’emporte, le travail de Noam Chomsky est un antidote radical pour tous ceux qui veulent en finir avec la fabrique de l’impuissance et ses chiens de garde intello-médiatiques…

Une maison de paille

Boris Claret, 2008

Penser, concevoir, construire une maison écologique aujourd’hui.

Videomappings : Aïda, Palestine

Till Roeskens, 2008

Six récits de réfugiés palestiniens du camp d’Aïda. Des narrateurs, on n’entendra que les voix, illustrées simultanément par une cartographie en cours.

Bulbul l’oiseau des villes

Mohammad Reza Hossaini, 2008

Le film nous plonge dans le Kaboul populaire des petits laveurs de voitures réunis autour de Sakhidad dit Bulbul. Pour se prouver qu’il grandit, Bulbul parle comme les gens de la rue et adopte leurs manières. La moitié de la journée, il cherche du travail dehors. Il fait tout pour gagner de l’argent.

Fondamenta delle convertite

Penelope Bortoluzzi, 2008

En Italie, l’une des rares prisons de femmes est nichée dans l’île de la Giudecca, à Venise. Pour la plupart étrangères, les détenues ont été arrêtées dans le Nord-Est de l’Italie et les mères peuvent garder leurs enfants auprès d’elles jusqu’à l’âge de trois ans. Comment vivent-elles au quotidien, saison après saison, et comment s’organise leur microcosme multiethnique  ?

Il s’agit de ne pas se rendre

Naïma Bouferkas, Nicolas Potin, 2008

Retour sur le mouvement anti-CPE à Toulouse

An prochain la révolution (L’)

Frédéric Goldbronn, 2008

Après Diego et La Maternité d’Elne, Fréderic Godbronn poursuit son travail autour de l’histoire et l’engagement à travers ce portrait de Maurice Rajsfus, enfant juif dont les parents moururent en camp et dont la vie fut révolte et militantisme contre toutes les formes de répression.

Secret de femmes, paroles d’hommes

Marc Dacosse, Eric D’Agostino, 2008

Un point de vue «  masculin  » sur l’excision et sur «  comment en parler  »

Walpurgis

Frédéric Choffat, 2008

Lorsqu’en 1933 Hitler devient Chancelier, le polémiste autrichien Karl Kraus dénonce dans les mois qui suivent, dans un texte de 360 pages, la mise en place de la mécanique de l’horreur nazie.Imaginé comme un essai cinématographique, avec comme figure centrale le comédien José Lillo, WALPURGIS est une mise en forme visuelle et sonore de ce cri

D’un mur l’autre

Patric Jean, 2008

Du nord au sud, Patric Jean part avec humour et tendresse à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont migré des quatre coins du monde et qui composent cette nouvelle société, y participant avec énergie et générosité.

Chine est encore loin (La)

Malek Bensmail, 2008

Le 1er novembre 1954, près de Ghassira, un petit village perdu dans les Aurès, un couple d’instituteurs français et un caïd algérien sont les premières victimes civiles d’une guerre de sept ans qui mènera à l’indépendance de l’Algérie. Plus de cinquante ans après, Malek Bensmaïl revient dans ce village

Valse avec Bachir

Ari Folman, 2008

N’ayant aucun souvenir de son expérience lors de la 1ère guerre du Liban au début des années 80, Ari Folman décide de partir à la rencontre de ses anciens camarades de guerre.

Cultivons la terre - Pour une agriculture durable, innovante et sans OGM

Honorine Périno, 2008

Agriculteurs et chercheurs s’allient pour illustrer et crédibiliser une vision nouvelle de l’agriculture où le progrès ne se situe plus dans une logique d’industrialisation, mais bien dans une approche sensible du monde vivant.

No comment

Nathalie Loubeyre, 2008

Ils sont Afghans, Iraquiens, Kurdes, Palestiniens, Erythréens, Somaliens, Soudanais… Ils ont fui la guerre, les massacres, l’insécurité, la misère. Six ans après la fermeture de Sangatte, ils sont toujours aussi nombreux à tenter de passer en Grande-Bretagne.

Stéphane Hessel, une histoire d’engagement

Christine Seghezzi, 2008

Ce film, évoque la vie de l’ambassadeur de France Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté, né en 1917. Dans un monde qui a été secoué par des guerres, l’injustice et l’inégalité, Stéphane Hessel n’a de cesse de lutter pour que les hommes puissent vivre ensemble en harmonie.

Meilleur coin des Amériques (Le)

Daniel Vin, 2008

La population locale, noire et amérindienne, prise entre les feux des paramilitaires, de l’armée et des guerillas, est obligée de fuir la région. En 2007, les deux communautés luttent ensemble et pacifiquement pour récupérer leur terres confisquées par des grands propriétaires qui ravagent l’environnement en produisant massivement de l’huile de palme.

Business en Absurdistan

Arto Halonen, 2008

Evoque la façon dont de nombreuses entreprises multinationales se sont conciliées les grâces de l’ancien dictateur Saparmourad Niazov pour accéder au marché turkmène.

D’une seule voix

Xavier de Lauzanne, 2008

Préparation de la tournée, concerts (scène & coulisses) et vie des musiciens pendant la tournée. Filmé en France, en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Dans 10 jours ou 10 ans

Gwenaël Breës, 2008

La mutation du quartier midi à Bruxelles et le cauchemar de ses habitants

Sampari

Damien Faure, Jérôme Bonnard, 2008

Chaque année à New York, des milliers d’autochtones venus du monde entier participent à l’Instance Permanente sur les peuples indigènes. Viktor Kaisiëpo représente la Papouasie Occidentale et vient défendre les droits de son peuple colonisé par l’Indonésie depuis 1969. Il s’agit alors pour Viktor de contourner le protocole pour se faire entendre de la communauté internationale.

Los vigilantes

Christophe Cordier, 2008

Sur la place du Zocalo de Mexico, dans les montagnes du sud-est du Chiapas, des insurgés d’Atenco à ceux d’Oaxaca… La lutte continue.

Auroville, histoire d’une utopie

Hélène Risser, 2008

La réalisatrice, avec les témoignages des premiers Aurovilliens, explore la réalité économique et sociétale de la ville d’aujourd’hui.

Nous, ouvrières de la Sogantal

Nadejda Tilhou, 2008

En 1974, dans un Portugal libéré de sa dictature, les ouvrières de la Sogantal exigèrent d’autres conditions de travail. Aujourd’hui, l’usine a disparu, la lutte et celles qui l’ont menées semblent oubliée.

Mauvais jours finiront (Les) - 40 ans de justice en France aux côtés du Syndicat de la Magistrature

Thomas Lacoste, 2008

Huit intervenants, praticiens, militants et chercheurs prennent ici la parole pour déconstruire méticuleusement ce populisme pénal, prôné par le chef de l’Etat, qui a dicté l’adoption de la loi Rétention de sûreté, et le populisme constitutionnel qui veut l’appliquer par delà les principes supérieurs de notre droit

Robe du temps (La)

Malam Saguirou, 2008

Au Niger, Ousseini tente de concilier tradition et modernité afin d’assumer ses nouvelles fonctions de chef des bouchers.

Monologue de la muette (Le)

Khady Sylla, Charlie Van Damme, 2008

Pour entendre enfin la voix des «  petites bonnes   » des familles aisées de Dakar, leurs rêves et leur colère

Sur deux roues

Sonia Cabrita, 2008

À Grigny, l’association « Deux roues pour l’emploi » loue des mobylettes et des scooters afin de favoriser la mobilité de personnes en difficulté

Los Nietos

Marie-Paule Jeunehomme, 2008

Los Nietos évoque le parcours des petits-enfants (los nietos) des victimes de la répression. C’est à eux qu’incombe la mission de retrouver et d’exhumer les disparus, afin de leur donner des funérailles décentes

Angels

Sarah Franco-Ferrer, 2008

Témoignages forts d’hommes et de femmes en addiction.

Dormants (Les)

Pierre-Yves Vandeweerd, 2008

Les quatre récits qui habitent ce film nous entraînent de la Belgique aux rives du fleuve Sénégal, des Ardennes françaises aux montagnes du Sahara occidental. Ils ont pour point commun de nous guider à la rencontre des dormants. Des hommes et des femmes évoluant entre deux mondes, celui des absents et celui des vivants, entre deux états, celui de l’éveil et celui du sommeil.

Bonheur national brut

Sandra Blondel, Pascal Hennequin, 2008

Aujourd’hui de nombreuses personnes, producteurs, artisans, salariés remettent en cause notre mode de vie et questionnent les finalités d’une économie déshumanisée et dangereuse pour l’environnement : travailler oui, mais autrement !

68, mes parents et moi

Virginie Linhart, 2008

Comment l’effervescence de 68 a-t-elle été vécue par les autres enfants nés de parents révolutionnaires en 1968 ? En mêlant la petite et la grande Histoire, l’intime et le public, il s’agit d’un récit sur le décalage entre deux génération.

Vincennes, roman noir pour université rouge

Yolande Robveille, 2008

La genèse puis le quotidien de l’Université de Vincennes de 1968 à 1980. Un certain esprit des années 70 à partir du microcosme de cette université particulière.

J’ai un frère

Emmanuel Vigier, 2008

Deux frères séparés par une guerre. Drazan, réfugié politique en France, à Marseille. Dejan en Bosnie-Herzégovine, à Bosanski Brod, une ville industrielle à l’agonie, à la frontière de la Croatie. En 2007, Drazan décide de rendre visite à son frère. L’exilé.

Marche des gueux (La)

Louis Campana, François Verlet, 2008

Ce Film nous transporte au cœur de la marche des paysans sans terre en Inde d’octobre 2007 organisée par Rajagopal, leader du mouvement inspiré de la démarche initiée jadis par Gandhi

Champ sacré

Sonia Pastecchia, 2007

Émigrer implique de faire un deuil, celui du territoire qui nous a vu naître et qui, une fois quitté, devient dans nos souvenirs un lieu sacré auquel on se rattache. Dans les années 50, les parents de la réalisatrice ont quitté leur village natal d’Esanatoglia dans les Marches en Italie pour partir travailler en Belgique. Depuis une trentaine d’années, de nouveaux migrants venus d’Europe et du monde entier viennent travailler dans cette région italienne redevenue prospère et certains s’installent au village. Au départ d’une trajectoire familiale, un récit polyphonique se tisse pour faire ressortir la parole vraie de ce processus de deuil et de renaissance qui peu à peu transforme profondément notre identité.

Par conviction

Julie Frères, 2007

En février 2007, les Portugais sont appelés à voter pour ou contre la dépénalisation de l’avortement. Partant du quotidien de 4 femmes aux convictions radicalement ppposées, le film suit la campagne référendaire, en coulisses, dans la rue et à travers les médias.

Je ne pleure pas , je peins !

Jamshid Golmakani, 2007

Portrait de Maryam Hosseinzadeh, qui peint depuis son enfance. Ses tableaux sont le reflet de son vécu. Ils témoignent du passé de Maryam, de son point de vue sur la vie politique, sociale et culturelle de l’Iran. Son mari, poète et écrivain, a été assassiné par les agents du Ministère iranien de l’Information. Depuis, elle préfère dire : « Je ne pleure pas, je peins » !

Papillon

Anne Faisandier, 2007

La réalisatrice s’est entretenue pendant un an et demi avec Philippe, en train de devenir Sylvie… Il/elle laisse pendant le quart d’heure sortir ses pensées sur les évènements pratiques de sa vie du moment, devant la réalisatrice qui tient la caméra à la main.

Tous n’ont pas dit oui

Alain Ries, 2007

Le film retrace la lutte de ces femmes et de ces hommes qui, depuis 1994 dans un coin perdu de l’Est de la France, résistent avec ténacité au rouleau compresseur du lobby nucléaire.

Moudjahidate

Alexandra Dols, 2007

Ce documentaire retrace des engagements de femmes dans les luttes pour l’Indépendance de l’Algérie, au sein du FLN-ALN (Front de Libération Nationale – Armée de Libération Nationale) à travers des récits de vies d’anciennes combattantes.

El Ejido, la loi du profit

Jawad Rhalib, 2007

L’exploitation des ouvriers agricoles immigrés dans le sud de l’Espagne, un esclavage moderne qui garnit les assiettes de l’Europe. Autrefois déserte, la région d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, produit aujourd’hui un tiers de la consommation européenne hivernale des fruits et légumes et engrange les deux tiers des profits agricoles du pays. Un « miracle économique » sous serre qui repose sur le travail de près de 80 000 immigrés, pour moitié des sans-papiers.

Pour l’empire

Amy Carroy, 2007

La solitude du veilleur de nuit, les mots épars d’une vie décalée.

De l’énergie à revendre. Des militants de Greenpeace en Cotentin

Marc Toulin, 2007

De l’Énergie à revendre interroge la militance de bénévoles anti-nucléaires en restituant différents moments de vie au cœur de l’association Greenpeace.

Kings of the world

Valérie Mitteaux, Anna Pitoun, Rémi Rozié, 2007

Que pensent les Américains de l’influence de leur pays sur le reste du monde ? Issus d’une génération élevée sous hégémonie américaine, trois réalisateurs français partent sur les routes du grand Ouest questionner le discours que donne à entendre une puissance aujourd’hui contestée.

Algérie, histoires à ne pas dire

Jean-Pierre Lledo, 2007

Le cinéaste Jean-Pierre Lledo explique les liens entre le déroulement de la guerre d’indépendance algérienne et les problèmes que rencontre l’Algérie aujourd’hui.

AMAP pour une agriculture nourricière

Thomas Johannsen, Bénédicte Dierickx, 2007

témoignage de la philosophie des AMAP au travers de l’expérience de producteurs et de consommateurs, avec des interviews de paysans du réseau, des témoignages de consommateurs, des visites de fermes…

Téléphone portable de Halima (Le)

Olga Prud’homme Farges, 2007

Histoire d’une femme qui a utilisé un micro crédit pour acheter un téléphone portable.

Allo allo cinéma cadeau : cinéma contre sida

David Foucher, Patrice Raynal, 2007

En Afrique, au Burkina Faso, une équipe d’hommes et de femmes sillonne le pays pour sensibiliser les populations sur le Sida. Leur méthode d’action : le Cinéma.

Barcelone ou la mort

Idrissa Guiro, 2007

Thiaroye n’est plus un paisible village de pêcheurs… Ici les gens ont été parmi les premiers à organiser des départs en pirogue depuis le Sénégal. En effet, les pêcheurs veulent tous partir.

Mémoires du 8 mai 1945

Mariem Hamidat, 2007

Le 8 mai 1945, à Sétif, petite ville de l’Est algérien, on fête l’armistice. Dans le cortège, parmi les drapeaux alliés surgit un drapeau algérien, symbole d’indépendance. La police tire sur la foule. C’est l’émeute. Dans toute la région, la répression menée par l’armée française va faire des milliers de victimes.

RESF : un réseau de résistances

Agathe Dreyfus, Christine Gabory, Ivora Cusack, 2007

Série de cinq films d’actualités documentaires réalisés en 2006/2007 autour du Réseau Éducation Sans Frontières Bouches-du-Rhône (RESF13).

No border - Aspettavo che scendesse la sera

Sylvain George, 2007

Paris du point de vue des réfugiés qui y survivent, ville désolée, ville funèbre, « pestilent city »

Jardin de Jad (Le)

Georgi Lazarevski, 2007

Le conflit israélo-palestinien vu à travers le quotidien compliqué d’une maison de retraite coupée du monde par le mur de sécurité. Une chronique empreinte d’humour et de mélancolie.

Pratique d’utopie

Stéphanie Drelon, Sylvain La Porte des Vaux, 2007

En Argentine, une économie sociale appelée troc a trouvé un large écho auprès des populations depuis la crise économique de 2001.

Bienvenue à Bataville

François Caillat, 2007

Tomas Bata, l’homme qui voulait chausser l’humanité entière décida en 1930 de créer en Lorraine une usine à chaussures, une cité idéale et un modèle de vie : Bataville. Le film nous raconte l’âge d’or de cette utopie patronale : une aventure joyeuse et terrifiante, une mise en scène du bonheur obligatoire.

Lee Kyung Hae

Daniel Tromben Rojas, 2007

Vie et mort d’un paysan en lutte contre l’OMC

Cercle des noyés (Le)

Pierre-Yves Vandeweerd, 2007

Le Cercle des noyés est le nom donné aux détenus politiques noirs en Mauritanie, enfermés à partir de 1987 dans l’ancien fort colonial de Oualata. Ce film donne à découvrir le délicat travail de mémoire livré par l’un de ces anciens détenus qui se souvient de son histoire et de celle de ses compagnons.

Reviens demain

Eytan kapon, André Iteanu, 2007

Après « Lettre aux morts » en 2002, André Iteanu, ethnologue et Eytan Kapon, cinéaste, sont retournés en Papouasie Nouvelle-Guinée au village de Jajau, à l’occasion des élections parlementaires de 2007.

Pieds-noirs, histoires d’une blessure (Les)

Gilles Perez, 2007

Ce documentaire est principalement composé de témoignages personnels et d’archives familiales. L’histoire des Pieds Noirs, c’est, avant tout, celle de l’Algérie française : une histoire de conquête, de colonie créée sur une terre étrangère, par les Pieds Noirs, une population composée de Républicains espagnols, d’Italiens fuyant le fascisme, de Maltais fuyant la pauvreté, ou encore d’ouvriers parisiens.

Section enfants sauvages

Laurence Doumic, Eric Tachin, 2007

Olivier décide d’emmener ses élèves de « classe d’enseignement adapté » dans l’aventure du théâtre, avec la complicité de David le comédien. Une année de travail, de doutes, d’invention, de renoncements et d’obstinations, jusqu’au spectacle.

France 2007

Jun Jee-Jung, 2007

Des corps, des visages, des regards, des lieux de vie, de l’humanité. Cela se passe en France, en 2007, dans un bidonville de Lyon, habité de Roumains, de Tziganes, oubliés de la société, sans papiers, sans droits, qu’en d’autres contrées on appellerait des intouchables.

Beit Al Hadad - La maison Al Hadad

Sybille Spinola, 2007

La politique de démolition des maisons entreprise par l’état israélien et un groupe de volontaires multinationaux et israéliens pour la reconstruction de la maison d’une famille palestinienne

Au-delà du mur

Marie-France Barrier, 2007

Destins croisés de quatre personnages au coeur du conflit israélo-palestinien

Yere Sorôkô, en quête d’une vie meilleure

Anne-Laure de Franssu, 2007

C’est au cours d’un voyage à travers une Côte d’Ivoire en crise qu’Anne-Laure va tenter de redéfinir les limites de son identité. Le prétexte de cette quête : la recherche d’un groupe d’amies ivoiriennes rencontré quelques années plus tôt, lors d’un précédent voyage en Côte d’Ivoire.

Ordre des mots (L’)

Cynthia Arra, Mélissa Arra, 2007

Ce film a pour objet de donner la parole à des personnes Trans’ et Intersexe dont la quête d’identité de genre se trouve entravée par des normes établies

Au loin des villages

Olivier Zuchuat, 2007

Un essai filmé dans un camp de réfugiés à l’Est du Tchad

Or bleu (L’)

Damien De Pierpont, 2007

La problématique de l’eau à Marrakech

Fagor et les Brandt (Les)

Anne Argouse, Hugues Peyret, 2007

En 2005, l’entreprise espagnole Fagor rachète Brandt et devient un des leaders du secteur de l’électroménager européen. Les salariés français sont inquiets et redoutent les licenciements. Mais Fagor n’est pas une entreprise comme les autres, c’est une coopérative. Que va-il se passer  ?

Sénégalaises et la Sénégauloise (La)

Alice Diop, 2007

Alice Diop est née en France, de parents sénégalais. En passant un mois au Sénégal, munie d’une petite caméra, elle filme la vie quotidienne et dresse le portrait de trois femmes de sa famille.

Algérie tours / détours

Oriane Brun-Moschetti, Leïla Morouche, 2007

Départ en Algérie en compagnie de René Vautier, cinéaste militant, considéré là-bas comme le papa du cinéma algérien.

Lieux saints

Alain Cavalier, 2007

Alain Cavalier filme des toilettes tout en monologuant : dans des cafés chics et des bistrots miteux, dans un train, dans la maison d’amis…

Vie de château (La)

Frédérique Devillez, 2007

Au “ Petit Château ”, des demandeurs d’asile du monde entier comblent le temps en attendant de savoir si leur demande sera acceptée

Prise de l’Élysée (La)

Serge Moati, 2007

Serge Moati et ses équipes ont filmé pendant quatre mois les quatre principaux prétendants au titre de président

Flics - Première partie

Ilan Klipper, Virgil Vernier, 2007

Scènes de la vie quotidienne à l’école de police de Rouen-Oissel

Musiques de la ville ordinaire - Atlas sonore en Rhône-Alpes

Grégory Mouret, Yaël Epstein, 2007

Parcours à travers les musiques du quartier de la Guillotière à Lyon, ce film donne à voir les musiques qui composent la ville ordinaire, le quotidien des quartiers multiculturels de l’occident moderne

Cahiers de souvenirs - Pour que tu ne m’oublies jamais…

Christa Graf, 2007

En Ouganda, des parents atteints du sida écrivent des « livres souvenir » pour leurs enfants. Des documents parmi les plus précieux de notre époque

Homo Amapiens

Bénédicte Mourgues, 2007

Christian et Mireille Disant sont agriculteurs « bio » depuis 25 ans, à Cadenet, dans le Lubéron. Il y a 10 ans, ils ont tout perdu, ferme et terre…

Au sommet d’une colline, la Savine

Charlotte Ramette, 2007

Sur le territoire du XVème à Marseille, trois mille habitants sont concernés par les nouvelles politiques mises en place par Jean-Louis Borloo, dans le cadre de la loi de cohésion sociale. La Savine, cité stigmatisée, où l’on voudrait favoriser la mixité sociale et l’égalité des chances, doit être détruite, avant d’être réhabilitée.

Sam

Nelly Sabbagh, Pietro Bellorini, 2007

13 août 2007 : Battambang, au Cambodge. Sam a 19 ans, elle marche sur une mine antipersonnel. Erik, 38 ans est chirurgien en mission humanitaire. Sopheat, 43 ans est démineur local.

Cuba, l’art de l’attente

Eduardo Lamora, 2007

Cuba, la Havane 1977 : un vendredi d’août, j’ai pris le chemin de l’exil. Ce film retracera l’expérience du retour dans mon village natal après trente années d’absence.

Sans Terre

Bérangère Jannelle, Stéphane Pauvret, 2007

Douglas est acteur et metteur en scène de théâtre à Sao Paulo et militant du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST), l’un des mouvements altermondialistes les plus puissants d’Amérique Latine, au sein duquel il lutte pour la culture et l’éducation. Le film est le récit d’une aventure théâtrale menée par lui avec des jeunes paysans sur une fazenda inexploitée et conquise par le Mouvement.

Asile du droit (L’)

Henri de Latour, 2007

En 2006, près de 40 000 personnes victimes de persécutions dans leur pays ont demandé protection à la France. Dès leur arrivée, elles se sont adressé à l’OFPRA, Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides qui a statué sur la validité de leurs demandes. 92% ont été rejetées.

5-7 rue Corbeau

Thomas Pendzel, 2007

Petit bout de la lorgnette, le « 5-7 rue Corbeau » permet de voir loin et large, il fournit la matière d’une réflexion plus générale sur la ville, l’habitat, l’exil, et sur la possibilité de faire d’un film un lieu de mémoire.

Léonarda

Guillaume Kozakiewiez, 2007

Léonarda est le film d’une rencontre, au Belarus, d’un arrière petit-fils et de son aïeule, d’un « vagabond capitaliste » et d’une paysanne catholique. Le cinéaste et la vieille femme forment un couple magique, improbable qui vit ces moments à deux hors de tout…

À côté

Stéphane Mercurio, 2007

Au centre de détention de Rennes, comme à côté de presque toutes les prisons françaises, il y a un lieu d’accueil pour les familles de détenus. On vient là avant et après le parloir. Et l’on attend. A côté…

Commune présence

Michaël Dacheux, 2007

Guidé par une lettre d’un vieil ami rencontré adolescent, un jeune homme visite les lieux et les témoins d’un passé marqué par l’engagement et par l’histoire.

En attendant les hommes

Katy Lena Ndiaye, 2007

Oualata, la ville rouge à l’extrême est du désert mauritanien. Trois femmes pratiquent la peinture traditionnelle en décorant les murs des maisons de la ville. Dans une société apparemment dominée par la tradition, la religion et les hommes, ces femmes s’expriment avec une surprenante liberté sur leur manière de percevoir la relation entre les hommes et les femmes.

Combalimon

Raphaël Mathié, 2007

Jean est au crépuscule de sa vie. Fatigué, seul et sans descendance, il doit se résoudre à vendre ses quelques vaches et songer à la transmission pour sauver sa ferme Combalimon. Une étape délicate, une perspective vertigineuse, entre douleur et espoir.

Un jour en France

Charlie Rojo, Maud Martin, Mohamed Ouzine, Brice Kartmann, Simon Leclère, Vianney Lambert, Anne Moltrecht, Ludovic Vieuille, Cédric Michel, 2007

Série de films courts portant, chacun à sa manière, un regard sur la France d’aujourd’hui

Rue Santa Fe - De défaite en défaite jusqu’à la victoire finale

Carmen Castillo, 2007

Le 5 octobre 1974, les militaires prennent d’assaut la rue Santa Fe, dans les faubourgs de Santiago du Chili. Leur cible est le chef de la résistance, Miguel Enriquez qui va mourir sur ces lieux. Carmen Castillo revient, 30 ans plus tard, à cette endroit où son mari est décédé et où elle a pu s’échapper, ce jour-là, de peu à la torture et à la dictature de Pinochet

C’était dans la nuit brune, comme un point sur un i

Aurélie Ardouin, 2007

2005. Je lis pour la première fois un petit livre rouge, un manifeste : « Le cinéma s’insurge, États généraux du cinéma n° 1 ».

Beurre et l’argent du beurre (Le)

Philippe Baqué, Alidou Badini, 2007

Le beurre de karité, produit par les femmes les plus pauvres du Burkina Faso, est de plus en plus apprécié en Europe. En partageant la vie de ces femmes, le film nous conduit au cœur des problèmes de survie de l’Afrique. Mais, à qui profite vraiment l’argent du beurre  ? Qui se cache derrière l’étiquette  ? Quelle répartition des richesses pour les petits producteurs  ?

Fils de lip

Thomas Faverjon, 2007

À trente ans, l’âge du conflit Lip, le réalisateur revient à Besançon pour tenter de faire le bilan de Lip aujourd’hui en donnant la parole à tous ceux qu’on n’a jamais entendus, « les sans voix », dont ses propres parents qui vécurent la fin du conflit comme un drame douloureux et déchirant.

Râ la réparatrice

Mamadou Kotiki Cissé, 2007

C’est l’histoire de Râ, une jeune fille mère. Elle est fiancée et travaille en compagnie de ses collègues garçons au rythme des saisons.

Poussière de femmes

Lucie Thierry, 2007

Par les témoignages de leur vie professionnelle et familiale, Ramata, Mariam et Eugénie, révèlent leur combat. À travers leur vécu, leur âge, leur point de vue, elles prennent position dans une société urbaine en perpétuel changement.

LIP, l’imagination au pouvoir (Les)

Christian Rouaud, 2007

«  On fabrique, on vend, on se paie  », tel était le slogan des LIP, les ouvriers qui avaient récupéré en 1973 la gestion de leur usine horlogère qui avait déposé le bilan . Une épopée ouvrière qui a marqué la France et le mouvement autogestionnaire.

Gangsters de la science (Les)

Jacques Mitsch, 2006

À partir du début du vingtième siècle, les cas de fraudes scientifiques graves se sont multipliés. Pour la science, ce siècle a marqué la fin de l’innocence. Trois grandes supercheries ont ébranlé le milieu scientifique pendant des décennies et ont marqué ce siècle d’une façon exemplaire, dans des domaines variés : la psychologie avec l’affaire Burt, la génétique avec l’affaire Lyssenko et la préhistoire avec l’affaire Piltdown. Ces trois cas " exemplaires " ont servi de caution ou d’alibi pour justifier une idéologie.

Terre révolutionnaire Mexique Sud

François Caron, 2006

Le film nous propose une enquête au cœur de la mémoire du monde révolutionnaire du Sud du Mexique. Par la parole du monde paysan humble et celle de «  chroniqueurs  », nous nous immergeons dans l’histoire de la première Révolution moderne qui eut lieu de 1910 à 1920. Mêlant la grande Histoire aux petites histoires individuelles, il s’agit de mettre en lumière la vie d’Emiliano Zapata (Général de l’armée du Sud), la pensée de Ricardo Flores Magon (le théoricien anarchiste de l’insurrection) et le quotidien villageois avant, pendant et après la Révolution.

Jana Sanskriti, un théâtre en campagne

Jeanne Dosse, 2006

Des troupes itinérantes de théâtre à visée politique se sont créées en Inde, sur le modèle du Théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal. Amenant les villageois à intervenir dans les spectacles, les “comédiens”, souvent d’anciens paysans eux-mêmes, espèrent faire changer les mentalités les plus rétrogrades et éveiller les populations à la conscience puis à l’expression politiques. Cette tournée sociologique et politique dans les villages bengalis en dit long sur les contraintes pesant sur la vie rurale en Inde, mais aussi sur les espoirs qu’elle fait naître.

Iran, le rêve d’une démocratie

Jamshid Golmakani, 2006

Les événements politiques majeurs des 8 années de présidence de Mohammad Khatami font l’objet d’une analyse, permettant de comprendre la complexité de la situation politique iranienne. Le film interroge : Un état islamique peut-il garantir la démocratie ?

Outreau, notre histoire

Rémi Lainé, 2006

Parmi les acquittés de l’affaire d’Outreau, il y a un couple, un seul, qui a surmonté quatre ans d’opprobre et d’injustice : Franck et Sandrine Lavier, amoureux comme au premier jour. Ce documentaire les suit au cours d’un procès qui marquera à jamais l’histoire de la justice et cela au plus près de deux personnages bouleversants qui finiront par retrouver leurs quatre enfants.

Tour du monde (La)

Alice Diop, 2006

La réalisatrice nous conduit à la Rose des vents, immense quartier constitué de plusieurs barres HLM construites en 1973 dans la banlieue nord de Paris. Ic,i il y a autant de paraboles accrochées aux fenêtres que de nationalités. Plus de quatre-vingts pour quinze mille habitants. À travers la cage d’escalier d’un immeuble de cette rue, nous nous immergeons d’étage en étage dans les vestiges des habitudes et traditions culturelles de plusieurs familles. Ce périple nous mène du Sri Lanka au Mali en passant par la Turquie et le Congo, sans jamais quitter l’immeuble.

Nouveaux hussards de la République (Les)

Marguerite Cros, Benoît Califano, 2006

Ils s’appellent Nacéra, Ben, Wadi, ont en commun d’être enseignants en Languedoc-Roussillon, et de parents immigrés venus du Maghreb. Ils sont aujourd’hui nombreux en France, ces jeunes enseignants issus des immigrations, purs produits de l’école publique qui vivent une ascension sociale. Comment ces enseignants issus d’une histoire migratoire et sociale particulière, mettent-ils en jeu ce qu’ils sont, pour former leurs élèves à être les citoyens de demain ? Leurs histoires croisées nous montrent le quotidien, les pratiques et les interrogations de ces pédagogues. Elles nous parlent aussi de leur histoire personnelle et familiale.

Entre deux eaux

Éric Martin, 2006

C’est le portrait d’un ancien directeur de prison qui, confronté à une ancienne collaboratrice, parcourt son histoire à la recherche des raisons de son «  engagement  » dans l’administration pénitentiaire. À travers ce regard singulier, le film interroge la place de chacun dans son rapport à l’enfermement.

Taraneasca, une campagne en Roumanie

Tim Moreau, 2006

À l’aube de l’entrée de la Roumanie dans l’Europe des marchés, un couple de paysans vit au jour le jour, avec des gestes et un savoir perdu trop souvent oubliés. Le temps s’écoule au rythme de l’eau, partout présente, et doucement le printemps s’installe.

Paysan sans terre

Julien Farrugia, 2006

Au Brésil, des paysans occupent des terres immenses délaissées par leurs propriétaires. Ils luttent afin d’obtenir du gouvernement le droit de les cultiver, et sortir ainsi d’une extrême pauvreté. Par leur action, leur courage et leur vision résolument moderne d’une vraie démocratie, les paysans sans terre font avancer toute la société brésilienne.

Danse de Jupiter (La)

Renaud Barret, Florent de la Tullaye, 2006

Un voyage musical dans le ghetto de Kinshasa à la rencontre de ses innombrables musiciens.

Vive l’indépendance du Texas

Damien Faure, 2006

Quand j’étais petit, j’ai fait la connaissance de l’homme le plus fort du monde. Il peut tordre une barre en acier avec son cou, soulever d’énormes poids avec la seule force du petit doigt, étouffer l’impact d’une explosion avec ses mains…et cet homme là c’est mon père. Mais il avait fait une guerre, la guerre d’Algérie.

Fribourg, une écoville ou une écoloville ?

Patrick Laroche, Sylvie Coren, 2006

Fribourg : en 30 ans, la ville est devenue un modèle pour le développement urbain des économies d’énergies, des énergies renouvelables et de l’éco-construction. Quarante kilomètres de pistes cyclables, le plus important institut de recherche sur les énergies renouvelables d’Europe, le premier fabricant de panneaux solaires photovoltaïques d’Allemagne, l’hôtel le plus environnemental du monde. Du monde entier les visiteurs se pressent pour découvrir et admirer cette ville miraculeuse.

Sur la piste

Julien Samani, 2006

Autour d’une des grandes barres de la cité des 4000 à La Courneuve, trois ados se retrouvent. Entre marches à pied et minis motos, ils sillonnent un espace aux limites de la ville et passent le temps comme ils peuvent.

Cinq hommes et un garage

Basile Carré-Agostini, 2006

Robert Lechevalier restaure de magnifiques motos anciennes dans le fond du garage. Il sautille, chante, savoure et s’épanouit en faisant ce travail pour lequel il ne compte pas ses heures. À côté de lui, deux mécaniciens et deux commerciaux s’occupent de préparer et de vendre des petites voitures sans permis. Le contraste entre Robert et les autres est saisissant, il nous permet de mieux voir ce qu’est le travail et ce qu’il pourrait être.

Du sucre et des fleurs dans nos moteurs

Jean-Michel Rodrigo, 2006

Les réserves de pétrole s’épuisent, la consommation augmente de façon vertigineuse, le prix du baril flambe… L’avènement des biocarburants semble inéluctable… Les agriculteurs français deviennent « énergie-culteurs », mais la fièvre de l’or vert a ses limites infranchissables… Constats et questions…

Héritiers du Guaranà (Les)

Rémi Denecheau, 2006

Opposition entre deux agricultures qui cherchent à profiter de la culture du Guarana.

Garder la tête haute

Martine Gonthié, 2006

Ce film retrace la lutte des salariés de l’usine ST Microelectronics de Rennes qui subissent, au cours de l’été 2003, un plan de licenciement alors que la société réalise des bénéfices.

Débrouillardise (La)

Tangi Le Bigot, Anne-Laure Dalido, 2006

Ce film donne la parole aux « débrouillards », des hommes et des femmes qui occupent le terrain à Yaoundé, capitale du Cameroun.

L’Eau, la terre et le paysan

Christian Rouaud, 2006

À travers deux générations de paysans dans une ferme des Côtes-d’Armor, le film aborde l’épineuse question de la pollution des eaux bretonnes due aux excès de l’agriculture industrielle

Prix à payer (déblocage en chaîne) (Le)

Alban Cappello, 2006

La discrimination syndicale et le combat d’un groupe de salariés

Trace de luttes

Jérémy Forni, 2006

Juste avant les événements de 1968, de jeunes cinéastes et techniciens du cinéma, souvent parisiens, et des ouvriers forment un groupe qui, rendant hommage au cinéaste russe du « Bonheur », choisit le patronyme de Medvedkine. Ce groupe produit une série de films d’un genre nouveau sur la condition ouvrière. Nous voulons retrouver tous les protagonistes de cette aventure.

Silence des nanos (Le)

Julien Colin, 2006

Au fil d’une cyber-enquête virtuelle avec des séquences audiovisuelles glanées sur la toile, le réalisateur dévoile les implications de ce que l’on présente comme la troisième révolution industrielle. Le film introduit ainsi des pistes de réflexion, pour nous fournir des clés de débat sur ces technologies émergentes qui sont en passe de transformer radicalement la nature, la société et l’homme.

Ouvriers de Tamaris

Gilles Remillet, 2006

Le film en quatre parties, tourné entre 2000 et 2002 dans une fonderie du Gard (région d’Alès), présente le quotidien du travail ouvrier dans les principaux ateliers de l’usine ainsi que des indices relatifs aux normes régissant les relations ouvrières.

Allez Yallah !

Jean-Pierre Thorn, 2006

Un poème épique - une chanson de geste - à la gloire d’une caravane de femmes, se donnant la main des deux côtés de la méditerranée, pour combattre ce fléau de l’intégrisme religieux remettant en cause leurs droits universels à l’égalité.

J’ai très mal au travail

Jean-Michel Carré, 2006

Le travail est le carrefour de valeurs contradictoires. Quels sont ses enjeux ? Pour répondre à quels objectifs opposés ? Au bénéfice de qui ? Quelles sont les nouvelles méthodes de management ?

Personne n’est une île

Sonja Linden, 2006

Le père de la réalisatrice, Krister, vit seul sur son île. Il reste cependant en contact par téléphone avec sa femme hospitalisée.

Lettre à ma sœur

Habiba Djahnine, 2006

Le 15 février 1995, à Tizi Ouzou, Nabila Djahnine, présidente de l’association Thighri N’tmetout, tombait sous les balles d’un groupe armé. Depuis quelques années déjà, les islamistes s’en prenaient aux femmes, les obligeant, sous peine de mort, à porter le hidjab ou à abandonner leur travail. C’était, cependant, la première fois qu’une militante féministe payait de sa vie le prix d’une révolte radicale contre un ordre que le courant religieux entendait renforcer de nouvelles servitudes.

Nisida, grandir en prison

Lara Rastelli, 2006

Dans la prison de l’île de Nisida, à Naples, vivent une quarantaine de jeunes âgés de 14 à 21 ans. Les gamins fabriquent des masques pour préserver leur anonymat et permettre le tournage du film. C’est grâce à cet expédient qu’une relation de plus en plus intime s’établit avec trois d’entre eux.

Teshumara, les guitares de la rébellion touareg

Jérémie Reichenbach, 2006

Ce film, par la musique et les témoignages des fondateurs du groupe Tinariwen, conte la mémoire de la Teshumara, culture nouvelle issue des évènements politiques et des profonds changements de la société touareg.

Chacun sa Palestine

Nadine Naous, Léna Rouxel, 2006

Un à un, de jeunes réfugiés palestiniens nés au Liban entrent dans le studio d’un photographe. Les règles du jeu sont simples. Chacun choisit sa photo parmi quatre paysages de villes mythiques : New - York, Paris, Beyrouth et Jérusalem. Chacun se raconte, se projette et s’interroge.

Putain d’usine

Rémy Ricordeau, 2006

Des ouvriers d’une usine chimique s’interrogent sur le sens et la finalité du salariat en général et de leur travail en particulier.

Cités à la casse

Frédéric Compain, 2006

Aujourd’hui, la ville a perdu son rôle de « mettre ensemble » des groupes différents, en donnant à voir leurs diversités, leurs interdépendances et leurs relations conflictuelles.

Chronique d’un quartier

François Bernard, 2006

C’est dans le quartier du centre de Choisy-le-Roi, proche de Paris, que nous avons tourné ce documentaire, filmé depuis la banlieue et non pas un film de plus sur la crise des banlieues.

Li fet met - Le passé est mort

Nadia Bouferkas, Mehmet Arikan, 2006

Depuis la guerre d’Algérie, plus de quarante ans se sont passés. Le film constitue une plongée dans le quotidien d’une «  Section administrative  ». Aujourd’hui y cohabitent comme ils peuvent les ennemis d’hier. Loin de tout héroïsme ou de repentir, ces villageois, oubliés de l’Histoire officielle nous racontent simplement leurs histoires.

It’s not a gun

Héléna Cotinier, Pierre-Nicolas Durand, 2006

Depuis 2003, chaque été, Ramzi invite des musiciens de divers horizons dans les territoires palestiniens. Ils sont plus de trente à s’être succédés pour donner des concerts et animer des ateliers pour les plus jeunes.

Tjibaou, le pardon

Gilles Dagneau, 2006

A partir d’images d’archives inédites et de témoignages recueillies en Nouvelle-Calédonie, Tjibaou, le pardon retrace le chemin de la réconciliation des familles Tjibaou et Wea, depuis l’assassinat du chef du mouvement indépendantiste kanak Jean-Marie Tjibaou par Djubelli Wea, un militant de terrain.

Notre pain quotidien

Nikolaus Geyrhalter, 2006

Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a placé sa caméra au coeur des plus grands groupes européens agricoles, nous donnant accès des zones inaccessibles.

Passage des Andes (Le)

Thierry Deronne, 2006

Le Venezuela est en pleine révolution. Sa révolution, la révolution « bolivarienne », du nom de l’artisan de son indépendance (1811), Simon Bolivar. A la tête de ce processus de changement, un chef d’Etat aussi charismatique que controversé : Hugo Chavez.

Beau combat (Le)

Jean-François Pahun, 2006

Après le naufrage de l’Amoco, les communes Bretonnes se regroupent pour obtenir réparation des dégâts écologiques. Le récit d’ une longue bataille judiciaire et de ses rebondissements dans les prétoires de la justice américaine.

Questions à la terre natale

Samba Félix NDiaye, 2006

Où va le continent noir  ? En quête de réponses, le documentariste sénégalais Samba-Félix Ndiaye, exilé depuis près de 40 ans à Paris, parcourt l’Afrique de l’Ouest, glanant des éléments de réponses auprès d’économistes, d’hommes politiques et d’intellectuels.

Foliesophies

Valéria Selinger, 2006

Les alternatives à la crise économique proposées par les patients de l’hôpital psychiatrique de Buenos Aires.

Part du chat (La)

Jérémy Hamers, 2006

Carmo do Rio Verde, au Brésil, est un village qui vit de l’exploitation de la canne à sucre. Une entreprise y gère toute la fabrication d’alcool, possède ou loue tous les champs, et mobilise 2000 ouvriers, dont 1200 saisonniers recrutés par « El gato », « le Chat »

SNCF, une erreur d’aiguillage - Service public (3)

Atisso Médessou, 2006

1997 sonne la fin du monopole de la SNCF et voit la naissance de la RFF (Réseau ferré de France)… Le but, ouvrir les voies à la concurrence en 2009… Etat des lieux en compagnie de cheminots, de chefs de gare et d’équipes d’entretien dans le Massif central…

La Poste, un drôle de pli - Service public (1)

Marie-Pierre Jaury, 2006

1991 voit la mort des PTT, depuis La Poste n’en finit pas de se mettre aux normes pour affronter la concurrence européenne en 2009, postiers vendeurs, produits dérivés, une mutation parfois douloureuse…

EDF, les apprentis sorciers - Service public (2)

Gilles Balbastre, 2006

Depuis le début des années 2000, les clients professionnels, les industriels, les commerçants, les collectivités locales, peuvent choisir en France un fournisseur d’électricité autre qu’EDF

Irak, quand les soldats meurent…

Jean-Paul Mari, Eyal Sivan, 2006

A Washington, pour protester contre le secret entourant les soldats morts au combat, deux cents artistes ont entrepris d’exposer sur un mur de la mémoire, le portrait de chacune des recrues tuées en Irak

Brahmane du Komintern (Le)

Vladimir Léon, 2006

Du Mexique à la Russie, d’Allemagne en Inde, Vladimir Léon part à la recherche d’un formidable aventurier-révolutionnaire-philosophe du Bengale : M. N. Roy.

Au-delà de l’infini

Werner Herzog, 2006

Construite comme un opéra visuel, mêlant des images issues des fonds de la NASA à des vues sous-marines, cette fable de science-fiction évoque le destin d’un extra-terrestre déchu perdu dans une ville fantôme de la Californie.

Zone of initial dilution

Antoine Boutet, 2006

« Zone of Initial Dilution » s’intéresse à la transformation urbaine de la région des Trois-Gorges en Chine, bouleversée par la mise en œuvre du plus grand barrage hydraulique au monde

Procès de Nuremberg (Le). Les Nazis face à leurs crimes

Christian Delage, 2006

Le 20 novembre 1945 s’ouvrait à Nuremberg le plus grand procès de l’histoire : celui des hommes que les Alliés avaient désignés comme de grands criminels de guerre

Petite Espagne (La)

Sophie Sensier, 2006

Il existe près du stade de France, à la Plaine Saint-Denis, près de Paris, un quartier où s’installèrent au XXe siècle, par vagues successives, des milliers d’immigrés espagnols

City walls - My own private Tehran

Afsar Sonia Shafie, 2006

Afin de mieux cerner la société dont elle est issue, la cinéaste iranienne immigrée en Suisse retourne à Téhéran rencontrer les femmes qui ont marqué sa vie

Au-delà de la haine

Olivier Meyrou, 2006

Par une nuit de septembre 2002, François Chenu, 29 ans, est battu à mort dans un parc par trois skinheads, parce qu’il est homosexuel

Eut-elle été criminelle…

Jean-Gabriel Périot, 2006

France, été 44, à la Libération

Génération précaire, derrière les masques

Ruxandra Medrea, 2006

Le mouvement génération précaire est né d’un appel à la grève spontané et diffusé sur internet début septembre 2005, destiné à dénoncer une situation intolérable : l’existence d’un véritable sous-salariat toujours disponible, sans cesse renouvelé et sans aucun droit. A la suite de cet appel s’est tissé un réseau de stagiaires

Embrasement (L’)

Philippe Triboit, 2006

Octobre 2005. Deux jeunes de Clichy-sous-Bois meurent électrocutés dans un site EDF. Un troisième, grièvement brûlé donne l’alerte. Dès lors, deux versions des faits s’affrontent : celle des jeunes qui assurent avoir étés poursuivis par les policiers en revenant d’une partie de football, celle des autorités qui, par la voix du Ministre de l’Intérieur, nient la course-poursuite. Le soir même les premières voitures brûlent. C’est le début d¹une crise qui durera trois semaines.

Tout va bien

Daisy Lamothe, 2006

Mais qu’est-ce qui fait courir Seydou, ce jeune médecin malien installé à Nongon, village isolé au sud du mali  ? Pourquoi et comment vit-il dans cette campagne enclavée, loin de tout confort, pour soigner les villageois  ?

Où sont nos amoureuses

Robin Hunzinger, 2006

Deux jeunes provinciales, Emma et Thérèse, étudiantes puis professeurs dans les années 30, tentent de construire une vie commune à la fois engagée et amoureuse. À partir de correspondance, de documents et d’archives des années 30 et 40, le réalisateur (petit-fils d’Emma) rassemble les morceaux brisés de ces deux vies et montre le destin de ces deux femmes en le replaçant dans le contexte historique de l’entre-deux guerres, puis de l’Occupation en France.

Quelle classe ma classe !

Philippe Troyon, 2006

C’est l’histoire d’une vie… Celle d’un collège de la Seine-Saint-Denis. Joseph Rossetto, principal du collège Pierre Sémard de Bobigny, a imaginé avec des professeurs une école pour que chaque enfant trouve sa place.

Welcome Europa

Bruno Ulmer, 2006

Bruno Ulmer suit l’errance de jeunes Kurdes, Marocains et Roumains à travers leurs trajectoires solitaires dans les pays de l’Union européenne. Le film explore les stratégies que les jeunes mettent en œuvre pour survivre à la rue.

Double face de la monnaie (La)

Jérôme Polidor, Vincent Gaillard, 2006

Sur un ton ludique et pédagogique, La double face de la monnaie nous propose de démystifier l’argent et de reconsidérer notre perception de la richesse.

Couleur du sacrifice (La)

Mourad Boucif, 2006

La couleur du sacrifice donne la parole à ces hommes venus d’ailleurs qui, pour la plupart enrôlés de force, ont joué un rôle crucial durant la Seconde Guerre Mondiale et notamment lors de la Libération.

Champs mêlés : Une expérience de développement équitable, les fruits de la solidarité

Patrick Avrillon, Pierre Davidovici, 2006

Rencontre filmée entre des producteurs de fruits de Rhône-Alpes et du Toffo (Bénin). Ces « petits paysans » du Nord et du Sud partagent l’idée que seul un échange commercial équitable leur permettra d’échapper aux rapaces du commerce international.

Iran, une révolution cinématographique

Nader Takmil Homayoun, 2006

Ce film revient sur les destins exceptionnels d’hommes et de femmes passionnés d’images. À travers les rapports entre création et censure, artistes et pouvoir, c’est véritablement l’évolution de la société iranienne depuis 1925 qui nous est racontée.

Dernière Utopie (La) - La Télévision selon Roberto Rossellini

Jean-Louis Comolli, 2006

Roberto Rossellini se détourne du grand écran pour se consacrer tout entier à un pharaonique projet pour la télévision. Il s’agit de mettre en image toute l’aventure humaine de la préhistoire à la conquête de l’espace. Extraits de films, conversations et rencontres avec des collaborateurs, des techniciens se répondent pour retracer l’histoire d’une idée humaniste et généreuse.

Marche andalouse (La)

Patrice Spadoni, 2006

Documentaire sur la Marche européenne contre le chômage de juin 2002, de Clermont-Ferrand à Séville. Portrait d’un groupe sympathique et truculent de «  marcheurs  », souvent chômeurs ou sans logis, partis à la découverte de l’Andalousie et des mouvements de résistance espagnols.

Stella

Vanina Vignal, 2006

Stella, son mari, et sa sœur, Roumains, vivent dans un bidonville de la Plaine Saint-Denis, sous l’autoroute. Stella mendie dans le métro. Celle qui appartient aux « sans-papiers » et « invisibles » de nos villes a été ouvrière sous Ceaucescu. Elle s’est dévouée pour sauver l’homme qu’elle aime. Elle se bat sans bruit.

Rêves d’ouvrières

Thao Tran Phuong, 2006

Toan et Ngan montent des dossiers d’embauches, passent des entretiens, essuient des refus. Dinh nous parle de la condition ouvrière dans ces sociétés internationales qui sont venues s’installer au Vietnam et elle exprime ses revendications.

Bataille de Tchernobyl (La)

Thomas Johnson, 2006

L’explosion du réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl constitue, le 25 avril 1986, la plus grande catastrophe nucléaire civile. Sept mois, d’une intensité phénoménale, que les survivants ne sont pas prêts d’oublier…

Traversée (La)

Élisabeth Leuvrey, 2006

Chaque été, ils sont nombreux à transiter par la mer entre la France et l’Algérie. Certains vont en France pour la première fois, d’autres terminent de brèves vacances au “bled”. Les plus âgés transportent avec eux les récits de la vie en France et ceux de l’histoire. Les plus jeunes disent l’Algérie, celle du manque de travail et de l’espoir de trouver un avenir.

Voyage en sol majeur

Georgi Lazarevski, 2006

Depuis quarante ans, Aimé projette un grand voyage au Maroc. Aimé a 93 ans. Sa vie sage s’est organisée autour de son métier de violoniste dans un grand orchestre, sans grand éclat et sans grandes entreprises. Quand son petit-fils l’emmène enfin au Maroc, Aimé prépare sa valise avec un soin maniaque.

Violences conjugales en guise d’amour

François Chilowicz, 2006

Des pressions psychologiques les plus insidieuses aux agressions physiques les plus spectaculaires, les violences conjugales ont toujours la même issue : la négation de l’autre, voire sa destruction psychologique ou physique. Des femmes nous racontent ce qu’elles vivent, des hommes s’interrogent sur ce qui se passe en eux. Un film de témoignages très intimes, autour d’une certaine idée de l’amour.

Ceci n’est pas une alerte

Christian Ugolini, Sandrine Guillot Ugolini, 2005

Tchernobyl, amiante, Creutzfeld-jakob et demain  ? La confiance aveugle dans le progrès fait place à la remise en question des scientifiques. Les controverses ont leurs précurseurs, les lanceurs d’alerte, qui s’efforcent en amont de faire reconnaître scientifiquement, politiquement, médiatiquement, juridiquement, risques et dangers.

Lettre scellée du soldat Döblin (La)

Jürgen Ellinghaus, Hubert Ferry, 2005

La courte vie de Wolfgang Döblin, mathématicien de génie, fils du célèbre écrivain Alfred Döblin, qui avait fui en 1933 le nazisme. Naturalisé français, Alfred est mobilisé en 1939 et sert comme soldat dans les Ardennes et en Lorraine, tout en continuant ses recherches sur les «  mouvements aléatoires  » en probabilités. Face à la défaite en juin 1940, il préfère se donner la mort, sorte d’acte de résistance. Il a 25 ans. Une lettre de lui, scellée, est découverte en 2000, et révèle l’ampleur de ses découvertes sur ces «  mathématiques du hasard  » que sont les probabilités.

Fenêtre ouverte (Une)

Khady Sylla, 2005

Comment dire la folie  ? Comment exprimer la souffrance qui l’accompagne  ? En 1994, alors qu’elle basculait dans la maladie, Khady Sylla, la réalisatrice, a rencontré Aminta Ngomqui exhibait alors sa folie librement sans craindre la provocation. Pendant les années de souffrance de Khady, Aminta fut sa fenêtre sur le monde.

Estampe (L’)

Sandra Da Fonseca, 2005

Comment se tirer du fin fond du Cantal lorsqu’on est l’aînée d’une famille de douze enfants  ? C’est en retournant sur les lieux qui ont marqué sa jeunesse que Josyane nous raconte l’histoire de sa fuite, l’histoire de sa vie…

Celui qui chante son mal enchante

Linda Ferrer-Roca, 2005

Ce film développe une réflexion sur la capacité des chansons à raconter l’histoire et le monde ; il s’articule autour de celles que entendues par la réalisatrice durant son enfance, celles que son père, républicain Espagnol et ébéniste, chantait en travaillant.

Taïsa

Sébastien Balanger, 2005

Un été passé avec Taïsa et sa famille qui décident de reprendre la route du voyage après des années passées à habiter le même terrain. Leur chemin se frotte à la haine et aux préjugés : quand ce n’est pas la police, ce sont les voisins qui chassent la famille.

Pays où l’on ne revient jamais (Le)

José Vieira, 2005

Documentaire sur le retour au pays de père du réalisateur, qui a migré en France, puis qui est revenu au Portugal, après 16 ans passés en France. Il est devenu un étranger dans son pays.

OGM ?

Collectif, 2005

Plusieurs films documentaires, et entretiens, pour expliquer les OGM et leurs risques.

Figures humaines

Rose Lallier, Élisabeth Logak, 2005

1939-1945 - Que savaient les Français des mesures prises contre les juifs et comment se sont-ils comportés ?

Des machines et des femmes

Théodora Escouflaire, 2005

L’industrie du livre : travail à la chaîne, machinisme et productivité représentent les maîtres mots. Portrait d’une industrie essentiellement féminine.

Pouvoir d’agir (Le)

Julien Vaugelade, 2005

Ce film donne la parole à des militants de l’économie sociale et solidaire qui mettent en débat les politiques économiques dominantes en s’appuyant sur leurs expériences.

Milliardaire rouge (Le)

Sophie Lepault, 2005

Le film est un voyage à l’intérieur d’une des plus grosses multinationales chinoises. Une multinationale qui est en train de racheter des entreprises telle que Schneider, Panasonic. Une plongée qui permet de comprendre la vitalité économique du pays mais aussi ses paradoxes. Car le patron de cette entreprise est communiste.

Sisters in Law

Kim Longinotto, Florence Ayisi, 2005

« Sisters in Law » suit la conseillère d’État et la présidente de la Cour dans leur travail quotidien : apporter leur aide à ces femmes déterminées à mettre un terme à des existences parfois trop malmenées.

Est-ce qu’on a gagné ou est-ce qu’on a encore perdu?

Claire Simon, 2005

Claire Simon filme pendant trois jours le le Comité de suivi de l’assurance chômage des intermittents.

A l’Est du paradis

Lech Kowalski, 2005

À travers de larges extraits et les rushes inexploités de ses films de l’époque américaine (Gringo, DOA…) ainsi que des images tournées plus récemment, le cinéaste réfléchit à voix haute et revient sur son parcours, de ses débuts dans l’industrie du X à sa plongée dans l’underground new-yorkais des années 70 et 80.

On les appelait les dames du planning

Marie-Monique Robin, 2005

L’épopée du planning familial, depuis les premiers combats menés au XIXe siècle par les néo-malthusiens jusqu’à aujourd’hui. Retraçant l’histoire du mouvement du planning familial au niveau international et particulièrement en France, où la loi de 1920 verrouilla pendant plus de quarante ans tout débat sur le contrôle des naissances.

Premier Noël dans les tranchées

Michael Gaumnitz, 2005

A travers leurs lettres et journaux intimes, la première guerre mondiale du point de vue des simples soldats.

Dia de festa

Toni Venturi, Pablo Georgieff, 2005

Chaque année, des immeubles abandonnés du centre-ville de São Paulo sont investis par un collectif de citoyens engagés. Suivant un planning parfaitement élaboré, le «  Mouvement des Sans Toit du Centre  » (MSTC) procède à l’invasion de ces bâtiments après une préparation minutieuse, au nom du droit à un logement décent et pour lutter contre le rejet des populations les plus pauvres à la périphérie.

Blé : chronique d’une mort annoncée (Le)

Marie-Monique Robin, 2005

Ce documentaire retrace l’histoire commune de la « céréale dorée » et de l’homme à travers l’espace et le temps

Pirates du vivant (Les)

Marie-Monique Robin, 2005

Le combat des pays du sud contre les grandes firmes qui cherchent à s’approprier des plantes qui appartiennent à leur patrimoine culturel (agricole) depuis toujours. Les dérives du système des brevets permettent ainsi à certains groupes privés d’acquérir en toute légalité une part du monde vivant de manière intolérable.

Dans la Maison Radieuse

Christian Rouaud, 2005

Le Corbusier a construit la « Maison Radieuse » de Rezé, il y a 50 ans, imaginant un habitat collectif qui respecte la vie privée de chacun tout en favorisant les échanges et les contacts. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

Chili de mon père (Le)

Carmen Castillo, 2005

C’est l’histoire d’une espèce d’être humain en voix de disparition. L’histoire d’un « Caballero », un chevalier du Chili qui a aujourd’hui 83 ans

Filmeur (Le)

Alain Cavalier, 2005

À partir de son journal intime filmé en vidéo entre 1994 et 2005, Alain Cavalier nous invite avec humour et sensiblité à une méditation sur la vieillesse, la vie, la mort…

Artistes du théâtre brûlé (Les) - La Force libératrice de la non-violence

Rithy Panh, 2005

Dans un pays aux rêves brisés, où il n’y a plus ni théâtres ni salles de cinéma (ou si peu), les arts traditionnels et populaires disparaissent, remplacés par la télévision. Quelques artistes subsistent, condamnés à vivre dans la misère ou à jouer dans des spots télévisuels mensongers, faute de structures ou de soutien financier.

Paul Klee, le silence de l’ange

Michael Gaumnitz, 2005

Un parcours dans l’œuvre immense de Paul Klee et à travers ses écrits

Meilleurs intentions (Les)

Jean-Marc La Rocca, 2005

Les jeunes couples qui se lancent dans la création d’une crèche parentale n’ont guère d’expérience du fonctionnement d’un collectif. Les généreuses intentions de départ passeront-elles dans les faits… et dans quel état ?

Maison neuve (La)

Ariane Doublet, 2005

Ariane Doublet retrouve Philippe, le personnage central de son film Les Terriens, qui quitte sa ferme pour faire construire un pavillon juste à côté. Une chronique tendre et cocasse sur la disparition d’un vieux monde.

De profundis

Olivier Ciechelski, Laetitia Mikles, 2005

Il y a plus de trente ans, EDF mettait en service un barrage hydroélectrique dans la vallée de l’Ain. S’y cachait depuis huit siècles un monastère qui repose aujourd’hui, intact, par 80 mètres de fond, sous les eaux d’un lac artificiel.

De père en fils

Philippe Ayme, 2005

La transmission d’une petite exploitation agricole d’une génération à l’autre

Chroniques d’un asile

Jean-Pierre Vedel, 2005

Fermeture du pavillon « Alsace » de l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard et emménagement dans un nouveau centre de taille plus réduite, dans la ville d’origine des patients

Médiathèque de Sendaï (La) - Architectures 4

Richard Copans, 2005

Bâtiment traversé par des tubes aux motifs ajourés, tordus ou inclinés, la médiathèque de Sendaï rompt avec les tendances de l’architecture du XXe siècle

Voyage des femmes de Zartalé (Le)

Claude Mouriéras, 2005

Un documentaire éclairant sur la condition des femmes afghanes en milieu rural.

Tweety lovely superstar

Emmanuel Gras, 2005

Quatre hommes et un enfant sur le toit d’un immeuble. Leur travail : le détruire. Leurs outils : leurs bras. Leur labeur de ce soir est leur labeur de chaque jour.

Sur les routes du coton

Joël Calmettes, 2005

D’Afrique en Asie, via l’Amérique du nord et le Brésil, Erik Orsenna et Joël Calmettes nous emmènent dans les mondes du coton dans toutes ses dimensions

Saddam Hussein, histoire d’un procès annoncé

Jean-Pierre Krief, 2005

Un documentaire-enquête tourné notamment en Irak, en Jordanie et aux USA, sur la genèse, les coulisses et les secrets de la mise en œuvre du procès de Saddam Hussein.

Il était une fois en Côte-d’Ivoire

Julien Suaudeau, 2005

À la mort du Vieux, le président Félix Houphouët-Boigny en 1993, ils étaient quatre à briguer sa succession en Côte d’Ivoire

Du soleil en hiver

Samuel Collardey, 2005

Michel est éleveur en Franche-Comté et profite du calme de l’hiver pour passer du temps avec son jeune apprenti Francis. Une solide amitié va les lier

Section White (La) - Bagdad 2004

Yuri Maldavsky, Timothy Grucza, 2005

« Nous avons passé plusieurs mois dans le sud de Bagdad en compagnie de la section White de la 1/7e division de cavalerie de l’armée américaine. Avec deux caméras, nous les avons filmés tout au long de leur mission, jusqu’à leur retour dans leurs familles au Texas. Nous livrons ici un portrait intime de la guerre en Irak et des hommes derrière les soldats. »

Alexandre Soljenitsyne, le combat d’un homme

Pierre-André Boutang, Annie Chevallay, 2005

Entre archives et polar, ce film raconte le combat de l’écrivain contre la police soviétique et la censure : douze ans d’épreuves depuis la révélation d’Une journée d’Ivan Denissovitch en 1962 jusqu’à son bannissement d’URSS en 1974

Arbres de Josh (Les)

Peter Entell, 2005

Quand le meilleur ami du réalisateur meurt, son fils a moins d’une année. Cinq ans après, le garçon commence à s’interroger sur la personne qu’était son père. Comment l’aider à se forger une image de son papa dont il ne se souvient plus ?

Messieurs (Les)

Patric Chiha, 2005

À la maison des artistes de l’hôpital psychiatrique de Gugging, près de Vienne en Autriche, quatorze peintres vivent et travaillent. L’écriture, souvent au centre de leurs œuvres, inspire ce film qui rend compte de leur rapport singulier et émouvant à la folie, à l’art et à l’Autriche, marqué par le souvenir et construit dans l’isolement.

Génocide arménien (Le)

Laurence Jourdan, 2005

Il y a 90 ans, le 24 avril 1915, l’arrestation de plus de 600 notables et intellectuels arméniens, lors d’une rafle ordonnée à Constantinople par les nationalistes Jeunes-Turcs alors au gouvernement dans l’Empire Ottoman, scellait le destin des Arméniens d’Anatolie.

Closing your Eyes

Robin Hunzinger, 2005

Voyage sans cesse interrompu, sur les routes comme à l’intérieur des villes, « Closing your Eyes » nous emmène à Naplouse, Hébron et Qalqilyah. Trois villes palestiniennes en train de mourir de l’occupation israélienne, trois types d’enfermement, trois stades dans le lent processus d’étouffement de leurs populations.

Enfants perdus de Tranquility Bay (Les)

Jean-Robert Viallet, Mathieu Verboud, 2005

Le monde a les yeux fixés sur Guantanamo et Abu Ghraib, mais personne ne connaît Tranquility Bay, un camp de redressement dans lequel les enfants internés subissent des violences physiques et lavages de cerveau.

Terre vivante

Jean-François Vallée, 2005

Rien de moins qu’une révolution ! Des paysans bretons, aux prises avec des terres appauvries, lessivées, polluées et polluantes, cessent de labourer pour pratiquer le semis direct. Résultat : la terre travaille presque toute seule favorisant la santé écologique locale tout en donnant d’abondantes et saines moissons.

Poste restante

Christian Tran, 2005

À travers la restructuration du service postal en Ardèche, le film propose une réflexion sur le pouvoir politique, économique et citoyen.

Marcel Ophuls, parole et musique

Bernard Bloch, François Niney, 2005

Fils du cinéaste Max Ophuls, Marcel Ophuls est un cinéaste à la fois reconnu et méconnu. Au lieu de simplement regarder passer les trains de l’Histoire, les films de Marcel Ophuls nous engagent à juger de nos comportements.

Luc Moullet, la ruée vers l’art

Annie Vacelet, 2005

Assez tard dans ma vie, j’ai repris des études de cinéma. Un jour, je vois les films de fiction de Luc Moullet. Et je m’y reconnais, moi, et ma génération ! Était-ce pure illusion ? Le mieux fût d’aller le demander directement à Luc Moullet.

Alimentation générale

Chantal Briet, 2005

Pendant 4 ans, Chantal Briet a installé sa caméra à l’épicerie de la Source… À la cité de la Source à Epinay-sur-Seine, dans un centre commercial vétuste menacé de destruction, l’épicerie d’Ali reste l’unique lieu d’échange, un refuge où peuvent se retrouver les habitants du quartier.

Femmes précaires

Marcel Trillat, 2005

En travaillant, aujourd’hui en France, les femmes sont paradoxalement héritières des conquêtes d’un siècle de luttes féministes et victimes de la persistance de discriminations, parfois de leur aggravation, dans un contexte de montée du chômage et de la précarité, de dérèglementation généralisée, de flexibilité, de travail à temps partiel imposé.

Il faudra raconter

Daniel Cling, Pascal Cling, 2005

« Il faudra raconter » disaient ceux qui mouraient dans les camps. Certains, parmi les rares rescapés d’Auschwitz ont encore la force d’aller au devant des jeunes générations, parler sans relâche dans les classes, de la primaire à la terminale. Qu’en sera-t-il demain quand nous n’aurons plus que des traces ?

Papy-Mamie

Michaël Lheureux, 2005

Le Havre, une petite maison de deux étages, les grand-parents habitent là depuis 50 ans. Aujourd’hui Papy déraille et Mamie s’éteint…et leurs 6 enfants organisent le départ pour la maison de retraite. Un moment tragi-comique de la vie d’une famille.

Prisonniers de Beckett

Michka Säal, 2005

Prisonniers de Beckett est la rencontre de deux mondes qui ne se rencontrent jamais. L’un fait de poésie et de liberté, et l’autre de silence et d’obscurité. Une histoire vraie qui débute dans une prison de sécurité maximale, en Suède, où un jeune acteur, Jan Jonson, décide de mettre en scène En attendant Godot, avec cinq prisonniers comme acteurs.

Affaire Valérie (L’)

François Caillat, 2004

Qui se rappelle de Valérie, disparue dans les Alpes en 1983 ? Qu’est devenue cette jeune serveuse soupçonnée d’avoir assassiné un touriste canadien ? Le cinéaste revient sur les lieux où il avait séjourné vingt ans plus tôt. Comment disparaît-on ? Comment est-ce possible que cette jeune femme n’ait pas laissé la moindre trace ? Rien sur sa vie, aucun souvenir de son passage. A-t-elle même existé ?

Sidheswri Ashram

Bénédicte Jouas, Virginie Valissant-Brylinski, 2004

Le jour se lève sur Calcutta et dans la cuisine du Sidheswri Ashram, petit restaurant communautaire bengali. Anil ravive les braises du feu… La journée sera simple et riche pour ceux qui vivent là. Solidarité et tolérance sont les mots clés de ce lieu hors du temps.

Alsa, vélos pour le Faso

René Letzgus, Bernard Tournois, 2004

Un groupe d’amis Alsaciens cyclistes de haut niveau sont à l’origine d’une nouvelle initiative : apporter des vélos et les distribuer le long du tour du Faso ; « pour alléger les souffrances de quelques Burkinabés ».

Passeurs (Les)

Laëtitia Moreau, 2004

Depuis dix ans, près de quatre mille immigrés clandestins, pour la plupart marocains, sont morts en tentant la traversée du détroit de Gibraltar. Touchés par ces effroyables destins, deux frères, Martin et Angel Zamora, ont mis leur entreprise au service des défunts. Responsables d’une entreprise de pompes funèbres, prés d’Algeciras, ils identifient les corps, préviennent les familles, s’occupent des formalités et rapatrient les dépouilles de ces hommes et ces femmes jusque dans les villages les plus reculés du Maroc.

Ville Flores

Marina Galimberti, 2004

Exemple, à Porto Alegre au Brésil, de la mise en place au sein d’un bidonville de coopératives centrées sur le commerce équitable, et d’une démocratie participative

Patrons-voyous : la Bourse contre l’emploi

Jean-Baptiste Rivoire, 2004

Délocalisations brutales, déménagements d’ateliers entiers à l’insu des employés, on ne compte plus les mauvaises surprises faites aux salariés français ces dernières années.

Daewoo Creation

Marc Gründ, 2004

L’Affaire Daewoo c’est celle de l’implantation d’usines en Lorraine, à grands renfort d’aides publiques, puis de leur fermeture 10 ans plus tard lorsque les subventions sont épuisées.

Moi Sékou, mon exil, mon village, mon combat

Eric Mounier, 2004

Construit comme un « voyage enquête », ce documentaire nous emmène sur les pas d’un jeune Malien. Emigré en France, Sékou refuse la fatalité. Il retourne dans son pays pour tenter de trouver des solutions à la désertification, qui détruit inexorablement son village.

Jungle Blue

Jacques Goldstein, 2004

Une percée au coeur de la musique avec la périphérie parisienne comme décor à l’occasion du festival Banlieues Bleues.

Lune ronde (La)

Fernando Lopez, 2004

Le récit d’un enfant de l’exil qui tente de revisiter son passé, en assemblant les flashs, les courts instants d’images et d’émotions qui constituent sa mémoire.

Territory I, II, III

Marine Hugonnier, 2004

Un film en trois parties qui adopte un regard architectural sur les différentes lieux du conflit au Proche Orient : Tel Aviv, Cisjordanie, Ramallah

Lettre du dernier étage

Olivier Ciechelski, 2004

Un femme âgée décrit dans une lettre tout ce qu’elle voit de sa fenêtre…

Argentinazo

David Futerman, 2004

La crise économique argentine et l’organisation sociale qui suivit.

Ecrivains des frontières - Un voyage en Palestine

Samir Abdallah, José Reynès, 2004

Ce film documentaire est le carnet de voyage d’une délégation du Parlement International des Ecrivains, qui s’est rendu dernièrement en Palestine et Israël suite à l’appel du poète palestinien Mahmoud Darwish, membre fondateur du Parlement, assiégé à Ramallah.

Salvador Allende

Patricio Guzmán, 2004

«  Je me souviens du 11 septembre 1973, jour sombre où l’Amérique fomenta un coup d’Etat pour abattre la révolution pacifique et démocratique qui se construisait dans mon lointain pays, le Chili, éliminant son président de la République, Salvador Allende, ce «  fils de p..  » comme se plaisait à le dire Richard Nixon.«  P. Guzman

Frères de classe

Christophe Cordier, 2004

La photo en 1972 d’un ouvrier du Joint français saisissant un CRS par sa vareuse pour hurler sa colère a été utilisée souvent comme symbole. Christophe Cordier met à jour les ressorts cachés de l’image et construit l’histoire particulière de quelques hommes

Chant public devant deux chaises électriques

Hélène Chatelain, 2004

À Los Angeles, en septembre 2001, 40 personnes, venues d’horizons les plus divers, (communautés noires, chinoises, mexicaines, comédiens, SDF…) ont répété pendant trois mois un texte d’Armand Gatti «  Chant public devant deux chaises électriques  » qu’ils présentent en septembre, en pleine crise, au centre de Los Angeles, capitale et d’Hollywood et des sans abris.

Efremov, lettre d’une Russie oubliée

Iossif Pasternak, Hélène Chatelain, 2004

L’auteur rencontre et fait parler des habitants d’Efremov, ville située à 300 kilomètres de Moscou, dont Tchékhov disait « c’est la quintessence de l’incurie russe ».

Après - Un voyage dans le Rwanda

Denis Gheerbrant, 2004

Près de dix ans après le génocide, Denis Gheerbrant part dresser un état des lieux du Rwanda.

(Une ballade à travers) Les ruines de Paris

Christophe Clavert, 2004

Au milieu du XIXe siècle, Haussmann sous l’autorité de Napoléon III, met en œuvre un plan de « rationalisation » de la ville de Paris. Cent cinquante ans plus tard, alors que le centre de Paris est envahi par les commerces et qu’il n’y reste que peu d’habitants, l’évolution de la ville suit le chemin tracé par Haussmann.

Combattants de la paix

Bruno Vouters, Pascal Goethals, 2004

Le souvenir de la Grande guerre peut-il nous aider à bâtir la Grande Paix ? Comment se battre pour un monde apaisé ?

Eau, un catalyseur de paix (L’)

Marina Galimberti, 2004

Les femmes de trois communautés mènent des actions concrètes pour garantir l’accès et la gestion de l’eau et assurer un avenir de paix pour leurs enfants

Monde selon Bush (Le)

William Karel, 2004

Les mille jours de la présidence de George Bush, des attentats du 11 septembre au bourbier de la guerre en Irak.

Une troisième voie? - Histoires de gauche (2)

Virginie Linhart, 2004

Comment expliquer l’échec de la gauche au début du 21ème siècle ? Qu’est-ce que la gauche peut proposer dans une Europe soumise à la mondialisation et au capitalisme à l’anglo-saxonne ? Peut-elle encore gouverner différemment de la droite ?

Prospérité pour tous ? (La) - Histoires de gauche (1)

Virginie Linhart, 2004

Virginie Linhart retrace,depuis la révolution de 1917, les étapes qui ont conduit la gauche au pouvoir en Europe à la fin du XXe siècle.

Dans le jardin du monde

Maya Rosa, Christian Rouaud, 2004

Des paysans de l’Alejanto racontent leur passé dans cette vaste région au Sud du Portugal. Ils en disent les récits de la misère et de l’oppression : effets au quotidien, dans une province reculée, de la dictature de Salazar

Traversée (La)

Patrice Dubosc, 2004

En traitant de L’hôpital Avicenne, à Bobigny, ce film évoque la précarité des exilés, des sans-papiers…

Simone Veil, une histoire française

David Teboul, 2004

Au travers de ses propres confidences ou de celles de ses proches, ce portrait de Simone Veil révèle la façade profonde d’une femme hantée par le souvenir des mois passés en déportation et de sa mère absente

Routes du silence (Les)

Jean-Luc Cohen, Arnaud Jouve, Louis Bastin, 2004

Enquête sur la probable toxicité du bitume qui recouvre nos routes : un problème de santé publique recouvert du sceau du secret par les intérêts en jeu

Pas assez de volume, notes sur l’OMC

Vincent Glenn, 2004

En deux chapitres, sous forme d’enquête menée par un profane, le film dresse le portrait polémique d’une instance de pouvoir dont le champ d’influence n’a cessé de s’étendre depuis sa création en 1995, et qui, depuis la bataille de Seattle en 1999, est âprement contestée.

Langue ne ment pas (La)

Stan Neumann, 2004

Le journal intime que Victor Klemperer a tenu de 1933 à 1945 est un des témoignages les plus précis et les plus impressionnants sur le destin des Juifs allemands sous le régime nazi.

Enigme du caïman noir (L’)

Luc Riolon, 2004

Daniel Guiral est un passionné de chez passionné. Ce qu’il veut c’est comprendre comment des caïmans noirs peuvent survivre dans un endroit ou logiquement il n’y a rien : le marais. Il va jusqu’à construire une sorte de radeau amélioré et vivre au milieu du site le plus inhospitalier de la planète…

Deux vies d’Eva (Les)

Esther Hoffenberg, 2004

De quelle histoire Eva la tourmentée prenait-elle son malheur ? Sa fille Esther n’a d’autre choix, pour comprendre, que d’affronter un passé occulté, traversé par la guerre, la double ou triple identité et la culpabilité.

Condamnées au mariage

Anat Zuria, 2004

Une épouse juive est la propriété de son mari. Par le mariage, il l’acquiert et il est le seul à pouvoir lui accorder un divorce.

Abbatiale de Sainte-Foy de Conques (L’) - Architectures 4

Stan Neumann, 2004

Au début du neuvième siècle, une petite abbaye, construite sur l’emplacement d’un ancien ermitage, périclite dans un site sauvage et hostile de l’Aveyron.

Maison de verre (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

La maison de verre, icône de la modernité, construite à Paris en 1932 par un architecte original, Pierre Chareau

Saline d’Arc-et-Senans (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

La saline d’Arc et Senans (1775-1779) a été réalisée par l’Architecte Claude-Nicolas Ledoux en Franche-Comté. Elle est aujourd’hui classée " patrimoine mondial " par l’Unesco car c’est un ensemble unique dans l’histoire de l’Architecture.

Exit, le droit de mourir

Fernand Melgar, 2004

L’association Exit Romandie est un petit groupe de bénévoles, dont l’activité est unique au monde. En effet la Suisse est le seul pays au monde à autoriser l’accompagnement des malades incurables et des handicapés vers une mort qu’ils jugent digne

Du shtetl à Brodway - Une odyssée musicale

Fabienne Rousso-Lenoir, 2004

Des shtetls de la vieille Europe aux théâtres de Broadway, des choeurs des synagogues aux chorus lines des comédies musicales, de la misère au succès… entre la fin du XIXe siècle et la Seconde Guerre mondiale, de nombreux juifs émigrent aux États-Unis et un certain nombre d’entre eux se font un nom dans le monde du spectacle et de la musique

Étoile du Nord (L’)

Erkko Lyytinen, 2004

Ce documentaire nous montre une commune pauvre du Nord de la Finlande qui, confrontée à la mondialisation, lutte pour sa survie économique

Dérive

Vanessa Springora, Camila Mora-Scheihing, 2004

L’image d’un ami d’enfance devenu SDF plane sur notre histoire. Comment un garçon aussi brillant, issu d’un milieu privilégié, peut-il se retrouver à la rue ?

Armes de la honte (Les)

Philippe Cosson, 2004

Pour contribuer à une prise de conscience des responsables et de l’opinion, afin de sauver des vies et de rétablir le droit à la culture, ce film est un hommage aux victimes des Mines Antipersonnel.

AC !

Romain Lardot, 2004

En France, le 1er janvier 2004, 630 000 personnes sont exclues du système d’assurance-chômage. Loin d’accepter cette nouvelle attaque libérale contre les droits collectifs, le collectif « Agir contre le chômage » (AC) organise la riposte et attaque l’UNEDIC en justice.

Cauchemar de Darwin (Le)

Hubert Sauter, 2004

Les rives du plus grand lac tropical du monde, considéré comme le berceau de l’humanité, sont aujourd’hui le théâtre du pire cauchemar de la mondialisation.

8 clos à Evian

Gilles Perret, Fabrice Ferrari, 2004

Durant le G8 d’Evian en 2003, deux réalisateurs locaux nous font vivre de l’intérieur ce sommet et le contre sommet qui l’accompagne. Avec un regard parfois amusé, ils regardent comment les médias ont traité l’évènement et comment la population l’a vécu.

Chers camarades

Gérard Vidal, 2004

Une histoire vibrante des luttes et des révoltes des salariés de l’usine Chausson de Gennevilliers. Le réalisateur a vécu cette magnifique aventure humaine comme militant pendant une quinzaine d’années puis derrière une caméra.

Amitié plus forte que la haine (L’)

Daniel Kupferstein, 2004

L’exportation du conflit israélo-palestinien en France a creusé un fossé entre les juifs et les arabes de notre pays. Deux femmes, Rosie et Hacinia témoignent qu’il est possible de rester amie.

Musafir

Cédric Dupire, Pierre-Yves Perez, 2004

Musafir est un groupe de musique folklorique qui a la particularité unique de regrouper des musiciens de différentes castes et de différentes religions.

Caravane 55

Valérie Mitteaux, Anna Pitoun, 2004

Achères, Yvelines, France. Depuis deux ans, Sacuta Filan, jeune femme rom de Roumanie, vit avec ses deux enfants et trente autres familles sur une lande de terre en bordure de la ville.

Algérie, d’autres regards

Raphaël Pillosio, 2004

Durant la guerre d’Algérie, de jeunes cinéastes français ont réalisé des documentaires qui dénonçaient la nature du conflit mené par leur pays. Depuis, ces films militants n’ont pratiquement jamais été vus. Dans «  Algérie, d’autres regards  », René Vautier, Pierre Clément, Olga Poliakoff et Yann Le Masson reviennent sur les conditions de leur engagement, les méthodes de production et de diffusion de ces œuvres oubliées aujourd’hui.

Secteur 545

Pierre Creton, 2004

Le « secteur 545 » désigne dans le pays de Caux les limites dans lesquelles Pierre Creton, peseur au contrôle laitier, exerce son activité auprès des éleveurs qui en font la demande. Par ailleurs cinéaste, Pierre Creton, occupant donc à la fois la place d’acteur et de témoin, enregistre les moments d’une vie rurale au plus loin de tous les clichés pittoresques.

Mort lente de l’amiante (La)

Sylvie Deleule, 2004

Ce documentaire offre une bonne analyse d’ensemble de cet incroyable silence collectif, à partir de quatre pays emblématiques : le Canada, l’Allemagne, le Brésil. Et, bien entendu, la France, longtemps premier importateur d’amiante et chef de file européen des pro-amiante, qui a attendu 1997 pour l’interdire enfin !

Falkenau

Emil Weiss, 2004

Le 9 mai 1945. Un document tourné lors de la libération du camp de concentration de Falkenau, en Tchécoslovaquie, commenté par le réalisateur lui-même, Samuel Fuller.

Des gens comme nous

Françoise Davisse, 2004

Comment imaginer que des a priori ont le pouvoir de bouleverser nos vies ? C’est ce qui nous est arrivé, à mes voisins et moi, le 17 octobre 2001. Nous habitons le centre ville de Saint-Denis (93). Nous nous sommes promis d’intervenir ensemble lorsque quelque chose se passe dans notre cité.

Paul dans sa vie

Rémi Mauger, 2004

Paul aura bientôt soixante-quinze ans. Il est vieux garçon, paysan, pêcheur et bedeau. Il vit dans une ferme d’un autre âge avec ses deux sœurs cadettes, célibataires elles aussi.

Fond du garage (Le)

Loïc Balarac, 2004

“Le garage moderne” n’est pas un garage comme les autres. C’est un nouveau « lieu » associatif, installé à Bordeaux depuis fin 2000, où l’on peut tout à la fois venir avec son véhicule pour raison mécanique, ou découvrir sur place une activité artistique.

Rêve de São Paulo (Le)

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2004

São Paulo attire les Nordestins comme l’eldorado de toutes les chances. José quitte ses parents pour rejoindre ses frères dans la ville de ses grandes espérances. Là-bas, rien n’est facile et il le sait. São Paulo est un rêve : comment résister à un rêve  ?

Dr Nagesh

Vincent Detours, Dominique Henry, 2004

Le Dr Nagesh assure quotidiennement une consultation gratuite à Mumbai (Bombay). Il y reçoit des séropositifs qui ne peuvent pas payer les traitements contre le VIH. Ces hommes, femmes et enfants affrontent la maladie et le rejet des autres.

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Stéphane Mercurio, Catherine Sinet, 2004

Un dîner, bruyant, drôle. Autour de la table, une bien curieuse famille, celle de Louise : son père, ses mères, la femme de son père, ses frères et sœurs. Françoise et Gérard s’aiment depuis 44 ans. Ils ont trois enfants. Sybille et Sylviane s’aiment depuis 23 ans. Elles voulaient un enfant. Elles ont demandé à leur amie Françoise de leur prêter Gérard, son mari. Celle-ci a accepté.

Deux histoires de prison

Ginette Lavigne, 2004

Au Portugal le jour même du renversement du régime fasciste par les militaires, la population s’est rassemblée devant les prisons et a exigé et obtenu la libération de tous les prisonniers politiques. Cette victoire populaire a marqué réellement la fin du fascisme et le début d’une nouvelle ère. Diana Andringa et Maria Jose Campos racontent les mois qu’elles ont passé comme prisonnières politiques à la prison de Caxias.

Génie helvétique (Le)

Jean-Stéphane Bron, 2004

L’histoire d’une plongée vertigineuse dans les coulisses du pouvoir pour suivre l’élaboration d’une loi sur le génie génétique.

Ma vie est mon vidéo-clip préféré

Lee Show-Chun, 2004

La vie d’une jeune Chinoise sans-papiers qui vit et travaille à Paris, comme beaucoup de clandestins, dans la fabrication du prêt-à-porter.

Vie comme elle va (La)

Jean Henri Meunier, 2004

Dans un village de la campagne aveyronnaise vivent des personnages hauts en couleurs.

Réparation(s)

Christine Vedel, Mahmoud Chokrollahi, 2004

Réparation(s) est le récit intime et croisé de trois hommes qui mènent un combat pour leur dignité devant le tribunal des prud’hommes parce qu’ils refusent la discrimination syndicale dont ils sont l’objet depuis des années.

Sucriers de Colleville (Les)

Ariane Doublet, 2004

Fermera ? Fermera pas ? À la petite sucrerie de Colleville, on attend la décision avec un mélange de colère et de résignation.

Chats perchés

Chris Marker, 2004

Avec « Chats Perchés », Chris Marker retrouve le Paris de « Joli Mai », entre septembre 2001 et l’automne 2003. Son guide, entre les événements qui ponctuent cette nouvelle chronique poétique et politique : M. Chat.

Clémentine au pays des guérisseurs

Patrick Benquet, 2003

Durant trois années, Clémentine Rainaud, ethnologue, enquête sur les pratiques des guérisseurs et les liens qu’ils entretiennent avec la médecien officielle. Sa présence quotidienne en Auvergne lui permet de saisir et de comprendre certains enjeux de ces pratiques alliant visible et invisible.

Téléphonie mobile, sommes-nous tous des cobayes ?

Joaquina Ferreira, 2003

La téléphonie mobile, par les ondes électromagnétiques qu’elle émet, perturbe le fonctionnement de l’organisme vivant et humain. Les effets sont connus et prouvés scientifiquement. Pourtant l’information ne perce pas auprès du public et les affaires continuent.

Témoin gênant

Yves Elie, Renée Garaud, 2003

Depuis l’apparition des insecticides, des dizaines de milliards d’insectes pollinisateurs, dont l’abeille domestique, meurent chaque année. Les apiculteurs, victimes de ce phénomène, mettent à jour les lacunes révoltantes de la gestion des produits toxiques.

Ces brevets me rendent malade

Rony Brauman, Gérard Lafont, Anne-Christine Roth, 2003

En 2002 on comptait déjà 42 millions de séropositifs dont 30 millions en Afrique. Si les antirétroviraux (ARV) sont disponibles dans les pays du Nord, très rares sont les malades africains à pouvoir se les offrir. Plusieurs ONG internationales se sont élevées contre cette injustice en remettant en cause le système des brevets qui garantit aux industries pharmaceutiques de considérables profits. Sur le terrain, dans les pays où l’épidémie fait des ravages, malades, médecins et ONG se battent pour obtenir les médicaments essentiels. Le film, tout en démontant les arguments des grands laboratoires, retrace la lutte des ONG et de certains gouvernements, le Brésil tout particulièrement, pour l’accès aux médicaments vitaux.

Flying solo, Alex MacLean

Odile Fillion, 2003

Pilote d’avion, architecte diplômé de Harvard, spécialiste de l’environnement et photographe spécialisé dans les vues aériennes, Alex Maclean survole le territoire des États-Unis et en donne des images étonnantes, à la fois documents d’analyse et œuvres d’art. Odile Fillion l’a accompagné dans ses expéditions et a rencontré avec lui les paysagistes, les chercheurs en urbanisme ou les galeristes d’art qui suivent son travail.

École de la République (Une)

Richard Hamon, 2003

Une documentaire sur l’école Vitruve, créée en 1982 dans le but d’émanciper l’enfant par l’éducation, former l’individu grâce à une organisation et une gestion nouvelle de l’école. Cette scolarité différente veut intégrer les repères citoyens qui viennent à manquer dans notre société.

Iran, résistance d’un peuple opprimé

Jamshid Golmakani, 2003

Que connaît le public de la République Islamique d’Iran ? Comment les dirigeants du pays imposent-ils leurs règles politico-islamiques à la population, depuis la chute du Shah en 1979 ? Cette enquête d’investigation a pour point de départ une série d’assassinats d’intellectuels en automne 1998 à Téhéran. La population se révolte. Un mois plus tard, pour la première fois, le Ministère Iranien de l’Information et de la Sécurité avoue sa responsabilité. Le film décrit les tactiques employées par les autorités iraniennes pour que les commanditaires ne soient pas nommés : les Ayatollahs au pouvoir, qui ont lancé la Fatwa à mort à l’encontre des intellectuels-opposants

Il était une fois en France

Dahmane Bouaziz, 2003

Au début des années 80, de jeunes étudiants maghrébins posent les premiers jalons du Mouvement Beur. Baignée par la mouvance gauchiste, cette Seconde Génération tente de s’émanciper et de sortir du ghetto social et mental dans lequel elle survit depuis longtemps. Ce mouvement a aujourd’hui 20 ans : quel est son héritage ?

Qui parle de breveter le vivant ?

Honorine Périno, 2003

Un documentaire pour comprendre les enjeux marchands des semences modifiées. Les semences sont à la base de l’alimentation humaine, les graines source de toute culture.

Guerre du soja (La)

Jean-Bernard Andro, 2003

Récit de la seule région du Sud du Brésil où le pouvoir tente de résister au dernier avatar de la mondialisation, les OGM, qui menacent les petits agriculteurs…

Ce sont les luttes qui font l’histoire

Peuple et Culture Corrèze, 2003

Récit de la mobilisation, à Tulle, lors de l’arrestation de José Bové en 2003.

Touchée

Laetitia Mikles, 2003

Documentaire sur cinq personnes, sourdes et aveugles, qui s’expriment en langue des signes touchées : ils se signent dans les mains pour se comprendre.

Travailler (+ ou -) autrement

Patrick Laroche, 2003

Ce documentaire présente quatre cas d’économie solidaire à Saint-Denis : Alicas, Ardine, Coup de mains, Femmes actives.

Fasinpat

Daniele Incalcaterra, 2003

Dans la province de Neuquen, en Patagonie, des ouvriers de la fabrique de céramique Zanon, pour éviter la fermeture définitive due à la crise, se sont opposés aux licenciements prévus par leur patron.

Mon papa est parti

Hervé Nisic, 2003

On nous raconte de bien belles histoires sur la guerre d’Irak !

Au pied du mur

Carole Garrapit, 2003

Cinq millions de personnes vivent une situation précaire en France. Cinq millions d’histoires différentes qui ont souvent un dénominateur commun : la perte d’un emploi. Comment peut-on, par la restauration d’un patrimoine collectif, ou par l’accompagnement dans des travaux effectués dans leur propre logement, donner ou redonner confiance à des personnes en difficulté ?

Rwanda, pour mémoire

Samba Félix NDiaye, 2003

À l’initiative de Fest’Africa une dizaine d’écrivains africains se retrouvent en résidence d’écriture à Kigali, quatre ans après le génocide, et brisent ainsi le silence dans lequel les intellectuels africains s’étaient terrés.

Vie là, c’est quoi même (La)

Emmanuelle Lacosse-Le Paven, 2003

Documentaire réalisé auprès de soignants et parents dans un service de pédiatrie-néonatologie d’un hôpital camerounais : résister à la fatalité, même si les moyens manquent…

Chronique d’une lutte anachronique

Anne-Marie Vaillant, Peuple et Culture Corrèze, 2003

Ce film retrace l’histoire du soin d’un enfant psychotique de sa 3ème à sa 8ème année dans un CATTP.

Cité 10, au bout du jardin

Christelle Sabarots, 2003

Des mineurs au chômage du Pas-de-Calais se retrouvent pour cultiver leurs jardins ouvriers

Pas d’eau potable !

Marina Galimberti, 2003

Les femmes de Garla Mare, petit village roumain au bord du Danube, se mobilisent pour améliorer la qualité de l’eau des puits, contaminée par les nitrates et les bactéries, à l’aide de techniques durables et peu coûteuses.

Water mamas

Marina Galimberti, 2003

Des mères ukrainiennes, préoccupées par les effets de la pollution sur la santé de leurs enfants, sont devenues des leaders exemplaires : leurs actions ont encouragé la participation d’autres citoyens aux luttes contre la privatisation du service public de l’eau et pour l’obtention des droits des consommateurs.

Zebda par Zebda, les bonhommes derrière

Zoulikha Cherfi, 2003

Comment est né le groupe Zebda ? Alliant extraits de concerts live, enregistrements de nouveaux albums et interviews, le documentaire permet de connaître les sept musiciens du groupe toulousain et leur façon de concevoir la musique

Vivre chez Rothschild

Daniel Friedmann, 2003

Captant le vécu quotidien des pensionnaires de la maison de retraite de la fondation Rothschild, la caméra du réalisateur fait revivre en même temps leur passé

Pari de la démocratie (Le)

Véronique Kleiner, 2003

Est-ce vrai que les citoyens ne s’intéressent pas à la politique ? Que se passe t-il quand on leur donne la possibilité de le faire ?

Gens d’Angkor (Les)

Rithy Panh, 2003

Défiant les siècles, Angkor apparaît comme un symbole de la résistance du peuple cambodgien aux ravages de la guerre.

Dans la peau d’un patron

Stephan Moszkowicz, 2003

Pendant huit mois, Stéphan Moszkowicz a suivi le patron de la filiale française d’un grand groupe anglo-saxon et celui d’une PME. Que font-ils  ? Quelles sont leurs préoccupations  ? Comment prennent-ils leurs décisions  ? Une comédie humaine au cœur de l’entreprise.

Détail

Avi Mograbi, 2003

Faits divers dans les territoires occupés. Une famille palestinienne veut se rendre à l’hôpital : un blindé israélien, chargé de couper la route, l’empêche de passer.

Chambre noire de Khuong Mê (La)

Samuel Aubin, 2003

Khuong Mê a traversé la guerre d’Indochine contre la France, puis la guerre contre les Etats-Unis. Il a fait du cinéma dans ces conditions. Du cinéma de propagande la plupart du temps, au service de son pays qui est un des rares pays communistes du monde.

Algéries, mes fantômes

Jean-Pierre Lledo, 2003

Forcé de quitter Alger dès le début des attentats intégristes, l’auteur - un cinéaste algérien d’origine « judéo-européenne » - se retrouve en France, trente cinq ans après l’exode de sa communauté d’origine et de sa famille.

Brukman - une usine sans patron

Valéria Selinger, 2003

Le 31 octobre 2003, après plus de deux ans de lutte, l’usine de textile Brukman à Buenos Aires est finalement expropriée «  légalement  ». Depuis le 18 décembre 2001, les ouvrières faisaient fonctionner l’usine en autogestion, suite à la faillite et à la fuite de leur patron.

Resist ! Living theatre

Szuszies Dirk, Karin Kaper, 2003

Aujourd’hui je défile. Demain je m’engage ! Être pacifiste est la lutte de toute une vie ! Engagée et enragée, fer de lance d’un mouvement de renouveau du théâtre dans les années 60, vecteur d’idées humanistes et pacifistes, la troupe du « Living theatre » joue et milite encore aujourd’hui dans la rue et dans le monde.

Green Guérilla

Sylvaine Dampierre, Bernard Gomez, 2003

À New York, c’est sur les béances de l’espace urbain que des groupes de citoyens ont semé et réalisé une utopie : créer des jardins communautaires sur les décombres.

Chômage et Précarité, l’Europe vue d’en bas

, 2003

Pour tenter d’enrayer le chômage de masse, les gouvernements européens mettent en place diverses mesures dont aucune n’a fait preuve de son efficacité.

Carnet de notes à deux voix sur l’immigration maghrébine

Frédéric Fichefet, Rajae Essefiani, 2003

Carnet de notes à deux voix… est un dialogue entre un garçon belge, une fille, militante associative, et un ministre de la Justice qui un matin de septembre 1999 déclarait : « Je me demande s’il y a un lien entre l’origine ethnique et la criminalité ».

Peau trouée (La)

Julien Samani, 2003

C’est l’histoire de cinq pêcheurs de requins-taupe au large de l’Irlande.

Cinéma Dali

Xavi Figueras, 2003

Pour décrire les rapports tumultueux que Dali a entretenu avec le cinéma et l’image en général, Xavi Figueras présente un film de montage d’archives au rythme soutenu et à la structure ludique.

Positif, une revue

Bernard Cohn, 2003

Rivale des « Cahiers du cinéma », la revue « Positif » a fêté ses cinquante ans en 2002, au festival de La Rochelle. Interrogeant ses fondateurs, de Bernard Chardère à Michel Ciment, montrant avec respect les articles qui ont marqué ce demi-siècle de critique cinématographique, Bernard Cohn en retrace l’évolution.

Hollywood sur Nil

Saïda Boukhemal, 2003

Passant par Le Caire, Alger, Marseille et Paris, Saïda Boukhemal recueille le témoignage des protagonistes du cinéma égyptiens des années 50.

Au bonheur des planches

Yolande Josèphe, 2003

En 1997, l’hôpital psychiatrique Charcot fait appel à des intervenants comédiens pour débuter un atelier théâtre ouvert aux patients et aux soignants. Six ans plus tard, Yolande Josèphe suit les séances où se retrouve une douzaine d’acteurs amateurs, libérés un instant de leur dimension pathologique ou de leur rôle professionnel.

Syndic, priez pour nous

Emmanuel Laborie, 2003

Réalisation : Emmanuel Laborie. Production : La Huit production, France 5. Participation : CNC, ministère de la Culture et de la Communication (DAPA-mission du patrimoine ethnologique). Traité avec légèreté et humour, un documentaire en forme de comédie de mœurs sur les aléas du « vivre ensemble » et sur les servitudes de la gestion d’immeubles.

Lobbying : au-delà de l’enveloppe

Myriam Tonelotto, 2003

Corruption, malversations, pots-de-vin : depuis quelques années « les affaires » semblent se multiplier. Entre témoignages informés et séquences d’animation ciselées ce film montre que si la corruption pénalise le contribuable, le lobbying, lui, enterre le citoyen.

Hôpital au bord de la crise de nerfs

Stéphane Mercurio, 2003

Plongée au coeur de l’institution hospitalière croisera deux niveaux de perception de la crise : d’un côté la direction, de l’autre, les soignants en prise directe avec les malades. Entre les deux réunions sans fin, discussions, incompréhension et un même discours : l’hôpital est au bord de la rupture.

Déluge au pays du Baas

Omar Amiralay, 2003

Trente-trois ans après son premier court métrage, le cinéaste avoue regretter son « erreur de jeunesse », son ode au barrage de l’Euphrate, fierté du parti Baas au pouvoir.

Immeuble, des histoires (Un)

Emmanuel Laborie, 2003

93 appartements ont été investis par des candidats au logement social qui ont fait un double pari : celui de vivre dans un quartier en friche, chantier à ciel ouvert, mais aussi celui d’habiter une architecture originale dont la manifestation la plus spectaculaire est la présence de sérigraphies sur la façade.

Nos inquiétudes

Judith Du Pasquier, 2003

Le film est parti d’une idée très simple : donner la parole, à propos de la psychanalyse, à ceux qui en ont fait ou font l’expérience  ; ceux qu’on appelle les «  analysants  ». Des gens ordinaires, comme vous et moi, qui souffrent dans leurs têtes, dans leurs corps, comme tout le monde.

Histoire d’un secret

Mariana Otero, 2003

Après 25 ans de silence, le père de la réalisatrice Mariana Otéro lui révéla, à elle et à sa soeur, les véritables circonstances du décès de leur mère, artiste-peintre.

Témoins pour la paix

Abraham Ségal, 2003

Répondant à l’appel de Goush Shalom - le Bloc de la Paix -, des Français juifs se sont rendus fin janvier 2003 en Israël et dans les territoires palestiniens. Ils ont constaté sur place les méfaits de l’occupation, des attentats et de l’apartheid.

Génie du mal (Le)

Hélène Chatelain, Iossif Pasternak, 2003

Le 29 mai 2002, a eu lieu à Moscou la première représentation publique du « Requiem » composé par Alexandre L. Lochkine en 1949. Jamais sa musique n’avait été jouée : celui-ci avait été banni de la communauté des intellectuels, soupçonné d’avoir collaboré avec le KGB et accusé d’avoir dénoncé.

Ecole en campagne (L’)

Christian Tran, 2003

Face à la fermeture annoncée, à Sainte-Eulalie, de la dernière école publique du haut plateau ardéchois, des parents se mobilisent pour conserver la liberté du choix de scolarisation de leurs enfants.

Ma mort dans tous ses états

Roberto Garzelli, 2003

Réaliser que quoi qu’il arrive, j’allais mourir un jour, ce n’était pas une très bonne nouvelle. À force de me dire que chaque jour pourrait être le dernier, j’en suis arrivé à la conclusion qu’il n’était pas trop tôt pour me préoccuper de mes obsèques.

Et les arbres poussent en Kabylie

Djamila Sahraoui, 2003

Chronique du quotidien d’une petite ville d’Algérie avec, en toile de fond, l’aménagement et l’embellissement d’un des quartiers par ses habitants.

Autre guerre d’Algérie (Une)

Djamel Zaoui, 2003

Le réalisateur fils d’un militant messalien qui a dû fuir sa terre natale pour sombrer dans un mutisme amer, mène une enquête minutieuse auprès d’historiens et d’hommes politiques de tous bords afin de comprendre sa propre histoire et celle de la guerre dont on ne parle pas : « l’autre » guerre d’Algérie.

CIA : guerres secrètes

William Karel, 2003

De Bush père à Bush junior, de la première guerre du Golfe à la seconde qui s’annonce, du premier attentat contre le World Trade Center en 1993 au 11 septembre 2001, William Karel plonge au cœur du fonctionnement de la CIA et décortique la réalité de son pouvoir.

Gens de Yanoun

Catherine Shammas, Jean-Claude Perron, 2003

Depuis 1997, les colons d’Itamar multiplient les agressions violentes contre les habitants de Yanoun, village palestinien de 150 habitants. Le film, tourné à Yanoun en 2003, donne la parole aux femmes et aux hommes qui vivent dans ce village. Il dévoile une réalité quotidienne ravagée pas la férocité rampante de la progression coloniale.

Voyage au pays des peaux blanches

Laurent Chevallier, 2003

Voyage au pays des peaux blanches est un film de découverte (de l’autre, de l’ailleurs), de rencontres, de voyages, mais aussi une relecture de son film ‘L’enfant noir’, comme outil de vie et de transmission.

Dix-sept ans

Didier Nion, 2003

Jean-Benoît a dix-sept ans. Tourné pendant trois ans, le film fait partie de son parcours, pour restituer la difficulté, la délicatesse, d’un passage vers l’âge adulte.

Tu seras communiste, mon fils !

Jean-Christophe Victor, 2003

Pourquoi, à ton avis, tu crois que je fais ce film papa ? « Oh, je pense que tu ne dois pas avoir que des raisons commerciales… Tu dois avoir aussi des raisons personnelles… » Le réalisateur revient vers sa famille, et plus précisément auprès de son père, militant communiste depuis 60 ans. Trois générations se télescopent pour parler de politique, d’engagement et peut-être d’amour…

Bonne longueur pour les jambes (La)

Christian Rouaud, 2003

C’est l’histoire de Patrick et Nathalie, un couple de « personnes de petite taille », et d’Éric, un autiste dont Patrick est le tuteur depuis 24 ans. Dans notre société « normale » où le geste vers autrui est souvent furtif et chargé de bonne conscience, Patrick et Nathalie présentent l’image dérangeante d’un engagement vital vers l’autre.

Femmes des 12 frontières

Claudine Bories, 2003

Elles viennent du Kosovo, de Bosnie, de Croatie, de Serbie, de Macédoine. Elles sont féministes et pacifistes. Jeunes et vieilles, blondes et brunes. Toutes belles. Hier elles se faisaient la guerre. Aujourd’hui, ensemble, elles franchissent les frontières de leurs nouveaux pays.

Cas d’école (Un)

Leonardo Di Costanzo, 2003

Une école dans la banlieue de Naples. Ici, les élèves parlent napolitain… et les professeurs parlent italien. Mais la fracture n’est pas seulement une question de langue. Ici, l’absence de projet pédagogique contribue au refus de l’école par les enfants et leurs familles. Classe après classe, réunion après réunion, le film déroule une année scolaire dans ce collège qui, finalement, ressemble à tant d’autres.

Jardiniers de la rue des Martyrs (Les)

Leila Habchi, Benoît Prin, 2003

Près de 40 ans après la fin de la guerre d’Algérie, dans un jardin ouvrier, quartier du Pont Rompu à Tourcoing, Français et Algériens cultivent leur bout de terre. C’est la culture d’un potager, activité universelle s’il en est, qui les rassemble ici.

Madegee, après coups

Céline Cros, 2003

En partageant le quotidien de Madegee, les fragments d’une histoire lourde à porter émergent et nous laissent entrevoir le long chemin à parcourir pour retrouver l’estime de soi. Madegee part à la recherche de son corps, de la ré-appropriation, tel un parcours initiatique où le corps reprend son espace, son langage, sa liberté…Comment retrouver son corps après coups ?

Nuits blanches à l’hôpital

Carine Lefebvre-Quennell, 2003

Hôpital de Bligny, région parisienne, tandis que la plupart des médecins ont quitté les lieux, les infirmières de nuit veillent sur les malades . Anne Solivères, surveillante, arpente depuis plus de vingt ans les couloirs déserts et les salles de soins et nous guide dans un hôpital souvent au bord de la crise de nerfs.

Business des fleurs (Le)

Jean-Michel Rodrigo, 2003

Une rose coupée dans les Andes arrive à Rungis avec juste quelques heures de retard sur ses consœurs françaises du Var. Avion contre camion, ce qui fait la différence, c’est la congélation. La course se poursuit sur des marchés qui fonctionnent désormais comme la Bourse. Une façon, haute en couleurs, d’illustrer la complexité des rapports économiques mondiaux actuels.

Rêve d’usine

Luc Decaster, 2003

Proche ouvriers, c’est le récit d’une résistance au quotidien contre la fermeture de l’usine de Mer fondatrice des matelas Epéda, au cœur du Loir-et-Cher.

No pasarán, album souvenir

Henri-François Imbert, 2003

Enfant, le cinéaste avait trouvé chez ses grands-parents une série incomplète de cartes postales photographiées dans le village de sa famille, à la fin de la guerre d’Espagne en 1939. Vingt ans plus tard, il remonte le fil de leur histoire.

Raison du plus fort (La)

Patric Jean, 2003

Au lieu de combattre la pauvreté, on combat les pauvres. Suivant l’exemple américain, l’Europe se polarise entre ses quartiers riches et ses banlieues de misère où se généralise la « tolérance zéro ». On construit une prison quand on ferme une usine.

Au bled

Stéphane Legall-Viliker, Yaffa Mohamedy, 2003

C’est l’histoire de Coco et de Djembéré, de Missiga et de Banjou, des adolescents «  renvoyés au bled  », le pays de leurs parents, là où ils n’ont jamais vécu.

Hommes du Labici B. (Les)

François Chilowicz, 2003

Un cargo appareille de France, pour livrer du sucre en Algérie. À son bord, 11 marins de 7 nationalités différentes, sous pavillon de complaisance… Les ennuis sont au bout du voyage…

Affaire Clearstream… racontée à un ouvrier de chez Daewoo (L’)

Denis Robert, Pascal Lorent, 2003

Dans L’affaire Clearstream Denis Robert livre une version approfondie et audiovisuelle de son enquête sur les inquiétantes dérives de la finance internationale. Où comment le néo-libéralisme va tous nous mettre sur la paille…

Mimi

Claire Simon, 2002

Claire Simon pointe sa caméra sur Mimi Chiola, l’une de ses amies. Anecdotes, souvenirs, lieux marquants, la cinéaste retrace le parcours de cette Niçoise d’origine, de cette femme qui aime les femmes. Mimi se raconte, se dévoile, revient sur la façon dont elle s’est construite, sur ses parents, son enfance et sur tout ce qui l’a aidée à s’assumer…

Opération Lune

William Karel, 2002

Ce faux documentaire s’impose encore comme un canular redoutable. L’idée de William Karel : mettre sur un pied une faux documentaire, témoins à l’appui et montrer par A plus B que les images d’Armstrong foulant le sol lunaire sont effectivement truquées. L’objectif : prouver qu’avec un peu de sens historique et une maîtrise de la réalisation cinématographique on peut faire avaler absolument n’importe quoi à n’importe qui.

Viens voir ma boutique

Daisy Lamothe, 2002

Au Sénégal, sur l’île de Gorée, des centaines de touristes européens et nord-américains débarquent chaque jour. Multipliant les stratagèmes, des jeunes filles tentent des les attirer dans leurs boutiques pour leur vendre colliers, bracelets, paréos…

Astronome et l’Indien (L’)

Carmen Castillo, Sylvie Blum, 2002

Au cœur de l’Atacama, au Chili, des observatoires astronomiques ultraperfectionnés sont installés près de villages centenaires… Comment coexistent ces deux visions du ciel : celle, rationnelle, des scientifiques et celle, magique, des Indiens…

Nu Shu

Yang Yue-Qing, 2002

Dans la région Jiang-Jong, en Chine, des paysannes illettrées ont développé leur propre langue secrète, nommée Nu-Shu, ce qui veut dire « écriture féminine ». Ce documentaire bouleversant, centré sur Huan-Yi Yang, une femme de 86 ans, la seule personne vivante qui sait encore lire et écrire le Nu Shu, dévoile une culture née de la résistance à la domination masculine.

Jardin dans la ville (Un)

Jean-Yves Yagound, 2002

L’histoire d’un jardin d’économie solidaire ouvert aux plus démunis.

140/142 rue Oberkampf- Un immeuble se souvient

Christian Fruchard, 2002

Ce film propose une coupe de vie sociale de la capitale et dans l’évolution de la ville à travers l’histoire d’un immeuble parisien de la rue Oberkampf. Locataires et propriétaires ont traversé l’histoire de ce siècle.

Our Times

Rakhshan Bani-Etemad, 2002

Rakhshan Bani-Etemad décide de filmer la campagne présidentielle en 2001 à Téhéran, en particulier certaines femmes qui voudraient être candidates.

On Hitler’s highway

Lech Kowalski, 2002

Le long d’une autoroute construite par Hitler, en Pologne, des habitants pratiquent l’art de la survie. Où l’Est rencontre l’Ouest, où l’histoire est menacée d’effacement et où l’avenir se dessine au rouleau compresseur.

Saya et Mira, rêves perdus

Jasna Krajinovic, 2002

Le lendemain de la guerre en Bosnie, Saya et Mira vivent, comme beaucoup d’autres, dans des maisons qui ne leur appartiennent pas. Saya, orthodoxe, est une femme âgée. La guerre a détruit sa maison. Aujourd’hui réfugiée dans la ville de Brcko, elle vit sous la menace d’une expulsion. Mira, 17 ans, est musulmane. La guerre a fait fuir sa famille de la ville pour se réfugier à la campagne. Toutes deux rêvent de pouvoir un jour retourner chez elles.

Jardin planétaire (Le) - Gilles Clément

Jean-Pierre Larcher, 2002

Ce documentaire est un portrait intime de la pensée de Gilles Clément, celle d’un philosophe jardinier, celle d’un homme engagé au côté de la nature pour un rééquilibrage et un dialogue retrouvé, d’être vivant à être vivant.

Ralliés

Adila Bennedjai-Zou, Joseph Confavreux, 2002

Le film retrace l’histoire d’Albert, Ahmed et Miloud, trois membres du corps expéditionnaire français qui, pendant la guerre d’Indochine, ont déserté les rangs de l’armée française pour se rallier au Viêt-Minh.

Amours zoulous

Emmanuelle Bidou, 2002

Dans un village de la région du Natal, en Afrique du Sud, les femmes sont les gardiennes du foyer. L’absence des hommes, partis travailler en ville à Johannesburg ou à Durban, instaure une organisation de la vie et du travail dirigée par les femmes.

Mariage d’Alex (Le)

Jean-Marie Teno, 2002

Le réalisateur aborde le thème délicat et souvent douloureux du mariage polygame. Sans porter de jugement, il promène sa caméra au cœur d’une comédie dramatique, le second mariage de son ami Alex, une situation qu’il a lui même vécu dans son enfance

Jacques Tati, le rire démocratique

Philippe Pierre, 2002

La vie et l’oeuvre de celui qui apporta une touche toute particulière au cinéma français à travers des extraits de ses films, de ses sketchs de music hall, des images de plateaux et des interviews

Iran, sous le voile des apparences

Thierry Michel, 2002

Ce documentaire parvient à rendre la complexité de la société iranienne, écartelée entre fondamentalisme religieux et une profonde aspiration aux libertés démocratiques

Génération FLNC - 1 - Les Années romantiques 2 - Les Années de plomb

Samuel Lajus, 2002

Ils sont 50, hommes, femmes, militants, anciens militants du FLNC, le Front de libération nationale de la Corse, à avoir accepté de se livrer à visage découvert

Exilé (L’) - Victor Hugo

Henry Colomer, 2002

À travers les textes et les dessins de Victor Hugo, une plongée autobiographique dans l’intimité créatrice du poète exilé

Être et avoir

Nicolas Philibert, 2002

Le film suit pendant une année scolaire un instituteur et sa classe unique d’enfants de 4 à 11 ans dans une école communale située à Saint-Étienne-sur-Usson, en Auvergne.

Beyrouth, littoral

Agnès Ravez, Philippe Rouy, 2002

Après quatre ans de tournée en Europe et au Canada, une troupe de théâtre québécoise part « enterrer » à Beyrouth un spectacle en lien direct avec la guerre du Liban : Littoral.

Entretiens courants de la station

Sébastien Coupy, 2002

Point fixe nourri du flux des automobilistes, la station-service est un espace unique où se superposent la vie privée et l’activité professionnelle, l’intime et le public, comme si tout ce qui fait l’existence du pompiste se trouvait concentré sur un minuscule territoire qui va de la piste à la cuisine.

Enfin pris

Pierre Carles, 2002

Le personnage de justicier incarné par Pierre Carles dans «  Pas vu Pas pris  » reprend du service.

Danse avec les ruines

Mylène Sauloy, 2002

En 2001, l’ancien danseur étoile Ramzan Akhmadov rentre à Grozny pour reformer sa troupe d’enfants danseurs, « Daymokhk » que la guerre a éparpillés sur les routes de l’exil.

Héron City

Frédéric Guillaume, 2002

Dans un quartier commercial à Bruxelles, la résistance de ses citoyens face à la progressive marchandisation de leur ville…

Usine s’engage (L’)

Jacques Mitsch, 2002

Le 21 septembre 2001, l’usine AZF de Toulouse explose. 31 morts et plus de 2 500 blessés.

On n’est pas des marques de vélo

Jean-Pierre Thorn, 2002

Un portrait de Bouda, jeune danseur de 30 ans, entré en France à l’âge de 4 mois avec sa famille et aujourd’hui clandestin à vie, victime de la loi dite de « double peine » qui, au sortir d’une peine de prison, expulse les enfants de l’immigration vers des pays d’origine qui leurs sont devenus étrangers.

Gueules de l’emploi (Les)

Martine Delumeau, 2002

La réalisatrice donne la parole à quatre personnes victimes de discrimination dans le travail et à un consultant spécialiste de cette question. Les témoignages montrent la souffrance que provoque ce délit et la nécessité de porter plainte.

En parler ou pas : la politique

Marion Lary, 2002

Ce film se pose le problème de l’intimité : comment parler de ce qui nous est proche, comment filmer cette parole ?

Véritable Histoire du bus 402 (La)

André Van In, 2002

Le film explore la vie de la cité des Pyramides, à Evry-ville Nouvelle, en suivant le trajet du bus 402. Le bus est une des cibles préférées des jeunes lorsqu’il traverse leur territoire. Face au vandalisme, la municipalité fait appel à la médiation et au civisme des habitants.

Tout l’or de la montagne noire

Catherine Pozzo Di Borgo, 2002

À travers les témoignages de ceux qui subissent les pollutions, le film retrace un siècle d’industrialisation débridée et tente de comprendre comment une telle situation catastrophique a pu se produire.

Présidentielles 1965 - 1995 : les surprises de l’histoire

Virginie Linhart, 2002

Le fil conducteur du documentaire est aussi simple que captivant : les élections présidentielles, c’est la surprise à répétition ! Chaque élection est un scénario à rebondissements avec ses suspenses, sa dramaturgie, ses enjeux, les votes décisifs au moment décisif et, enfin, le résultat final…

Poussières de paix

Frédéric Laffont, 2002

Le documentaire témoigne de dix histoires d’amitié entre Israëliens et palestiniens, dix histoires qui brisent l’image convenue - et largement entretenue par les médias - de ces deux peuples comme irrémédiablement ennemis. Un message de paix.

Monde en fusion : La Bourse et la Vie (Un)

Julie Bertuccelli, 2002

Le film relate les négociations qui ont précédé la fusion de trois grands groupes sidérurgistes européens.

Ma Céline à moi

Stephan Moszkowicz, 2002

Céline a 17 ans. Elle vit à Colombes, dans un quartier difficile. Céline prépare un CAP de peinture en bâtiment dans un lycée qui ne compte que seize filles… Pas toujours facile la vie avec les garçons !

Federico Fellini : je suis un grand menteur

Damian Pettigrew, 2002

Une mise en image fluide et élégante pour ce documentaire qui recueille les dernières interviews données par Fellini.

Carlo Giuliani, ragazzo

Francesca Comencini, 2002

Le film reconstitue la journée de la manifestation anti-mondialisation 20/07/01, à Gênes, au cours de laquelle l’étudiant Carlo Giuliani, 18 ans, fut tué à bout portant par la police italienne.

Candidats

Vassili Silovic, 2002

Du «  Bigdil  » à «  Loft Story  » et «  Koh-Lanta  », la télévision d’aujourd’hui est devenue celle des anonymes, candidats ou témoins, qui viennent se montrer ou s’éclater à l’écran. Plusieurs candidats ou même les vainqueurs de certains jeux témoignent de leur vécu et portent un regard lucide sur leur expérience.

The Boot Factory

Lech Kowalski, 2002

Un film haletant d’un bout à l’autre où le spectateur est embarqué dans l’atelier et la vie de ce groupe punk-rock polonais. Avec un savant dosage du noir et blanc et de la couleur et un rythme entraînant…

Août avant l’explosion

Avi Mograbi, 2002

Avi Mograbi, documentariste israëlien, s’interroge sur les raisons du regain de violence que connaît son pays depuis l’arrivée au pouvoir d’Ariel Sharon.

Couvent de la Tourette (Le)

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

La dernière grande œuvre de Le Corbusier en France, le couvent de la Tourette, construit entre 1953 et 1960, répondait à un regain de vocations religieuses. Mais, avec Vatican II et mai 68, il traverse une crise majeure et dès 1970, n’accueille plus aucun étudiant. Richard Copans montre que ce lieu, devenu centre de colloques, est celui d’une quête spirituelle.

Marche de la dignité indigène (La)

Sylvie Kahane, 2002

Au printemps 2001, une marche sur Mexico est organisée par le mouvement zapatiste dont l’objectif est la prise en compte des droits et de la culture indigène par le gouvernement mexicain. Ce film est une fenêtre ouverte sur cette mouvance populaire qui vient nous parler de terre, de différence, de tolérance et de combativité.

Africascop

Denys Piningre, 2002

Tourné au Burkina-Faso en 2002, Africascop aborde la question d’une économie basée sur le principe coopératif dans un des pays les plus pauvres du monde.

Passagers d’Orsay

Sandra Kogut, 2002

« Est-ce que je peux faire un portrait de vous avec votre œuvre préférée ? » Voici la question que je posais aux gens, choisis un peu au hasard, pendant plusieurs mois, dans les salles du Musée d’Orsay, à Paris.

Antoine Bonfanti, traces sonores d’une écoute engagée

Suzanne Durand, 2002

Portrait d’Antoine Bonfanti, l’un des chefs opérateurs du son les plus engagés de sa génération, a travaillé avec les plus grands cinéastes, Godard, Resnais, Oury ou encore Chris Marker et André Delvaux.

Mémoire de sauvageons

Thierry De Lestrade, Sylvie Gilman, 2002

En 1950, un foyer pour jeunes délinquants est créé à Vitry-sur-seine. Des jeunes qu’il faut aider à se réconcilier avec eux-mêmes, grâce, entre autres, au cinéma. Les jeunes écrivent des histoires et se filment. Images rares d’une expérience unique et périlleuse ! Pendant 30 ans, plus de 300 jeunes sont passés par Vitry. C’est l’histoire de mal partis qui arrivent quelque part.

Vie sans Brahim (La )

Laurent Chevallier, 2002

Soisy-sur-École est un petit village de l’Essonne de 2 000 habitants. C’est là que j’ai connu Brahim, le seul Arabe du village. Le seul, jusqu’à l’arrivée de Mustapha venu y racheter l’épicerie. C’est dans cette petite boutique que se fera la première rencontre entre les deux hommes, à des milliers de kilomètres de leur Maroc natal.

René Vautier, cinéaste franc-tireur

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2002

Le film part à la rencontre du cinéaste René Vautier. À 72 ans, longtemps censuré, il reste encore aujourd’hui peu connu du grand public. Pourtant, son parcours atypique a fait de lui un symbole du cinéma engagé.

Ticket pour Jérusalem (Un)

Rashid Masharawi, 2002

Jaber vit près de Ramallah. Il a mis sur pied un cinéma itinérant dans les territoires. Mais avec les tensions croissantes, Jaber a de plus en plus de mal à circuler.

Leyla Zana, l’espoir d’un peuple

Günes Kudret, 2002

Ce documentaire raconte l’histoire de Leyla Zana et des trois autres députés d’origine kurde, emprisonnés depuis plus de 8 ans en Turquie parce qu’ils demandent la reconnaissance des droits culturels des kurdes dans ce pays.

À qui profite le crime ?

Christiane Badgley, 2002

Bienvenue à McRae, Géorgie. Sa tranquillité, ses pelouses, ses 20% de chômage et sa prison privée. Rutilante, high-tech, prête à accueillir mille cinq cent détenus, on compte sur celle-ci pour relancer l’économie locale…

Aux frontières

Danielle Arbid, 2002

De la Syrie à l’Égypte en passant par le Liban et la Jordanie, Danielle Arbid a voyagé pendant un mois autour d’un pays qui porte deux noms : Israël et/ou la Palestine.

Quoi après ?

Yannick Coutheron, 2002

Etienne est mort le 6 janvier 1999. Il avait 16 ans. Il était mon unique frère, handicapé physique et mental suite à l’opération d’une tumeur au cerveau à l’âge de 4 mois. Je revisite les traces qu’il me reste de lui. Je reviens sur cette expérience familiale et accompagne mes parents dans le travail de deuil. Affronter l’absence pour mieux l’assimiler puis repartir dans la vie.

Pacification en Algérie

André Gazut, 2002

La Pacification en Algérie est un film essentiel. Engagé - la colère est intacte - et didactique à la fois, tant il est nécessaire d’expliquer, de mettre au jour l’attitude de la France de ces années-là, Gazut interroge la mémoire quarante ans après les faits.

Face cachée de la terre (La)

Collectif Alterdoc, 2002

La Moitié de l’Humanité vit avec moins de 2 dollars par jour dans l’impuissance et l’incapacité de se faire entendre. Face à ce constat, le collectif Alterdoc a décidé d’agir avec ses moyens, en initiant cette série de films courts sur cette face cachée de la terre.

Ennemi intime (L’)

Patrick Rotman, 2002

Ce film sur la torture en Algérie retrace dans sa complexité l’histoire de la torture pendant cette guerre. Comment la torture d’État a pu proliférer dans une démocratie avec la complicité et le silence de presque tous.

Nos deux marseillaise

Jean-Louis Comolli, 2002

C’est l’histoire de Nadia et Samia, femmes d’origine maghrébine, militantes associatives, qui incarnent une manière nouvelle de faire de la politique aux cantonales 2001.

Maternité d’Elne (La)

Frédéric Goldbronn, 2002

En 1939, une institutrice du Secours suisse, Elizabeth Eidenberg, fonde, près de Perpignan, une maternité pour les enfants victimes de la guerre dans un château abandonné : la maternité d’Elne abritera de nombreuses mères réfugiées espagnoles provenant du camp de Rivesaltes mais aussi des femmes juives et tsiganes. Elle permettra aux jeunes enfants de survivre loin des camps et sera fermée par les Allemands en 1944. Le film évoque l’histoire douloureuse de quelques-uns d’entre eux se retrouvant réunis à Elne.

Paysan et rebelle, un portrait de Bernard Lambert

Christian Rouaud, 2002

En retraçant la vie de Bernard Lambert, paysan de Loire Atlantique, figure mythique des luttes paysannes dans l’Ouest au cours des années 1970, fondateur du mouvement des «  Paysans travailleurs  » et père spirituel de José Bové, «  Paysan et rebelle  » remonte aux sources de la contestation paysanne d’aujourd’hui et parcourt un demi-siècle d’évolution de l’agriculture en France.

Foyer des hommes discrets (Le)

Nathalie Joyeux, 2002

Documentaire sur les résidents d’un foyer de travailleurs immigrés à Romainville.

Prolos (Les)

Marcel Trillat, 2002

Qui sont les ouvriers aujourd’hui ? Quelle est leur condition, quelles sont leurs aspirations, leur conscience d’eux-mêmes et de leur force ou de leur vulnérabilité… ? Voici quelques-unes des questions posées par « Les Prolos », promenade subjective de Marcel Trillat dans la France des usines.

Sauf la lutte

Catherine Tréfousse, 2002

Portrait de quelques femmes qui se sont battues pour la survie de l’entreprise Moulinex entre fin 1999 et février 2002.

Pouvons-nous vivre ici ?

Sylvaine Dampierre, 2002

Quinze ans après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, des scientifiques français aident les villageois à vivre avec la présence invisible de la radioactivité.

J’ai rêvé d’une grande étendue d’eau

Laurence Petit-Jouvet, 2002

Dans sa consultation d’ethnopsychanalyse à l’Hôpital Avicenne de Bobigny, Marie Rose Moro reçoit des familles migrantes, venues d’Afrique, d’Asie, du Moyen Orient et d’ailleurs. Là, les patients peuvent exprimer ce qui leur arrive, sans se couper de leurs croyances, de leurs coutumes, ni de leur histoire. Lieu d’invention autant qu’espace clinique d’exception, ce service a accepté qu’une caméra témoigne du travail sensible qui s’y déroule.

Davos, Porto Alegre et autres batailles

Vincent Glenn, 2002

Réflexions croisées sur l’information, le capitalisme et les mouvements sociaux. Le forum économique mondial de Davos (Suisse) existe depuis 1971. Le temps d’un film, nous avons relié un certain nombre de situations en cherchant à deviner quelques-unes des causes d’un tel face à face.

300 jours de colère

Maurice Failevic, Marcel Trillat, 2002

En juin 2001, les 123 salariés d’une petite entreprise lilloise débutaient une lutte pour obtenir un véritable plan social. Marcel Trillat a suivi pendant neuf mois cette petite foule sentimentale et révoltée qui refusait de capituler…

Voyage à la mer (Le)

Denis Gheerbrant, 2001

Un voyage au bord de la mer, de l’Espagne à la Camargue, dans les campings, sur les plages et le soir dans les stations : en vacances, tout est possible. L’envers d’une société comme un jeu de cartes mélangées : ils et elles viennent de partout, ont tous les âges et toutes les cultures. Ils offrent l’image d’un peuple, d’une société ou d’une époque. Pas «  pour de vrai  » bien sûr, puisque les vacances ne sont qu’une parenthèse  ; et les désirs, c’est pas pour de vrai  ? Un voyageur est parmi eux avec une caméra.

Sale histoire (Une)

Antoine Tracou, 2001

12 décembre 1999. L’Erika, pétrolier maltais de 180 mètres, coule au large de Belle-Ile. Dans les semaines qui vont suivre, l’épave de ce bateau affrété par Total Fina, laissera s’échapper les deux tiers de sa cargaison, soit 20 000 tonnes de fuel, repeignant en noir 450 km de côtes. Pendant près d’un an et demi, le réalisateur a suivi les bénévoles, les ingénieurs et les militaires travaillant sur les chantiers de dépollution.

Sous le ciel lumineux de son pays natal

Franssou Prenant, 2001

Trois Libanaises, l’une juive, l’autre musulmane et la dernière chrétienne, évoquent en voix off leur jeunesse, leurs rêves, leurs engagements, leurs luttes, leur exil et leur retour à Beyrouth. Jamais on ne les verra. Leurs témoignages s’enlacent, se complètent, s’enrichissent, formant un tableau indirect mais précieux des terribles années de guerre qui ont endeuillé le pays.

Être ailleurs… Ici

Evelyne Ragot, 2001

À travers le parcours et les différents points de vue des membres d’une famille Arménienne qui vit dans le Rhône, le film interroge le sentiment de l’arménité et la question du territoire où s’enracine aujourd’hui l’histoire d’une famille et d’une communauté qui s’est voulue et sentie française mais se comporte aussi en diaspora.

Marché capif

Bernard Cauvin, Anne Vuagnoux, 2001

Un documentaire qui traite du travail en détention car en prison comme à l’extérieur, le travail reste l’unique source de revenus pour les détenus et une aubaine pour les nombreuses entreprises qui en profitent. Grâce à une véritable enquête journalistique, Bernard Cauvin et Anne Vuagnoux ont appréhendé les relations, pas toujours claires, entre l’administration pénitentiaire, les entreprises et les détenus.

Dor de Tine. Une histoire de 1944

Mireille Abramovici, 2001

La réalisatrice part sur les traces de son père, déporté 10 jours avant sa naissance et dont sa mère n’a jamais pu parler. La correspondance de ses parents nous plonge dans l’errance de ce couple de jeunes musiciens roumains, réfugiés en France jusqu’à l’arrestation du père en avril 1944.

Canton, la chinoise

Robert Cahen, Rob Rombout, 2001

Canton, c’est la ville la plus chinoise, dit-on. C’est aussi une mégalopole du huit millions d’habitants. Une ville sans limites, sans structure apparente, en perpétuelle reconstruction, où les traces du passé disparaissent sous le béton et le macadam, où le chaos gouverne l’organisation du temps et de l’espace….

17 octobre 1961 : dissimulation d’un massacre

Daniel Kupferstein, 2001

Retour sur la censure et les difficultés rencontrées par les journalistes et les historiens à reconstituer les événements du 17 octobre 1961, à Paris.

Usine de Monsieur Durand (L’)

Saléha Gherdane, 2001

Ce documentaire dessine le portrait d’une usine à travers sa politique sociale, décidément pas comme les autres.

Ma Petite dignité

Marie Dolez, 2001

Le parcours difficile et le déclassement social d’une femme fonctionnaire en Guinée, qui a migré en France pour fuir les persécutions dans son pays.

Entre ici et là-bas, d’Angers à Beni Ayatt

Nathalie Marcault, 2001

Automne 2000. Des jeunes d’origine maghrébine habitant Angers créent une bibliothèque dans le village marocain de Beni Ayatt. Beni Ayatt : c’est de là, de cette région rurale du Moyen-Atlas, que certaines de leurs familles sont originaires.

Fil des jours, chronique d’une vie ordinaire (Le)

Raoul Sangla, 2001

Rencontre entre le graphiste et artiste Gérard Paris-Clavel et le cinéaste et réalisateur de télévision Raoul Sangla autour de l’exposition de Gérard Paris-Clavel à Chaumont

Asnières-Cormeilles ou les communes traverses

Aurélien Bras, 2001

La ligne de train de banlieue Asnières-Cormeilles-en-Parisis. Pour des millions de personnes, le voyage en train rythme les allers-retours entre le domicile et le lieu de travail, entre la banlieue, minuscule village anonyme, et l’aimant mastodonte que représente la capitale.

Magume

Joachim Gatti, Jean-Baptiste Leroux, 2001

Film sur la question du génocide au Burundi

On n’est pas des bouffons

Hubert Brunou, 2001

Avec une volonté farouche de réussir leurs études, des élèves du collège Jean Jaurès , situé cité des Courtillières à Pantin, parlent de ce système qui les contraint à adopter les règles des perturbateurs pour éviter l’agression.

Radio schizo

Karin Rondia, 2001

C’est l’histoire de quelques jeunes, atteints de schizophrénie, qui préparent une émission de radio autour de leur maladie

Glandeurs (Les)

Susanna Helke, Virpi Suutari, 2001

Les Glandeurs porte un regard tendre sur la vie de trois jeunes chômeurs du nord de la Finlande

Traversée des mots (La)

Sarah Franco-Ferrer, 2001

Suite du premier film « Citoyens d’une terre à l’autre ». J’interroge Jean Baudrillard, Jean-Paul Dollé, Danielle Mitterrand, des jeunes des cités, des personnes vivant au foyer Sonacotra, des étudiants… un flic… bref… sur les mots : territoire, désobéissance, résistance, Droits de l’homme, violence, liberté…

Au carrefour des droits de l’homme

Pascal Carcanade, 2001

Début 2001, Carrefour se dote d’une charte éthique dans laquelle le groupe s’engage à travailler avec des fournisseurs respectant les droits de leurs employés. Entre Chine et Bengladesh, le film suit la réalité quotidienne de cette recherche inattendue de conciliation entre mondialisation et Droits de l’homme.

Mémoires incertaines

Michale Boganim, 2001

Une jeune femme part sur les traces de son grand-père, homme aux multiples identités.

Léon Fleisher : Les Leçons d’un maître

Mark Kidel, 2001

Pianiste américain de renommée internationale, Léon Fleisher dut arrêter de jouer dans les années 70 à cause d’une maladie qui paralysa ses doigts. Il revient sur ses souvenirs et sur sa conception de la musique

Eux et moi. Un ethnologue en Papouasie occidentale

Stéphane Breton, 2001

Stéphane Breton, ethnologue, se rend régulièrement chez les Wodani, en Nouvelle Guinée, depuis sept ans pour apprendre leur langue et leurs coutumes. Peu à peu les Wodani se sont accoutumés à sa présence et à ses questions, fort bizarres, mais ses intentions leur demeurent obscures.

Henri Cartier-Bresson, l’amour tout court

Jean-Pierre Krief, 2001

Une fois n’est pas coutume, ce photographe secret s’est fait tirer le portrait !

Bulles

Pablo Zubizarreta, 2001

A l’institut Gustave Roussy, les enfants cancéreux hospitalisés peuvent recevoir la visite de clowns qui parviennent à soulager, ne serait-ce qu’un moment, la détresse de ces jeunes malades.

Brook par Brook

Simon Brook, 2001

Brook par Brook, portrait intime est le portrait d’un père par son fils.

Baria et le grand mariage

Manu Bonmariage, 2001

Baria est jeune et fort jolie. Elle est née à Marseille, elle y vit, elle s’y plaît mais un grand mariage (arrangé) l’attend aux îles Comores. Un beau documentaire sur la difficulté d’appartenir à deux cultures.

Fespakistes (Les)

Eric Münch, François Kotlarski, 2001

Des personnalités témoignent à l’occasion des éditions 1999 et 2001 du Fespaco, le Festival panafricain de cinéma et de télévision à Ouagadougou au Burkina Faso. Tous livrent leur vision de ce cinéma du continent noir, de ses enjeux humains et politiques, de ses difficultés et de sa soif de liberté.

Nos rendez-vous

Pascale Thirode, Angelo Caperna, 2001

C’est par «  vidéo-lettres  » que vont communiquer, pendant toute une année scolaire, les deux groupes participant physiquement et techniquement au film : des détenus de la maison d’arrêt de La Santé à Paris et des élèves du collège Georges Rouault en banlieue parisienne.

Andacollo, Chili : l’or et la misère

Jean-Pierre Sanchez, 2001

Sur une musique andine originale et sur fond de paysages arides aux maisons pauvres, Jean-Pierre Sanchez, lui-même petit-fils de mineur, retrace la vie des travailleurs de l’or, mineurs et « laveurs » de Churrumata, près d’Andacollo, au nord-est du Chili.

Lettres de fin d’apartheid

Catherine Moutout, 2001

Que reste-t-il de l’apartheid  ? L’Afrique du Sud a certes rompu avec son système raciste en 1994, mais le passé n’est pas aboli : les inégalités sociales et les préjugés ne disparaissent pas si vite.

Beyrouth, trois visages de la mémoire

François Caillat, 2001

Avec Jade Tabet, architecte et urbaniste, François Caillat parcourt trois quartiers de Beyrouth, proches par la distance mais d’apparence radicalement différente. Au-delà des contrastes visuels et à travers différents témoignages se dégage une réflexion sur la mémoire de la guerre au Liban.

Un siècle de progrès sans merci

Jean Druon, 2001

Un siècle de progrès sans merci a l’ambition de contribuer à un débat politique qui intéresse ceux et celles qui vivent, pensent et s’activent pour bâtir un monde plus satisfaisant. Essai politique et historique, ce film en six parties tente d’examiner les mécanismes souterrains qui fondent l’histoire.

Eldorado de plastique (L’)

Philippe Baqué, Arlette Girardot, 2001

En Andalousie, dans la région d’Almeria, un ancien désert a été recouvert par l’une des plus importantes concentrations de cultures sous serres du monde. À travers le portrait de quatre habitants de cette mer de plastique, le film aborde le revers de ce miracle économique : l’exploitation à outrance d’une main d’œuvre immigrée sans droits et subissant un racisme latent.

Soviets plus l’électricité (Les)

Nicolas Rey, 2001

En été 1999, Nicolas Rey traverse la Russie d’ouest en est pour se rendre jusqu’à Magadan où l’appelle une chanson de Vissotski et, plus secrètement, la tradition communiste de sa famille.

De François à François

Sylvie Dreyfus, 2001

A travers une lettre de François Mitterrand à François 1er, ce court document fait défiler les métiers, les missions de la BnF , au fil du temps et de l’eau…

Arbres

Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau, 2001

Filmer un arbre, des arbres, sans vouloir filmer la forêt, en gardant la diversité de chacun comme autant de petites histoires, comme autant de récits singuliers d’un pays où l’arbre et l’homme ne font qu’un, où entre l’homme et l’arbre il n’y a pas de frontière mais une permanence de sujet, une complicité d’égaux.

Rêves de France à Marseille

Jean-Louis Comolli, 2001

Mars 2000, commence la campagne des municipales, la troisième pour nous : qu’en est-il de ce nouvel esprit qui semble souffler sur la vie politique marseillaise ? Rêves de France à Marseille est le 7ème et dernier film de la série documentaire Marseille fait son cinéma réalisée par Jean-Louis Comolli et Michel Samson.

Enfant tout de suite (Un)

Chantal Briet, 2001

Manou, Elfriede et Manouzette sont amies. Elles vivent seules, habitent la même ville de province. Elles appartiennent à ce qu’on a coutume d’appeler hypocritement «   l’âge d’or  » mais que Manou préfère qualifier de “… vieillesse qui ne peut plus serrer les fesses”. Comment occuper des journées “devenues si longues”  ? Comment ne pas se sentir exclu d’une société où jeunesse et travail sont les valeurs dominantes  ?

Sans elle(s)

Anne Toussaint, Hélène Guillaume, 2001

Pour tenter de modifier les imaginaires souvent stéréotypés de la prison et des prisonniers, les participants de l’atelier vidéo de la prison de la Santé, en collaboration avec Anne Toussaint et Hélène Guillaume, ont réalisé «  Sans elle(s)", un film sur le thème de l’absence de la femme en prison.

Sociologie est un sport de combat (La)

Pierre Carles, 2001

Il y a des témoins du monde, ceux qui disent tout haut ce que l’on pense tout bas ; ni des gourous, ni des maîtres mais des hommes qui considèrent que la cité, le monde peuvent être pensés. Le sociologue Pierre Bourdieu est de ceux-là.

Maîtres et Esclaves

Bernard Debord, 2001

L’histoire se déroule de nos jours, au niger, dans un monde jugé impossible et en un temps supposé révolu : ceux de l’esclavage archaïque.

Palestine Palestine

Dominique Dubosc, 2001

Il arrive qu’un peuple soit pris dans le rêve d’un autre. Le sionisme est un de ces rêves. Le rêveur ici est Israël. Le prisonnier du rêve est le peuple palestinien. Ce film montre, sans commentaires, comment on vit dans le rêve d’un autre.

Orient à petit feu (L’)

Jacques Debs, 2001

En quatre étapes, dans quatre pays du Proche-Orient, le réalisateur vient dans les cuisines à la rencontre d’hommes et de femmes qui nous révèlent le rapport de l’Orient à l’art culinaire, et nous invitent à partager la recette d’un bonheur perdu, celui de la convivialité et de l’hospitalité…

Ouvriers de la terre (Les)

Jean-Marie Barbe, 2001

Dans les vignes et les vergers de l’Ardèche, le réalisateur a filmé ses voisins ouvriers agricoles, tour à tour vendangeurs, coupeurs de bois et de foin etc…En équilibre précaire, ils oscillent entre désarroi devant la modernité subie et nostalgie du passé.

Radio “La Colifata”

Chloé Ouvrard, Pierre Barougier, 2001

Une radio animée par les patients d’un hôpital psychiatrique à Buenos Aires.

S21, la machine de mort khmère rouge

Rithy Panh, 2001

Vingt-cinq ans après la chute du régime khmer rouge, Rithy Panh réunit les victimes et les tortionnaires dans les lieux mêmes de l’horreur, le camp S-21 où 17 000 prisonniers ont été torturés et exécutés.

Filles de nos mères

Séverine Mathieu, 2001

Appartenant à trois générations, des femmes de ma famille me laissent les filmer et chercher ce qui est enfoui dans nos relations ; de mères en filles, d’elles à moi.

Casting

Emmanuel Finkiel, 2001

Entre 1994 et 1998, pour la préparation de deux films Mme Jacques sur la Croisette et Voyages, Emmanuel Finkiel organise un casting « sauvage » de non professionnels au sein de la communauté ashkénaze française.

Wadi, Grand Canyon, 2000

Amos Gitaï, 2001

Dans « Wadi, 2000 », nous retournons encore une fois dans le Wadi, aujourd’hui complètement détruit. Ceux qui y habitaient ont été à nouveau exilés vers une autre périphérie.

Tower Opera

Jean-Michel Carré, 2001

Une troupe d’Opéra met en scène la lutte des mineurs de Tower Colliery pour accéder à l’indépendance et à la liberté. Ce film raconte l’aventure de la genèse et de la réalisation de cet opéra, entièrement conçue avec les mineurs.

Paroles de bibs

Jocelyne Lemaire-Darnaud, 2001

« Paroles de Bibs » est le droit de réponse des ouvriers de Clermont-Ferrand, le fruit d’une rencontre ludique, entre la littérature d’un grand patron, François Michelin, qui aime à dire : « j’aime parler avec les gens qui ne pensent pas comme moi, cela m’apprend beaucoup de choses », et la réalité quotidienne des hommes et des femmes dont il parle : ses ouvriers les Bibs.

Sur les cendres du vieux monde

Laurent Hasse, 2001

Film à la première personne, Sur les cendres du vieux monde raconte avec beaucoup de sincérité les retrouvailles avec sa famille et ses copains d’un enfant du pays qui revient dans sa région natale après être parti étudié. Radiographie d’une véritable faillite, celle d’un univers construit sur le travail. Faillite car de travail, il n’y en a plus, ou de façon intérimaire.

Romances de terre et d’eau

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2001

Documentaire sur les petits paysans du Nordeste du Brésil qui se battent pour leur survie économique mais aussi pour préserver la force d’imagination et de recréation de leur culture.

Photo déchirée, chronique d’une émigration clandestine (La)

José Vieira, 2001

Au début des années soixante, des milliers de portugais débarquent clandestinement en France. Trente ans après, le cinéaste part à la recherche des histoires de son enfance et enquête pour comprendre la genèse de cette émigration sans précédent qui fut appelée le « plébiscite par les pieds » contre Salazar.

Chômage a une histoire (Le)

Gilles Balbastre, 2001

Le chômage a une histoire, retrace en deux volets les grandes étapes du phénomène de 1967 à 1981, puis de 1981 à 2001.

Printemps à la source

Chantal Briet, 2001

En Seine-Saint-Denis, dans la Cité de la Source, dans un centre commercial à l’abandon, il y a la petite épicerie d’Ali, dernier lieu de rencontre des habitants du quartier. Chronique d’un petit commerce de banlieue fréquenté par des personnages plein de verve et d’humour.

Lettre d’un cinéaste à sa fille

Éric Pauwels, 2000

Lettre d’un cinéaste à sa fille est un film artisanal et libre, un film personnel et ludique sous forme de lettre  ; un film tissé de mille histoires et cousu de différentes textures, un livre d’images où un cinéaste prend position par rapport au cinéma et donne à voir les visages et les histoires qu’il veut partager.

Saudade Do Futuro

Cesar Paes, 2000

Au rythme des «  repentes  », des rimes et des joutes musicales improvisées, les migrants du Nordeste racontent Saõ Paulo. Ou comment les troubadours nordestins inventent la culture urbaine du futur :«  Avec ou sans complice A Sao Paulo je me sens bien .Nous les paysans métis venons du Nordeste lointain.Sao Paulo te coute ta chemise mais on peut rafler la mise.  »

Salâm Irénée

Yolande Josèphe, 2000

Le portrait d’un homme qui a consacré sa vie aux rapprochements entre chrétiens et musulmans, d’une maison de briques rouges à Lille aux oliviers des montagnes du Djebel au Maroc.

Johan van der Keuken

Thierry Nouel, 2000

D’Amsterdam à Paris, le cinéaste Johan van der Keuken retrace son parcours. 40 années d’un cinéma intime et social, entre engagement et épure. Dans les rues et au travers de rencontres avec d’anciens condisciples de l’IDHEC, le film glisse doucement des interrogations sur l’image aux souvenirs de jeunesse, de la théorie au portrait, de la force des formes à la présence acérée d’un regard.

Cités de la plaine

Robert Kramer, 2000

Aux confins d’une métropole du Nord de la France,un homme aveugle remonte le fil de sa vie.Venu de loin,il a travaillé,fonde un commerce,une famille.Puis il a tout perdu…

Traders - La bourse et la vie

Éric Rochant, 2000

Les marchés dérivés sont au coeur de l’économie spéculative. Comment fonctionnent-ils ? Qui en sont les acteurs ? Éric Rochant interroge deux traders et montre la puissance d’un système dans lequel sont engloutis ceux-là même qui croient le maîtriser.

Managers, encore un effort

Bernard Bloch, 2000

Ce film veut témoigner d’une nouvelle catégorie de victimes de la guerre économique. Les " malades du travail " sont souvent des victimes consentantes, qui se trouvent surtout dans des cadres employés par le management. Ils ont pour objectif la course au rendement.

Banquier des humbles (Le)

Amirul Arham, 2000

Au Bangladesh, Muhammed Yunus, économiste de renom, relève le défi de ne prêter qu’aux pauvres, sans préjugé économique ou politique

Bondy, vu par

Katya Bellan, 2000

Une ville, des ballades, l’écoute d’une parole décalée, parfois délirante, sur Bondy, une cité de Seine-Saint-Denis. Ce film a été fait avec les patients de l’hôpital de jour de la rue Dubreuil à Bondy.

Délégation (La)

Christophe Cordier, 2000

Sudrail, nouveau syndicat créé à la SNCF, tente d’aider et de développer la section nettoyage. Une grève régionale se prépare sur fond des 35 heures. Arriveront-ils ensemble à lutter et à organiser la solidarité ?

Vie contaminée (La)

David Desramé, Dominique Maestrali, 2000

La Biélorussie est le territoire le plus touché par l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Guidé par le témoignage de sa population, le film propose de dresser l’état des lieux d’un pays où la catastrophe est encore à venir.

Autre mondialisation (L’)

François Christophe, Frédéric Castaignède, 2000

En décembre 1999, 40 000 manifestants envahissaient les rues de Seattle pour dénoncer l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Depuis quelques années, les mouvements de protestation se multiplient.

Shigeru Ban, architecte de l’urgence

Marc Petitjean, 2000

Portrait d’un jeune architecte, Shigeru Ban, inventeur d’un habitat d’urgence destiné à des populations déplacées par la guerre ou par des catastrophes naturelles. De Kobe à Istanbul, Michel Quinejure révèle le parcours de l’architecte japonais, qui témoigne avec ferveur de son désir d’aider les plus démunis.

Rendez-vous de Nice (Le)

Vincent Goulet, 2000

Portraits d’opposants à la mondialisation libérale. 100 000 personnes dans les rues de Nice, lors du Sommet européen des 6 et 7 décembre 2000. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?

Homme aux semelles d’or (L’)

Omar Amiralay, 2000

Rencontre avec Rafiq Hariri, entrepreneur et milliardaire qui était le leader de l’opposition libanaise après avoir été Premier ministre.

Delphine Seyrig, portrait d’une comète

Jacqueline Veuve, 2000

À travers ce portrait, Jacqueline Veuve a voulu rendre hommage à Delphine Seyrig, évoquant non seulement la comédienne mythique mais aussi la féministe acharnée et finalement l’amie.

Lucie Aubrac, en plein cœur

Emmanuel Laborie, 2000

Depuis son engagement dans la Résistance, Lucie Aubrac n’a eu de cesse de chercher à transmettre son expérience, en sillonnant les lycées et collèges de France. Ce jour-là, elle venait parler aux élèves tailleurs de pierre du lycée Saint-Lambert à Paris.

Commune : Paris, 1871 (La)

Peter Watkins, 2000

La Commune de Paris 1871, événement majeur dans les annales du mouvement ouvrier, reste pourtant l’une des pages les plus singulièrement méconnue de l’histoire de France.

Goulag

Hélène Chatelain, Iossif Pasternak, 2000

Des images terribles, bouleversantes. Dans ce film en deux parties, le Temps de l’Eau (1920-1930) et le Temps de la Pierre (1930-1950), des extraits d’archives sont mêlés à des entretiens avec des survivants des camps.

Air dans la tête (Un)

Caroline Chomicki, Isabelle Maltese, 2000

Chanter dans la chorale de Lila Fichette c’est déjà le début d’une histoire. « Un air dans la tête » est la représentation haute en couleurs de l’aventure humaine qui se joue dans et autour de cette chorale.

Rivière des galets (La)

Sylvaine Dampierre, Bernard Gomez, 2000

Un jardin d’insertion à l’île de la Réunion : les stagiaires qui vont passer un an au jardin vont tenter de construire, en retrouvant le chemin de la terre, un nouvel enracinement.

Cuba, une famille

Ana Laura Bode, 2000

Pendant la crise économique à Cuba dans les années 90, un homme a eu l’idée de créer une association d’échanges de services…

Ouvrières du monde

Marie-France Collard, 2000

Derrière la compétitivité, se cachent des vies singulières : celles d’ouvriers qui, dans les pays du Nord comme dans ceux du Sud, en font l’expérience directe. C’est leur parole, leur rencontre, leur vie quotidienne que le film nous propose de suivre.

Quand je dis mon mec est ouvrier agricole, y’a un blanc

Charles Véron, 2000

Du commis de ferme d’hier au technicien agricole d’aujourd’hui, qui sont les salariés agricoles ?

Seule avec la guerre

Danielle Arbid, 2000

Après une longue guerre civile, qui a duré seize ans, à Beyrouth aujourd’hui, on reconstruit. Mais derrière l’apparence d’une vie paisible, le pays vit toujours dans la hantise de la guerre.

El Batalett – Femmes de la médina

Dalila Ennadre, 2000

Au coeur de l’ancienne médina de Casablanca, quartier historique et populaire de la cité marocaine, portrait d’un groupe de femmes énergiques, véritables «  héroïnes  » (batalett) de la vie quotidienne.

Zinat, une journée particulière

Ebrahim Mokhtari, 2000

Zinat est la première femme de l’île de Geshm, dans le sud de l’Iran qui retira le voile traditionnel pour exercer sa profession d’infirmière. Responsable du dispensaire du village elle s’implique dans des activités sociales et politiques. Aujourd’hui, elle est candidate lors des premières élections locales organisées en Iran sous l’impulsion du président Khatami.

Ma grand-mère s’appelle Bob

Joëlle Janssen, 2000

Portrait de la vieillesse à travers la grand-mère de la réalisatrice, et d’elle-même qui cherche à mieux la connaître, afin de l’accompagner dans cette étape de la vie.

Chronique d’un printemps paysan

Herta Alvarez-Escudo, Gilles Luneau, 2000

Le film est la chronique du voyage de deux paysans, François Dufour et José Bové, partis d’Arras à Millau présenter leur livre, remettre l’agriculture au cœur des débats de société et faire comprendre partout leur combat contre la malbouffe.

Mon travail, c’est capital

Marie-Pierre Brêtas, Laurent Salters, Raphaël Girardot, 2000

En juillet 1997, le site « Moulinex » de Mamers dans la Sarthe ferme ses portes. Nicole, Pascale, Josianne, Maurice et Dominique ont tous travaillé plus de 20 ans dans l’usine. Du jour au lendemain tout bascule.

Filles de la sardine (Les)

Marie Hélia, 2000

Elles sont encore 500 sardinières à travailler dans la dernière et la plus ancienne conserverie douarnez qui compta plus d’une vingtaine d’usines. Thon, sardine, maquereau, les boîtes défilent : tandis que la caméra observe la routine des chaînes, la cadence et la précision des gestes, jeunes recrues ou ouvrières chevronnées racontent leur quotidien dans ce port de pêche en crise.

Vie en friche (La)

Suzanne Chupin, 2000

Richard et Vincent sont au chômage depuis longtemps. Ils tentent une réinsertion par le biais d’un Contrat emploi solidarité. Suzanne Chupin, la réalisatrice, les a suivi pendant toute la durée de leur CES (9 mois) afin de saisir les évolutions, les piétinements, les rechutes parfois…

Nantes, mémoires d’escale

Pierre-François Lebrun, 1999

Le port de Nantes s’est vidé de toute vie. Reste le halo idéal, formé par les rêves, les images, les souvenirs…

Prove di stato

Leonardo Di Costanzo, 1999

Ercolano, petite ville de la banlieue de Naples, est emblématique de la réalité du Sud de l’Italie : corruption, dysfonctionnement des services publics, chômage record, en particulier chez les jeunes… En décembre 1995, Luisa Bossa est élue maire. Le film, tourné sur un an et demi, montre sa détermination à rétablir peu à peu un État de droit, ses efforts et les difficultés auxquelles elle se heurte : résistance, incompréhension de la population…

Iran, le foot, un enjeu pour tous

Jamshid Golmakani, 1999

L’équipe nationale iranienne du football a participé à la Coupe du monde 1998 en France. Elle est restée pendant trois semaines à Yssingeaux, une petite ville dans la région d’Auvergne. Le film suit de près toutes les manifestations organisées autour de la venue de cette équipe. Nous voyons l’importance de cet événement sportif, comme un enjeu unique auquel chacun participe en vue d’en tirer des profits.

20 000 Moujiks sans importance…

Patrick Le Gall, 1999

Ce film retrace, à travers les témoignages posthumes de deux soldats, l’odyssée de ces 20 000 soldats russes qui furent « prêtés » aux Alliés en échange d’armements.

Vivement lundi !

Gérard Chouchan, 1999

Témoignage de trois femmes d’ouvriers des ports de St Nazaire, Brème et Newcastle qui ont vu, avec la mondialisation, leur vie changer radicalement depuis dix ans.

Nioro du Sahel, une ville sous tension

Christian Lallier, 1999

L’enjeu social et politique de la mise en place du réseau d’électricité dans une ville isolée du Mali.

Ces femmes en liesse

Natacha Sautereau, 1999

1998 : Hong Kong célèbre le 50e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. À l’écart des cérémonies officielles, des dizaines de milliers de domestiques philippines se retrouvent au cœur du quartier d’affaires.

Alone in Teheran

Pirooz Kalantari, 1999

Le récit d’une jeune femme qui rêve de devenir actrice à Téhéran, aujourd’hui, ou la confrontation entre tradition et modernité.

Genet à Chatila

Richard Dindo, 1999

Mounia, une jeune femme, part sur les traces de Jean Genet, d’abord à Chatila où elle rencontre des survivants du massacre, puis à Amman et sur les rives du Jourdain, là où il a partagé la vie des Feddayine.

Enfants du Borinage (Les)

Patric Jean, 1999

En 1933, Henri Storck et Joris Ivens réalisaient Misère au Borinage, véritable pavé dans la mare de la paix sociale chère à la bourgeoisie d’alors. Soixante-cinq ans plus tard, Patric Jean revient sur les lieux du tournage de Storck et Ivens.

Travailler sans l’ennemi

Didier Inowlocki, 1999

Autonomie, autogestion, démocratie directe mais aussi semi-institutionnalisation permettent au plus grand squat d’Europe de durer sur le long terme

Ma cousine lointaine

Litsa Boudalika, 1999

Israël-Palestine à l’heure d’un processus sans paix. Le film interroge les rapports interpersonnels entre individus issus des deux communautés.

Absentes (Les)

Catherine Bernstein, 1999

Sur toutes les jeunes filles d’une même classe, sept élèves ont vu leur destin pris dans la meule de l’histoire. Ce sont les sept Juives de la classe

Jo ta ke

Anne De Galzain, 1999

Le film parle de la résistance de ce peuple en lutte pour sa survie et pour la souveraineté du Pays Basque.

Pas dans la nuit ou la désobéissance (Un)

Emmanuel Laborie, 1999

Depuis son parcours dans la Résistance française, son expérience de la clandestinité et du passage dans l’illégalité, une question travaille Raymond Aubrac : « Que se serait-il passé si je n’avais pas su désobéir ?

Commission de la vérité (La)

André Van In, 1999

Avant 1994, l’Afrique du Sud n’avait jamais connu la démocratie  ; il lui a donc fallu inventer son propre modèle. Ce fut la tâche du nouveau gouvernement et celle de tous les Sud-Africains.

Envol de l’autre (L’)

Robert Biver, 1999

À travers l’histoire des « sans-papiers » de Saint-Bernard, un regard fraternel et humaniste sur l’Autre, l’étranger et le semblable, nos frères et sœurs des autres continents.

Europe au pied du mur (L’)

Philippe Baqué, Arlette Girardot, 1999

À Melilla, minuscule enclave espagnole sur la côte méditerranéenne du Maroc, ils sont des centaines, venus d’Afrique noire ou d’Algérie, qui rêvent de passer en Europe pour échapper à la misère ou à la guerre.

Front et la Forme (Le)

Jean-Marie Barbe, 1999

En août 1998 à Lussas, dans le cadre des Etats généraux du film documentaire, Jean-Louis Comolli, Michel Samson et Jean-Marie Barbe ont réuni une quinzaine de documentaristes pour aborder la question de la représentation du Front national. Moments choisis de ces rencontres.

Miroir d’une nation, l’Ecole Nationale d’Administration

Gérald Caillat, 1999

Une plongée dans la grande école française où sont formés les dirigeants politiques, de l’industrie et de la haute administration. Ecole d’application, l’ENA forme ses élèves à l’apprentissage du pouvoir là où il s’exerce : ambassades, préfectures, grandes entreprises.

Monsieur contre Madame

Claudine Bories, 1999

« Madame » et « Monsieur » se sont aimés. Et puis, on ne sait comment, leur vie est devenue un enfer. Ils ont décidé de se séparer. Des médiateurs les accueillent. Avec eux, ils vont tenter de briser le mur d’incompréhension et de haine qui les sépare.

Doulaye, une saison des pluies

Henri-François Imbert, 1999

C’est l’histoire de deux hommes, de deux familles, de deux mondes. Vingt ans après le départ de cet homme pour l’Algérie, puis sa surprenante et mystérieuse disparition, le réalisateur part à sa recherche et à la découverte de l’Afrique.

Journée d’Andrei Arsenevitch (Une)

Chris Marker, 1999

Retrouvailles du réalisateur russe Andreï Tarkovski, exilé à Paris et en fin de vie, avec sa famille retenue depuis cinq ans en URSS. Cette scène éprouvante est entrelacée d’images, plus anciennes, du cinéaste au travail et d’extraits de ses films.

Jean Nolle, paysan cinéaste

Marc Alfieri, 1999

Devenu inventeur de machines agricoles afin de sortir sa famille de la ruine, Jean Nolle a exporté son savoir là où l’on en a besoin, dans les pays du Tiers Monde.

Citizen cam

Jérôme Scemla, 1999

La police de Reykjavik a lancé en 1996 une chaîne de télévision qui retransmet 24 heures sur 24 les images de deux cents caméras de surveillance. Elle défie la morale et la liberté individuelle à chaque instant. Analyse d’un succès qui pourrait bien s’exporter rapidement.

Forte est la terre

Andrew Orr, Pierre Bourgeois, 1999

Loin des villes, la campagne vit au jour le jour son inéluctable mutation. En l’espace d’une génération, l’ensemble des repères, des gestes, des comportements familiaux et sociaux ont été bouleversés. Enquête en Bourgogne.

Boudiaf, un espoir assassiné

Noël Zuric, Malek Bensmail, 1999

Après 28 ans d’exil au Maroc, Mohamed Boudiaf, un des chefs historiques du FLN, est rappelé en Algérie pour remplacer le président Chadli, démissionnaire. Le film retrace ses six mois de pouvoir et son assassinat, en juin 1992.

Devinière (La)

Benoît Dervaux, 1999

Le 18 février 1976, La Devinière, un lieu de psychothérapie institutionnelle, ouvrait ses portes à dix-neuf enfants réputés incurables, refusés par tous… Le mot asile reprend son sens, un espace sans grille ni chimie, où l’on donne le droit de vivre avec sa folie…

Diego

Frédéric Goldbronn, 1999

La guerre civile espagnole (1936-1939) fut aussi une tentative inédite libertaire. Diego Camacho,l’un des derniers témoins de cette expérience qui a marqué toute sa vie, revient sur ces évènements à travers une sélection de photos.

Beau comme un camion

Anthony Cordier, 1999

Ce film trace l’évolution de la perception du travail intellectuel au sein d’une famille ouvrière, grâce aux études et au choix de l’un de ses enfants.

Nalan Turkeli, une femme des bidonvilles

Evelyne Ragot, 1999

Ce film raconte l’histoire et le combat d’une femme singulière et révèle la réalité quotidienne de ces quartiers d’Istanbul dominés par l’anarchie et la violence.

Projection (La)

Marie Jaoul de Poncheville, 1999

Le cinéaste Abderrahmane Sissako revient à Sokolo, petit village du Mali où il a tourné La vie sur terre, avec le désir de projeter le film pour partager avec les villageois ce moment de cinéma dont ils avaient été les acteurs et dont ils deviendront les spectateurs.

Attentat (L’)

Simone Bitton, 1999

Mix d’images filmées sur le vif, au shooting incontrôlé, d’images de JT et d’extraits d’entretiens, ce film est l’histoire de ces familles israéliennes et palestiniennes qui ne se connaissent pas, mais quit ont toutes perdu un enfant dans le même attentat-suicide.

Enclos (Un)

Sylvaine Dampierre, 1999

Dans le Centre pénitentiaire de Rennes existe un jardin où les détenues peuvent se rendre. Ce lieu est devenu un espace de rencontres, d’échanges et de paroles pour ces femmes en quête de reconstruction.

Terriens (Les)

Ariane Doublet, 1999

Un film qui parle de façon décalée de la nature, de la place laissée aujourd’hui aux paysans et de l’évolution d’un métier d’homme libre…Et enfin la merveilleuse sensation qui unit tous les terriens de la Terre devant le spectacle de l’éclipse du 11 août 1999.

Sud

Chantal Akerman, 1999

Sud est une évocation de la violence raciste qui fait le quotidien américain. Comment un crime peut s’inscrire dans un paysage, tant mental que physique.

Par devant notaire

Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau, 1999

Histoires croisées de quatre situations notariales dans une étude de campagne en Haute-Auvergne.

Retour à Plozevet

Ariel Nathan, 1999

À Plozevet, à partir de 1961 et pendant cinq ans, a eu lieu l’une des plus importantes enquêtes ethnologiques menées en France. Quelles traces en reste-t-il aujourd’hui dans la mémoire des habitants ? Ariel Nathan retourne dans ce village plus de 30 ans après et met au jour les malentendus et les manipulations.

3 frères pour une vie

Gilles Perret, 1999

En 1972, les trois frères Bertrand prennent tous les risques en construisant une ferme ultra-moderne dans un petit village Haut Savoyard. Presque 30 ans plus tard, l’exploitation est un véritable succès économique, mais le bilan humain est beaucoup plus sévère. En effet, les trois frères sont restés célibataires et cette période peut se résumer en un seul mot : TRAVAIL.

Lettre à Senghor

Samba Félix NDiaye, 1998

Le narrateur (le cinéaste) rassemble ses souvenirs, explore sa propre mémoire et celle des siens, en Afrique, pour écrire «  une lettre cinématographique  » à Léopold Sédar Senghor, le poète, l’académicien, mais aussi l’ex-chef d’État du Sénégal.

Procès de Berlin : terrorisme iranien condamné

Jamshid Golmakani, 1998

Cette enquête-documentaire se base sur les assassinats de quatre dirigeants du Parti Démocratique du Kurdistan d’Iran, en septembre 1992 à Berlin. Le film suit de près, et dans ses moindres détails les tenants et les aboutissements de ces assassinats. En octobre 1993 commence le procès de cinq accusés, d’avoir mené cette action terroriste. Le procès a duré trois an et demi.

Gouttes d’eau chargées d’espoir (Des)

Frédéric Girardet, 1998

Dans le Baol, une région sahélienne du Sénégal, les habitants de N’Dêm et des villages avoisinants se battent depuis plus de dix ans afin d’enrayer l’exode rural. Ensemble ils ont élaboré un vaste projet de développement qu’ils gèrent eux-mêmes. L’eau est à la base des cinq principaux volets de ce projet : le volet sanitaire, le volet éducatif, les ateliers arisanaux, le reboisement, et le volet hydroagricole. Ce vaste programme d’actions, les mènera à moyen terme, à l’équilibre écologique et à l’autosuffisance économique.

Fragments sur la misère

Christophe Otzenberger, 1998

Christophe Otzenberger a passé une année à courir les rues avec une question : Comment vivez-vous avec la misère ?

Un îlot dans la ville

Ulrich Fischer, 1998

Ce documentaire en forme de mosaïque est le portrait d’un quartier nommé îlot 13. Depuis les occupations d’immeubles en 1986 jusqu’aux travaux actuels, le film propose une synthèse organique et vivante des étapes qui ont marqué l’évolution de ce bout de ville.

Raisins verts (Les)

Catherine Bernstein, 1998

Deuxième partie de la trilogie Kassel années 30

Made in India

Patricia Plattner, 1998

Dans l’État du Gujarat, sous le nom de SEWA (Self Employed Women Association), des femmes ont conçu un modèle original de syndicat. En 1998, elles sont 217 000 membres en Inde. Le but de SEWA est d’organiser les travailleuses indépendantes, les femmes pauvres, de métiers divers, celles qui travaillent à la maison, dans la rue, dans les champs, sans employeur fixe, au jour le jour.

Immigration et Développement

Michael Hoare, 1998

L’immigration ouest-africaine en France a depuis longtemps investi dans la survie et le développement des familles et des villages dans leurs pays d’origine.

Eux

Boris Claret, 1998

« Eux », ce sont les SDF de Toulouse, ceux que l’on croise tous les jours entre la place du Capitole et la gare, ceux dont on se demande souvent quelle est leur histoire mais qu’on n’ose pas aborder…

2001, l’odyssée de l’assiette

Alain Lasfargues, 1998

80 % des aliments que nous consommons sont transformés industriellement. Derrière ces millions de repas vite faits, vite mangés, se cache une industrie aussi puissante que discrète. La recherche du profit annonce-t-elle la fin des bons petits plats ?

D’une brousse à l’autre

Jacques Kébadian, 1998

À Paris, en mars 1996, les familles africaines des sans-papiers sont expulsées de l’église Saint-Ambroise puis regroupées au gymnase Japy. Durant six mois, Jacques Kébadian a suivi et filmé ces exilés pour témoigner.

Massoud, l’Afghan

Christophe De Ponfilly, 1998

« Afghanistan. Pays lointain, en guerre, dont tout le monde se fout. Lorsque j’ai commencé ce film, il y a 16 ans, j’allais rencontrer des hommes remarquables dont le commandant Massoud.

Monde est ma maison (Le)

Sepideh Farsi, 1998

Ce film est une enquête sur l’identité en exil, à travers l’exil iranien de cette fin de siècle. Il est un peu l’histoire de tous ceux qui connaissent le déracinement, de tous ceux qui ont un jour tenté de bâtir une maison d’après le souvenir d’une autre maison qu’ils ont laissée derrière eux, dans leur pays.

Quelques choses de notre histoire

Jean Druon, 1998

A travers un cas de figure particulier, celui de la libéralisation des télécommunications, Jean Druon met en image l’installation progressive du néolibéralisme comme système économique mondial et analyse le discours qui se présente souvent comme l’ordre naturel des choses.

En marche

Patrice Spadoni, 1998

D’avril à juin 1997, les Marches Européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions ont sillonné plusieurs pays avant de converger vers Amsterdam. Parmi eux, Farid, Jean-Marie ou Carole…

Génération Hip-Hop - Le mouv’ des ZUP

Jean-Pierre Thorn, 1998

« Génération Hip Hop ou le Mouv’ des ZUP » nous propulse dans l’univers des banlieues, à travers des groupes de jeunes qui ont fait de la danse urbaine leur moyen d’expression. Le film interroge ce phénomène qui mobilise des dizaines de milliers de participants et contribue, à son niveau, à forger la nouvelle identité française.

Algérie, la vie quand même

Djamila Sahraoui, 1998

Dans une petite ville de Kabylie située dans la morne plaine de la Soummam épargnée par les fusils mais touchée de plein fouet par la crise, Abdenour et Sadek racontent leur quotidien.

Cinéma, une histoire de plans (Le)

Alain Bergala, 1998

Cette série est une approche vivante de cent ans de cinéma à travers la notion de plan.

Spécialiste : portrait d’un criminel moderne (Un)

Eyal Sivan, 1998

Un montage d’archives du procès, en 1961 à Jérusalem, de l’officier nazi responsable de la déportation dans les camps de concentration, Adolf Eichmann.

Avenir ne tombera pas du ciel (L’)

Jean-Luc Cohen, 1998

Huit mois durant, la caméra de Jean-Luc Cohen s’est fait oublier pour restituer les petits moments ordinaires du quotidien d’Emmanuel Poirier, délégué syndical à la SCR, filiale troyenne du groupe Eiffage.

Naissance retrouvée (La)

Dominique Guerrier, Kitty Kortes Lynch, 1998

Des femmes, des couples ont décidé de vivre pleinement la naissance de leur enfant, de choisir une naissance à domicile pour ne pas se sentir dépossédés et pour se réapproprier ces moments essentiels que sont l’accouchement et l’accueil d’un bébé. Ce film est une invitation à la réflexion sur la naissance.

En quête d’Etat

Leonardo Di Costanzo, 1998

Rétablir l’État de droit à Ercolano, banlieue de Naples et l’une de villes symboles de la corruption en Italie, c’est la tache que s’est fixée Luisa Bossa, élue maire en décembre 1995.

île (L’)

Sylvaine Dampierre, Bernard Gomez, 1998

Fernand est amoureux de son jardin ouvrier insulaire. Le lopin de terre qu’il affectionne est placé au pied de la « forteresse ouvrière », bâtiments désaffectés de l’usine Renault, dans lesquels il a travaillé toute sa vie.

Jeux de rôles à Carpentras

Jean-Louis Comolli, 1998

1990 : profanation du cimetière juif de Carpentras. Sans refaire le «  procès Carpentras  », Jean-Louis Comolli pointe les contradictions, les doutes, et nous donne les clés d’une affaire complexe, à l’enjeu politique national.

Sourcier (Le)

Antony Comino, 1998

Pierre Soury possède le don de sourcier et exerce en Limousin. Le film raconte cette transmission d’un savoir-faire encore méconnu.

Vaincre ou périr

Fabienne Dupont, 1998

Sandrine est à Paris depuis seulement un an, elle galère. Elle décide de rentrer chez Médiations pour faire du porte à porte. À peine est-elle arrivée qu’elle décroche ses deux premières ventes…

Grands comme le monde

Denis Gheerbrant, 1998

Ils s’appellent Hafid ou Faouzi, Joackim ou Oumarou, Dave ou Radwane. Il vivent dans une cité de la région parisienne. Dans ce film, Denis Gheerbrant a voulu donner à comprendre ce qu’on a dans la tête, lorsque l’on est au seuil de l’adolescence.

Nos traces silencieuses

Myriam Aziza, Sophie Bredier, 1998

Sophie Bredier est une jeune Coréenne de 26 ans, adoptée à l’âge de quatre ans par un couple français. Elle remonte dans son passé asiatique à partir des cicatrices de brûlures qu’elle a sur le mollet, seuls témoins de sa vie d’avant.

Cette télévision est la vôtre

Mariana Otero, 1997

Le film est construit comme une «  leçon de choses  » à l’issue de laquelle le téléspectateur en sait un peu plus sur la place qui lui est dévolue au sein des programmes d’une chaîne commerciale de télévision portugaise, la SIC.

Vie en vert (La)

Luc Decaster, Ouadi Guenich, 1997

Reportage sur les CES Verts : 8 jeunes en Contrat Emploi Solidarité qui participent à une expérience avec la SNCF, appuyés par une association de prévention.

Saga des Massey (La)

Jérôme De Missolz, 1997

À travers leur trajet, les anciens employés de l’entreprise Massey Fergusson de Beauvais, qui a fermé ses portes en 1984, éclairent les bouleversements qui ont changé le travail en France et en Europe.

Wittstock, Wittstock

Volker Koepp, 1997

Regard sur les luttes menées par trois femmes, Edith, Elspeth et Renate, filmées par Volker Koepp pendant vingt ans : les changements survenus dans leur vie et particulièrement les bouleversements entraînés par la réunification

Armand Gatti

Stéphane Gatti, 1997

Portrait d’Armand Gatti

Monte Verità - Utopie d’un nouvel âge

Henry Colomer, 1997

A la fin du siècle dernier, naît en Allemagne un mouvement tourné vers le passé, vers la pureté des origines, un idéal de liberté et de beauté : le mouvement de réforme de la vie

Cherche avenir avec toit

Stéphane Mercurio, 1997

Au travers de l’histoire de Joseph, Rosalie, David, Lou et Nathalie qui tentent - en retrouvant un « chez soi » - de recommencer une vie « normale », le film montre ce qu’est l’exclusion non pas au moment de la dégringolade mais au moment où s’offre une chance de la quitter.

Terre et la peine (La)

Frédéric Letang, 1997

En Amazonie brésilienne, des colons pauvres luttent pour s’installer et défricher un coin de forêt. Ils rejoignent le Mouvement des Sans-Terres et se heurtent aux fazendeiros et à la police militaire.

Manif (La) - Manif à Strasbourg contre le FN -

Jean-Claude Poirson, 1997

Les 28, 29 et 30 mars 1997, week-end pascal, le Front national défie Strasbourg et ses habitants, en choisissant la capitale européenne pour son congrès. Une formidable vague citoyenne envahit les rues de Strasbourg pour dire non à la haine et à la xénophobie.

Laïla

Catherine Tissier, 1997

De squats en foyers d’accueil, une jeune femme en galère.

Chili, la mémoire obstinée

Patricio Guzmán, 1997

Patricio Guzmán a tourné «  La Bataille du Chili  » en 1974, et a dû ensuite, comme nombre de ses compatriotes, prendre le chemin de l’exil. Vingt-deux ans plus tard, il reprend sa caméra pour comprendre comment et jusqu’où l’oubli imposé par Pinochet a pu détruire la mémoire de l’énergie d’un peuple.

Carnets d’expulsion : De Saint-Bernard à Bamako et Kayes

Philippe Baqué, Arlette Girardot, 1997

Chronique d’une attente incertaine, celle des Maliens sans-papiers évacués de l’église Saint-Bernard en août 1996, puis expulsés à Bamako par charter.

Candidate (La)

Laurent Salters, 1997

Jeannine, directrice financière âgée de 51 ans, vient de perdre son emploi. Elle a beaucoup de mal à accepter cette nouvelle situation et les conseils que lui donne la consultante de son cabinet de placement ne semblent pas la convaincre.

Plat de sardines (Le)

Omar Amiralay, Mohamed Malas, 1997

« La première fois que j’ai entendu parler d’Israël, c’était à Beyrouth, et à propos d’un plat de sardines. J’avais 6 ans, Israël avait 2 ans. »

Tableau avec chutes

Claudio Pazienza, 1997

Voyage dans un tableau de Pieter Brueghel ‘Paysage avec la chute d’Icare’ peint vers 1555 quelque part en Belgique.

Question des alliances (La)

Jean-Louis Comolli, 1997

La Droite et l’Extrême Droite aux législatives 1997 dans les Bouches-du-Rhône. Sixième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Mahmoud Darwich, et la terre comme la langue

Simone Bitton, 1997

Portrait du poète palestinien Mahmoud Darwich dont les récitals poétiques, au Caire, à Beyrouth ou à Alger enflamment les foules…

Lisette Vincent, une femme algérienne

Jean-Pierre Lledo, 1997

Fille et petite-fille de colon, cette institutrice née en 1908 en Algérie, pionnière de l’introduction des méthodes de l’éducation nouvelle et adepte du naturisme dans les années trente, volontaire antifasciste de la guerre d’Espagne en 1938, seule femme d’Algérie condamnée à mort par Vichy en 1942 et engagée durant toute la guerre d’indépendance jusqu’en 1962, se considère en exil depuis son arrivée en France en 1972.

Têtes aux murs

Bénédicte Lienard, 1997

Pendant plus de deux ans, Bénédicte Liénard a accompagné, écouté et filmé quatre adolescents temporairement placés dans des centres éducatifs fermés, pour des faits de délinquance. Ils sont mineurs et sous tutelle judiciaire.

Nos amis de la banque

Peter Chappell, 1997

Histoire des négociations entre l’Ouganda et la Banque Mondiale, moment exceptionnel qui permet de comprendre le fonctionnement de cette institution omniprésente et la situation des pays soumis à sa politique. Une occasion de suivre pas à pas le parcours des Ougandais, l’étroitesse de leur marge de manoeuvre, leurs réussites, leurs échecs.

Sem terra

Jean Timmerman, 1997

En Amazonie brésilienne, la question agraire est plus que jamais d’actualité. La pression des paysans sans terre pour exiger l’application des mesures concernant la réforme agraire est chaque fois plus grande et les oppose aux grands propriétaires terriens des latifundia et aux forces de police.

Des murs ou des oreilles

Valérie Vanhoutvinck, 1997

Rencontre exceptionnelle entre une réalisatrice et deux graffeurs belges, ce film en mouvement circule à travers une Europe en pleine évolution.

Au soleil même la nuit

Éric Darmon, Catherine Vilpoux, 1996

Depuis plus de 30 ans, Ariane Mnouchkine suit avec sa compagnie un trajet unique et exemplaire. Avec ce film, tout au long des répétitions du Tartuffe de Molière, elle exprime au quotidien sa vie de théâtre. Le film montre les diverses étapes du travail.

Qui a peur des Tziganes roumains ?

Evelyne Ragot, 1996

Pendant plusieurs mois, Évelyne Ragot suit Leonardo Antoniadis, anthropologue et photographe, dans son travail au sein d’une communauté de Tziganes roumains de la banlieue parisienne. Une chronique sensible, qui illustre la difficulté d’une rencontre entre deux mondes qui s’ignorent et se craignent.

Peine de mort (La)

Bernard George, 1996

L’abolition de la peine de mort n’est votée en France qu’en 1981, au terme de longs affrontements entre partisans et adversaires de la peine capitale. Le film retrace les grands moments de ce combat.

Banoké

Anne Toussaint, 1996

Banoké Traoré est malienne. Elle a rejoint le collectif des «  sans-papiers  » de Saint-Bernard, et est réfugiée au 32 rue du Faubourg Poissonnière à Paris. Le film témoigne de la dignité de cette femme en lutte, en proie à la solitude dans un monde où la communication fait trop souvent défaut ..

Appartenances

Bernard Ganne, Jean-Paul Pénard, 1996

Les voies et les passages entre la forme d’entreprise familiale des années 50-60 et l’entreprise flexible des années 80.

Gigi, Monica et Bianca

Benoît Dervaux, Yasmina Abdellaoui, 1996

L’histoire d’amour de deux adolescents, Gigi et Monica, livrés à eux-mêmes dans les rues de Bucarest .

Maria et les siens

Isabelle Marina, 1996

À deux kilomètres de Paris la Défense, entre Nanterre et Carrières-sur-Seine, il y a sur la Seine une île oubliée : l’île Fleurie. Pendant longtemps, cette partie oubliée de l’île des impressionnistes a été un refuge pour ceux qui s’installaient à l’écart du monde. Aujourd’hui, Maria, arrivée du Portugal il y a trente ans, sa fille cadette Béatrice et José, leur ouvrier agricole, sont les seuls à être restés.

Femmes machines

Marie-Anne Thunissen, 1996

Des femmes se mettent en grève pour obtenir un salaire égal à celui des hommes

Maudite soit la guerre

Jacques Lefebvre, Catherine Varoqui, 1996

Le monument aux morts de Gentioux, unique par son inscription pacifiste, traduit la révolte des habitants du Plateau envers une guerre qui, ici plus qu’ailleurs, a décimé la population

Oma

Catherine Bernstein, 1996

Première partie de la trilogie Kassel

Amsterdam global village

Johan Van der Keuken, 1996

Le cinéaste appréhende la diversité de la capitale ainsi que l’existence simultanée des différents mondes qu’elle abrite avec un effort constant d’explorer l’inconnu et de redécouvrir le familier

Paroles ouvrières, paroles de Wonder

Richard Copans, 1996

Inspiré par « La Reprise du travail aux usines Wonder » et par « Reprise » d’Hervé Leroux, Richard Coppans a monté pour la télévision un film plus court, proposant une approche chronologique de la vie de l’entreprise, de 1917 à 1985.

Héritages

Daniel Cling, Pascal Cling, 1996

Trois rescapés d’Auschwitz racontent de quelle façon et dans quelles circonstances ils ont révélé leur histoire depuis leur retour.

Soudure (La)

Michel Kania, 1996

Ils ont 16, 17 ans. Ils habitent Aubervilliers, Pantin, La Courneuve. Au collège Diderot d’Aubervilliers, entre les cours et les stages, leurs premières confrontations au monde du travail.

Sans-papiers, délits d’exil

Brice Chassaing, 1996

La nouvelle politique de l’immigration en France place des centaines de familles immigrées dans des situations dramatiques. Certaines ont choisi de faire valoir leurs droits en se réfugiant dans une église.

Rendez-vous de décembre (Les)

Alexandre Velasco, 1996

Lors du conflit de novembre-décembre 1995, le réalisateur du film était en grève comme la majorité des cheminots. À la demande d’un ami agent de conduite, il a filmé la grève des mécanos du dépôt de locomotives de Paris Sud-Est.

Nord pour mémoire, avant de le perdre

Isabelle Ingold, 1996

Ce documentaire, composé presque exclusivement d’images d’archives, retrace la mémoire de la mine dans le bassin houiller du Nord-Pas-de-Calais, tout au long de ce siècle.

Demain la grève

François Chilowicz, Roy Lekus, 1996

En décembre 1995, la France entière est paralysée par la grève des cheminots qui ont entraîné dans leur sillage plusieurs autres services publics. C’est pour comprendre les multiples aspects de cette expérience humaine que les réalisateurs ont passé les huit derniers jours et nuits du conflit dans la banlieue de Lille.

Au piquet

Jean-Jacques N’Diaye, 1996

Toulouse, une journée de décembre 1995, manifestation interprofessionnelle, intersyndicale contre le plan Juppé. Une nuit avec le personnel gréviste du centre de tri postal de Toulouse-Matabiau.

Ballade des sans-papiers (La)

Raffaele Ventura, Samir Abdallah, 1996

Ce film est une chronique documentaire du mouvement national des sans papiers depuis l’occupation de l’église Saint-Ambroise à Paris, le 8 mars 1996, jusqu’à l’épreuve de force de l’église Saint-Bernard, en août, en passant par la banlieue parisienne, Toulouse, Lille…

Café et l’Addition (Le)

Philippe Goyvaertz, 1996

Le film traite de la place du café dans les rapports Nord-Sud. Il permet de découvrir la vie quotidienne d’une famille d’ouvriers indiens dans une grande plantation du Guatemala et de suivre le circuit de commercialisation du café en Europe.

Marseille contre Marseille

Jean-Louis Comolli, 1996

Marseille, élections municipales de 1995. Cinquième episode, en forme de fable politique, d’une saga marseillaise commencée en 1989.

Age d’or ? (L’)

Laurent Hasse, 1996

Ce film propose un voyage au pays des vieux en partageant le quotidien de Manou, Elfriede et Manouzette qui vivent seules et habitent la même ville de province.

Effet magique (L’)

Patrick Séraudie, 1996

Auréolée d’une large part de mystère, la “fée électricité” comme on l’a baptisée bouleverse les habitudes. De records en chantiers spectaculaires, le film retrace un siècle d’histoires et d’anecdotes à la conquête de cette technologie. Aujourd’hui, dans le centre de la France, les gens se souviennent…

Sur la plage de Belfast

Henri-François Imbert, 1996

Le réalisateur se lance à la recherche d’une famille d’inconnus découverts par hasard sur un film trouvé dans une caméra amateur. Son enquête le conduit à Belfast, au lendemain du cessez-le-feu d’octobre 1994.

Moindre des choses (La)

Nicolas Philibert, 1996

Nicolas Philibert investit la clinique psychiatrique, hors norme, de La Borde, fondée par Jean Oury dans les années 50.

Berlin, premier procès du terrorisme iranien

Jamshid Golmakani, 1995

Le film débute par des assassinats de quatre opposants kurdes iraniens, le 17 septembre 1992 à Berlin. Il suit minutieusement le procès d’un Iranien et quatre Libanais, commencé en octobre 1993, présumés coupables des assassinats. Le gouvernement iranien se trouve aussi dans le box des accusés en tant que commanditaire de ces assassinats. Le public découvre pour la première fois le fonctionnement du terrorisme iranien. Et aussi, comment les pays occidentaux cèdent devant le terrorisme iranien pour raison d’État et pour sauvegarder leurs intérêts nationaux.

Mémoires du Limousin 1905-1968

Gérard Larpent, 1995

La vie quotidienne des Français au XXe siècle ; à partir de documents d’archives inédits, ce film raconte l’évolution de la société française depuis les années 1900. Il constitue un formidable témoignage sur le bouleversement des paysages, de l’économie et des modes de vie.

Massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945 (Les)

Mehdi Lallaoui, 1995

Le 8 mai 1945, jour de la victoire sur le nazisme, est aussi un jour de deuil. A Alger, à la faveur des manifestations pour la victoire, apparaît pour la première fois le drapeau algérien revendiquant ainsi l’indépendance. Mais à Sétif, le porte-drapeau est abattu en tête du cortège et une émeute éclate. Le massacre colonial qui s’ensuit s’étendra à tout le Constantinois.

Hiver chaud (Un)

Christian Argentino, 1995

Le 12 décembre 1995, un à deux millions de personnes étaient dans la rue, dans toute la France. Nous étions à Paris, entre la Place de la République et la Bastille. Le film est réalisé sans montage aucun. C’est un document brut, un simple témoignage.

Dans la rue - Novembre décembre 1995

Michaël Lheureux, François Guillement, 1995

Le 15 novembre 1995, le premier ministre annonce un plan de réforme de la Sécurité Sociale. Un mois de manifestations s’ensuit dans toute la France. Le 21 novembre, les deux jeunes réalisateurs étaient dans la rue pour filmer les étudiants en grève depuis six semaines.

Couleurs de « Jour de fête »(Les)

Jacques Deschamps, 1995

Ce documentaire raconte la restauration du chef d’œuvre de Jacques Tati, « Jour de fête ».

8 Mai 1945, une journée particulière

William Karel, Pierre Miquel, 1995

Montage d’archives sur tout ce qui s’est passé dans le monde le jour de la signature de l’Armistice.

Contre l’oubli

William Karel, 1995

À l’occasion du 50e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz, ce documentaire donne la parole à ceux qui n’ont jamais parlé.

À Bamako les femmes sont belles

Christiane Succab-Goldman, 1995

Rencontre sensible et respectueuse des femmes de Bamako et de Ségou qui construisent le Mali. Une vingtaine d’entre elles, de milieu et de niveau d’éducation différents, parlent de leur quotidien et le film fait ressortir la force de chacune.

Algériennes 30 ans après

Ahmed Lallem, 1995

30 ans après avoir réalisé « Elles », le réalisateur retrouve les jeunes lycéennes algériennes devenues femmes, qui vivent soit en exil soit en Algérie.

Uranium en limousin

Thierry Lamireau, 1995

Ce film retrace l’histoire de l’exploitation minière en Limousin, depuis l’après-guerre jusqu’aux projets très actuels de stockage et d’entreposage de déchets radioactifs tels que le thorium ou l’uranium « appauvri » sur les sites miniers en voie d’abandon.

Enfant noir (L’)

Laurent Chevallier, 1995

Camara Leye a écrit l’Enfant Noir en 1953. En adaptant librement ce livre, j’ai voulu y intégrer la réalité d’un enfant dans l’Afrique d’aujourd’hui. Voyage initiatique d’un jeune villageois, Kouda, qui traverse toute la Guinée pour se rendre à Conakry poursuivre ses études.

Moissons de l’utopie (Les )

Yves Billon, 1995

L’arrivée dans les années 68-70 en Ardèche des «  hippies  », «  poilus  », «  bourrus  », «  babas  ». Cette population d’origine urbaine en rupture avec la société capitaliste, fuyant la ville et la société de consommation, évoque aujourd’hui les préoccupations qu’ils partagent avec la population locale.

Et le mot frère et le mot camarade

René Vautier, 1995

Les archives de la Résistance « mises en images » avec textes et poèmes de Max Jacob, Robert Desnos, Vercors, Jacques Decour.

Coûte que coûte

Claire Simon, Frédéric Chéret, 1995

Produire coûte que coûte  ! Le film raconte l’histoire d’une petite entreprise, toute jeune, où l’on fabrique des plats cuisinés pour les grandes surfaces. Le patron et les employés mènent la guerre économique avec les moyens du bord.

Hommes du port (Les)

Alain Tanner, 1994

Un long panoramique du port de Gênes et une voix-off ouvrent « Les hommes du port ». Le commentaire nous apprend le passage en ville en 1947 d’Alain Tanner. Il a 17 ans et assouvit son envie de connaître un pays dont les films néo-réalistes avaient éveillé en lui son intérêt pour le 7ème art. Nous sommes maintenant en 1995 et le cinéaste suisse revient avec sa caméra. Le documentaire dévoile une phase sociale et historique méconnue de l’Italie.

Partage des eaux (Le)

Luc Bazin, 1994

Ce film évoque le rôle de la Prud’hommie de pêcheurs, une organisation de droit coutumier pour le partage équitable des ressources de la mer et des étangs.

Fin de siècle

Marylin Watelet, Szymon Zalesky, 1994

Comment fonctionne au quotidien le plus grand magasin de la Havane, Fin de Siglo, depuis l’écroulement du camp socialiste et le maintien du blocus américain ?

Étrangers, et nos frères pourtant…

Claude Collin, Denis Cugnod, 1994

Francs-Tireurs et partisans de Main d’Oeuvre Immigrée (F.T.P.-M.O.I.) à Lyon et à Grenoble

Loi du collège (La)

Mariana Otero, 1994

Chaque jour de l’année scolaire 1992-1993, Mariana Otero a filmé les élèves d’un collège implanté au cœur d’une cité en banlieue parisienne

Adieu, Barbiana

Bernard Kleindienst, 1994

Le film raconte l’aventure d’une école unique au monde crée dans les années 60 par le curé de Barbiana, village déshérité de Toscane

Bagad

Christian Rouaud, 1994

Christian Rouaud s’est glissé dans la vie d’un groupe, celui de Locoal-Mendon, et a observé l’évolution des relations entre les musiciens, les moments de découragement ou d’exaltation, toute une dynamique de rapports liés à la préparation d’un concours.

Vérité assiégée : Médias dissidents dans les guerres de l’ex-Yougoslavie

Leslie Asako Gladsjo, 1994

Enquête sur les médias indépendants dans trois républiques d’ex-Yougoslavie en guerre : en Bosnie, comme en Croatie et en Serbie, quelques journalistes tentent de s’opposer à l’idéologie nationaliste des gouvernements en place et leur mainmise sur l’information, et se battent pour une presse libre et démocratique.

Georges Delerue

Jean-Louis Comolli, 1994

Cet hommage à Georges Delerue est composé de témoignages de réalisateurs qui ont choisi sa musique pour leurs films, et d’extraits du « Mépris », « Tirez sur le pianiste », « Les Deux Anglaises et le continent », « Love »…

Télé Flux - Le Gué Daney

Bernard Mantelli, 1994

Serge Daney parle de la télévision : «  Media… Medium… Médiocre… tout ça c’est un peu la même chose…".

La Cité des savants… ou le principe d’incertitude

Iossif Pasternak, 1994

En 1957, l’URSS crée une expérience-phare : un centre de production intellectuelle : Akademgorodok est un paradis socialiste qui rassemble les gens les plus cultivés et les savants. 40 ans après, tous désabusés, exposent leur vision pessimiste de cette expérience.

Marseille en mars

Jean-Louis Comolli, 1994

Mars 1993, Marseille, les élections législatives, quatrième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Rêve usurpé (Le)

Luc Decaster, 1994

Dans quelques années, que restera-t-il de la mémoire de ces « petites gens » qui ont sillonné usines et quartiers ? Ces militants de base du parti communiste français. Que sont devenus les mentalités mais aussi les désirs de ces oubliés de l’Histoire, hier forts de leurs arguments et soudainement fragilisés par l’effondrement de leur univers ? Une histoire collective, mais aujourd’hui surtout une histoire individuelle, intérieure.

Vie est immense et pleine de dangers (La)

Denis Gheerbrant, 1994

La vie de Cédric et de ses amis au sein du service cancérologie de l’Institut Curie à Paris. Le réalisateur les accompagne au gré de leurs combats contre la maladie, de leurs réflexions, de leurs questions et de leurs révoltes.

Ernesto Che Guevara, le journal de bolivie

Richard Dindo, 1994

Guidé par le journal du guérillero, Richard Dindo suit pas à pas les traces d’Ernesto « Che » Guévara dans les maquis boliviens et fait entendre le récit, émouvant et grave, de son combat, de son échec et de sa mort.

Poussins de la Goutte d’or

Jean-Michel Carré, 1993

Ils ont huit ou neuf ans et rêvent de football… Ces enfants, ce sont d’abord une équipe de football, un quartier, une histoire… Chronique d’un vécu parisien d’enfants issus de familles immigrées et la découverte d’un quartier livré à la promotion immobilière et baigné par la drogue et la violence…

Vraie vie dans les bureaux (La)

Jean-Louis Comolli, 1993

Cette «  vraie vie  » n’est rien d’autre que la vie réelle, bien réelle, huit heures par jour dans les bureaux de celles qu’on a appelées les «  O. S. du tertiaire  ». Femmes d’abord, embauchées jeunes, sans avoir pour la majorité d’entre elles changé de case, sans autre espoir que l’illusion de l’espoir, sans autre perspective pour les plus agiles que d’aménager un peu, si peu, le temps et l’espace de leur travail.

Mieux vaut être riche et Américain que pauvre et Burkinabé

Philippe de Pierpont, 1993

Le récit d’un champion de boxe burkinabé sélectionné pour les jeux olympiques de Barcelone, mais qui, pour des problèmes de visa, n’arrive pas à temps pour la pesée…

D’Est

Chantal Akerman, 1993

Chantal Akerman a fait un grand voyage à travers l’Europe de l’Est, la Russie, la Pologne, l’Ukraine filmant tout ce qui la touchait : des visages, des rues, des voitures, des bus, des gares, des paysages, des intérieurs, des queues, des portes, des fenêtres, des repas.

Réjane dans la tour

Dominique Cabrera, 1993

Réjane fait le ménage dans une tour du Val Fourré. En l’écoutant, en regardant ses gestes et en suivant ses pas, on voit ce que c’est qu’être aujourd’hui une femme de quarante-cinq ans sur un fil !

Trottoirs de Paris (Les)

, 1993

Devant la caméra pudique et attentive de Jean-Michel Carré, les prostituées disent leur solitude, leur dégoût des hommes, leur vie perdue mais aussi cette liberté et cette dignité qu’elles ont conquises.

Rêves de ville

Dominique Cabrera, 1993

Septembre 1992. Mantes la Jolie. Dans la foule et le bruit, les quatre tours de l’entrée du Val Fourré tombent. Quelques mois plus tard, on retrouve ceux qui disaient leur émotion du moment.

Attention ! les clients sont derrière la porte

Annie Mercier, 1993

Une journée chez Tati à Paris, le plus populaire des grands magasins, du rayon mariage au rayon parfumerie, des caisses au vestiaire, de la cantine à la zone de déchargement. Un bouquet d’images tendres, drôles, incongrues parfois, mais jamais indiscrètes, glanées avec la chaleureuse complicité du personnel et des clients.

Palestine : histoire d’une terre

Simone Bitton, 1993

De la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, l’histoire d’une terre, la Palestine, une terre où s’est établi, en 1948, l’état d’Israël, une terre revendiquée par Israéliens et Palestiniens, une terre devenue un enjeu pour la paix du monde. Un récit historique unique, à partir d’archives rares, pour comprendre si une négociation, un partage sont possibles aujourd’hui…

Damned Daney 2

Bernard Mantelli, 1993

Dernier volet d’une collection autour de Serge Daney : Ce que dit Daney sur le rapport cinéma-télévision, puis sur la télévision, est l’objet-même de ce film.

Propos d’un passeur : Serge Daney

Philippe Roger, 1993

A partir de quatre films (« Un Roi à New York », « D day to Berlin », « Une Sale Histoire », « La Chambre verte »), Serge Daney parle de cinéma. A la fois générale et concrète, sa pensée s’exprime librement, lumineusement. Plaisir rare de voir ‘en direct’ une intelligence au travail.

Ni travail, ni famille, ni patrie - Journal d’une brigade FTP-MOÏ

Mosco Boucault, 1993

De 1943 à 1945, les membres de la 35ème brigade FTP-MOI - pour la plupart des adolescents immigrés ou fils d’immigrés - ont combattu l’occupant allemand dans la région de Toulouse à l’aide de bombes artisanales et d’armes volées. Leur tactique : la guérilla urbaine.

Point de départ

Robert Kramer, 1993

Vingt-trois ans après «  People’s War  » qui dénonçait en 1969 la guerre du Viêtnam, Kramer retourne sur ses propres traces pour un travail sur la mémoire : la sienne.

Conversation Nord-Sud : Daney-Sanbar

Simone Bitton, Catherine Poitevin, 1993

Conversations entre Serge Daney et Elias Sanbar, historien, directeur de la « Revue d’etudes palestiniennes ». Un échange entre deux cultures, deux histoires qui se retrouvent dans un même désir de parole.

Galères de femmes

Jean-Michel Carré, 1993

Fleury Mérogis est la plus grande prison de femmes d’Europe. Ce long métrage documentaire trace les portraits de sept femmes pendant leurs détentions puis dans leur tentative de réinsertion.

Ramona, quand les compteurs s’arrêtent…

Véronique Sanson, Rosy Chumillas, 1993

C’est le récit intimiste d’un drame banal de notre époque : l’éclatement et la désintégration d’une grande entreprise de la région parisienne. Ce drame, inscrit dans la mutation silencieuse qui bouleverse depuis quinze ans le paysage industriel français, est vécu de l’intérieur par deux anciennes ouvrières spécialisées de la Compagnie des compteurs de Montrouge, aujourd’hui démantelée. Ce sont-elles, les réalisatrices du film.

Chronique d’une abolition

Stéphane Diss, Michel-Ange Rafoni, 1992

17 septembre 1981 : conformément à l’engagement du candidat Mitterrand, Robert Badinter, Garde des sceaux, obtient l’abolition de la peine de mort à une large majorité. Une chronique illustrée par des témoignages d’une grande qualité.

Mineur de fonds

Serge Le Péron, 1992

Histoire singulière d’Augustin Viseux, galibot devenu ingénieur des Houillères du Nord-Pas-de-Calais, à travers un siècle qui a vu l’apogée puis la fin du charbon, au milieu d’un peuple – presqu’une nation – disparu aujourd’hui.

Salzbourg, une utopie

Andy Sommer, 1992

Dés 1917 dans une Europe en ruine, des artistes et intellectuels ont choisi Salzbourg comme lieu pour créer un festival dédié au théâtre et à l’opéra, afin d’exorciser les nationalismes exacerbés et de reconstituer une Europe unie.

En remontant la rue vilin

Robert Bober, 1992

Classée en 1863, une petite rue de Ménilmontant, à Paris, est déclarée insalubre et est détruite 100 ans plus tard. L’écrivain Georges Perec y a vécu enfant. À partir de ses écrits et de clichés pris par de grands photographes, Robert Bober fait revivre la rue.

Epicerie de ma mère (L’)

Jean-Marie Barbe, 1992

Ce film est le portrait d’une épicerie où défile quotidiennement la foule apparemment anonyme des villageois. Écouter ou informer, le rôle central de l’épicerie se dessine au long d’une journée imaginaire rythmée par les allées et venues, les gestes du quotidien et le son incessant du rideau en bois qui annonce l’entrée ou la sortie des clients.

Campagne de Provence (La)

Jean-Louis Comolli, 1992

De juin 1991 à mars 1992, neuf mois d’une bataille politique violente et angoissante, en Provence, à l’occasion des élections régionales. Troisième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Contes et comptes de la cour

Eliane de Latour, 1992

Au Niger, les quatre femmes d’un chef traditionnel sont astreintes à la réclusion, au nom d’une interprétation coutumière des textes islamiques. Climat intimiste, confidences, un univers féminin au Niger.

Récréations

Claire Simon, 1992

Dans la cour de l’école maternelle, une poignée d’enfants jouent, crient, se battent, rient et pleurent…on appelle ça «  Récréation  ».

Chronique d’une banlieue ordinaire

Dominique Cabrera, 1992

Avant la destruction des tours HLM du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie, certains habitants offrent à travers leurs témoignages, une réflexion sur l’habitat social en banlieue parisienne.

Souleymane Cissé

Rithy Panh, 1991

Révélé au Festival de Cannes en 1987 avec Yeelen, le cinéaste malien Souleymane Cissé a conquis depuis une reconnaissance internationale. Cissé livre devant la caméra du réalisateur sa passion du cinéma, de l’Afrique et du Monde.

Naissance d’un hôpital

Jean-Louis Comolli, 1991

En 1980, l’Assistance publique lance un appel d’offre pour la construction d’un hôpital pédiatrique dans le nord de Paris. Le film suit l’un des architectes retenus pour concourir, Pierre Riboulet, dans l’intimité du lent processus de création dont émergera le projet lauréat.

Djembefola

Laurent Chevallier, 1991

Mamady Keita, l’un des grands maîtres de la percussion africaine (un djembefola), rentre au pays, à Balandugu, dans la région de Malinké (Guinée). Émotion des retrouvailles, rencontres mêlées de rires et de larmes, de musique et de danse avec des artistes mais aussi des villageois qui l’ont aidé à devenir cet artiste à la stature internationale.

Damned Daney 1

Bernard Mantelli, 1991

Rencontre avec Serge Daney portée par le désir d’écouter celui qui reste pour nous l’un des rares encore, à savoir éclairer les images et les sons avec lesquels nous avons vécu (cinéma), vivons (télévision) et vivront (les machines).

Kugelhof (Le)

Ginette Lavigne, 1991

Dans la famille de la réalisatrice, le kugelhof est une tradition qui se transmet par les filles. La recette a été apportée par la mère, de Roumanie. C’est l’histoire de sa famille que Ginette Lavigne veut ressaisir à travers la confection de ce gâteau.

De jour comme de nuit

Renaud Victor, 1991

Un film documentaire tourné à la maison d’arrêt des Baumettes à Marseille. Approche distante et discrète à la fois, franche et pudique, loin des clichés du milieu carcéral. Renaud Victor s’est immergé dans la vie de la prison, il a pris le temps qu’il fallait pour regarder, avant même de filmer, ceux qui sont «  dedans  », pour longtemps ou proches de sortir, pour de bonnes ou mauvaises raisons, de jour comme de nuit.

Et la vie

Denis Gheerbrant, 1991

Corps et décors, paroles et paysages tissent une cartographie sensible d’un pays ignoré des médias : la France telle qu’elle advient.

Wadi, dix ans après

Amos Gitaï, 1991

Amos Gitai retourne à Wadi Rushmia pour retrouver, dix ans après son premier Wadi, les habitants juifs et arabes de cette vallée de Haïfa.

A la recherche du lieu de ma naissance

Boris Lehman, 1990

Le réalisateur Boris Lehman retourne à Lausanne où il est né, à la fin de la guerre, Ie 3 mars 1944. Il y revient 44 ans plus tard.

Voyages au pays de la Peuge

Samir Abdallah, Raffaele Ventura, Maurizio Lazzarato, Angela Melitopulos, 1990

Avec les ouvriers de Peugeot Sochaux et Mulhouse, les temps présent et passé se mêlent pour mieux comprendre ce qu’a été et ce qu’est devenu cette « classe ouvrière » mythifiée dans les années 60.

Step across the border

Nicolas Humbert, Werner Penzel, 1990

Documentaire sur le musicien Fred Frith, né en 1949 en Angleterre, avant-gardiste issu de la musique pop, toujours à la recherche de nouveaux sons, de nouvelles musiques qui transgressent les frontières et les classifications.

André Gorz - Sur le travail

Marian Handwerker, 1990

André Gorz est journaliste et philosophe. Français d’origine autrichienne, compagnon de route de Jean-Paul Sartre, il fonda avec lui la revue «  Temps modernes  ». Travailler plus pour gagner plus, ou travailler moins pour travailler tous et vivre mieux  ? Pionnier des réflexions sur le concept de revenu garanti indépendant du travail salarié, le philosophe ébauche un projet de société à la fois écologiste et émancipateur.

Autre futur - L’ Espagne rouge et noire (Un)

Richard Prost, 1990

50 ans après, l’histoire des anarcho-syndicalistes espagnols qui menèrent une révolution autogestionnaire au cœur de la guerre civile. Cette série est née de la volonté des vieux libertaires espagnols de reconstituer la mémoire collective de leur génération, et de nous en laisser témoignage.

Ce qui me meut

Cédric Klapisch, 1989

Les débuts mouvementés de l’image animée à travers les travaux d’Etienne-Jules Marey. Un hommage malicieux qui s’appuie sur de fausses archives et un commentaire fantaisiste

Mission Pacifique

René Vautier, 1989

Voyages dans les îles où sont effectués les essais nucléaires français

Mémoire des îles

Emmanuel Audrain, 1989

Des films intimistes de mémoire et d’amitié.

Marseille de père en fils : Coup de mistral (Partie2)

Jean-Louis Comolli, 1989

« Comme la ville égare le promeneur, explique Jean-Louis Comolli, elle fuit le regard du cinéaste qui a la naïveté de croire qu’elle s’offre à lui, qu’elle l’attend, qu’elle se fige au moment où il dit « moteur ». Deuxième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Marseille de père en fils : Ombres sur la ville (Partie 1)

Jean-Louis Comolli, 1989

La campagne des élections municipales de 1989 à Marseille. Premier film de la Série « Marseille fait son cinéma » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Ronde de nuit

Jean-Claude Riga, 1984

Entre le coucher du soleil et le lever du jour, les hommes de la pause de nuit vivent au rythme lourd de la combustion du coke. Le four à coke, c’est un peu le ventre de l’usine sidérurgique. Autour de lui, les hommes travaillent, sommeillent… s’activent à nouveau. Des images volées à l’oubli dans un lieu où le rapport archaïque entre l’homme et les éléments existe encore aujourd’hui.

Boucane (La)

Jean Gaumy, 1984

En 1972, Jean Gaumy fait quelques unes de ses premières photographies à Fécamp, dans une “ boucane ”, une fabrique de harengs fumés. Particulièrement attiré par l’atelier des “ filetières ”, celui des femmes qui découpent le poisson en filets, il décide de revenir dix ans plus tard leur montrer ses photos et réaliser son premier film avec elles, en toute complicité.

2084

Chris Marker, 1984

Réalisé à l’occasion du centenaire des lois syndicales, ce film imagine trois hypothèses pour l’avenir : celle d’une crise économique qui se prolongerait, celle du totalitarisme, celle, enfin, de l’espoir en la culture et la tolérance. Un document qui se démarque de la production syndicale courante.

Journal de campagne

Amos Gitaï, 1983

Journal tourné dans les territoires occupés avant et pendant l’invasion du Liban. Le film fait ressentir le malaise éprouvé par les jeunes soldats occupants…Il fut longtemps banni des écrans par les autorités israéliennes.

Biquefarre

Georges Rouquier, 1983

A Biquefarre, petit domaine situé près de Farrebique, 40 ans ont presque passé et le monde rural, à grands renforts d’investissements coûteux, a connu de véritables transformations. Acquérir encore et toujours plus de terre est devenu primordial pour rentabiliser les efforts financiers consentis. Justement, Raoul, le propriétaire de Biquefarre souhaite vendre ses 10 ha de terre. Ceux de Farrebique décident alors de se porter acquéreurs…

Regarde, elle a les yeux grand ouverts

Yann Le Masson, 1982

Ce film raconte l’histoire de 1975 à 1982 d’un groupe de femmes d’Aix-en-Provence et de leurs proches, maris, compagnons, enfants. Ces femmes découvrent au MLAC qu’elles peuvent ensemble transformer et vivre autrement des moments aussi importants pour elles que : avorter, accoucher, choisir de faire ou non un enfant.

Wadi

Amos Gitaï, 1981

Wadi est une vallée située à l’est de Haïfa. C’est une sorte d’enclave où vivent, dans une co-existence fragile, des immigrants juifs d’Europe de l’Est rescapés des camps, mais aussi des Arabes expulsés de chez eux. En 1981, Amos Gitai y filme l’histoire intime de Yussuf et Isha, Iso et Salo, Miriam et Iskander, une famille arabe, une famille juive et un couple mixte.

Photos d’Alix (Les)

Jean Eustache, 1980

En regardant attentivement et en parlant de quelques photographies, nous nous apercevons que les choses ne sont pas ce qu’elles ont réellement l’air d’être

Dos au mur (Le)

Jean-Pierre Thorn, 1980

Six Semaines de grève avec les travailleurs de l’Alsthom Saint-Ouen en octobre 1979. Ce documentaire, qui a suivi la grève au jour le jour et donné la parole aux acteurs du conflit, est considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs documentaire sur une grève ouvrière « filmée de l’intérieur ».

Lorsque le bâteau de Léon M descendit la Meuse pour le première fois

Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, 1979

Dans Le Bateau de Léon M, les frères Dardenne reviennent sur la grève mythique qui paralysa la Belgique durant l’hiver 1960.

Alertez les bébés

Jean-Michel Carré, 1978

Décrypte le mécanisme de l’échec scolaire et expose les interventions conjuguées des parents, des enseignants et des spécialistes en tout genre qui font de l’enfant un enfant cerné et le privent de sa liberté de s’exprimer

Marée noire, colère rouge

René Vautier, 1978

1978. L’Amoco Cadiz coule au large de Portsall, petit port du Finistère nord. Ce film s’attache à démontrer la campagne d’information mensongère qui suivit l’accident ainsi que ses conséquences écologiques désastreuses.

Flacky et Camarades - Le Cheval de fer

Marie-Jo Aiassa, Pierre Gurgand, Aaron Sievers, 1978

Dans l’équipe, certains tiennent pour la première fois une caméra, pour tenter d’émulsionner avant qu’elle ne disparaisse, l’histoire des houillères. Dans les décombres de béton et de métal emmêlés, la fragilité des images, entre surexposition, flous et filages, fait surgir l’humain comme une apparition…

Ce gamin-là

Renaud Victor, 1975

La rencontre (fin 1966) de Deligny avec Janmari, enfant de 12 ans déclaré « encéphalopathe profond », est à l’origine de la création d’un réseau de prise en charge d’enfants autistes dans les Cévennes. Entre 1972 et 1974, Renaud Victor tourne un document sur le réseau, centré sur le personnage de Janmari.

Chili

Paul Bourron, 1974

Images du coup d’état du 11 septembre 1973, la période le précédant immédiatement et la répression qui a suivi. Banc-titre d’après des photos de Raymond Depardon, Chas Gerresten et David Burnett.

Avec le sang des autres

Groupe Medvekine de Sochaux, Bruno Muel, 1974

Une descente aux enfers : la chaîne chez Peugeot.

Kashima paradise

Yann Le Masson, Benie Deswarte, 1973

Entre Kashima et Tokyo, se construit vers 1970 l’aéroport de Narita : les paysans refusent de vendre leurs terres et affrontent les gardes mobiles envoyés pour les expulser. Portrait sociologique d’une nation au début des années mille neuf cent soixante-dix.

Dossier Pennaroya, les deux visages d’un trust

Dominique Dubosc, Daniel Anselme, 1972

Film chapitré, sur le modèle d’un cahier d’information diffusé à l’époque, préparé en amont de la grève de 1972 des ouvriers de Penarroya-Gerland, à leur demande, et réalisé par Dominique Dubosc, alors militant du Groupe Textile des Cahiers de Mai et technicien audiovisuel.

46 jours qui précédèrent la mort de Françoise Guiniou (Les)

Christian Boltanski, 1971

Essai de reconstitution des derniers jours d’une jeune femme menacée d’expropriation, qui décide de se cloîtrer dans son appartement avec ses deux enfants, jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Petit à petit

Jean Rouch, 1971

Fable cinématographique racontant les aventures drôles et singulières de Damouré et Lam, deux hommes d’affaires de l’Afrique moderne, à la recherche de leur modèle.

Traîneau-échelle (Le)

Jean-Pierre Thiébaud, 1971

Poème de Jean-Pierre Thiébaud, illustré par ses photos.

Week-end à Sochaux

Groupe Medvekine de Sochaux, Bruno Muel, 1971

Un film écrit, joué et rêvé par le Groupe Medvedkine de Sochaux, composé de jeunes ouvriers travaillant à la chaîne aux usines Peugeot et de techniciens du cinéma.

Moindre geste (Le)

Fernand Deligny, Josée Manenti, Jean-Pierre Daniel, 1971

Tourné dans les années 1960, « le Moindre Geste » suit les chemins de traverse d’Yves, « débile profond » . Entre fiction et documentaire, Fernand Deligny et ses proches ont créé plus qu’un film : un projet commun. Hors normes.

Avignon-sur-scène

Sylvain Roumette, Pierre Samson, 1968

Avignon sur scène « n’est pas une chronique du Festival d’Avignon 1968. Il est simplement l’écho de quelques questions qui furent posées au théâtre et à la culture ». Le film se construit sur l’alternance d’extraits de représentations scéniques (Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart, Living Théâtre de Julian Beck) et de discussions souvent houleuses autour de la fonction sociale et politique du théâtre.

Oser lutter, oser vaincre

Jean-Pierre Thorn, 1968

La lutte de classe et le révisionnisme dans l’usine de Renault Flins occupée par les ouvriers ». La grève à l’usine Renault de Flins du 15 mai au 18 juin 1968 : la spontanéité du mouvement ouvrier à l’intérieur de l’usine se heurte aux manœuvres syndicales de la CGT.

Premier mai à Saint Nazaire (Le) (Cinq colonnes à la une)

Marcel Trillat, Hubert Knapp, 1967

Pendant deux mois, les chantiers de l’Atlantique ont poursuivi une grève grâce au soutien sans faille des commerçants et paysans. Ce 1er mai, tous les syndicats appellent au rassemblement pour la victoire. Une production ORTF censurée.

Exposition 1900

Marc Allégret, 1966

Présentation de l’Exposition Universelle de Paris en 1900, avec des images d’époque, pour la plupart tournées par les opérateurs des frères Lumière.

Katia et le crocodile

Vera Simkova, jan Kucera, 1966

Katia, petite fille de huit ans, se voit confier par un garçon les étonnants animaux de sa classe qu’il doit garder pendant les vacances. Inconsciente, sa petite sœur libère l’animalerie. Une délirante course-poursuite s’ensuit alors dans tout le quartier…

Enclos (L’)

Armand Gatti, 1961

Ce film très poignant fut tourné en 1960 dans le camp de Mauthausen. Il retranscrit l’univers concentrationnaire et met en scène deux grands acteurs de théâtre, le Français Jean Négroni et l’Allemand Hans Christian Blech avec des anciens déportés revenus jouer leur propre rôle sur les lieux de leur atroce perdition.

Bergers d’Orgosolo

Vittorio De Seta, 1958

Vittorio De Seta a réalisé, en couleur et en cinémascope, à partir de 1954, un ensemble de onze documentaires, en Sicile et en Sardaigne, dont la caractéristique principale est l’absence de tout commentaire, verbal ou musical.

Broadway by Light

William Klein, 1957

Premier film de William Klein : promenade nocturne rythmée par le scintillement des néons de Manhattan.

Mammy water

Jean Rouch, 1956

La pêche et le culte de la mer à Shama (Ghana).

Avec André Gide

Marc Allégret, 1951

Film de montage réalisé par le cinéaste Marc Allégret, intime d’André Gide, un an après la mort de l’écrivain.

Désastres de la guerre (Les)

Pierre Kast, 1951

A partir d’une série d’eaux-fortes gravées par Goya entre 1810 et 1820, et après une ouverture presque champêtre, le film décrit la brutalité de la guerre.

Assassins d’eau douce

Jean Painlevé, 1945

Découverte d’un monde parallèle au nôtre, dans les étangs où tout semble tranquille et donne, sous les nénuphars, l’apparence de la sérénité. Jean Painlevé donne une vision fantastique et cruelle d’un univers où chacun ne peut survivre qu’au détriment d’un autre.

Farrebique (ou les 4 saisons)

Georges Rouquier, 1945

La chronique d’une famille de paysans aveyronnais au rythme des quatre saisons.

Charron (Le)

Georges Rouquier, 1943

En 1942, il y avait encore des milliers de charrons en France qui travaillaient à la réparation de véhicules à traction animale mais surtout à la fabrication de roues.

Partie de campagne (Une)

Jean Renoir, 1936

La fulgurante idylle d’un séduisant canotier et d’Henriette Dufour, fille d’un quincaillier parisien, venu un dimanche, en famille, déjeuner sur l’herbe.

Cinéma au service de l’histoire (Le)

Germaine Dulac, 1935

Montage d’images d’actualité de la période 1905-1935 projetées au cinéma, receueillies par Germaine Dulac.

Terre sans pain

Luis Buñuel, 1932

Ethnographie de l’une des région les plus pauvres d’Espagne : Las Hurdes. La province, située près de la frontière portugaise et encerclée de montagnes, abrite une population misérable qui, jour après jour, tente de survivre à sa pauvreté.

Voyage au Congo

Marc Allégret, 1927

Film muet qui suit le voyage-expédition que fit André Gide au Congo, filmé par Marc Allégret.

Enfants d’octobre (Les)

Ali Akika, 200

Que sont devenus les enfants des bidonvilles de Nanterre ? Alima, enfant de ces « fameux » bidonvilles, remonte le temps et nous fait découvrir un destin singulier, le sien. Par quel « miracle » s’est-elle retrouvée ouvrière, employée de bureau pour finir monteuse de films ?

En vie !

Manuel Poutte

Réflexion sur la société contemporaine et la menace d’un nouveau totalitarisme, imperceptible, dégradant les hommes sans les tourmenter : il ne brise pas les volontés mais les amollit, ne détruit pas mais empêche de naître…

Terre des âmes errantes (La)

Rithy Panh

Survivants d’un immense génocide, des familles cambodgiennes creusent des tranchées au milieu des mines anti-personnelles pour faire passer un réseau de fibre optique d’Est en Ouest. De la frontière thaïlandaise à la frontière vietnamienne, ces individus vont traverser le pays mais aussi leur histoire.