Vie est immense et pleine de dangers (La)

Un film de Denis Gheerbrant

 1994  France  Documentaire  80 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : Denis Gheerbrant  Image : Denis Gheerbrant  Montage : Catherine Gouze

 Participants : Alexandra Winisky (Stéphanie), Nathalie Richard(Louise), Jean-Françoise Stévenin(Schaeffer), Brigitte Rouan (Marcelle), Mohamed Boumgra (Zemmour), Françoise Ulrich(Mlle Delacroix), Jim-Adhi Limas (Le concierge de l’hôtel), Yveline Boughenara(La directrice du collège), Franck Stholl(Le jeune toxico)

Producteur :
Les films d’ici (62 bld Davout, 75020 Paris, téléphone : 01 44 52 23 23, fax : 01 44 52 23 24, mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Distributeur :
Les Films du paradoxe (2 bis rue Mertens, 92270 Bois-Colombes, Tél : 01 46 49 33 33, Fax : 01 46 49 32 23, Mail : films.paradoxe@wanadoo.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

Des enfants malades vivent leur vie d’enfant d’abord. Un jour Cédric a mal au ventre. Il arrive à l’hôpital où il va passer les six mois suivants. Il nous emmène dans une réflexion sur la vie immense et pleine de dangers à huit ans.

Denis Gheerbrant a tourné pendant plus de 9 mois avec les enfants, les parents et toute l’équipe de pédiatrie.

«  Je n’ai pu filmer qu’après avoir moi-même apprivoisé le scandale (de la maladie et de la mort possible d’un enfant), et j’ai fait ce travail avant de rencontrer Cédric. Et je pense que je n’aurais pas été prêt à le recevoir avant. C’est tout un cheminement : comment s’est construite la relation avec Cédric, comment celui-ci était l’enfant que j’attendais, qui allait écrire l’histoire de ce conte…Cédric dit «  Je croyais que je pouvais me passer de mes parents mais je me suis aperçu que je ne pouvais pas m’en passer  », il reconnaît le lien familial et il y adhère de son plein chef, ce qui est quand même un acte étonnant. Je trouve extraordinaire d’entendre un enfant de huit ans dire «  Moi, je me croyais grand et autonome et je m’aperçois que je ne le suis pas  »-donc, je ne suis pas dans la toute puissance. C’est ce que j’appelle se poser en sujet… Filmer n’est pas naturel. Ce qui est donné dans La vie est immense, n’est pas ma relation avec Cédric mais ce à quoi visait notre relation.  »

Denis Gheerbrant, extr. d’un entretien avec Catherine Schapira

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :

Pour aller plus loin

Film sélectionné par Images en bibliothèques pour le Mois du film documentaire 2015, thématique « Vivant ! ».