Les films d’ici

http://www.lesfilmsdici.fr

 62 bld Davout  75020 Paris  téléphone : 01 44 52 23 23  fax : 01 44 52 23 24  mail : courrier@lesfilmsdici.fr

Films dans la base

Derniers jours à Shibati

Hendrick Dusollier, 2017

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartier est sur le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d’un monde bientôt disparu.

Ossana, la vie devant toi

Laurine Estrade, 2016

Perpignan. Ossana a 9 ans et une idée en tête : aller au collège et devenir coiffeuse. Dans sa famille gitane, elle serait la première à aller au bout de sa scolarité. Au fil du temps, Ossana grandit, se transforme, se questionne. Les histoires d’amour de petite fille durent-elles toute la vie  ? Jusqu’où va l’enfance  ?

Fuocoammare, par-delà Lampedusa

Gianfranco Rosi, 2016

Le quotidien de l’île de Lampedusa, d’une superficie de 20 km2, située à 110 kilomètres de l’Afrique et à 200 kilomètres de la Sicile. Comme tout gamin, Samuele, un garçon débrouillard de 12 ans, va à l’école et joue avec ses amis. Samuele aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des milliers de migrants qui cherchent à rejoindre sa petite île, au péril de leurs vies. Car des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants, originaires d’Afrique ou du Proche-Orient, tentent de traverser le canal de Sicile pour gagner l’Europe…

Roland Barthes - 1915-1980 : le théâtre du langage

Thierry Thomas, 2015

Grâce à de nombreuses archives, la romancière et essayiste Chantal Thomas et son frère Thierry Thomas tracent un portrait éminemment sensible de l’auteur de Mythologies.

Poétique du cerveau

Nurith Aviv, 2015

Dans son film Poétique du Cerveau, Nurith Aviv tisse des liens entre récits biographiques et récits sur le biologique. À partir de photographies issues de ses archives personnelles, des souvenirs et des réflexions que ces images éveillent en elle, la cinéaste va à la rencontre de chercheurs en neurosciences pour évoquer avec eux des sujets tels que la mémoire, les neurones miroirs, le bilinguisme, la lecture, l’odeur, ou encore les traces de l’expérience.

Drôle de guerre d’Alan Turing (La)

Denis van Waerebeke, 2014

1945 : 2 ans de guerre et quelques millions de morts évités grâce à un seul homme… Alan Turing. Mathématicien, héros longtemps oublié, ce pionnier a abordé avec succès des domaines aussi variés que la logique, le cryptage, la biologie. C’est son histoire qui nous est contée dans ce documentaire.

Eau argentée

Ossama Mohammed, Wiam Simav Bedirxan, 2014

Homs - 2011, le siège d’une ville au XXI e siècle, filmé de l’intérieur par des centaines d’anonymes et vécu à distance sur YouTube par Ossama Mohammed, réalisateur syrien exilé en France. 103 minutes d’images fragiles, arrachées au chaos, filmées à bout de bras par des manifestants mais surtout par Wiam Simav Bedirxan, jeune co-réalisatrice du film restée sur place. Un film à deux voix, témoin d’une humanité qui résiste, coûte que coûte.

Cinéma documentaire, Fragments d’une histoire

Jean-Louis Comolli, 2014

Une traversée subjective de l’histoire du cinéma documentaire, qui est aussi notre histoire, depuis Louis Lumière (1895) jusqu’à Yann Le Masson (1973).

On est vivants

Carmen Castillo, 2014

Un film sur l’engagement politique aujourd’hui à la lumière d’un dialogue sensible avec la pensée de Daniel Bensaïd, philosophe et militant, récemment disparu. Avec Daniel, présent en image, et avec ses textes, la réalisatrice voyage dans l’espace et dans le temps, à la rencontre de ces inconnus indispensables qui font la grandeur de la politique. Avec ses désarrois, ses doutes mais aussi ses convictions, elle cherche inlassablement une réponse à la question : qu’est-ce qui fait avancer, quand tant d’autres se découragent, ceux qui persistent à vouloir changer le cours du monde  ?

Europe des écrivains : Juan Goytisolo, Manuel Rivas et Bernardo Atxaga

Carmen Castillo, 2013

Pour évoquer la réalité complexe et changeante de l’Espagne et de ses fortes régions, on a croisé les regards de trois écrivains mondialement connus, et ayant chacun obtenu le prix national de littérature espagnole.

Annonces

Nurith Aviv, 2013

Ce documentaire esquisse le portrait de sept femmes qui composent sur un même thème. Elles prennent pour point de départ les récits des Annonces faites à Hagar, Sarah et Marie, que rapporte l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le Coran. Chacune de ces femmes, en y mêlant sa propre histoire, ses mythes personnels, tire le fil de ses associations à travers la mythologie, l’histoire de l’art, la poésie, la philosophie, la psychanalyse… Annonces est un film sur le mouvement de la pensée, le pouvoir des mots, le secret de la voix, la séduction de l’image.

COD et le coquelicot (Le)

Jeanne Paturle, Cécile Rousset, 2013

Dans une école primaire d’un quartier périphérique de Paris réputé difficile, où les équipes d’enseignants s’épuisent et se succèdent d’année en année, cinq jeunes maîtres sans expérience ont fait le pari de rester. Cinq ans après, ils nous parlent de leur quotidien dans ce lieu où ils tentent de construire, dans une alternance de découragement et de projets, une école comme les autres.

Enclave

Léo Bigiaoui, 2013

Le film raconte la vie dans une enclave serbe au nord du Kosovo, territoire à majorité albanaise, autoproclamé indépendant en 2008. Il montre les ravages du nationalisme serbe et dresse le portrait d’une situation explosive où des gens se haïssent et sont pris à leur propre piège. Une population unie par une tragédie commune, celle de civils victimes de la guerre, et par la peur de nouvelles représailles.

Je préfère ne pas penser à demain

Nathalie Joyeux, 2013

Nolwenn, Abdelraouf et Florian, lycéens en terminale doivent faire des choix pour leur avenir. Ce documentaire les accompagne durant 4 années, jusqu’à leur rencontre avec le monde du travail.

Pays barbare

Yervant Gianikian, Angela Ricci Lucchi, 2013

Un film sur le fascisme et le colonialisme. Les réalisateurs sont allés fouiller dans des archives cinématographiques privées et anonymes pour retrouver des photogrammes de l’Éthiopie datant de la période coloniale italienne (1935-36).

Dans un jardin je suis entré

Avi Mograbi, 2013

Avec son ami Ali al-Azhari, Arabe israélien qu’il connaît depuis trente ans et qui est son professeur d’arabe, le réalisateur Avi Mograbi rêve d’un Moyen-Orient où juifs et Arabes vivraient en harmonie. Les communautés ne seraient plus séparées par des frontières ethniques et religieuses. Chacun se remémore le Moyen Orient de leur enfance. Avi et Ali échangent histoires et documents familiaux. Parmi leurs découvertes, un Indicateur Gédéon, annuaire professionnel du Moyen-Orient qui mêle des noms juifs et arabes. Une époque où la cohabitation était possible.

On a grèvé

Denis Gheerbrant, 2013

Documentaire sur la grève des femmes de chambre d’un hôtel Sofitel, qui correspond, pour beaucoup d’entre elles, à leur première grève. La rencontre entre leur force de vie et une stratégie syndicale pertinente va leur permettre de gagner, pour la première fois, un vrai statut de travailleuses.

Bismarck est foutu

Carole Equer-Hamy, Martine Scemama, 2012

À Cherbourg en 1942, l’arrestation d’une faiseuse d’anges, de ses pourvoyeuses, de ses «  patientes  », mobilise le temps et l’énergie des policiers et des juges dans cette ville la plus occupée de France. Cette traque conduira à la mise à mort de l’avorteuse par une juridiction politique mise en place par Vichy : le Tribunal d’État.

Home Sweet home

Enrica Colusso, 2012

Elephant & Castle est un grand ensemble urbain majoritairement constitué de logements sociaux destiné à disparaître en 2011 pour laisser place à un renouveau du quartier dans le cadre d’une restructuration du centre de Londres. Loin d’être la chronique d’une disparition, ce film se veut une épopée immobilière contemporaine où se racontent les différents acteurs dans la transformation des grandes villes.

Géographie humaine

Claire Simon, 2012

Portrait documentaire de la gare du Nord. On y passe, on la traverse qu’on vienne de banlieue, de province ou de l’étranger.

Conti (Les)

Jérôme Palteau, 2012

À l’annonce de la fermeture de l’usine Continental de Clairoix (Oise), les 1120 employés, les « Conti », entament un combat long et exemplaire pour faire valoir leurs droits. Ce documentaire suit ce combat.

Raymond Aubrac, reconstruire

Pascal Convert, Fabien Béziat, 2012

La vie de Raymond Aubrac, à partir de la libération.

Noces

Philippe Béziat, 2011

Charles Ferdinand Ramuz écrit Souvenirs sur Igor Stravinsky quelques années après leur collaboration sur Les Noces, en Suisse en 1916. De nos jours, sur les berges du Lac Léman, une comédienne et une chef d’orchestre se retrouvent pour répéter Les Noces. Entre les souvenirs d’une collaboration unique et le travail de deux artistes confrontés aujourd’hui à la création d’un chef d’œuvre de la musique moderne, Noces raconte la force d’une amitié musicale.

Khmer rouge et le non-violent (Le)

Bernard Mangiante, 2011

En 2009, à Phnom Penh, Douch, l’ex-directeur du terrible centre de détention S21, est le premier haut dignitaire du régime khmer rouge à être jugé pour crimes contre l’humanité. François Roux, un avocat adepte de la non-violence, accepte de le défendre. Ce film suit le face-à-face entre le disciple de Pol Pot et celui de Gandhi, de la préparation du procès au verdict.

Nos ancêtres les gauloises

Christian Zerbib, 2011

Dix femmes venues de très loin, installées en Bourgogne, racontent « leur » France. Leurs souvenirs ont donné naissance à une pièce de théâtre, dont ce film raconte l’aventure.

Éte de Giacomo (L’)

Alessandro Comodin, 2011

C’est l’été dans la campagne du nord de l’Italie. Giacomo, un adolescent sourd, part au fleuve avec Stefania, sa meilleure amie. En s’éloignant des sentiers battus, ils se perdent et arrivent dans un endroit paradisiaque où ils se retrouvent seuls et libres. Ils ont 16 et 18 ans, leurs sens s’éveillent.

Il nous faut du bonheur

Alexandre Sokourov, 2010

Peindre une communauté musulmane du Moyen Orient à travers le portrait d’une femme, une femme maîtresse de la maisonnée, tel est le défi du film, qui veut se loger au cœur de la contradiction.

Lessiveuses (Les)

Yamina Zoutat, 2010

Ce sont des femmes, des épouses, des mères et elles font la lessive pour leurs hommes qui sont en prison… Ces femmes simples et dignes, issues de tous les milieux sociaux, passent des heures à toucher, caresser, manipuler, contrôler, parfumer le linge… Des heures volées à la justice, à la prison, à la société…

Berlin 1885, la ruée sur l’Afrique

Joël Calmettes, 2010

26 Février 1885. À Berlin, le Palais Radziwill est en liesse. On y fête la fin des travaux de la « Conférence sur l’Afrique » qui aura duré quatre mois. Quatre mois pendant lesquels les plus grands diplomates Occidentaux ont décidé de l’avenir de l’Afrique, l’ont découpée en zones d’influence, y ont tracé arbitrairement des frontières. Et pourtant aucun Africain n’a été consulté !

Raymond Aubrac, les années de guerre

Pascal Convert, Fabien Béziat, 2010

La parole est donnée à Raymond Samuel, dit Raymond Aubrac, qui a vu naître le vingtième siècle «  dans le linceul de la grande guerre  » avant de plonger dans l’aventure de la Résistance.

Katanga business

Thierry Michel, 2010

Ce film prend pour décor cette province du sud-est de la République démocratique du Congo, l’une des plus riches régions du globe en ressources minières. Pourtant, la population du Katanga continue de vivre dans une pauvreté extrême, tandis que des multinationales se trouvent concurrencées par l’arrivée de la Chine et ses milliards de dollars.

Parures pour dames

Nathalie Joyeux, 2010

En saris ou en jeans, décolletées ou voilées, douze femmes participent à « l’atelier de la désobéissance » proposé par la créatrice de mode Sakina M’sa.

Terre de la folie (La)

Luc Moullet, 2009

Originaire des Alpes du Sud, Luc Moullet a étudié les différents comportements locaux qui révèlent des troubles mentaux – légers ou graves – à travers sa famille, ses proches et les différentes “affaires” des soixante dernières années dont il a pu prendre connaissance. Le film creuse cette recherche autour des interviews, des parcours des personnes évoquées, des causes et des conséquences de ces problèmes psychiques locaux.

Z 32

Avi Mograbi, 2009

Le récit par un soldat israélien d’une expédition punitive au cours de laquelle furent tués deux policiers palestiniens. Ce documentaire traite du fossé infranchissable qui existe entre le témoignage dérangeant d’un soldat d’une unité d’élite de l’armée israélienne et la représentation artistique de ce même témoignage.

Arrivants (Les)

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2009

Ce film a suivi le quotidien d’assistantes sociales, qui accueillent chaque jour des familles qui viennent demander l’asile en France.

Chanson de Nahide (La)

Berke Bas, 2009

Lors d’un voyage sur sa terre natale à Ordu au Nord Est de la Turquie, la réalisatrice turque Berke Bas découvre les origines arméniennes de sa grand-mère et le passé de cette ville cosmopolite, un passé tragique qui reste tacite.

République (La)

Denis Gheerbrant, 2009

«  La République  », à Marseille, c’est une grande artère de l’époque haussmannienne rachetée par deux groupes immobiliers.

Marseille dans ses replis

Denis Gheerbrant, 2009

« Marseille dans ses replis » pourrait être décrit comme un trajet, la caméra comme un carnet de croquis à la main, des usines du nord de la ville au bord de mer. Marseille invisible, comme cette femme qui se cache pour mieux libérer sa parole. On pourrait mettre en sous-titre, « Marseille après la catastrophe »

Centre des Rosiers (Le)

Denis Gheerbrant, 2009

La cité des Rosiers, fin des années cinquante, avec ses grandes barres de béton brut, a quelque chose d’une forteresse. Le chômage, le commerce de drogue, la concentration de toutes les misères du monde feraient exploser cette cité, s’il n’y avait une formidable force de vie

Femmes de la cité Saint-Louis (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« La cité Saint-Louis est une cité-jardin que les habitants, de génération en génération, depuis 1926, se sont appropriés pour en faire un petit monde ouvrier, joyeux et combatif.

Harmonie (L’)

Denis Gheerbrant, 2009

L’harmonie de l’Estaque ce sont d’abord des hommes et des femmes ensemble. Et l’idéal politique toujours

Quais (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« Les quais » c’est l’univers de Rolf, « docker de l’Estaque », comme une double identité, celle du port, d’une histoire qu’il légende, et celle d’un quartier populaire, ouvrier, toutes immigrations brassées, ouvert sur la mer.

Totalité du monde (La)

Denis Gheerbrant, 2009

Quel cinéaste ne rêverait pas d’en saisir, ne serait-ce qu’une bribe ? C’est un peintre qui emploie cette expression. Avant, il a été ouvrier, fils d’ouvrier, puis docker. Et sur ces mondes il porte un regard à la fois intérieur et décalé. Un petit film pour commencer, comme pour ajuster notre regard.

Sidney Poitier, un outsider à Hollywood

Catherine Arnaud, 2008

Sidney Poitier est la première star noire hollywoodienne. Le film retrace l’histoire de cet homme qui représenta l’espoir de toute une génération et qui permit de restaurer, par sa seule présence à l’écran, l’image de l’homme noir dans le cinéma américain, au fil de trois décennies (de 1950 à 1980). Le film mêle le récit d’un destin exceptionnel à celui du combat de la communauté afro-américaine pour les droits civiques – qu’elle ait eu la parole ou qu’elle l’ait prise de force… Sidney Poitier : un outsider à Hollywood rend un double hommage à la guerre d’un homme, unique Noir à Hollywood au milieu des Blancs, et à un combat collectif, incarné par des mouvements aussi différents que ceux de Martin Luther King et des Black Panthers, en passant par Malcom X.

Cherche toujours

Etienne Chaillou, Mathias Théry, 2008

Ce film inventif s’intéresse moins aux résultats, aux équations ou aux principes qu’aux passions singulières de ceux qui les produisent. Il désacralise la recherche fondamentale en réconciliant onirisme, fantaisie, imagination et science pure.

A l’ombre de la montagne

Danielle Jaeggi, 2008

Lieu mythique des premiers sanatoriums, Davos n’a pas échappé aux soubresauts de l’Histoire. De la belle époque paisible du début du siècle à la montée du nazisme puis au difficile accommodement avec les grandes puissances de la Deuxième Guerre mondiale, nous découvrons à quel point cet univers, préservé en apparence, se révèle être un modèle réduit d’une Suisse exposée aux pressions extérieures.

Valse avec Bachir

Ari Folman, 2008

N’ayant aucun souvenir de son expérience lors de la 1ère guerre du Liban au début des années 80, Ari Folman décide de partir à la rencontre de ses anciens camarades de guerre.

Cuba, entre deux cyclones

Bernard Mangiante, 2008

Un panorama de la société cubaine d’aujourd’hui, plus complexe qu’il n’y paraît.

Bureaux de Dieu (Les)

Claire Simon, 2008

Les Bureaux de Dieu, de Claire Simon, se situe à la frontière du documentaire et de la fiction. La réalisatrice a filmé des actrices dans le rôle de conseillères du Planning familial.

7,91 € de l’heure, costume compris

Arlette Buvat, 2007

La sécurité a un succès fou. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Loin de ceux qui brassent l’idée, la réalisatrice a choisi de se mettre du côté de ceux dont c’est le travail.

Ils ont choisi l’Algérie

Jean Asselmeyer, 2007

Film consacré à des personnes qui vivaient en Algérie au moment de la guerre de libération.

Rue Santa Fe - De défaite en défaite jusqu’à la victoire finale

Carmen Castillo, 2007

Le 5 octobre 1974, les militaires prennent d’assaut la rue Santa Fe, dans les faubourgs de Santiago du Chili. Leur cible est le chef de la résistance, Miguel Enriquez qui va mourir sur ces lieux. Carmen Castillo revient, 30 ans plus tard, à cette endroit où son mari est décédé et où elle a pu s’échapper, ce jour-là, de peu à la torture et à la dictature de Pinochet

LIP, l’imagination au pouvoir (Les)

Christian Rouaud, 2007

«  On fabrique, on vend, on se paie  », tel était le slogan des LIP, les ouvriers qui avaient récupéré en 1973 la gestion de leur usine horlogère qui avait déposé le bilan . Une épopée ouvrière qui a marqué la France et le mouvement autogestionnaire.

Fernand Raynaud, comique des 30 glorieuses

Henri Herré, 2006

Fernand Raynaud et les 30 Glorieuses ont vécu en parallèle des débuts difficiles, une prospérité exceptionnelle, et une mort aussi soudaine que dramatique.Ce documentaire met en parallèle la succès de l’acteur et la société dans laquelle il a vécu.

Je suis de celles qui porte les fleurs vers sa tombe

Ammar Al Beik, Hala Al Abdalla, 2006

Un film conçu comme un puzzle en noir et blanc par la réalisatrice, au fil de ses repérages en Syrie, fait d’allers et retours, qui dit la prison et l’exil, le passé et le présent, l’amour et la mort. Un film qui dit l’importance de la poésie.

Celui qui chante son mal enchante

Linda Ferrer-Roca, 2005

Ce film développe une réflexion sur la capacité des chansons à raconter l’histoire et le monde ; il s’articule autour de celles que entendues par la réalisatrice durant son enfance, celles que son père, républicain Espagnol et ébéniste, chantait en travaillant.

Chili de mon père (Le)

Carmen Castillo, 2005

C’est l’histoire d’une espèce d’être humain en voix de disparition. L’histoire d’un « Caballero », un chevalier du Chili qui a aujourd’hui 83 ans

Médiathèque de Sendaï (La) - Architectures 4

Richard Copans, 2005

Bâtiment traversé par des tubes aux motifs ajourés, tordus ou inclinés, la médiathèque de Sendaï rompt avec les tendances de l’architecture du XXe siècle

Pour un seul de mes deux yeux

Avi Mograbi, 2005

Les mythes de Samson et de Massada enseignent aux jeunes générations israéliennes que la mort est préférable à la domination. Alors que la seconde Intifada bat son plein, les Palestiniens subissent quotidiennement les humiliations de l’armée israélienne…

Après - Un voyage dans le Rwanda

Denis Gheerbrant, 2004

Près de dix ans après le génocide, Denis Gheerbrant part dresser un état des lieux du Rwanda.

Langue ne ment pas (La)

Stan Neumann, 2004

Le journal intime que Victor Klemperer a tenu de 1933 à 1945 est un des témoignages les plus précis et les plus impressionnants sur le destin des Juifs allemands sous le régime nazi.

Abbatiale de Sainte-Foy de Conques (L’) - Architectures 4

Stan Neumann, 2004

Au début du neuvième siècle, une petite abbaye, construite sur l’emplacement d’un ancien ermitage, périclite dans un site sauvage et hostile de l’Aveyron.

Maison de verre (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

La maison de verre, icône de la modernité, construite à Paris en 1932 par un architecte original, Pierre Chareau

Maison de Jean Prouvé (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

Construite avec des éléments préfabriqués, la maison de Jean Prouvé à Nancy ouvre l’ère des maisons individuelles à bas prix.

Saline d’Arc-et-Senans (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

La saline d’Arc et Senans (1775-1779) a été réalisée par l’Architecte Claude-Nicolas Ledoux en Franche-Comté. Elle est aujourd’hui classée " patrimoine mondial " par l’Unesco car c’est un ensemble unique dans l’histoire de l’Architecture.

Musée Guggenheim de bilbao (Le) Architectures 4

Julien Donada, 2004

Julien Donada retrace l’histoire de la construction du musée Guggenheim de Bilbao, entre 1991 et 1997.

Paul dans sa vie

Rémi Mauger, 2004

Paul aura bientôt soixante-quinze ans. Il est vieux garçon, paysan, pêcheur et bedeau. Il vit dans une ferme d’un autre âge avec ses deux sœurs cadettes, célibataires elles aussi.

Ciel dans un jardin (Le)

Stéphane Breton, 2003

C’est le dernier voyage, nostalgique et contemplatif, de l’ethnologue en Nouvelle-Guinée. L’œil y est attiré par l’intimité des choses. C’est un film sur le temps qui coule, comme au robinet.

Contre la montre… Jerzy Skolimowski, peintre, poète, cinéaste

Damien Bertrand, 2003

En exergue, une déclaration de Jerzy Skolimowski, dans laquelle il exprime la douleur de l’exil. L’interdiction de « Haut les mains ! » l’obligea, en effet, à quitter définitivement la Pologne en 1967 et à vivre « en gitan ».

Casa Milá (La)

Frédéric Compain, 2003

Chef-d’œuvre de Gaudi, la Casa Milá connut pourtant une triste période où, d’abord boudée par ses commanditaires qui la trouvaient « horrible », elle ne suscita plus qu’indifférence, avant d’être réinvestie par Dali.

Centre municipal de Säynätsalo (Le)

Stan Neumann, Richard Copans, 2003

Au cœur de la Finlande, s’était installée une communauté qui, depuis plus d’un siècle, vivait autour de son usine à bois… L’architecte Alvar Aalto construisit, entre 1949 et 1952, un nouvel hôtel de ville. Richard Copans analyse ici les choix esthétiques et politiques de l’architecte.

Et les arbres poussent en Kabylie

Djamila Sahraoui, 2003

Chronique du quotidien d’une petite ville d’Algérie avec, en toile de fond, l’aménagement et l’embellissement d’un des quartiers par ses habitants.

Femmes des 12 frontières

Claudine Bories, 2003

Elles viennent du Kosovo, de Bosnie, de Croatie, de Serbie, de Macédoine. Elles sont féministes et pacifistes. Jeunes et vieilles, blondes et brunes. Toutes belles. Hier elles se faisaient la guerre. Aujourd’hui, ensemble, elles franchissent les frontières de leurs nouveaux pays.

Cas d’école (Un)

Leonardo Di Costanzo, 2003

Une école dans la banlieue de Naples. Ici, les élèves parlent napolitain… et les professeurs parlent italien. Mais la fracture n’est pas seulement une question de langue. Ici, l’absence de projet pédagogique contribue au refus de l’école par les enfants et leurs familles. Classe après classe, réunion après réunion, le film déroule une année scolaire dans ce collège qui, finalement, ressemble à tant d’autres.

Au bled

Stéphane Legall-Viliker, Yaffa Mohamedy, 2003

C’est l’histoire de Coco et de Djembéré, de Missiga et de Banjou, des adolescents «  renvoyés au bled  », le pays de leurs parents, là où ils n’ont jamais vécu.

Iran, sous le voile des apparences

Thierry Michel, 2002

Ce documentaire parvient à rendre la complexité de la société iranienne, écartelée entre fondamentalisme religieux et une profonde aspiration aux libertés démocratiques

Être et avoir

Nicolas Philibert, 2002

Le film suit pendant une année scolaire un instituteur et sa classe unique d’enfants de 4 à 11 ans dans une école communale située à Saint-Étienne-sur-Usson, en Auvergne.

Véritable Histoire du bus 402 (La)

André Van In, 2002

Le film explore la vie de la cité des Pyramides, à Evry-ville Nouvelle, en suivant le trajet du bus 402. Le bus est une des cibles préférées des jeunes lorsqu’il traverse leur territoire. Face au vandalisme, la municipalité fait appel à la médiation et au civisme des habitants.

Août avant l’explosion

Avi Mograbi, 2002

Avi Mograbi, documentariste israëlien, s’interroge sur les raisons du regain de violence que connaît son pays depuis l’arrivée au pouvoir d’Ariel Sharon.

Couvent de la Tourette (Le)

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

La dernière grande œuvre de Le Corbusier en France, le couvent de la Tourette, construit entre 1953 et 1960, répondait à un regain de vocations religieuses. Mais, avec Vatican II et mai 68, il traverse une crise majeure et dès 1970, n’accueille plus aucun étudiant. Richard Copans montre que ce lieu, devenu centre de colloques, est celui d’une quête spirituelle.

Auditorium building de Chicago (L’)

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

Stan Neumann nous conte l’histoire de l’Auditorium Building de Chicago, construit sur une zone étroite le long d’une rive du Michigan.

Musée juif de Berlin (Le) - Entre les lignes

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

En 1988, à Berlin, le Sénat décide de faire construire un musée juif pour succéder à celui fermé pendant la Seconde Guerre mondiale. Le bâtiment, achevé en 1998, ouvre au public et 350 000 personnes viennent voir des salles vides.

Bruit, l’odeur et quelques étoiles (Le)

Eric Pittard, 2002

« Le bruit, l’odeur et quelques étoiles… » est un opéra chanté par Zebda, une histoire actuelle, une tragédie avec « la patate ». Un film de cinéma pour dire et chanter comment on peut être français, vigilants, différents et bien ensemble.

À l’écoute de la police

Bernard Mangiante, 2002

Voici les « très riches heures » d’un stage expérimental où Charles Rojzman initie à sa méthode de thérapie sociale quinze policiers de terrain, formateurs dans différentes écoles de police. Le but : dépasser le faux débat entre répression et prévention, et faire en sorte que la police, dans les quartiers dits « sensibles », ne soit plus perçue comme une « armée ennemie » mais comme un service public efficace présent aux côtés des populations les plus fragilisées.

Voyage à la mer (Le)

Denis Gheerbrant, 2001

Un voyage au bord de la mer, de l’Espagne à la Camargue, dans les campings, sur les plages et le soir dans les stations : en vacances, tout est possible. L’envers d’une société comme un jeu de cartes mélangées : ils et elles viennent de partout, ont tous les âges et toutes les cultures. Ils offrent l’image d’un peuple, d’une société ou d’une époque. Pas «  pour de vrai  » bien sûr, puisque les vacances ne sont qu’une parenthèse  ; et les désirs, c’est pas pour de vrai  ? Un voyageur est parmi eux avec une caméra.

Être ailleurs… Ici

Evelyne Ragot, 2001

À travers le parcours et les différents points de vue des membres d’une famille Arménienne qui vit dans le Rhône, le film interroge le sentiment de l’arménité et la question du territoire où s’enracine aujourd’hui l’histoire d’une famille et d’une communauté qui s’est voulue et sentie française mais se comporte aussi en diaspora.

Dor de Tine. Une histoire de 1944

Mireille Abramovici, 2001

La réalisatrice part sur les traces de son père, déporté 10 jours avant sa naissance et dont sa mère n’a jamais pu parler. La correspondance de ses parents nous plonge dans l’errance de ce couple de jeunes musiciens roumains, réfugiés en France jusqu’à l’arrestation du père en avril 1944.

Cas Pinochet (Le)

Patricio Guzmán, 2001

Des témoignages bouleversants sur les horreurs et les silences de la dictature chilienne, et le récit d’un cas judiciaire sans précédent dont le réalisateur retrace méticuleusement la généalogie et les rebondissements scandaleux.

Algérie, la vie toujours

Djamila Sahraoui, 2001

En octobre 2000, Djamila Sahraoui confie à son neveu Mourad une caméra, pour rendre compte du quotidien de la cité des Martyrs à Tazmalt, petite ville oubliée et abandonnée de la montagne kabyle. Pendant neuf mois, il va filmer « l’ordinaire » d’un groupe de jeunes décidé à prendre sa vie en main et se mobiliser pour rénover son quartier.

Immondialisable

Yousry Nasrallah, 2001

Le cinéma peut encore marier provocation et politique.

Léon Fleisher : Les Leçons d’un maître

Mark Kidel, 2001

Pianiste américain de renommée internationale, Léon Fleisher dut arrêter de jouer dans les années 70 à cause d’une maladie qui paralysa ses doigts. Il revient sur ses souvenirs et sur sa conception de la musique

Eux et moi. Un ethnologue en Papouasie occidentale

Stéphane Breton, 2001

Stéphane Breton, ethnologue, se rend régulièrement chez les Wodani, en Nouvelle Guinée, depuis sept ans pour apprendre leur langue et leurs coutumes. Peu à peu les Wodani se sont accoutumés à sa présence et à ses questions, fort bizarres, mais ses intentions leur demeurent obscures.

Lettres de fin d’apartheid

Catherine Moutout, 2001

Que reste-t-il de l’apartheid  ? L’Afrique du Sud a certes rompu avec son système raciste en 1994, mais le passé n’est pas aboli : les inégalités sociales et les préjugés ne disparaissent pas si vite.

Thermes de pierre (Les)

Stan Neumann, 2001

Présentation d’un bâtiment minimaliste de l’architecte, Peter Zumthor ancré depuis 1996 à Val-les-bains sur les flancs d’une montagne suisse, dans le canton des Grisons. De bassin en bassin, la caméra de Richard Copans observe la richesse des plaisirs offerts aux curistes.

Galleria Umberto I (La)

Stan Neumann, Richard Copans, 2001

Construite à Naples entre 1885 et 1892, la monumentale Galleria Umberto I est un passage couvert animé où il fait bon flâner, travailler et s’amuser. Stan Neumann analyse avec brio l’histoire de sa construction et rend compte de l’imbrication complexe des différents régimes de propriété qui régissent, dans un même espace, des relations conflictuelles entre privé et public.

Palestine Palestine

Dominique Dubosc, 2001

Il arrive qu’un peuple soit pris dans le rêve d’un autre. Le sionisme est un de ces rêves. Le rêveur ici est Israël. Le prisonnier du rêve est le peuple palestinien. Ce film montre, sans commentaires, comment on vit dans le rêve d’un autre.

Cités de la plaine

Robert Kramer, 2000

Aux confins d’une métropole du Nord de la France,un homme aveugle remonte le fil de sa vie.Venu de loin,il a travaillé,fonde un commerce,une famille.Puis il a tout perdu…

Bâtiment Johnson (Le)

Frédéric Compain, 2000

En 1937-1938, dans le Wisconsin, l’architecte Frank Lloyd Wright entreprend la construction des bâtiments administratifs de l’entreprise Johnson. Frédéric Compain retrace l’histoire de cette commande hors norme.

Cuba, une famille

Ana Laura Bode, 2000

Pendant la crise économique à Cuba dans les années 90, un homme a eu l’idée de créer une association d’échanges de services…

Prove di stato

Leonardo Di Costanzo, 1999

Ercolano, petite ville de la banlieue de Naples, est emblématique de la réalité du Sud de l’Italie : corruption, dysfonctionnement des services publics, chômage record, en particulier chez les jeunes… En décembre 1995, Luisa Bossa est élue maire. Le film, tourné sur un an et demi, montre sa détermination à rétablir peu à peu un État de droit, ses efforts et les difficultés auxquelles elle se heurte : résistance, incompréhension de la population…

Happy Birthday Mr. Mograbi

Avi Mograbi, 1999

Le cinéaste Avi Mograbi met en parallèle la célébration des 50 ans d’Israël et son propre anniversaire. Les deux histoires, celle de l’Etat hébreux et celle de la vie du réalisateur, s’entrecroisent.

Le Familistère de Guise. Une cité radieuse au XIXe siècle

Catherine Adda, 1999

André Godin n’est pas un patron comme les autres, c’est un fouriériste qui a décidé de passer à l’acte – « on ne peut me traiter d’utopique… » –, et de construire son propre phalanstère, chez lui à Guise : une cité idéale pour les employés de son usine, toutes classes confondues.

Genet à Chatila

Richard Dindo, 1999

Mounia, une jeune femme, part sur les traces de Jean Genet, d’abord à Chatila où elle rencontre des survivants du massacre, puis à Amman et sur les rives du Jourdain, là où il a partagé la vie des Feddayine.

Sortis d’usine

Hervé Le Roux, 1999

Robert a travaillé pendant 17 ans à l’usine Renault de Saint-Ouen. André, Jan et Stan ont travaillé plus de 20 ans à l’usine Renault de Vilvorde. À six ans d’intervalle, ils ont vécu la même histoire, dans la même entreprise : les restructurations et les licenciements massifs.

Gare Saint-Pancras (La)

Stan Neumann, Richard Copans, 1999

Entre 1865 et 1873, à Londres, la Midland Railway fit édifier une gare accompagnée d’un hôtel de voyageurs. Richard Copans complète son analyse par des références aux grands débats architecturaux de l’Angleterre du XIXe siècle.

Jour où la Guinée a dit non (Le)

Valery Gaillard, 1998

Le 25 août 1958 au matin, un militaire français se pose à Conakry, Guinée. C’est le Président du Conseil et il s’appelle de Gaulle. Toute la population est venue l’acclamer. Mais l’accueil n’est pas seulement chaleureux : il est bien organisé… Au centre du dispositif, un homme : Sékou Touré un Parti : le Rassemblement Démocratique Africain et une opération politique qui va précipiter en quelques heures un territoire colonisé hors de l’empire français. Ce jour-là, la Guinée a dit non à de Gaulle. Elle en paiera le prix….

Usine, un jour de plus, un jour de moins

Eric Pittard, 1998

Cette entreprise d’Ancenis, la fonderie Bouhyer, près de Nantes, possède une originalité : en 1994, elle fut l’une des toutes premières, en France, à diminuer la durée hebdomadaire du temps de travail sans perte de salaire. L’usine tourne 6 jours. Les ouvriers travaillent 32 heures, en moyenne, sur une semaine de 4 jours.

Algérie, la vie quand même

Djamila Sahraoui, 1998

Dans une petite ville de Kabylie située dans la morne plaine de la Soummam épargnée par les fusils mais touchée de plein fouet par la crise, Abdenour et Sadek racontent leur quotidien.

En quête d’Etat

Leonardo Di Costanzo, 1998

Rétablir l’État de droit à Ercolano, banlieue de Naples et l’une de villes symboles de la corruption en Italie, c’est la tache que s’est fixée Luisa Bossa, élue maire en décembre 1995.

Grands comme le monde

Denis Gheerbrant, 1998

Ils s’appellent Hafid ou Faouzi, Joackim ou Oumarou, Dave ou Radwane. Il vivent dans une cité de la région parisienne. Dans ce film, Denis Gheerbrant a voulu donner à comprendre ce qu’on a dans la tête, lorsque l’on est au seuil de l’adolescence.

Terre et la peine (La)

Frédéric Letang, 1997

En Amazonie brésilienne, des colons pauvres luttent pour s’installer et défricher un coin de forêt. Ils rejoignent le Mouvement des Sans-Terres et se heurtent aux fazendeiros et à la police militaire.

Chili, la mémoire obstinée

Patricio Guzmán, 1997

Patricio Guzmán a tourné «  La Bataille du Chili  » en 1974, et a dû ensuite, comme nombre de ses compatriotes, prendre le chemin de l’exil. Vingt-deux ans plus tard, il reprend sa caméra pour comprendre comment et jusqu’où l’oubli imposé par Pinochet a pu détruire la mémoire de l’énergie d’un peuple.

Paroles ouvrières, paroles de Wonder

Richard Copans, 1996

Inspiré par « La Reprise du travail aux usines Wonder » et par « Reprise » d’Hervé Leroux, Richard Coppans a monté pour la télévision un film plus court, proposant une approche chronologique de la vie de l’entreprise, de 1917 à 1985.

Photographie d’un camp, Le Vernet d’Ariège

Linda Ferrer-Roca, 1996

Au mois de mai 1993, un stock de vieux négatifs, trouvés dans un grenier, est confié à la réalisatrice. 2 000 visages face-profil une grande partie du fichier judiciaire d’un camp d’internement du Vernet d’Ariège, 1939-1944 et des images de la vie quotidienne.

Joseph Kosma

Serge Le Péron, 1996

Ce portrait de Joseph Kosma, compositeur d’origine hongroise, riche en extraits de films et en témoignages de musiciens et de musicologues, retrace la vie de l’auteur des plus belles chansons du cinéma francais.

Moindre des choses (La)

Nicolas Philibert, 1996

Nicolas Philibert investit la clinique psychiatrique, hors norme, de La Borde, fondée par Jean Oury dans les années 50.

Reprise

Hervé Le Roux, 1996

Le 10 juin 1968, des étudiants en cinéma filment la reprise du travail aux usines Wonder de Saint-Ouen. Une jeune ouvrière dit qu’elle ne rentrera pas. De nos jours, la recherche de cette femme prend le tour d’une enquête quasi-obsessionnelle…

Algériennes 30 ans après

Ahmed Lallem, 1995

30 ans après avoir réalisé « Elles », le réalisateur retrouve les jeunes lycéennes algériennes devenues femmes, qui vivent soit en exil soit en Algérie.

Coûte que coûte

Claire Simon, Frédéric Chéret, 1995

Produire coûte que coûte  ! Le film raconte l’histoire d’une petite entreprise, toute jeune, où l’on fabrique des plats cuisinés pour les grandes surfaces. Le patron et les employés mènent la guerre économique avec les moyens du bord.

Foix

Luc Moullet, 1994

Sur un sujet très conventionnel - la description d’une petite ville française -, Luc Moullet propose un film extrêmement insolite : il a découvert la ville la plus ringarde de France. Sur un ton apparemment neutre, il décrit les caractéristiques de cette ville de l’Ariège.

Georges Delerue

Jean-Louis Comolli, 1994

Cet hommage à Georges Delerue est composé de témoignages de réalisateurs qui ont choisi sa musique pour leurs films, et d’extraits du « Mépris », « Tirez sur le pianiste », « Les Deux Anglaises et le continent », « Love »…

Rachida, lettres d’Algérie

Florence Dauchez, 1994

Portrait de famille, en même temps que témoignage d’une femme et mère algérienne, ce film nous montre avec force et émotion le quotidien d’un pays qui s’enferme dans la violence.

Vie est immense et pleine de dangers (La)

Denis Gheerbrant, 1994

La vie de Cédric et de ses amis au sein du service cancérologie de l’Institut Curie à Paris. Le réalisateur les accompagne au gré de leurs combats contre la maladie, de leurs réflexions, de leurs questions et de leurs révoltes.

Ernesto Che Guevara, le journal de bolivie

Richard Dindo, 1994

Guidé par le journal du guérillero, Richard Dindo suit pas à pas les traces d’Ernesto « Che » Guévara dans les maquis boliviens et fait entendre le récit, émouvant et grave, de son combat, de son échec et de sa mort.

Pays des sourds (Le)

Nicolas Philibert, 1993

A quoi ressemble le monde pour des milliers de gens qui vivent dans le silence  ? Ce film raconte l’histoire des sourds et de la langue des signes et nous fait voir le monde à travers leurs yeux.

Point de départ

Robert Kramer, 1993

Vingt-trois ans après «  People’s War  » qui dénonçait en 1969 la guerre du Viêtnam, Kramer retourne sur ses propres traces pour un travail sur la mémoire : la sienne.

Mineur de fonds

Serge Le Péron, 1992

Histoire singulière d’Augustin Viseux, galibot devenu ingénieur des Houillères du Nord-Pas-de-Calais, à travers un siècle qui a vu l’apogée puis la fin du charbon, au milieu d’un peuple – presqu’une nation – disparu aujourd’hui.

Frères des frères (Les)

Richard Copans, 1992

Pendant la guerre d’Algérie, des Français aident l’organisation du FLN en France. Attachés aux idéaux de la République (Liberté, Égalité, Fraternité) ou révolutionnaires tiers mondistes, ils sont considérés comme des traîtres par la majorité de la population.

Récréations

Claire Simon, 1992

Dans la cour de l’école maternelle, une poignée d’enfants jouent, crient, se battent, rient et pleurent…on appelle ça «  Récréation  ».

Cabale des oursins (La)

Luc Moullet, 1991

Les «  oursins  » en question, ce sont les terrils, aberrations géographiques du Nord de la France dont Luc Moullet entreprend une visite guidée socio-pataphysique.

Sous le vent

Robert Kramer, 1991

Pour fêter dix ans d’activité, le ministère de la Culture commande en 1991 une série de «  portraits  » d’institutions culturelles. Robert Kramer y répond ("à cause de la guerre du Golfe", dit-il) et part pour la Normandie, la ville nouvelle d’Hérouville-Saint-Clair mais aussi les plages du débarquement. Sur un mode rhapsodique, Kramer tente de penser le destin du cinéma, le sien et celui du monde.

Et la vie

Denis Gheerbrant, 1991

Corps et décors, paroles et paysages tissent une cartographie sensible d’un pays ignoré des médias : la France telle qu’elle advient.

Je t’ai dans la peau

Jean-Pierre Thorn, 1990

Un étonnant destin de femme librement inspiré d’une histoire vraie. Jeanne sera religieuse, amante d’un prêtre, leader syndical et féministe ne cessant de s’affronter à l’Église et au Parti. Une vie tumultueuse qui embrasse en raccourci l’aventure d’une génération et de ses rêves les plus fous des années 50 au 10 mai 1981.

Dear Doc

Robert Kramer, 1990

Robert Kramer s’adresse ici à son complice Paul McIsaac, alias Doc, le personnage principal de «  Doc’s Kingdom  » et de «  Route One/USA  ». Cette lettre-vidéo, écrite, tournée et composée à la fin du montage de «  Route One/USA  », exprime toute la force et la densité d’une amitié de longue date, qui a su trouver un ancrage définitif dans la création de deux films.

André Chastel, un sentiment de bonheur

Edgardo Cozarinsky, 1990

La réflexion sur la puissance des images, à une époque où leur circulation ne cesse de s’accélérer, inscrivent l’historien, André Chastel, au cœur des préoccupations de son temps.

Ville Louvre (La)

Nicolas Philibert, 1990

À quoi ressemble le Louvre quand le public n’y est pas  ? Pour la première fois, un grand musée dévoile ses coulisses à une équipe de cinéma.

Sièges de l’Alcazar (Les)

Luc Moullet, 1989

Evocation du travail de critique cinéphile aux Cahiers du cinéma, des salles obscures et des moyens de payer moins cher, d’une histoire d’amour impossible avec une critique du journal concurrent Positif…

Route One USA

Robert Kramer, 1989

Robert Kramer, cinéaste-voyageur, parcourt la route numéro 1, caméra à la main. Il dresse le portrait étrangement prophétique d’une société en décomposition.

Camps du silence (Les)

Bernard Mangiante, 1988

L’histoire des camps du midi de la France est une longue descente aux enfers en février 1939.

Question d’identité

Denis Gheerbrant, 1985

Nous sommes en 1985. Les jeunes issus de l’immigration viennent de bouleverser la France avec la marche pour l’égalité tandis que Charles Pasqua prépare son code de la nationalité. Durant six mois de confrontation/séduction avec Denis Gheerbrant, quatre jeunes d’Aulnay-sous-bois originaires de Kabylie parlent de leur identité,sa pluralité, sa complexité, et les stéréotypes dans lesquels les médias, et parfois même le cinéaste, tentent de les enfermer.

Quatorze juillet 1939, Au camp de concentration de GURS

Irène Tenèze, 1984

Le 14 Juillet 1939, républicains espagnols et brigadistes internationaux, exilés en France, ont fêté le 150ème anniversaire de la Révolution Française dans le camp de concentration de GURS, près de la ville de Pau.

Journal de campagne

Amos Gitaï, 1983

Journal tourné dans les territoires occupés avant et pendant l’invasion du Liban. Le film fait ressentir le malaise éprouvé par les jeunes soldats occupants…Il fut longtemps banni des écrans par les autorités israéliennes.

A pas lentes

Collectif Cinélutte, 1977 - 1979

Quatre ans après le conflit à l’usine Lip de Besançon, fierté de l’industrie une équipe de Cinélutte donne la parole aux ouvrières