Et les arbres poussent en Kabylie

Un film de Djamila Sahraoui

 2003  France  Documentaire  Prise de vue réelle  86 min  Couleur  Mode de production : Télévision  VOSTF (kabyle)

Producteurs :
Les films d’ici (62 bld Davout, 75020 Paris, téléphone : 01 44 52 23 23, fax : 01 44 52 23 24, mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Distributeur :
Les films d’Ici (62 Bd Davout, 75020 Paris, Tél : 01 44 52 23 23, Fax : 01 44 52 23 24, Mail : courrier@lesfilmsdici.fr)

En 1998, avec son film « Algérie, la vie quand même », Djamila Sahraoui retournait dans son village natal de Kabylie pour raconter l’errance des jeunes, entre attente et désillusion. Trois ans plus tard, dans cette petite ville laissée à elle-même, le miracle s’est produit : les jeunes ont décidé de prendre leur vie en main et de mobiliser les habitants pour obtenir l’aménagement des rues.

A la cité des Martyrs en pleine rénovation, on croise toute une galerie de personnages attachants. Les rues de la cité sont un théâtre où se croisent les habitants du quartier. Tout le monde joue le jeu face à la caméra de l’un des jeunes. Les jeunes capturent les chardonnerets pour se faire de l’argent de poche, flânent ou bavardent avec les vieux sur le pas de leur porte. D’autres s’affairent à construire des trottoirs, repeindre en bleu les façades des maisons ou planter une allée de platanes.

La parole se libère pour dire le quotidien de cette ville : « il n’y a que des poules, des vieilles et des vieux ! » D’autres se plaignent, ne décolèrent pas face à un gouvernement qui, selon eux, les abandonne : « tout le monde est au chômage. Ce pays a passé la marche arrière. Et depuis longtemps, il ne connaît plus la marche avant… »

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Projeté dans le festival :