Ernesto Che Guevara, le journal de bolivie

Un film de Richard Dindo

 1994  France  Documentaire  100 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : Richard Dindo

Producteurs :
Les films d’ici (62 bld Davout, 75020 Paris, téléphone : 01 44 52 23 23, fax : 01 44 52 23 24, mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Cinémanufacture (1 Place Bel-Air, CH-1003 Lausanne, Suisse, Tél : 41 21 345 25 90 / 41 21 345 25 91, Fax : 41 21 345 25 99, Mail : info@cinemanufacture.ch)
Distributeurs :
Les films d’Ici (62 Bd Davout, 75020 Paris, Tél : 01 44 52 23 23, Fax : 01 44 52 23 24, Mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Cinémanufacture (1 Place Bel-Air, CH-1003 Lausanne, Suisse, Tél : 41 21 345 25 90 / 41 21 345 25 91, Fax : 41 21 345 25 99, Mail : info@cinemanufacture.ch)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Arte vidéo (ARTE France Développement - Service commercial, 8, rue Marceau, 92785 Issy les Moulineaux cedex 9)

En février 1965 à Alger, Che Guevara critique publiquement et pour la première fois la politique étrangère de l’Union Soviétique. Il rentre à Cuba, puis disparaît plusieurs mois pour préparer, contre l’avis des Russes mais avec l’appui de Fidel Castro, la guérilla de « libération du continent sud-américain ». Che Guevara va prendre le maquis en Bolivie et lutter pendant un an contre une armée puissante aidée par les Américains avant d’être arrêté et assassiné par les Boliviens. Richard Dindo réalise ici une adaptation du journal de Bolivie du Che complétée par des archives inédites et des témoignages exclusifs.

En octobre 1967, une nouvelle venant de Bolivie parcourt le monde : le légendaire guérillero Ernesto Che Guevara est mort. L’armée bolivienne annonce qu’il a été tué les armes à la main et présente, lors d’une conférence de presse, le journal qu’il a écrit pendant les onze mois de la guerilla bolivienne.

Du départ mystérieux du Che de Cuba à son arrivée à La Paz, des premières embuscades tendues à l’armée jusqu’à la dernière journée du Che, le film suit celui-ci pas à pas et fait renaître sa voix éteinte à travers son Journal.

Avec les paysages, les témoins et les documents, il raconte les événements de Bolivie et reconstruit surtout les vingt derniers jours de la guérilla, l’encerclement du Che par l’armée et son assassinat dans la petite école de Higuera.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Incontournable dans la période :