Alexandre Sokourov

Métaphysicien, poète, novateur, serviteur dévoué du cinéma et défenseur passionné des valeurs humaines, Alexandre Sokourov est né le 14 juin 1951 dans le village de Podorvikha (région d’Irkoutsk). Il termine ses études d’histoire à l’université de Gorki en 1974 et sort diplômé de la faculté de mise en scène du VGIK (la grande école de cinéma moscovite) en 1979. Il tourne son premier long-métrage de fiction dès 1978 : La Voix solitaire de l’homme. À partir de 1980, il est rattaché au studio Lenfilm de Leningrad. Il est l’auteur de plus de quarante films de fiction et documentaires et a participé, en remportant différents prix, aux festivals de Cannes, Venise, Berlin, Locarno, Rotterdam, Montréal, Moscou…

(Rezo films)

Films dans la base

Il nous faut du bonheur

Peindre une communauté musulmane du Moyen Orient à travers le portrait d’une femme, une femme maîtresse de la maisonnée, tel est le défi du film, qui veut se loger au cœur de la contradiction.

Alexandra

La république de Tchétchénie de nos jours, dans un campement de régiments russes. Alexandra Nikolaevna vient rendre visite à son petit-fils, l’un des meilleurs officiers de son unité. Elle passe ici quelques jours et découvre un autre monde. Il n’y a, dans ce monde d’hommes, ni femmes, ni chaleur, ni confort.