Récréations

Un film de Claire Simon

 1992  France  Documentaire  54 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Musique : Pierre-Louis Garcia  Image : Claire Simon  Son : Dominique Lancelot  Montage : Suzanne Koch

Producteur :
Les films d’ici (62 bld Davout, 75020 Paris, téléphone : 01 44 52 23 23, fax : 01 44 52 23 24, mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Distributeur :
Les Films du paradoxe (2 bis rue Mertens, 92270 Bois-Colombes, Tél : 01 46 49 33 33, Fax : 01 46 49 32 23, Mail : films.paradoxe@wanadoo.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Doriane Films (145 rue de Belleville, 75019 Paris, téléphone : 01 44 74 77 11, fax : 01 44 74 64 93, mail : doriane@dorianefilms.com)

Dans la cour de récréation d’une école maternelle, une poignée d’enfants de cinq et six ans jouent, crient, se battent, rient et pleurent, comme dans toutes les cours de récréation.

Mais ici, aucun adulte n’intervient pour interdire ou consoler, et les enfants mettent en scène en toute liberté leur réalité souvent violente, créant un monde mystérieux aux lois toujours remises en question : une barrière oubliée se transforme en prison, un banc devient une épreuve insurmontable, des bâtons ramassés jouent le rôle de monnaie.

L’oeil de la caméra, qui a su se faire oublier, et l’absence totale de commentaire révèlent cette société adulte en germe avec ses hiérarchies, ses jeux de pouvoir et ses échanges.

«  Il existe une sorte de pays, très petit, si petit qu’il ressemble un peu à une scène de théâtre. Il est habité deux ou trois fois par jour par son peuple. Les habitants sont petits de taille. S’ils vivent selon des lois, en tout cas ils n’arrêtent pas de les remettre en cause, et de se battre violemment à ce propos. Ce pays s’appelle la Cour, et son peuple les Enfants. Lorsque les Enfants vont dans la Cour, ils découvrent, éprouvent la force des sentiments ou la servitude humaine on appelle ça Récréation… »

Claire Simon

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :
Projeté dans les festivals :
Traces de vies (Vic Le comte)