Ammar Al Beik

Ammar Al Beik est né en 1972. Cinéaste autodidacte il est l’auteur de plusieurs court-métrages : They Were Here (2000), The River of Gold (2002), Boulevard Al Assad (2002), My Ear Can See (2002), When I Color My Fish (2002) et un long métrage documentaire : Clapper (2003).

Il a co-réalisé avec Hala Al Abdalla un long-métrage documentaire, Je suis celle qui porte des fleurs vers sa tombe, présenté en 2006 à la 63ème édition de la Mostra de Venise.

Films dans la base

Je suis de celles qui porte les fleurs vers sa tombe

Un film conçu comme un puzzle en noir et blanc par la réalisatrice, au fil de ses repérages en Syrie, fait d’allers et retours, qui dit la prison et l’exil, le passé et le présent, l’amour et la mort. Un film qui dit l’importance de la poésie.