Le Familistère de Guise. Une cité radieuse au XIXe siècle

Un film de Catherine Adda

 1999  France  Documentaire  27 mn  Couleur  Dvd, VOD (Vidéo à la demande)  Mode de production : Télévision

Producteurs :
Les films d’ici (62 bld Davout, 75020 Paris, téléphone : 01 44 52 23 23, fax : 01 44 52 23 24, mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Musée d’Orsay (Service culturel, 62 rue de Lille, 75343 Paris CEDEX 07, Tel. 01 40 49 48 64, Fax. 01 42 22 11 84)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeurs :
Arte vidéo (ARTE France Développement - Service commercial, 8, rue Marceau, 92785 Issy les Moulineaux cedex 9)
Arte VOD (ARTE FRANCE - Service commercial VOD, 8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9)

André Godin n’est pas un patron comme les autres, c’est un fouriériste qui a décidé de passer à l’acte – « on ne peut me traiter d’utopique… » –, et de construire son propre phalanstère, chez lui à Guise : une cité idéale pour les employés de son usine, toutes classes confondues. La cité de Godin ce seront des habitations collectives reliées par des passages, mais aussi des écoles, une crèche, des magasins, un théâtre et même une piscine. Corollaire de l’habitat collectif : un règlement draconien et la surveillance de tous par tous, dans une architecture où chacun est exposé au regard des autres.

En cette seconde partie du XIXe siècle, le familistère de Guise constitue une expérience unique au monde, qui définira bien avant Le Corbusier des principes architecturaux ayant pour but l’amélioration de la vie humaine. Aujourd’hui encore, le familistère de Guise reste un exemple mythique pour les architectes, le rêve de changer le monde par l’architecture.

(source : Arte)

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Vidéo :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Clair de luttes (Creissels (Plateau du Larzac))

Pour aller plus loin

Site du Familistère de Guise