Films dans la base

Nuit et Jour à Saint-Géry

Comité Quartier Saint-Géry (Frans, Henriette, Jadranka , Jean-Marie, Marie, Monique, Sébastien, avec Andrée, Anne-Sophie, Carlo , Daniel, Dorian, Edith, Filiz , Larissa, Nancy, Philipp, Yvan), 2017

Dans le quartier Saint-Géry, au centre de Bruxelles, la vie nocturne dégrade la qualité de vie des résidents. À l’instar de Barcelone, Berlin, Paris, le marketing urbain sévit à Bruxelles, qui cherche à faire des centres-villes du 21e siècle des lieux de réjouissance dédiés au tourisme et à l’événementiel. Un groupe de résidents tente de faire entendre sa voix…

Pile : Permis de démolir

Lucas Roxo, Simon Pillan, 2017

Ce documentaire revient sur une lutte de plus de deux ans entre un collectif d’habitants et les décideurs d’un projet de rénovation urbaine d’un quartier populaire de Roubaix : Le Pile.

Derniers jours à Shibati

Hendrick Dusollier, 2017

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartier est sur le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d’un monde bientôt disparu.

De briques et de tôles

Elsa Deshors, 2016

Les habitants d’une favela, au Brésil, luttent pour obtenir l’assainissement collectif et s’organisent en chantiers d’autoconstruction.

Balada del Oppenheimer Park (La)

Juan Manuel Sepúlveda, 2016

«  L’est du centre-ville de Vancouver est l’une des plus grandes concentrations de communautés natives du Canada urbain […]. Oppenheimer Park, cimetière indien avant la colonisation, est au centre de ce quartier que certains considèrent comme la plus grande réserve canadienne  ». Avec un sens aigu du cadre, Juan Manuel Sepúlveda se tient dans les limites de ce parc et y filme le quotidien de Harley, Bear, Janet et Dave.

Débat « Belleville Ménilmontant sans frontières… Quelle place pour les femmes ? »

Canal Marches, 2016

Débat filmé, organisé le 12 mars 2016 par Canal Marches, avec les interventions de Sylvaine Conord, anthropologue  ; Catherine Quiminal, anthropologue et Simeng Wang, sociologue.

Immigration est une richesse  ! (L’)

Canal Marches, 2016

Entretien avec Soad Baba Aissa, féministe, militante de l’Association de Culture Berbère. Ce film fait partie du projet Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil   ?, monté par l’association Canal Marches.

Immigrations, gentrification et contre-pouvoirs associatifs

Canal Marches, 2016

Entretien avec Mohamed Ouaddane, sociologue et militant de l’Association Trajectoires, à propos de la singularité du quartier Belleville-Ménilmontant. Ce court-métrage fait partie du projet Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil  ?, monté par l’association Canal Marches.

Questions sur la communauté chinoise de Belleville

Canal Marches, 2016

Entretien avec Simeng Wang, sociologue, autour de la communauté chinoise de Bellevile : : typologie de la migration, quotidiens des migrants… Ce film fait partie du projet Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil   ?, monté par l’association Canal Marches.

À la recherche du vieux Belleville et de ses habitants

Canal Marches, 2016

Causerie déambulatoire à Belleville-Ménilmontant avec Maxime Braquet, historien de terrain quasi autochtone et passionné. Ces vidéos font partie du projet de l’association Canal Marches «  Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil  ?  »

Belleville - Ménilmontant : terres d’accueil ?

Canal Marches, 2016

Belleville et Ménilmontant, ces quartiers populaires de Paris, accueillent depuis des siècles réfugié-e-s et immigré-e-s du monde entier. Ces hommes, ces femmes, ces enfants traversent les frontières géographiques, fuyant guerre et misère. Ils retrouvent trop souvent ici des frontières entre les hommes, l’exclusion, le racisme. Ce documentaire donne la parole à des militants associatifs, sociologues et historiens pour nous raconter le quartier d’hier et d’aujourd’hui.

En milieu occupé

Raphaële Benisty, 2015

À Fresnes, une barre immense, historique, n’en finit plus de faire parler d’elle. Il y a deux ans, le bailleur décidait d’entamer une réhabilitation. Et depuis, architectes, ouvriers et habitants tentent tant bien que mal de cohabiter.

Planches, clous, marteaux

Jérémy Gravayat, 2015

Images passées, actuelles, assemblées, traces manifestes, persistantes, construites, détruites, aux périphéries.

In Jackson Heights

Frederick Wiseman, 2015

Le documentariste explore la vie culturelle, politique et quotidienne de Jackson Heights, un quartier de New- York où vit l’une des communautés parmi les plus diversifiées, tant au niveau ethnique que culturel, des États-Unis et du monde. On y parle pas moins de 167 langues.

Bois dont les rêves sont faits (Le)

Claire Simon, 2014

Le bois de Vincennes, lieu où toutes les hypothèques de vie ont droit de «  cité  », lieu pour tous, riches et pauvres, français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, est un mirage rêvé par le citadin épuisé. Ici on répare, on joue, on s’amuse, on rêve. Au fil des saisons, les échanges avec autrui sont autant d’utopies que chacun s’invente. Clair Simon a promené sa caméra dans ce lieu…

Cité muette (La)

Sabrina Van Tassel, 2014

Qui ne connaît le camp de Drancy, lieu d’internement et de transit, sur le territoire français, réservé aux juifs avant leur départ pour l’extermination, durant la Seconde Guerre mondiale  ? La réalisatrice de ce documentaire a pourtant découvert une réalité bien plus complexe : la cité HLM, dite cité de la Muette, habitée aujourd’hui par des locataires modestes, est la même qui a fait office hier de camp de concentration, longtemps encadré par des gendarmes français.

El barri s’ha defensar

Cristina Mora, Neus Ràfols, 2014

Ce documentaire est la chronique de la lutte menée par les habitants du quartier de la Barceloneta, commencée en 2005 pour protester contre le “Pla dels Ascensors” - qui expulserait 1000 familles - jusqu’aux mobilisations actuelles contre la réforme du Port Vell. Les habitants se mobilisent notamment pour que leur quartier traditionnel de travailleurs et de pêcheurs ne soit pas transformé en un parc pour touristes.

Souvenirs d’un futur radieux

José Vieira, 2014

Ce documentaire est l’histoire croisée de deux bidonvilles qui se sont construits, à 40 ans d’intervalle, sur un même territoire, hors la ville.

Mec du quartier (Un)

Carlos Rodríguez Aristizábal, 2013

Ce documentaire suit un jeune homme issu d’un quartier colombien défavorisé qui place tous ses espoirs, et ceux de son entourage, dans le championnat de boxe.

Home Sweet home

Enrica Colusso, 2012

Elephant & Castle est un grand ensemble urbain majoritairement constitué de logements sociaux destiné à disparaître en 2011 pour laisser place à un renouveau du quartier dans le cadre d’une restructuration du centre de Londres. Loin d’être la chronique d’une disparition, ce film se veut une épopée immobilière contemporaine où se racontent les différents acteurs dans la transformation des grandes villes.

Réhabilitations 3 : du « non-droit » aux « nouveaux droits »

Michael Hoare, 2012

On parle des droits, ou plutôt de leur absence. Pour les résidents des foyers de travailleurs ou les résidence sociales, pas le droit de visite après 22h00, un droit strictement limité à héberger un tiers ou un membre de sa famille, pas le droit de changer sa serrure, pas le droit d’avoir un animal. On a surtout le droit de se replier dans sa petite cellule et crever de misère et de solitude.

Réhabilitations 2 : surfaces, prix et espaces collectifs

Michael Hoare, 2012

Une étude filmée de quelques uns des « problèmes » rencontrés dans le projet de faire disparaître les foyers de travailleurs immigrés en les transformant en « résidences sociales ».

Monde meilleur est possible (Un)

Natacha Cyrulnik, 2012

Les propos d’un groupe de femmes du Centre Social Nelson Mandela se mêlent à ceux des hommes politiques et des habitants pour tenter de comprendre où en est l’évolution urbaine et humaine de la Cité Berthe de La Seyne-sur-mer.

Déconcertation

Béatrice Dubell, 2012

À la périphérie d’une grande agglomération, dans un ancien quartier ouvrier, organisé autour d’une usine en ruine, un projet de «  renouvellement urbain  » s’annonce. «  Puissance Publique  » et «  Puissance Privée  » présentent leur propre stratégie pour faire revivre le quartier à des habitants dubitatifs.

Ceux qui pensent le projet urbain, ceux qui le vivent

Natacha Cyrulnik, 2011

Après 10 années de travail de sensibilisation audiovisuelle avec les habitants de la cité Berthe de La Seyne-sur-mer, l’idée consiste à associer leurs paroles sur leur vécu à celles de ceux qui pensent le projet urbain de cette cité en plein bouleversement.

De l’autre côté de la route

Laurence Doumic, 2011

La cinéaste montreuilloise Laurence Doumic décide un jour de traverser sa rue pour aller à la rencontre d’une famille Rom de Roumanie et de filmer des tranches de leur quotidien… Au-delà des clichés et des polémiques, ce film humaniste nous fait découvrir la condition des Roms en France…

Je vous écris du Havre

Françoise Poulin-Jacob, 2011

Ce film est une invitation au(x) voyage(s) dans le temps, dans la ville du Havre, dans l’enfance…

Demain c’est loin

Natacha Sautereau, 2010

À Graulhet, les 120 usines de cuir ont fermé les unes après les autres. Le chômage a transformé la coté tarnaise en décor déserté. Refusant la fatalité, Fouad, 26 ans, entend bien jouer un rôle dans la destinée de sa ville natale.

Port à l’anglais

Thierry Scharf, 2010

Vitry-sur-Seine. Port à l’Anglais : un vieux quartier de banlieue ouvrière. Avant la désindustrialisation, avant les boutiques fermées, avant le racisme. Au bout de la rue, on allait à l’usine, à la baignade, au marché, au bal, au jardin ouvrier, au ciné… La vie a changé, la ville a changé. Et si la nostalgie était une forme avancée de l’utopie ?

Mafrouza / Coeur

Emmanuelle Demoris, 2010

Mafrouza est un quartier périphérique d’Alexandrie en Egypte. Caché aux regards, entre des HLM et le port industriel, ses habitants l’ont construit depuis 30 ans sur les vestiges de la nécropole gréco-romaine.

République (La)

Denis Gheerbrant, 2009

«  La République  », à Marseille, c’est une grande artère de l’époque haussmannienne rachetée par deux groupes immobiliers.

Marseille dans ses replis

Denis Gheerbrant, 2009

« Marseille dans ses replis » pourrait être décrit comme un trajet, la caméra comme un carnet de croquis à la main, des usines du nord de la ville au bord de mer. Marseille invisible, comme cette femme qui se cache pour mieux libérer sa parole. On pourrait mettre en sous-titre, « Marseille après la catastrophe »

Femmes de la cité Saint-Louis (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« La cité Saint-Louis est une cité-jardin que les habitants, de génération en génération, depuis 1926, se sont appropriés pour en faire un petit monde ouvrier, joyeux et combatif.

Harmonie (L’)

Denis Gheerbrant, 2009

L’harmonie de l’Estaque ce sont d’abord des hommes et des femmes ensemble. Et l’idéal politique toujours

Quais (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« Les quais » c’est l’univers de Rolf, « docker de l’Estaque », comme une double identité, celle du port, d’une histoire qu’il légende, et celle d’un quartier populaire, ouvrier, toutes immigrations brassées, ouvert sur la mer.

Un jardin sous les lignes

Bruno Baillargeon, 2009

Au cœur d’une ville d’Amérique du Nord, des retraités d’origines haïtienne et italienne ont planté leurs potagers sur un vaste terrain vague promis à devenir une autoroute. Le film se passe entièrement à l’intérieur de cette zone en friche, jadis agricole, aujourd’hui dominée par des lignes haute tension, où chaque printemps voit refleurir autant de terroirs exilés.

Patrick est reparti

Anne Moltrecht, 2008

« J’ai habité pendant un temps à côté du foyer d’hébergement d’urgence Paul Bert, à Tours. Ce foyer a cela de particulier qu’il est situé très près de la place centrale du quartier et engage de ce fait des relations de voisinage entre les habitants et les résidents.Quelques années plus tard je propose à ces résidents que l’on fasse un film ensemble.

Cité des abeilles (La)

Marion Boé, 2008

Ce film retrace l’histoire de la Cité des Abeilles : un projet utopique, né à Quimper dans les années cinquante, de la volonté d’une centaine de couples déterminés à travailler ensemble et à franchir les obstacles administratifs, financiers et culturels pour créer leur environnement de vie…

Paradis de Sandra (Le)

Marianne Roussy, 2008

La parcours de Sandra, habitante d’un bidonville de Bogota, qui sa bat pour améliorer le sort de ses voisins.

Dans 10 jours ou 10 ans

Gwenaël Breës, 2008

La mutation du quartier midi à Bruxelles et le cauchemar de ses habitants

Prise de relais

Thibault Dufour, Patrice Spadoni, 2008

Histoire et présent d’un haut lieu des résistances sociales

Entre ange et démon

Christophe Cordier, Thibault Dufour, 2007

Clip et film réalisés avec des rappeurs de Ménilmontant (groupe R.a.z.z.b.e.a.t.)

Musiques de la ville ordinaire - Atlas sonore en Rhône-Alpes

Grégory Mouret, Yaël Epstein, 2007

Parcours à travers les musiques du quartier de la Guillotière à Lyon, ce film donne à voir les musiques qui composent la ville ordinaire, le quotidien des quartiers multiculturels de l’occident moderne

5-7 rue Corbeau

Thomas Pendzel, 2007

Petit bout de la lorgnette, le « 5-7 rue Corbeau » permet de voir loin et large, il fournit la matière d’une réflexion plus générale sur la ville, l’habitat, l’exil, et sur la possibilité de faire d’un film un lieu de mémoire.

Tour du monde (La)

Alice Diop, 2006

La réalisatrice nous conduit à la Rose des vents, immense quartier constitué de plusieurs barres HLM construites en 1973 dans la banlieue nord de Paris. Ic,i il y a autant de paraboles accrochées aux fenêtres que de nationalités. Plus de quatre-vingts pour quinze mille habitants. À travers la cage d’escalier d’un immeuble de cette rue, nous nous immergeons d’étage en étage dans les vestiges des habitudes et traditions culturelles de plusieurs familles. Ce périple nous mène du Sri Lanka au Mali en passant par la Turquie et le Congo, sans jamais quitter l’immeuble.

Sur la piste

Julien Samani, 2006

Autour d’une des grandes barres de la cité des 4000 à La Courneuve, trois ados se retrouvent. Entre marches à pied et minis motos, ils sillonnent un espace aux limites de la ville et passent le temps comme ils peuvent.

Ode pavillonnaire

Frédéric Ramade, 2006

Pavillons et lotissements incarnent le rêve de millions de Français et sont devenus en trente ans le mode d’habitation le plus répandu en France. Cherchant à comprendre ce phénomène, c’est avec une délectable auto-dérision que Frédéric Ramade reprend le chemin du lotissement où il a passé son enfance pour y mettre en scène les membres de sa famille.

Jours tranquilles au musée précaire Albinet

Coraly Suard-Hirschhorn, 2006

Le film s’appuie sur une expérience artistique hors du commun, le Musée Précaire Albinet, exposition de chef-d’oeuvres originaux, prêtés par le Centre Pompidou, dans une cité HLM de la Seine-Saint-Denis.

Amer béton

Michael Arias, 2006

Blanc et Noir, deux orphelins, sèment la terreur dans les rues de Takara, la ville « trésor ». Rackettant bandits, yakuzas et fanatiques religieux, les deux gamins, surnommés « les chats » pour leur agilité, sont pourtant très différents. Alors que Noir apparaît dur et enragé, Blanc est innocent et lunaire.

Petite Espagne (La)

Sophie Sensier, 2006

Il existe près du stade de France, à la Plaine Saint-Denis, près de Paris, un quartier où s’installèrent au XXe siècle, par vagues successives, des milliers d’immigrés espagnols

Orchestre (L’)

Agostino Ferrente, 2006

Ce documentaire raconte la création de l’orchestre «  di Piazza Vittorio  », par Mario Tronco, musicien du groupe «  Avion Travel  », et Agostino Ferrentene

Tours, détours, pourtours d’un jardin solidaire

Anne-Marie Lallement, 2005

Depuis deux ans , des expériences de jardins partagés se développent à Paris. Le film relate l’expérience défunte du jardin solidaire dans le XXeme à travers sa mise en œuvre collective et son inclusion dans un quartier encore populaire.

Dans la Maison Radieuse

Christian Rouaud, 2005

Le Corbusier a construit la « Maison Radieuse » de Rezé, il y a 50 ans, imaginant un habitat collectif qui respecte la vie privée de chacun tout en favorisant les échanges et les contacts. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

Pari de la démocratie (Le)

Véronique Kleiner, 2003

Est-ce vrai que les citoyens ne s’intéressent pas à la politique ? Que se passe t-il quand on leur donne la possibilité de le faire ?

Aux yeux des autres

Pierre Bressiant, 2003

Le sort qu’un habitant réserve aux parties communes de sa copropriété est significatif. Pierre Bressiant confronte les pratiques et les aspirations des habitants des cités du Stella et des Jonquilles, dans la banlieue de Nîmes. Comment rendre possible une coexistence sereine entre personnes de cultures et d’âges différents ?

Immeuble, des histoires (Un)

Emmanuel Laborie, 2003

93 appartements ont été investis par des candidats au logement social qui ont fait un double pari : celui de vivre dans un quartier en friche, chantier à ciel ouvert, mais aussi celui d’habiter une architecture originale dont la manifestation la plus spectaculaire est la présence de sérigraphies sur la façade.

Jardiniers de la rue des Martyrs (Les)

Leila Habchi, Benoît Prin, 2003

Près de 40 ans après la fin de la guerre d’Algérie, dans un jardin ouvrier, quartier du Pont Rompu à Tourcoing, Français et Algériens cultivent leur bout de terre. C’est la culture d’un potager, activité universelle s’il en est, qui les rassemble ici.

Jardins partagés

Fanny Clément, 2002

Ce film montre trois expériences de partage d’espaces où des plasticiens, les habitants d’un quartier, les enfants d’une école, réintroduisent le jardin comme un élément essentiel de l’espace urbain.

140/142 rue Oberkampf- Un immeuble se souvient

Christian Fruchard, 2002

Ce film propose une coupe de vie sociale de la capitale et dans l’évolution de la ville à travers l’histoire d’un immeuble parisien de la rue Oberkampf. Locataires et propriétaires ont traversé l’histoire de ce siècle.

Héron City

Frédéric Guillaume, 2002

Dans un quartier commercial à Bruxelles, la résistance de ses citoyens face à la progressive marchandisation de leur ville…

Bidonville des nuages (Le)

Nils Tavernier, 2002

Au centre de Phom-Penh : le Bidonville des nuages, 240 petites cabanes en bois construites sur 4 000 m2 surplombant la ville, au sommet d’un vieil immeuble des années 60. Tous ont trouvé refuge dans ce Bidonville des nuages, là où personne ne voulait vivre.

Bonne nouvelle

Vincent Dieutre, 2001

Dans le quartier du boulevard Bonne-nouvelle, plusieurs histoires se nouent ou se dénouent.

En construction

Jose Luis Guerin, 2001

La construction, pas à pas, d’un immeuble dans un quartier populaire de Barcelone. Une plongée sensuelle et intimiste au coeur du “barrio chino” en pleine transformation architecturale et sociale.

El Batalett – Femmes de la médina

Dalila Ennadre, 2000

Au coeur de l’ancienne médina de Casablanca, quartier historique et populaire de la cité marocaine, portrait d’un groupe de femmes énergiques, véritables «  héroïnes  » (batalett) de la vie quotidienne.

Glaneurs et la glaneuse (Les)

Agnès Varda, 2000

Agnès Varda rencontre ceux qui, pour vivre, ramassent ou récupèrent les «  restes  » des autres : déchets de fin de marchés, objets abandonnés sur les trottoirs…Ceux qu’elle appelle les glaneurs de notre temps.

Le Familistère de Guise. Une cité radieuse au XIXe siècle

Catherine Adda, 1999

André Godin n’est pas un patron comme les autres, c’est un fouriériste qui a décidé de passer à l’acte – « on ne peut me traiter d’utopique… » –, et de construire son propre phalanstère, chez lui à Guise : une cité idéale pour les employés de son usine, toutes classes confondues.

Un îlot dans la ville

Ulrich Fischer, 1998

Ce documentaire en forme de mosaïque est le portrait d’un quartier nommé îlot 13. Depuis les occupations d’immeubles en 1986 jusqu’aux travaux actuels, le film propose une synthèse organique et vivante des étapes qui ont marqué l’évolution de ce bout de ville.

île (L’)

Sylvaine Dampierre, Bernard Gomez, 1998

Fernand est amoureux de son jardin ouvrier insulaire. Le lopin de terre qu’il affectionne est placé au pied de la « forteresse ouvrière », bâtiments désaffectés de l’usine Renault, dans lesquels il a travaillé toute sa vie.

Select hôtel

Laurent Bouhnik, 1996

Premier long métrage de Laurent Bouhnik, ce film décrit un univers sordide, peuplé de marginaux et de désaxés

Brooklyn Boogie

Wang Wayne, Paul Auster, 1995

Les auteurs de « Smoke » se sont tellement plus sur le tournage de ce film qu’ils ont aussitôt enchainé avec celui-ci, mis en boite en trois jours et ou chaque participant devait improviser durant dix minutes. C’est donc la chronique d’un quartier de New York par ses habitués.

Brooklyn boogies

Wayne Wang, 1995

Les auteurs de « Smoke » se sont tellement plus sur le tournage de ce film qu’ils ont aussitot enchaine avec celui-ci, mis en boite en trois jours et ou chaque participant devait improviser durant dix minutes. C’est donc la chronique d’un quartier de New York par ses habitues.

À la vie, à la mort

Robert Guédiguian, 1994

Ode à Marseille à travers l’histoire de quelques personnages du quartier de l’Estaque qui se réunissent tous les soirs dans un cabaret, « le Perroquet bleu ».

Argent fait le bonheur (L’)

Robert Guédiguian, 1993

Dans une cité, perchée comme un nid d’aigle au dessus de Marseille, vivent tragiquement des familles venues de tous les horizons de la Méditerranée : Italiens, Espagnols, Arabes, Arméniens et … Français de souche.

En remontant la rue vilin

Robert Bober, 1992

Classée en 1863, une petite rue de Ménilmontant, à Paris, est déclarée insalubre et est détruite 100 ans plus tard. L’écrivain Georges Perec y a vécu enfant. À partir de ses écrits et de clichés pris par de grands photographes, Robert Bober fait revivre la rue.

Alésia et retour, voyage phénoménal

Abraham Ségal, 1983

D’Alésia à la tour Montparnasse, une invitation au voyage, dans le XIVe arrondissement de Paris par des amoureux de leur quartier. Habitants, commerçants, artistes ou artisans témoignent de leur attachement au village, à son histoire, à la convivialité qui y règne. Devant la menace que représentent les projets de rénovation, ils réagissent.

Laisse béton

Serge Le Péron, 1983

Près de Tunnel de la Porte Pouchet qui leur sert de planque vivent Brian et Nourredine, deux gamins de treize ans, doux rêveurs paumés dans leur banlieue ouvrière

Vive la sociale

Gérard Mordillat, 1983

C’est la chronique populaire d’une vie, d’un quartier de Paris avec ses personnages pittoresques et attachants.

Récits d’Ellis Island (1978-1980)

Robert Bober, 1980

« Récits d’Ellis Island » est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle d’un écrivain, Georges Perec, et d’un réalisateur, Robert Bober. Les deux hommes partagent une même passion pour les lieux : ceux de l’enfance ou des origines.

Daguerréotypes

Agnès Varda, 1975

A travers leurs témoignages, la vie de quelques commerçants de la rue Daguerre à Paris.

Several friends

Charles Burnett, 1969

Ce film, le premier de Charles Burnett, documente un jour dans la vie de quelques amis, dans le ghetto de Los Angeles : une bagarre, une voiture à réparer, une machine à laver récalcitrante… Andy, Gene, leurs amis et leur entourage font face au dénuement du ghetto. Première manifestation d’un style unique où chaque scène est conçue comme recherche de la vérité des situations et des personnes.

Paris Vu Par…

Jean Rouch, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Jean Douchet, Jean-Daniel Pollet, Eric Rohmer, 1966

Un jeune producteur, Barbet Schroeder, a eu l’idée de confier une caméra 16 mm et de la pellicule à six amis cinéastes en leur demandant de réaliser un court-métrage sur un quartier de la capitale.

Enfants des courants d’air

Edouard Luntz, 1960

Presque sans dialogues, sur une trame fictionnelle minimaliste — l’histoire d’un enfant et de son grand-père — le film évoque la vie dans un bidonville de la Plaine Saint-Denis, entre terrains vagues et tours en construction.

Opera mouffe (L’)

Agnès Varda, 1958

Carnet de notes d’une femme enceinte sur la rue Mouffetard (5e) et son marché. L’Opéra-mouffe nous donne un aperçu de ce qu’était le Paris des années 50, plein de misère, de mort et de vie.

Rue du Moulin de la pointe

Jacques Krier, 1957

Jacques Krier nous entraîne au 10 rue du Moulin de la Pointe dans le 13e arrondissement de Paris. Un petit passage aboutit dans une courette pavée qui dessert plusieurs immeubles

Ruelle (La)

Jan Koelinga, 1933

Impressions saisies dans une ruelle d’un quartier pauvre de Rotterdam : à quelques pas de L’agitation de la ville, des enfants jouent, des gens travaillent. Entre réalité et envie d’évasion, entre révolte contre la misère et amour de la vie.

Jardin du Luxembourg

Mannus Franken, 1927

Observation des promeneurs des jardins du Luxembourg par le cinéaste néerlandais qui collabora notamment avec Joris Ivens pour La Pluie.