Immigrations, gentrification et contre-pouvoirs associatifs

Un film de Canal Marches

 2016  France  Entretien  15 mn  Couleur  Mode de production : Auto-production

 Musique : Hicham Chahidi  Image : Adeline Gonin, Peggy Hartmann  Son : Adeline Gonin, Peggy Hartmann  Montage : Mohamed Mouaki, Adeline Gonin

Producteur :
Canal Marches (122 rue des Couronnes, 75020 Paris, @ : contact@canalmarches.org)
Distributeur :
Canal Marches (122 rue des Couronnes, 75020 Paris, @ : contact@canalmarches.org)

Entretien avec Mohamed Ouaddane, sociologue et militant de l’Association Trajectoires, à propos de la singularité du quartier Belleville-Ménilmontant : architecture qui favorise la communication, sentiment de vivre dans un village, tradition d’accueil des gens qui viennent d’ailleurs,réseaux de solidarité.

Mais le sociologue note aussi la difficulté à percevoir le mélange entre les populations : les gens se frôlent plus qu’ils s’interpénètrent. C’est donc le rôle des associations de favoriser le mélange des populations.

Enfin, Mohamed Ouaddane aborde le processus de gentrification qui est à l’oeuvre aujourd’hui : que reste-il du peuple de Belleville ? Est-ce que le peuple à le droit à la ville ?

Ce court-métrage fait partie du projet Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?, monté par l’association Canal Marches.

Pour découvrir ce film

Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :
Films en lien :