Renée Gailhoustet, architecte urbaniste

Un film de Christian Merlhiot

 1996  France  Reportage  23 min  Couleur  Mode de production : film de commande

 Scénario : Jean-Pierre Lefebvre

Producteur :
Périphérie (28 rue du Buisson Saint-Louis, 75010 Paris, Tel. 01 40 40 76 33)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
Périphérie (28 rue du Buisson Saint-Louis, 75010 Paris, Tél : 01 40 40 76 33)

Consacré aux réalisations de l’architecte urbaniste Renée Gailhoustet, ce film pose le problème de la reconquête urbaine des grands ensembles, après quarante ans de géométrie moderne répétitive et la capitulation du monde architectural devant les exigences des modes technocratiques de production. Renée Gailhoustet, interviewée, apporte des solutions modestes mais réfléchies à ce débat.

Tout comme Jean Renaudie, disparu en 1981, Renée Gailhoustet refuse les divisions technocratiques de l’espace ; elle préfère confronter dans une structure commune des échelles et des fonctions différentes. Dans les quartiers neufs d’Ivry ou d’Aubervilliers, elle retrouve la complexité des programmes si chère à Renaudie : ateliers d’artistes dans des logements résidentiels, écoles et centres culturels. Les espaces publics sont ainsi déclinés sous forme de portiques, passages ou galeries et provoquent des occasions de rencontre. Dans les logements, elle privilégie la salle de séjour comme espace de vie commune, et ouvre les pièces sur des plans dénivelés de terrasses-jardins aux formes variées, qui permettent d’établir de nouvelles relations avec le voisinage.

(Annick Spay)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Film en lien :

Pour aller plus loin

Dossier « Recycler la ville moderne » sur le site d’Images de la culture