Edouard Luntz

Films dans la base

Bon pour le service

Film censuré à cause du “caractère subversif des propos tenus sur l’armée et le service militaire” par la Commission de Contrôle des films. (Lettre du Ministère de l’Information du 5 Août 1963).

Enfants des courants d’air

Presque sans dialogues, sur une trame fictionnelle minimaliste — l’histoire d’un enfant et de son grand-père — le film évoque la vie dans un bidonville de la Plaine Saint-Denis, entre terrains vagues et tours en construction.