Bataille de la Plaine (La)

Un film de Nicolas Burlaud, Sandra Ach, Thomas Hakenholz

 2020  France  Documentaire  75 min  Couleur  Mode de production : Auto-production

 Musique : Loïse Bulot, Farouche Zoé, Compagnie Kta, Jamasound, Sam Karpienia, Armand Mestral  Image : Sandra Ach, Pilar Arcila, Sonia Babouchka, Hadrien Basch, Anouk Batard, Elphège Berthelot, Jean Boiron­Lajous, Sylvain Bordes, Emmanuel Broto, Nicolas Burlaud, Amandine D’elia, Jérôme Fino, Thomas Hakenholz, Pascal Hennequin, Jean­Marc Lamoure, Gaël Marsaud, Delphine Menoret, Swan S, Pa M., Jeff Perrimond, Sara El Rhazoui , Romain Rondet, Lisa Tafani, Matthieu Volle, le Chinois de la Loub  Son : Sandra Ach, Pilar Arcila, Sonia Babouchka, Hadrien Basch, Anouk Batard, Elphège Berthelot, Jean Boiron­Lajous, Sylvain Bordes, Emmanuel Broto, Nicolas Burlaud, Amandine D’elia, Jérôme Fino, Thomas Hakenholz, Pascal Hennequin, Jean­Marc Lamoure, Gaël Marsaud, Delphine Menoret, Swan S, Pa M., Jeff Perrimond, Sara El Rhazoui , Romain Rondet, Lisa Tafani, Matthieu Volle, le Chinois de la Loub. Montage son : Maxime Covelli  Montage : Sandra Ach, Nicolas Burlaud, Thomas Hakenholz

Producteur :
Primitivi (@: contact@primitivi.org)
Distributeur :

De 2016 à fin 2019 la place Jean Jaurès, (plus connue comme « la Plaine ») dans le centre de Marseille, où se tient trois fois par semaine le plus important marché populaire de la ville a été le théâtre d’une bataille tumultueuse. D’un côté, les services d’urbanisme de la mairie, déterminés à mener un important programme de « requalification » et de « montée en gamme » du quartier. De l’autre, une importante partie des habitants -organisés en « assemblée populaire »- y voyaient une opération de « gentrification », et réclamaient d’être associés aux décisions concernant l’avenir du marché et du quartier. Cette bataille épique de 3 ans se termina par la construction brutale, en situation casi-militaire, tout autour de la place, d’un mur en béton de 2,50 m de haut pour assurer le déroulement des travaux. Une équipe de tournage de la télé de quartier s’interroge sur sa place et sur son rôle dans cette bataille. Mais, quand le mur est là, comment donner à voir ce qui n’est plus sur les images et qu’on est pourtant sûrs d’avoir vécu ?

Inspiré par La Commune (Paris, 1871) de Peter Watkins, le film raconte cette aventure humaine et proclame (une forme de) « victoire ».

Ce film a été tourné entre 2016 et 2020. Si la réalisation a été si longue, c’est avant tout parce qu’il a accompagné cette lutte dans une écriture et une élaboration collective permanentes : les réalisateurs ont projeté plusieurs fois des étapes de travail, proposé aux militants d’écrire des voix offs comme autant de pistes de réflexion, organisé pour les besoins du film la proclamation d’une « Commune Libre de la Plaine » ou de « commissions d’autogestion du quartier ». Ils ont cherché et expérimenté comment le cinéma pouvait être un « principe actif de transformation sociale ».

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Film en lien :