Attentat (L’)

Un film de Simone Bitton

 1999  Israël, Palestine  Documentaire  59 mn  Couleur  Béta SP  Mode de production : Cinéma

Producteurs :
Entre chien et loup (150, rue Legendre, 75017 Paris, tél : 01 42 43 85 15, fax : 01 42 43 85 15, mail : chienloup@wanadoo.fr)
Cinétévé (4 quai des Célestins, 75004 Paris, téléphone : 01 48 04 30 00, fax : 01 48 04 70 38, mail : cineteve@cineteve.fr)
Distributeurs :
Cinétévé (4 quai des Célestins, 75004 Paris, téléphone : 01 48 04 30 00, fax : 01 48 04 70 38, mail : cineteve@cineteve.fr)
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

Le 4 septembre 1997, trois jeunes Palestiniens se sont faits sauter dans une rue piétonne de Jérusalem, causant la mort de cinq civils israéliens dont trois adolescentes. L’une d’elle était la petite fille d’un célèbre pacifiste israélien. Réalité insoutenable issue du désespoir palestinien, le phénomène des attentats suicides est aussi un symptôme et une métaphore de l’impasse dans laquelle se trouve le processus de paix moyen-oriental.

Le film raconte cette histoire sous l’angle des destinées croisées de ces jeunes Israéliens et Palestiniens dont le sang s’est mêlé sur le trottoir de l’horreur. Il est fait avec la participation de leurs familles qui transgressent les lois du conflit pour pour comprendre la souffrance de l’autre, mêlant leurs voix et leurs visages à l’écran, se rencontrant pour faire naître une irrésistible volonté de paix.

Ce film part d’un fait divers et se poursuit là où l’information s’arrête. Mix d’images filmées sur le vif, au shooting incontrôlé, d’images de JT et d’extraits d’entretiens, il touche un point sensible du conflit israélo-palestinien, mais s’éloigne totalement des discours politiques.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Autres chemins :
Incontournables dans les périodes :