Vivre avec l’ennemi ? Vivre avec l’autre ?

À contre-courant de leur propre camp, certains prennent le risque d’aller rencontrer l’autre, tels les micros-projets qui se tissent entre israéliens et palestiniens.

Sentiers : Œuvrer pour la paixPacifisme

Films dans la base

No place for tears

Reyan Tuvi, 2017

La ville kurde de Kobane, dans la région du Rojava située à la frontière de la Turquie, a subi le siège des milices de Daesh, une conséquence des ravages causés par la guerre en Syrie. Après quatre mois de combats sans relâche, Kobane a été reprise par les forces kurdes de l’YPG (acronyme dont la traduction signifie les Unités de protection du peuple). Au cœur des combats, de nombreuses personnes ont trouvé refuge en Turquie, de l’autre côté de la frontière, où les gens, horrifiés par la guerre qui se déroule sous leurs yeux, ont entrepris de forger des liens de solidarité avec ceux qui ont fui Kobane.

Impression d’une guerre (L’)

Camilo Restrepo, 2015

La Colombie est confrontée depuis plus de 70 ans à un conflit armé interne, dont les contours ont, au fil des ans, largement perdu de leur netteté. La violence et la barbarie ont fini par imprégner tous les aspects de la vie quotidienne, laissant dans les rues ses traces ténues. «  L’impression d’une guerre  » donne à voir quelques une de ces marques, volontaires ou accidentelles, ostensibles, fugaces ou dissimulées. Souvent signes de lutte contre l’oubli, l’indifférence et l’impunité.

Place for everyone (A)

Angelos Rallis, Ulrich Gössl, 2014

Environ un million de Rwandais furent tués durant le génocide contre les Tutsis en 1994. Depuis deux décennies, les survivants vivent à nouveau ensemble. Ce documentaire pose un regard sur la manière dont la jeune génération vit le fragile processus de réconciliation d’une société traumatisée.

This is my land

Tamara Erde, 2014

Quand l’éducation empêche le monde de changer… En 2013, pendant une année scolaire, la réalisatrice franco-israélienne suit plusieurs enseignants israéliens et palestiniens. En observant la réalité du quotidien dans les classes, ce documentaire démonte les programmes scolaires respectifs. This is my land examine la construction idéologique de «  l’ennemi  », le ferment des guerres futures.

Corde du diable (La)

Sophie Bruneau, 2014

«  La corde du diable  » est le nom donné par ses détracteurs au barbelé, ce fil de fer inventé à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. C’est à travers le prisme du fil de fer barbelé que ce documentaire aborde l’épineuse question de la surveillance et du contrôle.

Look of silence (The)

Joshua Oppenheimer, 2014

Le travail de Joshua Oppenheimer filmant les criminels du génocide indonésien The Act of Killing a permis à une famille de survivants de découvrir comment et par qui leur fils a été assassiné, et la famille décide de la confronter à son passé.

Alma, une enfant de la violence

Isabelle Fougère, Miquel Dewever-Plana, Ruben Korenfeld, 2013

Alma a appartenu pendant 5 ans à l’un des gangs les plus violents du Guatemala, pays aujourd’hui décimé par une guerre qui ne dit pas son nom. Une confession sans fard, les yeux dans les yeux. Un témoignage unique, dans lequel les mots de la jeune femme ouvrent sur les images de ses souvenirs, du quotidien du Guatemala et de l’intérieur des gangs.

Alma, une enfant de la violence

Isabelle Fougère, Miquel Dewever-Plana, 2013

Alma a appartenu pendant 5 ans à l’un des gangs les plus violents du Guatemala, pays aujourd’hui décimé par une guerre qui ne dit pas son nom. Une confession sans fard, les yeux dans les yeux. Un témoignage unique, dans lequel les mots de la jeune femme ouvrent sur les images de ses souvenirs, du quotidien du Guatemala et de l’intérieur des gangs.

Enclave

Léo Bigiaoui, 2013

Le film raconte la vie dans une enclave serbe au nord du Kosovo, territoire à majorité albanaise, autoproclamé indépendant en 2008. Il montre les ravages du nationalisme serbe et dresse le portrait d’une situation explosive où des gens se haïssent et sont pris à leur propre piège. Une population unie par une tragédie commune, celle de civils victimes de la guerre, et par la peur de nouvelles représailles.

Dans un jardin je suis entré

Avi Mograbi, 2013

Avec son ami Ali al-Azhari, Arabe israélien qu’il connaît depuis trente ans et qui est son professeur d’arabe, le réalisateur Avi Mograbi rêve d’un Moyen-Orient où juifs et Arabes vivraient en harmonie. Les communautés ne seraient plus séparées par des frontières ethniques et religieuses. Chacun se remémore le Moyen Orient de leur enfance. Avi et Ali échangent histoires et documents familiaux. Parmi leurs découvertes, un Indicateur Gédéon, annuaire professionnel du Moyen-Orient qui mêle des noms juifs et arabes. Une époque où la cohabitation était possible.

Act of killing (The)

Joshua Oppenheimer, 2012

Le film évoque le mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie à travers les yeux des responsables des massacres qui ont suivi, Anwar Congo et Adi Zulkadry. À la tête des leurs escadrons de la mort, les deux hommes ont causé la mort de 500 000 à un million de personnes, Anwar ayant à lui seul assassiné environ 1 000 personnes, généralement en les étranglant avec un câble. Il est aujourd’hui vénéré en tant que fondateur du groupe paramilitaire d’extrême droite indonésien Pemuda Pancasila, et n’a jamais été inquiété pour ses crimes.

État commun, conversation potentielle

Eyal Sivan, 2012

Vingt ans après les accords d’Oslo, la «  solution des deux États  » en Palestine-Israël est dans l’impasse. Le concept révolutionnaire d’État commun est d’abandonner la notion de partition du territoire pour embrasser celle du partage. Par le truchement du montage et de la division de l’écran en deux parties égales, Eyal Sivan provoque une rencontre entre Arabes palestiniens et Juifs israéliens. Vingt entretiens parallèles sur le thème d’un État commun avec des responsables politiques et des colons, des juristes et des artistes, des vieux et des jeunes, des juifs israéliens séfarades et ashkénazes, des Arabes palestiniens d’Israël et des territoires occupés…

Route 60 - un itinéraire au-delà des frontières

Alaa Ashkar, 2012

Un périple poétique dans la vie quotidienne des Palestiniens, en Cisjordanie, à la rencontre de rêves et de passions, de l’espoir et du désespoir…

Mon quartier

Julia Bacha, Rebekah Wingert - Jabi, 2012

Le documentaire, tourné sur 2 ans, raconte la détermination d’un quartier palestinien qui résiste contre la réquisition par l’État israélien de leur logement pour y loger des colons, et le soutien qu’il reçoit de dizaines d’israéliens, horrifiés de voir ce qui est fait en leur nom.

Rêve de Fouad (Le)

Martin Duckworth, 2012

Fouad Sahyoun est né à Haïfa en 1943. Sa famille a subit l’exode en 1948 et a du fuir au Canada. Il apprend que l’Hôtel Windsor, à Haifa, qui appartenait autrefois à la famille de sa femme Haala, est à vendre.

Ernest et Célestine

Benjamin Renner, Stéphane Aubier, Vincent Patar, 2012

Une histoire d’amitié entre un ours et une souris, que tout semble opposer…

Liban, des guerres et des hommes

Frédéric Laffont, 2012

Près de quarante années après le début du conflit libanais, en avril 1975, l’histoire de cette guerre reste à raconter. Le fil rouge de ce film : le peuple libanais dans la guerre, son urgence de vivre, ses souffrances et ses rêves, son enracinement dans sa terre. Après plus de trois années de réalisation, les « sans-voix » du Liban, entremêlent leurs récits pour raconter l’histoire à hauteur d’homme.

Logique de la peur

Camille Robert, 2012

En donnant la parole aux Israéliens, le film ne suit pas les lignes des clivages surdéterminés par la représentation internationale du conflit israélo-palestinien. Véritables coulisses du conflit, il fait parler des Israéliens sur ce qu’ils ne voient pas, ce qu’ils ne connaissent pas, ce qu’il leur est donné à vivre au quotidien.

Repenti (Le)

Merzak Allouache, 2012

Algérie région des hauts plateaux. Alors que des groupes d’irréductibles islamistes continuent à semer la terreur, Rachid, un jeune jihadiste quitte la montagne et regagne son village. Selon la loi de « pardon et de concorde nationale », il doit se rendre à la police et restituer son arme. Il bénéficie alors d’une amnistie et devient « repenti ». Mais la loi ne peut effacer les crimes et pour Rachid s’engage un voyage sans issue où s’enchevêtrent la violence, le secret, la manipulation.

One Day after peace

Miri Laufer, Erez Laufer, 2012

Robi Damelin a perdu son plus jeune fils, David, tué par un sniper palestinien alors qu’il armait un poste de contrôle militaire en Cisjordanie. Robi tente d’entamer un dialogue avec l’assassin de son fils, détenu dans une prison israélienne, et ses parents, sans succès. Elle décide alors de retourner en Afrique du Sud pour voir comment ce pays qui l’a vue naître s’est engagé dans une quête de pardon et de réconciliation après des décennies d’apartheid.

Moudjahida et le parachutiste (La)

Mehdi Lallaoui, 2012

Rencontre de deux témoignages atypiques de la guerre d’Algérie. D’un coté une farouche combattante pour l’indépendance de son pays, une femme d’un courage extraordinaire subissant avec ses proches les pires exactions de l’armée française, de l’autre un soldat d’ « élite », parachutiste bardé de décorations qui avoue ses remords d’avoir commis des actes cruels et irréparables sous les ordres d’officiers qui gardaient les mains propres en tolérant, voire encourageant, le pire.

El Gusto

Safinez Bousbia, 2012

El Gusto, raconte avec émotion et… bonne humeur comment la musique a réuni ceux que l’Histoire a séparés il y a 50 ans, au cœur de la Casbah d’Alger.

Khmer rouge et le non-violent (Le)

Bernard Mangiante, 2011

En 2009, à Phnom Penh, Douch, l’ex-directeur du terrible centre de détention S21, est le premier haut dignitaire du régime khmer rouge à être jugé pour crimes contre l’humanité. François Roux, un avocat adepte de la non-violence, accepte de le défendre. Ce film suit le face-à-face entre le disciple de Pol Pot et celui de Gandhi, de la préparation du procès au verdict.

Crime invisible (Le)

Etelle Higonnet, 2011

En Afrique de l’Ouest, les violences sexuelles sont utilisées comme arme de guerre. La réalisatrice présente dans ce documentaire des témoignages qui constituent un puissant réquisitoire.

Cinq caméras brisées

Emad Burnat, Guy Davidi, 2011

Il y a cinq ans, au milieu du village de Bil’in, en Palestine, Israël a élevé un " mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad, paysan palestinien filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in.

Sderot, Last Exit

Osvalde Lewat, 2011

L’école de cinéma de Sdérot se situe dans le sud d’Israël, à 2 km de la frontière avec Gaza. S’y côtoient juifs, musulmans, chrétiens, Palestiniens, Israéliens, radicaux de gauche, ultranationalistes. Dans cette école de cinéma, l’enjeu de formation n’est pas seulement artistique, mais clairement politique, idéologique …

Et maintenant, on va où ?

Nadine Labaki, 2011

Dans un petit village libanais isolé du reste du pays par un champ de mines, un groupe de femmes en grand deuil, chrétiennes et musulmanes, marche vers les deux cimetières voisins où sont enterrés les hommes tombés pendant la guerre entre leurs communautés. Un incident rallume le conflit, dans la vallée. Un téléviseur, dissimulé par deux adolescents sur la place, s’en fait l’écho. Les femmes, alertées, inventent de fausses querelles pour dissimuler l’information aux hommes, toujours prompts à prendre les armes, même s’ils aiment boire ensemble dans le café d’Amale…

Vers où Israël ?

Camille Clavel, 2011

Ce documentaire propose un voyage à travers les racines d’un conflit qui est avant tout un conflit de mémoire : la mémoire juive d’un côté, la mémoire palestinienne de l’autre.

Serment (Le)

Peter Kosminsky, 2011

Le film relate le parcours de deux personnages : Erin, une Londonienne de 18 ans, qui se rend pour la première fois en Israël, et Len, son grand-père, un soldat des forces britanniques de maintien de la paix dans la Palestine des années 1940.

Autre côté du mur (L’)

Denis Véricel, 2011

Comment plus de 35 ans de lutte du peuple Sahraoui ont-ils mené au tout premier soulèvement du Printemps Arabe ?

Palestro, histoires d’une embuscade

Rémi Lainé, 2011

Ce documentaire revient sur l’assassinat, le 18 mai 1956, d’une vingtaine d’appelés français par des maquisards algériens du FLN, sur les hauteurs de Palestro. Réalisé à partir de témoignages français et algériens, ce film présente des documents pour la plupart inédits.

La Baie d’Alger

Merzak Allouache, 2011

En 1955, Louis a 15 ans et prend conscience que les évènements de la guerre d’indépendance viennent de commencer.

Precious life

Shlomi Eldar, 2011

Toute la complexité du conflit israélo-palestinien dans le combat d’une famille palestinienne et de médecins israéliens pour sauver la vie de Mohammad, 4 mois, atteint d’une maladie génétique.

Clozed zone

Yoni Goodman, 2010

Le réalisateur dénonce dans ce film d’animation le blocus israélien imposé à Gaza depuis juin 2007.

Cœur de Jénine (Le)

Marcus Vetter, Leon Geller, 2010

En faisant bénéficier des enfants israéliens des organes de son fils, tué accidentellement par l’armée d’Israël en Cisjordanie, Ismaël Khatib réalisait voilà cinq ans un geste politique exemplaire. Ce documentaire allemand en donne toute la mesure.

Jérusalem, la ville des deux paix

Andy Sommer, 2010

Des musiciens juifs, chrétiens et musulmans, réunis autour de l’ensemble de Jordi Savall, s’emparent de l’histoire de Jérusalem et signent d’aériens accords de paix.

Indic et sa famille (L’)

Adi Barash, Ruthie Shatz, 2010

La vie clandestine, à Tel-Aviv, d’un ancien informateur palestinien et de sa famille.

Mourir à Charonne, Pourquoi ?

Daniel Kupferstein, 2010

Le 8 février 1962, au moment de la dispersion d’une manifestation contre des attentats de l’OAS, la police parisienne charge violemment les manifestants devant le métro Charonne. Il y aura 9 morts.

Fleurs du mal

David Dusa, 2010

Paris-Téhéran. Une histoire d’amour entre deux déracinés - Gecko, jeune affranchi, et Anahita, iranienne exilée - contaminée par l’Histoire et sa médiatisation spontanée et inédite sur Internet.Paris-Tehran.

Human Turbine (The)

Danny Verete, 2010

Loin des discours et des idéologies politiques, quatre Israéliens - majoritairement des universitaires - unissent leurs savoirs pour aider un village délaissé des collines du Sud d’Hébron, Susia, peuplé de bergers et de réfugiés palestiniens.

Café : entre réalité et imagination (Le)

Murad Nassar, Eti Tsicko, Elite Zexer, Maysaloun Hamoud, Ameer Ahmaro, Gazi Abu Baker, Kareem Kragah, Aya Somech, Eithan Sarid, 2010

Présentement aucune image Tasse de café de Palestine Murad Nassar, Ameer Ahmaro, Kareem Kragah 2010 - Israël, Palestine - 8 mn - Beta digital - Couleur Neuf réalisateurs, israéliens et palestiniens, embarqués pour un projet où il s’agit de faire des films, qu’ils soient documentaires ou de fiction, inspirés par le café.

Briser le silence

Toshikuni Doï, 2009

Au printemps 2002, l’armée israélienne a encerclé et attaqué le camp de réfugiés de Balata. La caméra suit les résidents vivant dans un état de terreur et enregistre leurs vies et leurs sentiments.

District 9

Neill Blomkamp, 2009

Des extraterrestres réfugiés sur la Terre depuis 20 ans deviennent un problème international explosif. Parqués dans le District 9, leur destin est entre les mains d’une multinationale, le MNU, qui s’intéresse à leur extraordinaire armement qui ne fonctionne qu’avec de l’ADN extraterrestre

Budrus

Julia Bacha, 2009

Ce document relate les manifestations non-violentes des habitants du village palestinien de Budrus au début des années 2000 contre la construction de la barrière de séparation israélienne sur les terres du village.

Alami

Scandar Copti, Yaron Shani, 2009

Le quartier d’Ajami, à Jaffa, est un lieu cosmopolite où cohabitent Juifs, Musulmans et Chrétiens. Le jeune Nasri, âgé de 13 ans, et son grand frère Omar vivent dans la peur depuis que leur oncle a tiré sur un membre important d’un autre clan. Malek, un jeune réfugié palestinien, travaille illégalement en Israël pour financer l’opération que sa mère doit subir. Binj, palestinien, rêve d’un futur agréable avec sa petite amie chrétienne. Dando, un policier juif recherche désespérément son jeune frère disparu… L’histoire de destins croisés au coeur d’une ville déchirée.

Carte postale de Palestine

Kristen Falc’hon, 2009

Ce film met en avant la vie quotidienne des Palestinien(ne)s sous l’occupation : leurs difficultés, leurs luttes, leurs espoirs et les solidarités qui peuvent naître avec celles et ceux qui sont de l’autre côté du mur.

Histoire de Guatemala

Nicola Grignani, Miranda Recalde, 2009

Un documentaire sur ce qu’il y a réellement changé pour les Guatelmatèques depuis l’accord de paix entre la guérilla et le gouvernement signé en 1996. Aprés 36 ans de génocide.

Gaza-Strophe, Palestine

Samir Abdallah, Mabrouck Khéridine, 2009

Samir Abdallah et Kéridine Mabrouk arrivent à Gaza au lendemain de la dernière guerre israélienne contre Gaza, ils y découvrent l’étendue de la « Gaza Strophe ».

Seules, les pierres ne bougent pas

Emmanuela Nelli, 2009

Au Chili des personnes luttent contre la dictature des années 80.Beaucoup d’ouvriers, de femmes et d’étudiants résistaient a l’oppression militaire pour aller vers l’émancipation.

Au nom du père, de tous, du ciel

Marie Violaine Brincard, 2009

D’avril à juillet 1994 au Rwanda, quelques Hutus résistent à la terreur génocidaire et décident d’accueillir et de sauver des Tutsis. Aujourd’hui malgré des tentatives symboliques de reconnaissance, ils sont toujours marginalisés.

Cœur d’Amos Klein (Le)

Michal Pfeffer-Kranot, Uri Kranot, 2009

« Le Cœur d’Amos Klein » juxtapose l’histoire d’un officier israélien avec celle de son pays.

Gaza-strophe, le jour d’après…

Samir Abdallah, Khéridine Mabrouk, 2009

Des dizaines de témoins des exactions israéliennes témoignent devant la caméra. Leurs récits frappent par la précision des faits et nous font entrer dans le cauchemar palestinien

Mon voisin, mon tueur

Anne Aghion, 2009

En 2001, le gouvernement met en place les Gacaca, des tribunaux de proximité dans lesquels les Rwandais des collines sont appelés à juger leurs voisins.

Rachel

Simone Bitton, 2009

La vie et la mort de Rachel Corrie, une jeune pacifiste américaine écrasée par un bulldozer israélien dans la bande de Gaza en 2003, alors qu’elle tentait d’empêcher la destruction d’une maison palestinienne.

We are all Rwandans

Deborah Gardner-Paterson, 2008

Un groupe d’étudiants rwandais a été attaqué après le génocide. On leur a demandé de se séparer entre Hutu et Tutsi. Ils ont refusé. Voici leur histoire.

Retour sur Ouvéa

Mehdi Lallaoui, 2008

Que subsiste-il de la tragédie d’Ouvéa et comment peut-on encore construire un avenir partagé et sans haine, entre indépendantistes et loyalistes ?

Slingshot Hip Hop

Jackie Reem Salloum, 2008

« Je suis, tu rap, il s’exprime. Nous revendiquons, vous nous opprimez, elles se révoltent… » Le hip hop, outil de revendication culturel en Palestine.

Citronniers (Les)

Eran Riklis, 2008

Parce que son voisin est le ministre israélien de la Défense, Salma doit de raser ses citronniers… Un beau portrait de femme, doublé d’une fable généreuse sur l’absurdité du conflit israélo-palestinien…

Acteal, 10 ans d’impunité et combien de plus?

José Alfredo Jiménez Pérez, 2008

Documentaire dédié à la mémoire des 45 victimes d’Acteal, assassinées par un groupe paramilitaire de Los Altos du Chiapas, le 22 décembre 1997.

Jerusalem the East side story

Mohammed Alatar, 2008

Après Iron Wall, Mohammed Alatar décrit dans Jerusalem « The East Side Story » la politique israélienne de confiscation de Jérusalem.

Videomappings : Aïda, Palestine

Till Roeskens, 2008

Six récits de réfugiés palestiniens du camp d’Aïda. Des narrateurs, on n’entendra que les voix, illustrées simultanément par une cartographie en cours.

D’un mur l’autre

Patric Jean, 2008

Du nord au sud, Patric Jean part avec humour et tendresse à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont migré des quatre coins du monde et qui composent cette nouvelle société, y participant avec énergie et générosité.

Day after peace (The)

Jeremy Gilley, 2008

La caméra suit Jeremy pendant qu’il parcourt les pays du monde pour trouver une journée officielle de cessez-le-feu et de non violence.

Transitland

Anna Lozano, Alexander Hick, 2008

Malgré les efforts de l’ONU et la couverture médiatique internationale de la guerre en Iraq, la réalité et la situation désastreuse des réfugiés en Jordanie reste ignorée et passée sous silence.

Meilleur coin des Amériques (Le)

Daniel Vin, 2008

La population locale, noire et amérindienne, prise entre les feux des paramilitaires, de l’armée et des guerillas, est obligée de fuir la région. En 2007, les deux communautés luttent ensemble et pacifiquement pour récupérer leur terres confisquées par des grands propriétaires qui ravagent l’environnement en produisant massivement de l’huile de palme.

D’une seule voix

Xavier de Lauzanne, 2008

Préparation de la tournée, concerts (scène & coulisses) et vie des musiciens pendant la tournée. Filmé en France, en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Mère de Hamza (La)

Jacqueline Gesta, 2008

Comment, dans le cadre d’un désastre historique vécu par les Palestiniens en 1948, expliquer la farouche persistance d’une identité dont la reconnaissance s’affirme comme la pierre angulaire d’une solution durable  ?

Terminus Auschwitz (1&2) - Les chemins de fer européens et la Shoah

Wolfgang Schoen, Frank Gutermuth, 2008

En deux volets, une analyse des rôles respectifs de la SNCF, des chemins de fer hollandais ainsi que de la compagnie ferroviaire nationale slovaque dans le transport des déportés juifs pendant la seconde guerre mondiale

Deux peuples, deux États pour une paix

Nicolas Wadimoff, Clothilde Warin, 2007

Véritable document pour l’Histoire, ce film raconte les coulisses des négociations secrètes qui ont précédé la signature de l’initiative de Genève.

Bil’in, village au pied du mur

Eric Biesse, 2007

Depuis plus de 2 ans, tous les vendredis, les habitants de Bil’in manifestent contre le mur érigé par le gouvernement israélien sur leurs terres… À leur côté des Israéliens et des internationaux. Leurs actions sont résolument non-violentes.

Can you hear me?

Lilly Rivling, 2007

Le combat pour la paix des femmes israéliennes et palestiniennes.

Visite de la fanfare (La)

Eran Kolirin, 2007

Un jour, il n’y a pas si longtemps, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d’inauguration d’un centre culturel arabe. Seulement à cause de la bureaucratie, d’un manque de chance ou de tout autre concours de circonstance, personne ne vint les accueillir à l’aéroport. Ils tentèrent alors de se débrouiller seuls, pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien dans une petite ville oubliée du monde…

Sous les bombes

Philippe Aractingi, 2007

Sous les bombes, une femme cherche son fils. Un homme l’accompagne dans sa quête. Tout les sépare. Toni est chrétien et rêve de fuir à l’étranger. Libanaise chiite, Zeina s’était expatriée à Dubaï. Revenue au Liban pour essayer de sauver son fils, elle découvre qu’elle ne peut plus repartir.

Jardin de Jad (Le)

Georgi Lazarevski, 2007

Le conflit israélo-palestinien vu à travers le quotidien compliqué d’une maison de retraite coupée du monde par le mur de sécurité. Une chronique empreinte d’humour et de mélancolie.

Pieds-noirs, histoires d’une blessure (Les)

Gilles Perez, 2007

Ce documentaire est principalement composé de témoignages personnels et d’archives familiales. L’histoire des Pieds Noirs, c’est, avant tout, celle de l’Algérie française : une histoire de conquête, de colonie créée sur une terre étrangère, par les Pieds Noirs, une population composée de Républicains espagnols, d’Italiens fuyant le fascisme, de Maltais fuyant la pauvreté, ou encore d’ouvriers parisiens.

Beit Al Hadad - La maison Al Hadad

Sybille Spinola, 2007

La politique de démolition des maisons entreprise par l’état israélien et un groupe de volontaires multinationaux et israéliens pour la reconstruction de la maison d’une famille palestinienne

Au-delà du mur

Marie-France Barrier, 2007

Destins croisés de quatre personnages au coeur du conflit israélo-palestinien

Close up Kurdistan

Yüksel Yavuz, 2007

Le réalisateur kurde Yüksel Yavuz fait le lien entre son histoire personnelle d’immigrant et la situation actuelle du conflit kurdo-turc

Vent se lève (Le)

Ken Loach, 2006

Irlande, 1920. Des paysans s’unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d’indépendance du peuple irlandais. Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté…

Trahison (La)

Philippe Faucon, 2006

Un regard différent sur la guerre d’Algérie. La caméra de Philippe Faucon montre subtilement les déboires d’un conflit qui dérange, au travers des sentiments des soldats algériens, leurs relations avec les soldats français, le racisme, les trahisons…

Mohammed et la Capoeira

Jamal Khalaile, 2006

Portrait d’un jeune réfugié palestinien qui tente de poursuivre sa passion,la capoeira confronté à la réalité du pays.

Galil- une école hors les murs

Avi Hershkovitz, Sharon Hammou, 2006

En Galilée, la région la plus diversifiée d’Israël du point de vue ethnique, un groupe de parents arabes et juifs ont choisi d’envoyer leurs enfants étudier ensemble

Knowledge is the beginning

Paul Smaczny, 2006

Pianiste et chef d’orchestre, Daniel Barenboim travaille depuis des années à rapprocher Arabes et Israéliens.

Li fet met - Le passé est mort

Nadia Bouferkas, Mehmet Arikan, 2006

Depuis la guerre d’Algérie, plus de quarante ans se sont passés. Le film constitue une plongée dans le quotidien d’une «  Section administrative  ». Aujourd’hui y cohabitent comme ils peuvent les ennemis d’hier. Loin de tout héroïsme ou de repentir, ces villageois, oubliés de l’Histoire officielle nous racontent simplement leurs histoires.

Bil’in mon amour

Shai Carmeli-Pollack, 2006

Le film expose l’extraordinaire relation qui s’est créée entre les villageois et un groupe de militants israéliens, en toile de fond de leur lutte.

It’s not a gun

Héléna Cotinier, Pierre-Nicolas Durand, 2006

Depuis 2003, chaque été, Ramzi invite des musiciens de divers horizons dans les territoires palestiniens. Ils sont plus de trente à s’être succédés pour donner des concerts et animer des ateliers pour les plus jeunes.

Tjibaou, le pardon

Gilles Dagneau, 2006

A partir d’images d’archives inédites et de témoignages recueillies en Nouvelle-Calédonie, Tjibaou, le pardon retrace le chemin de la réconciliation des familles Tjibaou et Wea, depuis l’assassinat du chef du mouvement indépendantiste kanak Jean-Marie Tjibaou par Djubelli Wea, un militant de terrain.

Eut-elle été criminelle…

Jean-Gabriel Périot, 2006

France, été 44, à la Libération

Résistances ! autour du 60e anniversaire du programme du Conseil National de la Résistance

alternatives : images !, 2006

« Résistances ! » restitue le texte intégral de l’appel solennel à défendre et à actualiser les conquêtes sociales et démocratiques de la Résistance anti-nazie

News from home : Des nouvelles de la maison

Amos Gitaï, 2006

Les propriétaires palestiniens de la maison ont fui en 1948. C’est la maison d’un quartier de Jérusalem Ouest qui donna son nom en 1980 au premier volet d’une trilogie : « Bait (House)".

Joyeux Noël

Christian Carion, 2005

Ce film a pour sujet la Trêve de Noël de 1914 lors de la Première Guerre mondiale.

Récociliation (La) ?

Marion Stalens, 2005

Comment réussir à vivre ensemble après un conflit ? C’est pour tenter de répondre à cette question la réalsatrice est partie en Afrique du Sud interroger des témoins…

Désobéir

Patricio Henriquez, 2005

Le documentaire présente le cas de trois soldats, un américain d’origine nicaraguayenne, un israélien, et un ancien colonel chilien qui ont osé remettre en question la prise de décision de leur système militaire respectif en refusant consciemment d’exécuter des ordres qu’ils jugeaient immoraux.

Accord (L’)

Nicolas Wadimoff, 2005

Ils sont accusés d’être des traîtres par leur propre camp, parfois insultés par leurs proches. La situation en Palestine et en Israël n’a jamais été aussi désespérée. Eux continuent à se battre aussi, mais pour faire cesser le conflit. La paix, pour ces Don Quichotte modernes, est un état d’esprit plus qu’un morceau de papier. Une année dans le quotidien de trois Israéliens et trois Palestiniens, signataires de l’Initiative de Genève. Un film sur le courage politique.

Offside

Dorit Tadir, Daniel Sivan, 2005

Ishaq a 13 ans et voudrait jouer au foot avec ses copains mais le mur de séparation entre Israël et la Palestine a été construit autour de sa maison…

A l’époque

Nadine Buss, 2005

Convoquant ses souvenirs, Nadine Buss évoque son grand-père allemand, amoureux d’une Française. Ensemble, ils s’installent à Paris avec leur fils, juste après la guerre.

Chili de mon père (Le)

Carmen Castillo, 2005

C’est l’histoire d’une espèce d’être humain en voix de disparition. L’histoire d’un « Caballero », un chevalier du Chili qui a aujourd’hui 83 ans

Section White (La) - Bagdad 2004

Yuri Maldavsky, Timothy Grucza, 2005

« Nous avons passé plusieurs mois dans le sud de Bagdad en compagnie de la section White de la 1/7e division de cavalerie de l’armée américaine. Avec deux caméras, nous les avons filmés tout au long de leur mission, jusqu’à leur retour dans leurs familles au Texas. Nous livrons ici un portrait intime de la guerre en Irak et des hommes derrière les soldats. »

Closing your Eyes

Robin Hunzinger, 2005

Voyage sans cesse interrompu, sur les routes comme à l’intérieur des villes, « Closing your Eyes » nous emmène à Naplouse, Hébron et Qalqilyah. Trois villes palestiniennes en train de mourir de l’occupation israélienne, trois types d’enfermement, trois stades dans le lent processus d’étouffement de leurs populations.

Lord of war

Andrew Niccol, 2005

Né en Ukraine avant l’effondrement du bloc soviétique, Yuri arrive aux Etats-Unis avec ses parents. Il se fait passer pour un émigrant juif…

Closed district

Pierre-Yves Vandeweerd, 2004

En 1996, Vandeweerd est à Mankien au Sud-Soudan, pour filmer la guerre civile du pays, dans un acte d’engagement. Il découvre vite une réalité complexe, qui dépasse sa vision d’une lutte entre un gouvernement oppresseur et des minorités opprimées. De retour en Belgique, pris d’un sentiment d’impuissance, le réalisateur décide de ne pas montrer ses images. Depuis, Mankien a été massacré, probablement avec la complicité des sociétés pétrolières occidentales. Les personnes filmées sont pour la plupart mortes… Vandeweerd décide finalement d’en faire un film.

Hôtel Rwanda

Terry George, 2004

Avril 1994. Après la mort du président rwandais dont l’avion a été abattu, les miliciens extrémistes hutus et l’armée rwandaise massacrent les Tutsis et les opposants politiques. Alors que le génocide se perpétue dans tout le pays, l’ONU fait évacuer les ressortissants occidentaux et abandonne les Rwandais. L’histoire de Paul Rusesabagina, un simple directeur d’hôtel, qui avec courage et détermination, offrit un refuge à plus d’un millier d’innocents voués à une mort certaine.

Metzer entre les murs

Anne Abitbol, 2004

Au Kibboutz Metzer, Israéliens, Arabes israéliens, Palestiniens dialoguent et travaillent ensemble, malgré la guerre. Metzer, paradis d’hommes libres devenus prisonniers de leurs propres rêves. Dans les années 60, ils étaient le symbole et les héros d’Israël. Aujourd’hui, ils sont une minorité que l’on respecte sans écouter.

Mur

Simone Bitton, 2004

A la fois française, israélienne et marocaine, la réalisatrice signe une méditation cinématographique belle et humaniste sur le conflit israélo-palestinien en filmant la vie quotidienne des deux côtés du mur de séparation des territoires juif et palestinien… Un film généreux, pacifiste et indispensable…

Blandine et les siens

Emmanuelle de Riedmatten, 2004

La quête d’identité d’une jeune fille dont la famille a été massacrée au Rwanda, puis qui retrouve le reste de sa famille en Suisse.

Men on the Edge – Fisherman’s Diary (Hommes sur le Bord)

Avner Faingulernt, Macabit Abramzon, 2004

Durant quatre ans, les deux réalisateurs ont filmé à la frontière entre Gaza et Israël, des pêcheurs palestiniens et israéliens.

Après - Un voyage dans le Rwanda

Denis Gheerbrant, 2004

Près de dix ans après le génocide, Denis Gheerbrant part dresser un état des lieux du Rwanda.

Soraida, une femme de Palestine

Tahani Rached, 2004

Soraida est une femme, épouse et mère de plusieurs enfants, qui vit au beau milieu du conflit en Palestine aujourd’hui. Entourée d’autres femmes, sa mère, ses soeurs, ses amies proches, ses voisines, elle laisse entendre des paroles rares, de souffrance, de résistance, de passion.

Souvenantes (Les) - ha Zo’hrot

Jacqueline Gesta, 2004

Quatre générations d’Israéliennes témoignent de leur rapport à l’Autre palestinien, et à l’Etat de guerre quasi continu depuis 60 ans.

Simone Veil, une histoire française

David Teboul, 2004

Au travers de ses propres confidences ou de celles de ses proches, ce portrait de Simone Veil révèle la façade profonde d’une femme hantée par le souvenir des mois passés en déportation et de sa mère absente

Amitié plus forte que la haine (L’)

Daniel Kupferstein, 2004

L’exportation du conflit israélo-palestinien en France a creusé un fossé entre les juifs et les arabes de notre pays. Deux femmes, Rosie et Hacinia témoignent qu’il est possible de rester amie.

Algérie, la décennie rouge

Patrice Barrat, Malek Bensmail, Thierry Leclère, 2003

Ce film retrace la période comprise entre 1990 et 2002, celle de la guerre civile entre l’Armée et les groupes islamistes intégristes en Algérie avec les témoignages des acteurs principaux des deux côtés du conflit.

Enfants d’Arna (Les)

Juliano Mer Khamis, 2003

En 1989, Arna Mer Khamis, juive israélienne, crée un centre d’éducation alternatif dans le camp de réfugiés palestiniens de Jénine. Dans le théâtre qu’elle y fait construire, les enfants palestiniens peuvent exprimer leurs frustrations et leurs peurs quotidiennes

Détail

Avi Mograbi, 2003

Faits divers dans les territoires occupés. Une famille palestinienne veut se rendre à l’hôpital : un blindé israélien, chargé de couper la route, l’empêche de passer.

Aux yeux des autres

Pierre Bressiant, 2003

Le sort qu’un habitant réserve aux parties communes de sa copropriété est significatif. Pierre Bressiant confronte les pratiques et les aspirations des habitants des cités du Stella et des Jonquilles, dans la banlieue de Nîmes. Comment rendre possible une coexistence sereine entre personnes de cultures et d’âges différents ?

Syndic, priez pour nous

Emmanuel Laborie, 2003

Réalisation : Emmanuel Laborie. Production : La Huit production, France 5. Participation : CNC, ministère de la Culture et de la Communication (DAPA-mission du patrimoine ethnologique). Traité avec légèreté et humour, un documentaire en forme de comédie de mœurs sur les aléas du « vivre ensemble » et sur les servitudes de la gestion d’immeubles.

Témoins pour la paix

Abraham Ségal, 2003

Répondant à l’appel de Goush Shalom - le Bloc de la Paix -, des Français juifs se sont rendus fin janvier 2003 en Israël et dans les territoires palestiniens. Ils ont constaté sur place les méfaits de l’occupation, des attentats et de l’apartheid.

Autre guerre d’Algérie (Une)

Djamel Zaoui, 2003

Le réalisateur fils d’un militant messalien qui a dû fuir sa terre natale pour sombrer dans un mutisme amer, mène une enquête minutieuse auprès d’historiens et d’hommes politiques de tous bords afin de comprendre sa propre histoire et celle de la guerre dont on ne parle pas : « l’autre » guerre d’Algérie.

Gens de Yanoun

Catherine Shammas, Jean-Claude Perron, 2003

Depuis 1997, les colons d’Itamar multiplient les agressions violentes contre les habitants de Yanoun, village palestinien de 150 habitants. Le film, tourné à Yanoun en 2003, donne la parole aux femmes et aux hommes qui vivent dans ce village. Il dévoile une réalité quotidienne ravagée pas la férocité rampante de la progression coloniale.

Voyage au pays des peaux blanches

Laurent Chevallier, 2003

Voyage au pays des peaux blanches est un film de découverte (de l’autre, de l’ailleurs), de rencontres, de voyages, mais aussi une relecture de son film ‘L’enfant noir’, comme outil de vie et de transmission.

Femmes des 12 frontières

Claudine Bories, 2003

Elles viennent du Kosovo, de Bosnie, de Croatie, de Serbie, de Macédoine. Elles sont féministes et pacifistes. Jeunes et vieilles, blondes et brunes. Toutes belles. Hier elles se faisaient la guerre. Aujourd’hui, ensemble, elles franchissent les frontières de leurs nouveaux pays.

Jardiniers de la rue des Martyrs (Les)

Leila Habchi, Benoît Prin, 2003

Près de 40 ans après la fin de la guerre d’Algérie, dans un jardin ouvrier, quartier du Pont Rompu à Tourcoing, Français et Algériens cultivent leur bout de terre. C’est la culture d’un potager, activité universelle s’il en est, qui les rassemble ici.

Chili, les héros sont fatigués

Marco Enriquez Ominami, 2003

En désignant les rapports de force et en pointant les contradictions de la jeune démocratie chilienne, le réalisateur, a voulu figurer les dérives de l’exercice du pouvoir aujourd’hui entre les mains d’anciens révolutionnaires ayant fait allégeance à leurs ennemis passés.

Déserteurs de la Wehrmacht (Les)

Guillaume Dreyfus, 2003

Ce film raconte l’histoire de plusieurs déserteurs pendant et, surtout, après la guerre, où, dans la société ouest-allemande, ils étaient stigmatisés par un casier judiciaire et considérés jusque dans les années 1980 comme des « traîtres » et des « lâches » .

Promesses

B.Z. Goldberg, Justine Shapiro, Carlos Bolado, 2002

« Est-ce qu’un enfant palestinien a déjà tenté d’expliquer à un enfant israélien ce que nous vivons ? » Sanabel, fillette palestinienne.

Poussières de paix

Frédéric Laffont, 2002

Le documentaire témoigne de dix histoires d’amitié entre Israëliens et palestiniens, dix histoires qui brisent l’image convenue - et largement entretenue par les médias - de ces deux peuples comme irrémédiablement ennemis. Un message de paix.

Août avant l’explosion

Avi Mograbi, 2002

Avi Mograbi, documentariste israëlien, s’interroge sur les raisons du regain de violence que connaît son pays depuis l’arrivée au pouvoir d’Ariel Sharon.

Bloody sunday

Paul Greengrass, 2002

Le dimanche 30 janvier 1972, à Derry, en Irlande du Nord, une marche pacifique pour l’égalité des droits entre catholiques et protestants tourne à l’émeute… Cette journée, désormais inscrite dans l’Histoire sous le nom de Bloody Sunday, marque le début de la guerre civile.

Mabrouk el Tahir

Dalia Fathallah, 2002

À partir d’un tournage étalé sur 18 mois, Dalia Fathallah, jeune réalisatrice libanaise, analyse les chances d’un retour à la paix dans une chronique villageoise où se distinguent de fortes personnalités et une manière d’art de vivre.

Aux frontières

Danielle Arbid, 2002

De la Syrie à l’Égypte en passant par le Liban et la Jordanie, Danielle Arbid a voyagé pendant un mois autour d’un pays qui porte deux noms : Israël et/ou la Palestine.

Gaza, l’enfermement

Ram Loevy, 2002

Gaza est une zone de 288 kilomètres carrés entourée d’une clôture électronique. Une prison d’un million de détenus. C’est ainsi que les habitants de Gaza voient leur territoire. D’autant que depuis 1991, quitter Gaza est en principe interdit…

Ennemi intime (L’)

Patrick Rotman, 2002

Ce film sur la torture en Algérie retrace dans sa complexité l’histoire de la torture pendant cette guerre. Comment la torture d’État a pu proliférer dans une démocratie avec la complicité et le silence de presque tous.

Colombes de l’ombre (Les)

François Verlet, Louis Campana, 2001

Depuis la création de l’état d’Israël, les affrontements entre israéliens et palestiniens ont apporté leur lot de morts, de violences, de souffrances. Ce film nous emmène des origines du conflit à la situation actuelle par le regard différent des bâtisseurs de Paix.

Enfants de la dioxine (Les)

Dierk Ludwig Schaaf, 2001

Reportage sur l’« Agent Orange », une arme chimique redoutable répandue par les Américains durant la guerre du Vietnam, et ses ravages encore actuels…

Chambre noire de Jérusalem (La)

Akram Safadi, 2001

Le portrait intime d’une ville au cœur de l’actualité contemporaine à travers le quotidien de trois Palestiniens, leurs passions, leurs ambitions et la douleur du renoncement… Un film personnel sur l’occupation et la recherche d’identité…

En direct de Palestine

Rashid Masharawi, 2001

Le quotidien d’une radio palestinienne

Pianiste (Le)

Roman Polanski, 2001

Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un célèbre pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie dont il partage les souffrances, les humiliations et les luttes héroïques.

Beyrouth, trois visages de la mémoire

François Caillat, 2001

Avec Jade Tabet, architecte et urbaniste, François Caillat parcourt trois quartiers de Beyrouth, proches par la distance mais d’apparence radicalement différente. Au-delà des contrastes visuels et à travers différents témoignages se dégage une réflexion sur la mémoire de la guerre au Liban.

Voyage en terre perdue

Ra’Anan Alexandrowicz, 2001

Afin de revoir les terres qu’ils ont quittées en 1948, 20 palestiniens demandent un laissez-passer touristique afin d’entreprendre un voyage de trois jours chargé d’émotions en Israël.

Palestine Palestine

Dominique Dubosc, 2001

Il arrive qu’un peuple soit pris dans le rêve d’un autre. Le sionisme est un de ces rêves. Le rêveur ici est Israël. Le prisonnier du rêve est le peuple palestinien. Ce film montre, sans commentaires, comment on vit dans le rêve d’un autre.

Al-Sabbar, figues de barbarie

Patrick Bürge, 2000

Les recherches photographiques d’un groupe de jeunes comme une forme de lutte pacifique contre la réécriture idéologique de l’histoire par Israël

No man’s land

Danis Tanovic, 2000

Durant la guerre de Bosnie, en 1993, Tchiki et Nino, deux soldats ennemis, l’un bosniaque et l’autre serbe, échouent dans un no man’s land d’où ils ne peuvent sortir, étant sous le feu des deux camps. Les deux hommes essaient de trouver une solution à leur problème, en utilisant les Casques Bleus français de la FORPRONU, bien que ces derniers n’aient pas l’aval de leurs supérieurs. Les médias s’en mêlent, transformant un simple fait divers en un show médiatique international.

On tire et on pleure

David Benchetrit, 2000

En Israël, rencontre et entretiens avec des objecteurs de conscience qui refusent de combattre dans les territoires palestiniens même si c’est au risque de l’emprisonnement, du mépris, du déclassement social

Maire au Kosovo (Un)

Chris Marker, 2000

En 1999, Chris Marker interroge Bajram Rexhepi, le nouveau maire albanais de Mitrovica (Kosovo) sur le conflit qui vient d’ensanglanter son pays et auquel il a participé en tant que chirurgien.

Happy Birthday Mr. Mograbi

Avi Mograbi, 1999

Le cinéaste Avi Mograbi met en parallèle la célébration des 50 ans d’Israël et son propre anniversaire. Les deux histoires, celle de l’Etat hébreux et celle de la vie du réalisateur, s’entrecroisent.

Ma cousine lointaine

Litsa Boudalika, 1999

Israël-Palestine à l’heure d’un processus sans paix. Le film interroge les rapports interpersonnels entre individus issus des deux communautés.

Commission de la vérité (La)

André Van In, 1999

Avant 1994, l’Afrique du Sud n’avait jamais connu la démocratie  ; il lui a donc fallu inventer son propre modèle. Ce fut la tâche du nouveau gouvernement et celle de tous les Sud-Africains.

Attentat (L’)

Simone Bitton, 1999

Mix d’images filmées sur le vif, au shooting incontrôlé, d’images de JT et d’extraits d’entretiens, ce film est l’histoire de ces familles israéliennes et palestiniennes qui ne se connaissent pas, mais quit ont toutes perdu un enfant dans le même attentat-suicide.

A place called chiapas

Nettie Wild, 1997

En 1996, la cinéaste journaliste canadienne Nettie Wild suit avec intérêt le soulèvement des indiens zapatistes pour défendre leur terre.

Maison à Jérusalem (Une)

Amos Gitaï, 1997

20 ans après « House » (La Maison), Amos Gitai retourne sur les lieux de son premier film pour y observer les changements chez les nouveaux habitants comme dans le voisinage.

Israël-Palestine : une terre deux fois promise

William Karel, 1997

À l’aube du 50e anniversaire de l’état d’Israël, se pose la question à laquelle personne ne peut ou ne veut répondre : comment deux peuples vont-ils pouvoir vivre sur une même terre, une terre deux fois promise ?

Chronique d’une disparition

Elia Suleiman, 1996

Un réalisateur revient en Israel pour faire un film. Il entreprend d’observer la perte d’identité de la population arabe d’Israel

Arène du meurtre (L’)

Amos Gitaï, 1996

Le 4 novembre 1995, Yitzhak Rabin était assassiné à Tel Aviv. Amos Gitaï entreprend un voyage à travers son pays à la recherche des traces de cet événement.

Kipsi

Philippe Cassard, 1996

A travers les péripéties d’un petit garçon, parti accompagner une expédition d’approvisionnement de nourriture pour son village au Mali, ce film explique de manière simple la cohabitation entre zones déficitaires et zones agricoles productrices au Sahel.

Who’s Counting ?

Terre Nash, 1996

Pour un nouveau regard sur la justice, l’économie politique et la place des femmes dans le monde.

Capitaine Conan

Bertrand Tavernier, 1995

Des tranchées des Balkans aux pillages de Bucarest, l’histoire de soldats qui deviennent des salauds… L’horreur de la guerre face aux discours…

My Vote is my Secret

Julie Henderson, Donne Rundle, Thulani Mokoena, 1995

1991 : Nelson Mandela est libéré et l’apartheid aboli. Après une période d’euphorie, les tensions s’exacerbent à nouveau. C’est dans ce climat que se préparent les premières élections auxquelles sont conviées pour la première fois toutes les composantes de la population sud-africaine, le 27 avril 1994.

Et le mot frère et le mot camarade

René Vautier, 1995

Les archives de la Résistance « mises en images » avec textes et poèmes de Max Jacob, Robert Desnos, Vercors, Jacques Decour.

Kanehsatake, 270 ans de résistance

Alanis Obomsawin, 1993

Documentaire sur la confrontation historique qui a propulsé les problèmes des Autochtones de Kanehsatake et du village d’Oka au Québec au premier plan de la scène internationale et de la conscience des Canadiens.

Frères des frères (Les)

Richard Copans, 1992

Pendant la guerre d’Algérie, des Français aident l’organisation du FLN en France. Attachés aux idéaux de la République (Liberté, Égalité, Fraternité) ou révolutionnaires tiers mondistes, ils sont considérés comme des traîtres par la majorité de la population.

Wadi, dix ans après

Amos Gitaï, 1991

Amos Gitai retourne à Wadi Rushmia pour retrouver, dix ans après son premier Wadi, les habitants juifs et arabes de cette vallée de Haïfa.

Julia en Israël

Anne Bramard-Blagny, 1990

L’explication de la complexité du conflit israélo-arabe, à travers le regard d’un enfant.

Noce en galilée

Michel Khleifi, 1987

Le Moukhtar, chef d’un village arabe palestinien, vient demander au gouverneur israëlien de lever le couvre-feu pour pouvoir marier son fils.

Journal de campagne

Amos Gitaï, 1983

Journal tourné dans les territoires occupés avant et pendant l’invasion du Liban. Le film fait ressentir le malaise éprouvé par les jeunes soldats occupants…Il fut longtemps banni des écrans par les autorités israéliennes.

Sacrifiés (Les)

Okacha Touita, 1982

Le film déroule la chronique des évènements mettant en scène, au milieu des années 50, les affrontements armés entre commandos du FLN et messalistes ainsi que la lutte déclenchée contre la police française de Papon qui se livrait alors à une féroce répression contre la communauté algérienne.

Nos mères de Méditerranée

Simone Bitton, 1982

Un hymne à quatre voix auxquelles s’ajoute celle de la réalisatrice pour célébrer la mère de Méditerranée, partout la même en dépit des déchirures d’une actualité trop violente.

Parfum de paradis (Un)

Omar Amiralay, 1982

Eté 1982, Beyrouth pendant l’invasion israélienne. Libanais et Palestiniens racontent une ville qui disparaît.

Malheur des uns… (Le)

Omar Amiralay, 1982

Dans le quartier de Chiah, à Beyrouth-Ouest, deux cent cinquante mille musulmans chiites vivent dans la psychose de l’attentat aveugle. L’invivable est mis en scène en tragi-comédie de la folie collective.

Milestones

Robert Kramer, 1975

«  Milestones  », c’est le Feu, l’Eau, l’Air, la Terre, l’Homme. C’est une vision de l’Amérique des années 70  ; c’est aussi un voyage dans le passé et dans le futur. C’est un film avec beaucoup de personnages.

Pour les Palestiniens, une Israélienne témoigne

Edna Politi, 1974

Un des premiers documentaires israéliens consacrés aux Palestiniens, et qui appelle à une reconnaissance réciproque des droits des deux peuples et à la création d’un État palestinien aux côtés de l’État d’Israël.

Lucien Lacombe

Louis Malle, 1974

Juin 1944. Lucien Lacombe, jeune paysan du Sud-Ouest travaillant à la ville, retourne pour quelques jours chez ses parents. Ne pouvant rejoindre le maquis, il remonte à Paris et finalement se laisse engagé par la Gestapo.

Chili

Paul Bourron, 1974

Images du coup d’état du 11 septembre 1973, la période le précédant immédiatement et la répression qui a suivi. Banc-titre d’après des photos de Raymond Depardon, Chas Gerresten et David Burnett.

Pourquoi Israël

Claude Lanzmann, 1973

Ce film constitue, entre autres, une réponse aux anciens compagnons de luttes anticolonialistes, qui se refusaient à comprendre qu’on puisse, ayant voulu l’indépendance de l’Algérie, vouloir la survie d’Israël…

Zone interdite

Ahmed Lallem, 1973

Le film observe le ferment de la révolte et l’apparition des premiers militants nationalistes dans un village algérien à la veille de la guerre d’indépendance.

Kashima paradise

Yann Le Masson, Benie Deswarte, 1973

Entre Kashima et Tokyo, se construit vers 1970 l’aéroport de Narita : les paysans refusent de vendre leurs terres et affrontent les gardes mobiles envoyés pour les expulser. Portrait sociologique d’une nation au début des années mille neuf cent soixante-dix.

Johnny s’en va-t-en guerre

Dalton Trumbo, 1971

Durant la Première Guerre mondiale, un jeune soldat est blessé par une mine : il a perdu ses bras, ses jambes et toute une partie de son visage. Il ne peut ni parler, ni entendre, ni sentir mais reste conscient. Dans la chambre d’un hôpital, il tente de communiquer et se souvient de son histoire.

Tahia ya didou !

Mohamed Zinet, 1971

Au hasard des promenades et des rencontres, un couple de touristes français découvrent Alger. L’homme reconnaît dans un bistrot un Algérien qu’il a autrefois torturé.

The Murder of Fred Hampton

Mike Gray, Howard Alk, 1968

Chicago 1968. Décidés à faire le portrait de Fred Hampton, leader charismatique des Black Panthers de l’Illinois, Mike Gray et Howard Alk se retrouvent au cours du film confrontés à son assassinat.

American Revolution 2

Mike Gray, Howard Alk, 1968

Chicago 1968 : la ville accueille La Convention national démocrate. Les émeutes qui suivent font se croiser deux groupes disparates, les « Black Panthers » et les « Young patriots », un groupement d’activistes se définissant politiquement comme blancs, pauvres et « du sud ». Les deux groupes s’unissent dans la lutte contre l’injustice à Chicago.

I Achmad

Ram Loevy, 1967

Dans l’Israël d’avant la guerre de 1967, Achmad, jeune habitant d’un village arabe, se dirige vers la ville juive de Tel Aviv pour gagner sa vie. Premier documentaire israélien à présenter un point de vue arabe, sa projection n’a été possible qu’après une mobilisation publique.

Vieil homme et l’enfant (Le)

Claude Berri, 1967

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un petit Parisien est placé chez un couple de personnes âgées qui ignorent qu’il est juif.

Vent des Aurès (Le)

Mohammed Lakhdar-Hamina, 1966

D’un camp à l’autre, dans la campagne algérienne durant la guerre, une mère recherche désespérément son fils arrêté par l’armée française.

Sentiers de la gloire (Les)

Stanley Kubrick, 1957

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée « La fourmilière ». Au moment de l’attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d’avancer…

Captive aux yeux clairs (La)

Howard Hawks, 1952

En 1830, deux trappeurs rejoignent une expédition remontant le fleuve Missouri, en traversant le territoire indien. Ils sont conduits par une princesse indienne captive. Mais une horde de trappeurs rebelles dresse contre eux des tribus indiennes…

Grande illusion (La)

Jean Renoir, 1937

Souvent cité parmi les films les plus importants du vingtième siècle, La Grande Illusion est le symbole d’un cinéma universel et pacifiste. À travers les aventures du lieutenant Maréchal, le soldat mécano immortalisé par Jean Gabin, c’est l’amitié naturelle entre des personnages très différents et contre tout système qui est ici racontée. Ni film historique, ni vraiment film de guerre, l’œuvre de Renoir saisit les hommes dans leur complexité individuelle, hors de toute appartenance aux nations, fussent-elles en guerre.

Zone de la mort (La)

Victor Trivas, 1931

En août 1914, la mobilisation générale vient mettre un terme à la quiétude de la vie européenne. Cinq personnes de pays et d’horizons différents se retrouvent en 1918 dans les décombres d’une tranchée dans un No Man’s Land du front. La fraternisation finit par s’installer dans cette poche…

Quatre de l’infanterie

Georg Wilhelm Pabst, 1930

Quatre fantassins allemands se battent sur le front français lors des derniers mois de la Première Guerre mondiale. Ce premier film sonore de Pabst est une adaptation du livre d’Ernst Johannsen. Les tranchées sont montrées comme un enfer qui, sans distinction d’âge ni de classe, engloutit les forces vives d’un pays. La fin est un poème lugubre où boue, chair et métal s’entremêlent dans des plans saisissants.

Noir sur blanc

Pagonis Pagonakis, Suzanne Jäger, Gherard Schmidt, Günter Wallraff

Une succession de caméras cachées dans lesquelles Gunter Wallraff se fait passer pour une somalien.

Blessure, la tragédie des harkis (la)

Isabelle Clarke, Daniel Costelle

C’est l’histoire encore brûlante des 200 000 harkis - les « supplétifs musulmans » - recrutés par l’armée française durant la guerre d’Algérie (1954-1962). Pour quelles raisons ont-ils rejoint l’armée française ? Pourquoi plusieurs dizaines de milliers de harkis ont-ils été massacrés après l’indépendance de l’Algérie ? Pourquoi le gouvernement français les a-t-il désarmés et abandonnés ? Pourquoi seulement 50 000 à 60 000 ex-harkis ont-ils été rapatriés en France avec leur famille ? Pourquoi ont-ils été placés pour la plupart dans des camps de triste mémoire comme Rivesaltes, rendant leur intégration difficile ?

Prêt, la poule et l’œuf (Le)

Claude Mouriéras, 78 mn

Une microbanque éthiopienne entreprend de prêter de l’argent aux paysannes pauvres. Ce film suit ce combat de l’utopie face à la misère, dans une fable documentaire sur l’argent pleine d’humour et d’humanité.