One Day after peace

Un film de Miri Laufer, Erez Laufer

 2012  Israël, Afrique du Sud  Documentaire  86 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (anglais, hébreu)

Producteurs :
Erez Laufer films (ISRAËL, @ : laufererez@gmail.com)
Big World Cinema (First floor, 27 Caledon Street, Cape Town, AFRIQUE DU SUD, @ : steven@bigworld.co.za)
Distributeur :
Cinephil (Levoutin Street 18, 65112 Tel Aviv, Israël, Tél : 972 3 566 41 29, Fax : 972 3 560 14 36, Mail : info@cinephil.co.il)

Robi Damelin a perdu son plus jeune fils, David, tué par un sniper palestinien alors qu’il armait un poste de contrôle militaire en Cisjordanie. Robi tente d’entamer un dialogue avec l’assassin de son fils, détenu dans une prison israélienne, et ses parents, sans succès. Elle décide alors de retourner en Afrique du Sud pour voir comment ce pays qui l’a vue naître s’est engagé dans une quête de pardon et de réconciliation après des décennies d’apartheid. La Commission Vérité et Réconciliation (CVR) fut mise en vigueur peu après la fin de l’apartheid en Afrique du Sud. Quinze ans après, Robi rencontre des responsables de chaque camp impliqué dans le conflit, et essaye de comprendre les motivations qui les poussent à se confronter à leurs victimes et à déclarer publiquement leurs crimes. Le pardon fut-il leur seule motivation ? La reconnaissance de la souffrance causée peut-elle réellement permettre la réconciliation ?

(source : festival International du film des droits de l’homme, Paris)

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Dans la sélection filmographique :
Projeté dans les festivals :