Festival International du Film des Droits de l’Homme de Paris (FIFDH)

Paris – avril

http://www.festival-droitsdelhomme.org/paris/

 Association Alliance Ciné  115 rue Saint Dominique  75007 Paris  Tel : 09 70 40 86 00  Fax : 08 26 42 14 52  @ : contact@alliance-cine.org

L’association Alliance Ciné a fondé et organise le Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) de Paris depuis 2003. Le FIFDH de Paris est désormais la plus grande manifestation culturelle sur les droits humains en France. Cette manifestation présente depuis dix ans, chaque année, pendant une semaine, un panorama de la production cinématographique documentaire sur le thème des droits humains. Chaque projection est suivie d’une rencontre avec le réalisateur et d’un débat avec le public, en présence d’intervenants présents sur le terrain (responsables d’ONG, journalistes, universitaires, etc.). Le Festival est tourné vers le grand public mais s’adresse en particulier aux jeunes des établissements scolaires des collèges et lycées pour les sensibiliser aux différentes problématiques liées à la défense et la promotion des droits humains. Le Festival participe pleinement, à la diversité de l’offre cinématographique car les films proposés sont, pour l’essentiel, inédits ou en avant-première et absents des autres écrans franciliens.

Films dans la base

Toto et ses sœurs

Alexander Nanau, 2014

Au cœur d’une famille rom en pleine désintégration, émerge la figure de Totonel, 10 ans, dit Toto. Avec passion il apprend à lire, écrire et danser. Surtout danser et gagner le grand concours de Hip Hop.

Sud Eau Nord Déplacer

Antoine Boutet, 2014

Le Nan Shui Bei Diao – «  Sud Eau Nord Déplacer  » – est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le sud et le nord de la Chine. Sur les traces de ce chantier national, le film dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent forêts, où, peu à peu, des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre nature, se recompose.

1971

Johanna Hamilton, 2014

Un groupe de jeunes militants pacifistes s’est attaqué à la puissance du FBI, aux premières écoutes illégales et à la violation de la vie privée justifiées par la guerre du Vietnam. Ce documentaire est l’histoire inédite d’un casse qui présente des similitudes étonnantes avec les débats actuels autour de la protection des données privées et de la surveillance d’État.

No land’s song

Ayat Najafi, 2014

En Iran, depuis la révolution islamique de 1979, le régime interdit aux femmes le droit de chanter en public si elles le font en solo et devant des hommes. L’auteure-compositrice Sara Najafi tient à changer les choses.

Marmato

Mark Grieco, 2014

Si la Colombie est le point de mire de la nouvelle ruée vers l’or, Mamato, une ville minière vieille de 500 ans, est la nouvelle frontière. Ses montagnes recèlent 20 milliards de dollars en or. Ses 8000 habitants sont menacés d’évacuation par un projet de mine à ciel ouvert. Marmato raconte leur combat pour la dignité, la sauvegarde de leur culture et contre la voracité de la compagnie minière canadienne convoitant l’or sous leurs pieds.

Homestretch (The)

Anne De Mare, Kirsten Kelly, 2014

The Homestretch est l’histoire de trois adolescents américains sans-abris luttant pour obtenir leur diplôme et construire leur avenir.

Cotton dreams

Sandeep Rampal Balhara, 2014

Les effets secondaires de la croissance économique et de l’utilisation intensive des biotechnologies ont précipité les fermiers indiens dans la plus grande crise agraire au monde. Cotton Dreams se penche sur la vie de l’une de ces familles et raconte une tragique histoire d’amour et de sacrifices dans les conditions de vie extrêmes de l’Inde rurale.

Adela

Avril Besson, 2013

Adela et son mari Georges, sont tous les deux Roms, originaires d’un village au Nord-Ouest de la Roumanie. Ils sont arrivés en France il y a dix ans et ont été ballottés de bidonvilles en hôtels sociaux avant de s’installer il y a quelques mois, au bord de la Nationale 7, au Sud de Paris. Adela évoque, face à la caméra d’Avril Besson, son quotidien, ses craintes et ses difficultés. Chaque jour, Adela construit l’avenir de ses enfants.

Être vivant

Emmanuel Gras, 2013

Description implacable de l’itinéraire d’un homme qui se retrouve à la rue. Un court-métrage à la forme saisissante.

Betty’s blues

Rémi Vandenitte, 2013

Un jeune guitariste tente sa chance dans un vieux bar de blues de Louisiane. Il évoque la légende de Blind Boogie Jones, dans la Nouvelle Orléans des années 1920, une histoire d’amour et de vengeance…

Mothers

Xu Hui-jing, 2013

Plongée dans un centre de contrôle des naissances dans un petit village de Chine, au moment de l’appel des femmes pour le contrôle de leur contraception forcée. La politique de l’enfant unique exerce une emprise toujours plus forte sur le village.

Wukan, the flame of democracy

Lynn Lee, James Leong, 2013

Wukan est un village de la province chinoise de Guangdong. En 2012, les habitants ont fait l’expérience d’un phénomène unique dans leur pays : des élections démocratiques. C’est cependant après des semaines de protestation et la mort d’un activiste que les dirigeants communistes locaux ont été éjectés. Le documentaire commence après la révolte, au moment où un nouveau comité a été élu.

Carbon Crooks (The)

Tom Heinemann, 2013

Le premier crédit carbone de l’Union Européen fût généré en 2005. L’idée était de réduire les émissions de CO2, et donc d’endiguer le réchauffement climatique, grâce à l’établissement d’un marché de droit à polluer. Mais il s’est révélé gangrené par une fraude et une corruption massives, dont le Danemark est devenu l’épicentre.

Tender

Lynette Wallworth, 2013

Dans une ville industrielle côtière, un centre communautaire combatif s’apprête à mettre en place un service funéraire solidaire lorsqu’ils doivent faire face à la disparition de l’un des leurs.

COD et le coquelicot (Le)

Jeanne Paturle, Cécile Rousset, 2013

Dans une école primaire d’un quartier périphérique de Paris réputé difficile, où les équipes d’enseignants s’épuisent et se succèdent d’année en année, cinq jeunes maîtres sans expérience ont fait le pari de rester. Cinq ans après, ils nous parlent de leur quotidien dans ce lieu où ils tentent de construire, dans une alternance de découragement et de projets, une école comme les autres.

Gasland part 2

Josh Fox, 2013

En 2010, Josh Fox réalisait un documentaire nominé aux Oscars sur les premiers forages de gaz de schiste aux États-Unis. Dans cette suite, il essaye d’entrevoir les conséquences à plus long terme de ce gisement d’énergie tant sur le plan écologique que sanitaire. Parcourant les États-unis, il collecte les témoignages des premières victimes du gaz de schiste.

Master of the Universe

Marc Bauder, 2013

Un homme est assis dans une banque abandonnée. Il a gagné des millions en tant que banquier d’affaires et maintenant, il raconte. Master of the Universe est un film sur un système fermé et perfide. Le protagoniste évoque un univers parallèle, totalement autonome et coupé du monde «  normal  », qui est à sa merci.

Asie, le réveil ouvrier

Michael Sztanke, 2013

Un film qui éclaire la mobilisation grandissante des ouvriers chinois pour la reconnaissance de leurs droits. Et dévoile l’une des conséquences dramatiques de cette lutte légitime : la transplantation du modèle industriel chinois au Cambodge et au Bangladesh, ou des géants de du textile et de l’électronique sous-traitent une partie de leurs productions.

Namibie : le Génocide du IIe Reich

Anne Poiret, 2012

Entre 1904 et 1907, en Namibie - aux confins de l’Afrique Australe- pour la première fois, un État a planifié explicitement l’extermination de deux peuples : les Namas et les Héréros. L’Allemagne y a commis son premier génocide, le premier du XXème siècle.

Déménagement (Le)

Catherine Rechard, 2012

À Rennes, comme dans beaucoup d’autres villes françaises, la Maison d’arrêt construite au début du 20ème siècle déserte le centre ville pour un centre pénitentiaire situé en périphérie. Alors que le déménagement approche, les personnes détenues et les personnels se questionnent : quelle sera la vie dans cette nouvelle prison  ? Dans les deux établissements, le film s’interroge avec les personnages, sur la façon dont l’architecture interfère dans le mode de fonctionnement d’une prison.

High tech, low life

Stephen Maing, 2012

Alors que le gouvernement chinois multiplie les actions pour surveiller Internet et bloquer des sites web, la recrudescence de la censure a permis l’émergence de reporters citoyens prêts à enquêter sur des faits d’actualité. Parmi eux, deux bloggeurs : Zola et Tiger Temple.

One Day after peace

Miri Laufer, Erez Laufer, 2012

Robi Damelin a perdu son plus jeune fils, David, tué par un sniper palestinien alors qu’il armait un poste de contrôle militaire en Cisjordanie. Robi tente d’entamer un dialogue avec l’assassin de son fils, détenu dans une prison israélienne, et ses parents, sans succès. Elle décide alors de retourner en Afrique du Sud pour voir comment ce pays qui l’a vue naître s’est engagé dans une quête de pardon et de réconciliation après des décennies d’apartheid.

No Burqas Behind Bars

Nima Sarvestani, Maryam Ebrahimi, 2012

Ce film a été tourné dans son intégralité au sein d’une prison pour femmes en Afghanistan. Cet accès exceptionnel et sans précédent permet d’explorer la façon dont les «  crimes moraux  » sont utilisés pour contrôler les femmes en Afghanistan.

Sofia’s last ambulance

Ilian Metev, 2012

Dans une ville qui ne possède que 13 ambulances pour deux millions d’habitants, Krassi, Mila et Plamen sont nos héros improbables : gros fumeurs, bourrés d’humour et sans cesse en train de sauver la vie d’autrui, malgré le grand nombre d’obstacles.

Detropia

Heidi Ewing, Rachel Grady, 2012

Detropia crée une image onirique d’une ville magnifique au bord de la dissolution, Détroit. Ces pragmatistes émouvants et ces philosophes fidèles luttent pour joindre les deux bouts et donner un sens à leur vie en refusant de perdre espoir et d’arrêter de se battre. La détermination et le courage incarnent l’esprit de la ville de l’automobile qui se bat pour survivre à l’ère post-industrielle américaine et commencer à envisager un avenir radicalement différent.

Back to the square

Petr Lom, 2012

Un an après l’euphorie qui a envahi la Place Tahrir, les manifestants ne sont pas près de voir leurs objectifs réalisés. Le pays est dirigé d’une main de fer, la transition démocratique n’a pas encore eu lieu et le monde n’a plus les yeux tournés vers l’Égypte.

Eté avec Anton (Un)

Jasna Krajinovic, 2012

Anton, 12 ans, vit avec sa grand-mère dans une petite maison à la périphérie de Moscou. Il partage ses journées d’été avec ses amis et sa babouchka, volontiers complice de ses jeux. L’insouciance de ses vacances disparaît lorsqu’il part, comme la majorité des enfants russes, dans un camp d’entraînement militaire, où on le retrouve en uniforme, l’arme à la main…

Récits de Fukushima

Alain de Halleux, 2012

Huit films courts qui forment le récit commun, à plusieurs voix, des familles vivant encore à Fukushima.

Ceuta, douce prison

Jonathan Millet, Loïc H Rechi, 2012

Ceuta, douce prison inscrit la con­di­tion de cinq jeunes hommes dans les grandes prob­lé­ma­tiques actuelles de l’immigration. Camer­ounais, Soma­lien et Indien, ils ont tout quitté pour ten­ter leur chance en Europe mais se retrou­vent enfer­més dans une prison à ciel ouvert, l’enclave espag­nole de Ceuta, au Nord du Maroc.

Affaire Chebeya, un crime d’État ? (L’)

Thierry Michel, 2011

Kinshasa, le 3 juin 2010, Floribert Chebeya, un activiste réputé des droits de l’Homme, est retrouvé assassiné dans sa voiture. La mort, grossièrement maquillée en crime sexuel, apparaît très rapidement comme un meurtre perpétré par les services du chef de la police congolaise, le célèbre Général Numbi. L’enterrement de Floribert, la veille des fêtes du 50e anniversaire de l’indépendance, donne lieu à d’importantes manifestations. Cinq mois plus tard commence un méga-procès devant la cour militaire de Kinshasa…

Well: Water Voices From Ethiopia (The)

Paolo Barberi, Riccardo Russo, 2011

Ce documentaire nous conduit à la rencontre des éleveurs Borana d’Ethiopie autour du puits «  chantant  », modèle de gestion non monétaire de l’eau pour leurs troupeaux.

Tiniest place (The)

Tatiana Huezo Sánchez, 2011

Dans le petit village de Cinquera, les souvenirs de la guerre civile du Salvador sont toujours bien ancrés dans le quotidien. La forêt – protectrice en temps de guerre et espace vital en temps de paix – est un témoin muet, à la fois gardien des traces des douloureux événements passés et leitmotiv de ce panorama visuel impressionnant d’une vie après la guerre.

Red Forest Hotel

Mika Koskinen, 2011

Dans les campagnes chinoises, des fermiers sont forcés de renoncer à leur terre pour se consacrer à la plantation d’arbres. La compagnie fino-suédoise Stora Enso plante des eucalyptus, qui engloutissent de grandes quantités d’eau.

In my Mother’s arm

Atia al-Daradji, Mohamed al-Daradji, 2011

L’Irak compte aujourd’hui près d’un million d’orphelins. Après avoir découvert l’horreur des orphelinats gouvernementaux à Bagdad, Husham a créé une maison d’accueil de fortune pour donner aux enfants victimes de la guerre une nouvelle chance.

Bakoroman

Simplice Ganou, 2011

Quitter sa famille à sept, douze, seize ans. Partir en terrain inconnu. Apprendre à se droguer, à mendier, à voler, à fuir, à se battre… Ce film fait, de l’intérieur, le portrait de cinq Bakoroman sur la route qui les mène de leur village à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, à la recherche d’une vie meilleure.

La Place, la gestation du mouvement des Indignés

Adriano Morán Conesa, 2011

Le mouvement 15-M est une série de manifestations pacifiques spontanées, rassemblant jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de personnes, apparues en Espagne à partir du 15 mai 2011. Les Indignés refusent d’être asservis à la finance et de subir l’austérité, ils aspirent à une démocratie réelle, en dehors des circuits politiques  !

Zindabad !

Guillermo Fernandez Florez, Paul-Antoine Lemaille, 2010

À Bombay, la lutte pour la terre entre autorités et démunis. Dans la peur de l’expulsion que les pauvres s’organisent et réclament leurs droits. Zindabad ! est l’histoire de cette lutte.

12th & Delaware

Heidi Ewing, Rachel Grady, 2010

Sur la 12ème rue de Fort Pierce, en Floride, se trouve une clinique d’avortement. Juste en face, sur l’avenue Delaware, un centre pro-vie s’installe. Avec une façade quasiment identique, on le confond souvent avec la véritable clinique que le centre pro-vie espère faire fermer.

Nosotros del Bauen (Nous autres du Bauen)

Didier Zyserman, 2010

Le film plonge au cœur de l’autogestion et rend compte de l’Argentine d’aujourd’hui, avec l’hôtel Bauen, construit au moment du mondial de football en Argentine, qui a accueilli pendant 25 années l’élite argentine, et qui est aujourd’hui autogéré par ses salariés.

Bananas !*

Fredrik Gertten, 2009

Juan “Accidentes” Dominguez travaille sur la plus grosse affaire de sa carrière. Représentant 12 Nicaraguayens, travailleurs dans des plantations de bananes, il s’attaque à la société Dole Food Company dans une bataille juridique inédite. La raison ? Avoir utilisé des pesticides interdits entraînant la stérilité, en toute connaissance de cause.

Jesus Camp

Heidi Ewing, Rachel Grady, 2007

Les familles présentées dans ce film représentent une force électorale influente qui fait de plus en plus entendre sa voix dans la vie culturelle et politique américaine. Elles préparent non seulement le retour de Jésus, mais elles s’apprêtent également à « reprendre le pouvoir en Amérique au nom du Christ », entraînant avec elles leurs enfants.

The Boys of Baraka

Heidi Ewing, Rachel Grady, 2005

Vingt jeunes en difficulté âgés de 12 ans, issus des quartiers défavorisés les plus difficiles de Baltimore, quittent leurs foyers pour passer deux ans de leur scolarité à Baraka, une école expérimentale située au Kenya, en Afrique de l’Est. Là-bas, confrontés à un programme académique et disciplinaire strict, mais également à la possibilité d’être enfin des adolescents normaux, ces jeunes plein de courage tentent de prendre un nouveau départ.

Closed district

Pierre-Yves Vandeweerd, 2004

En 1996, Vandeweerd est à Mankien au Sud-Soudan, pour filmer la guerre civile du pays, dans un acte d’engagement. Il découvre vite une réalité complexe, qui dépasse sa vision d’une lutte entre un gouvernement oppresseur et des minorités opprimées. De retour en Belgique, pris d’un sentiment d’impuissance, le réalisateur décide de ne pas montrer ses images. Depuis, Mankien a été massacré, probablement avec la complicité des sociétés pétrolières occidentales. Les personnes filmées sont pour la plupart mortes… Vandeweerd décide finalement d’en faire un film.