Israël, Palestine

Films dans la base

Derrière les fronts, résistances et résiliences en Palestine

Alexandra Dols, 2017

Une traversée de la Palestine en compagnie de la psychiatre palestinienne, Dr. Samah Jabr, qui met en lumière les résistances et les résiliences face aux blessures invisibles de la guerre et de l’occupation.

This is my land

Tamara Erde, 2014

Quand l’éducation empêche le monde de changer… En 2013, pendant une année scolaire, la réalisatrice franco-israélienne suit plusieurs enseignants israéliens et palestiniens. En observant la réalité du quotidien dans les classes, ce documentaire démonte les programmes scolaires respectifs. This is my land examine la construction idéologique de «  l’ennemi  », le ferment des guerres futures.

Disney Ramallah

Tamara Erde, 2014

Rabia est directeur technique du Hamas à Ramallah, il vit avec la peur. Il doit aussi élever son fils qui ne rêve que d’une chose : aller à Eurodisney pour son anniversaire.

Cultivons la paix

Denys Piningre, 2014

Chaque année des milliers d’oliviers sont arrachés par les israéliens en Palestine. Leur culture est pourtant une source de revenus primordiale pour les paysans palestiniens. Ce film décrit la filière de l’huile d’olive de Palestine importée par la coopérative française Andines depuis 2003.

Comment disparaît une vallée

Irit Gal, 2013

Dans la fertile vallée du Jourdain, les champs d’un groupe d’agriculteurs palestiniens ont été déclarées zones militaires, leurs puits ont été fermées et l’eau détournée vers les résidents juifs de la vallée.

Dans un jardin je suis entré

Avi Mograbi, 2013

Avec son ami Ali al-Azhari, Arabe israélien qu’il connaît depuis trente ans et qui est son professeur d’arabe, le réalisateur Avi Mograbi rêve d’un Moyen-Orient où juifs et Arabes vivraient en harmonie. Les communautés ne seraient plus séparées par des frontières ethniques et religieuses. Chacun se remémore le Moyen Orient de leur enfance. Avi et Ali échangent histoires et documents familiaux. Parmi leurs découvertes, un Indicateur Gédéon, annuaire professionnel du Moyen-Orient qui mêle des noms juifs et arabes. Une époque où la cohabitation était possible.

Eau de chez nous, l’eau de chez eux (L’)

Frédéric Vigné, 2012

En croisant les témoignages d’acteurs israéliens et palestiniens, ce documentaire décrypte de façon inédite la question de l’eau et de l’assainissement dans une région sous tension : l’eau de plus en plus rare sous l’effet du changement climatique devient un objet de conflit entre deux population en guerre depuis pus de soixante ans.

État commun, conversation potentielle

Eyal Sivan, 2012

Vingt ans après les accords d’Oslo, la «  solution des deux États  » en Palestine-Israël est dans l’impasse. Le concept révolutionnaire d’État commun est d’abandonner la notion de partition du territoire pour embrasser celle du partage. Par le truchement du montage et de la division de l’écran en deux parties égales, Eyal Sivan provoque une rencontre entre Arabes palestiniens et Juifs israéliens. Vingt entretiens parallèles sur le thème d’un État commun avec des responsables politiques et des colons, des juristes et des artistes, des vieux et des jeunes, des juifs israéliens séfarades et ashkénazes, des Arabes palestiniens d’Israël et des territoires occupés…

Route 60 - un itinéraire au-delà des frontières

Alaa Ashkar, 2012

Un périple poétique dans la vie quotidienne des Palestiniens, en Cisjordanie, à la rencontre de rêves et de passions, de l’espoir et du désespoir…

Mon quartier

Julia Bacha, Rebekah Wingert - Jabi, 2012

Le documentaire, tourné sur 2 ans, raconte la détermination d’un quartier palestinien qui résiste contre la réquisition par l’État israélien de leur logement pour y loger des colons, et le soutien qu’il reçoit de dizaines d’israéliens, horrifiés de voir ce qui est fait en leur nom.

Sharqiya

Ami Livne, 2012

Un fiction qui met en scène deux bédouins d’Israël confrontés à l’annonce e la démolition par l’État de leur village non-reconnu.

Logique de la peur

Camille Robert, 2012

En donnant la parole aux Israéliens, le film ne suit pas les lignes des clivages surdéterminés par la représentation internationale du conflit israélo-palestinien. Véritables coulisses du conflit, il fait parler des Israéliens sur ce qu’ils ne voient pas, ce qu’ils ne connaissent pas, ce qu’il leur est donné à vivre au quotidien.

One Day after peace

Miri Laufer, Erez Laufer, 2012

Robi Damelin a perdu son plus jeune fils, David, tué par un sniper palestinien alors qu’il armait un poste de contrôle militaire en Cisjordanie. Robi tente d’entamer un dialogue avec l’assassin de son fils, détenu dans une prison israélienne, et ses parents, sans succès. Elle décide alors de retourner en Afrique du Sud pour voir comment ce pays qui l’a vue naître s’est engagé dans une quête de pardon et de réconciliation après des décennies d’apartheid.

Cinq caméras brisées

Emad Burnat, Guy Davidi, 2011

Il y a cinq ans, au milieu du village de Bil’in, en Palestine, Israël a élevé un " mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad, paysan palestinien filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in.

Would you have sex with an Arab ?

Yolande Zauberman, 2011

Des Juifs, des Arabes, tous citoyens d’un même pays. Israël. Aucun mur ne les sépare. Un Israélien sur cinq est arabe. Et pourtant… Une simple question vient prendre tout le monde par surprise. Aux uns : « Would You Have Sex With an Arab ? » Aux autres : « Would You Have Sex With An Israeli Jew ? » Ils ne s’y attendent pas. Troublés, ils rient, hésitent, improvisent, s’étonnent de leurs propres réactions.

Sderot, Last Exit

Osvalde Lewat, 2011

L’école de cinéma de Sdérot se situe dans le sud d’Israël, à 2 km de la frontière avec Gaza. S’y côtoient juifs, musulmans, chrétiens, Palestiniens, Israéliens, radicaux de gauche, ultranationalistes. Dans cette école de cinéma, l’enjeu de formation n’est pas seulement artistique, mais clairement politique, idéologique …

Vers où Israël ?

Camille Clavel, 2011

Ce documentaire propose un voyage à travers les racines d’un conflit qui est avant tout un conflit de mémoire : la mémoire juive d’un côté, la mémoire palestinienne de l’autre.

Blagues à part

Vanessa Rousselot, 2011

Convaincue que le rire ne connait pas de frontière, la réalisatrice sillonne la Palestine à la recherche de l’humour…

Serment (Le)

Peter Kosminsky, 2011

Le film relate le parcours de deux personnages : Erin, une Londonienne de 18 ans, qui se rend pour la première fois en Israël, et Len, son grand-père, un soldat des forces britanniques de maintien de la paix dans la Palestine des années 1940.

Precious life

Shlomi Eldar, 2011

Toute la complexité du conflit israélo-palestinien dans le combat d’une famille palestinienne et de médecins israéliens pour sauver la vie de Mohammad, 4 mois, atteint d’une maladie génétique.

Clozed zone

Yoni Goodman, 2010

Le réalisateur dénonce dans ce film d’animation le blocus israélien imposé à Gaza depuis juin 2007.

Cœur de Jénine (Le)

Marcus Vetter, Leon Geller, 2010

En faisant bénéficier des enfants israéliens des organes de son fils, tué accidentellement par l’armée d’Israël en Cisjordanie, Ismaël Khatib réalisait voilà cinq ans un geste politique exemplaire. Ce documentaire allemand en donne toute la mesure.

My land

Nabil Ayouch, 2010

Deux paroles : celles de vieux réfugiés palestiniens qui vivent dans des camps au Liban depuis soixante ans et celle de jeunes Israéliens de 20 ans qui construisent leur pays et se sentent viscéralement attachés à cette terre. Une réalité, celle de deux peuples qui se battent pour la même terre… Une mise en perspective humaine…

Jérusalem, la ville des deux paix

Andy Sommer, 2010

Des musiciens juifs, chrétiens et musulmans, réunis autour de l’ensemble de Jordi Savall, s’emparent de l’histoire de Jérusalem et signent d’aériens accords de paix.

Indic et sa famille (L’)

Adi Barash, Ruthie Shatz, 2010

La vie clandestine, à Tel-Aviv, d’un ancien informateur palestinien et de sa famille.

Human Turbine (The)

Danny Verete, 2010

Loin des discours et des idéologies politiques, quatre Israéliens - majoritairement des universitaires - unissent leurs savoirs pour aider un village délaissé des collines du Sud d’Hébron, Susia, peuplé de bergers et de réfugiés palestiniens.

Café : entre réalité et imagination (Le)

Murad Nassar, Eti Tsicko, Elite Zexer, Maysaloun Hamoud, Ameer Ahmaro, Gazi Abu Baker, Kareem Kragah, Aya Somech, Eithan Sarid, 2010

Présentement aucune image Tasse de café de Palestine Murad Nassar, Ameer Ahmaro, Kareem Kragah 2010 - Israël, Palestine - 8 mn - Beta digital - Couleur Neuf réalisateurs, israéliens et palestiniens, embarqués pour un projet où il s’agit de faire des films, qu’ils soient documentaires ou de fiction, inspirés par le café.

Briser le silence

Toshikuni Doï, 2009

Au printemps 2002, l’armée israélienne a encerclé et attaqué le camp de réfugiés de Balata. La caméra suit les résidents vivant dans un état de terreur et enregistre leurs vies et leurs sentiments.

Z 32

Avi Mograbi, 2009

Le récit par un soldat israélien d’une expédition punitive au cours de laquelle furent tués deux policiers palestiniens. Ce documentaire traite du fossé infranchissable qui existe entre le témoignage dérangeant d’un soldat d’une unité d’élite de l’armée israélienne et la représentation artistique de ce même témoignage.

Zindeeq

Michel Khleifi, 2009

Un cinéaste palestinien doté d’un passeport européen revient à Nazareth. Il doit y enterrer un oncle. Il séduit des femmes, puis est confronté à un drame qui le pousse à fuir dans sa propre ville, à combattre ses démons. Et à s’interroger sur le choix qu’ont fait ses parents. Fallait-il rester en Palestine-Israël en 1948 ?

Budrus

Julia Bacha, 2009

Ce document relate les manifestations non-violentes des habitants du village palestinien de Budrus au début des années 2000 contre la construction de la barrière de séparation israélienne sur les terres du village.

Alami

Scandar Copti, Yaron Shani, 2009

Le quartier d’Ajami, à Jaffa, est un lieu cosmopolite où cohabitent Juifs, Musulmans et Chrétiens. Le jeune Nasri, âgé de 13 ans, et son grand frère Omar vivent dans la peur depuis que leur oncle a tiré sur un membre important d’un autre clan. Malek, un jeune réfugié palestinien, travaille illégalement en Israël pour financer l’opération que sa mère doit subir. Binj, palestinien, rêve d’un futur agréable avec sa petite amie chrétienne. Dando, un policier juif recherche désespérément son jeune frère disparu… L’histoire de destins croisés au coeur d’une ville déchirée.

Carte postale de Palestine

Kristen Falc’hon, 2009

Ce film met en avant la vie quotidienne des Palestinien(ne)s sous l’occupation : leurs difficultés, leurs luttes, leurs espoirs et les solidarités qui peuvent naître avec celles et ceux qui sont de l’autre côté du mur.

Rachel

Simone Bitton, 2009

La vie et la mort de Rachel Corrie, une jeune pacifiste américaine écrasée par un bulldozer israélien dans la bande de Gaza en 2003, alors qu’elle tentait d’empêcher la destruction d’une maison palestinienne.

CTRL + ALT+ SUPPR - Palestine 2008

Elsa Bloch, 2008

CTRL+ALT+SUPR, c’est un graffiti sur le mur de séparation à Jérusalem mais c’est aussi cette action informatique qui relance l’ordinateur quand le système d’exploitation est bloqué. Ce premier film raconte la situation de la Palestine d’aujourd’hui, divisée par le mur, par des lois iniques et par l’aveuglement entretenu par un gouvernement israélien qui cultive le racisme et camoufle l’occupation.

Avec un seul poumon

Michèle Seutin, 2008

Ce film nous fait découvrir, au fil des interviews de travailleurs, de chefs d’entreprises, de militants d’ONG palestiniens, une économie tant agricole qu’industrielle complètement ravagée par les dispositifs de l’occupation en Palestine.

Citronniers (Les)

Eran Riklis, 2008

Parce que son voisin est le ministre israélien de la Défense, Salma doit de raser ses citronniers… Un beau portrait de femme, doublé d’une fable généreuse sur l’absurdité du conflit israélo-palestinien…

D’une seule voix

Xavier de Lauzanne, 2008

Préparation de la tournée, concerts (scène & coulisses) et vie des musiciens pendant la tournée. Filmé en France, en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Mère de Hamza (La)

Jacqueline Gesta, 2008

Comment, dans le cadre d’un désastre historique vécu par les Palestiniens en 1948, expliquer la farouche persistance d’une identité dont la reconnaissance s’affirme comme la pierre angulaire d’une solution durable  ?

Guerre des Six-Jours (La)

Ilan Ziv, 2007

Traumatisme indélébile pour les Arabes, victoire empoisonnée pour Israël, la guerre des Six Jours constitue un tournant majeur dans l’histoire du Moyen-Orient. Quarante ans après, décryptage minutieux du conflit et de ses conséquences.

Deux peuples, deux États pour une paix

Nicolas Wadimoff, Clothilde Warin, 2007

Véritable document pour l’Histoire, ce film raconte les coulisses des négociations secrètes qui ont précédé la signature de l’initiative de Genève.

Bil’in, village au pied du mur

Eric Biesse, 2007

Depuis plus de 2 ans, tous les vendredis, les habitants de Bil’in manifestent contre le mur érigé par le gouvernement israélien sur leurs terres… À leur côté des Israéliens et des internationaux. Leurs actions sont résolument non-violentes.

Can you hear me?

Lilly Rivling, 2007

Le combat pour la paix des femmes israéliennes et palestiniennes.

Beit Al Hadad - La maison Al Hadad

Sybille Spinola, 2007

La politique de démolition des maisons entreprise par l’état israélien et un groupe de volontaires multinationaux et israéliens pour la reconstruction de la maison d’une famille palestinienne

Au-delà du mur

Marie-France Barrier, 2007

Destins croisés de quatre personnages au coeur du conflit israélo-palestinien

Mohammed et la Capoeira

Jamal Khalaile, 2006

Portrait d’un jeune réfugié palestinien qui tente de poursuivre sa passion,la capoeira confronté à la réalité du pays.

Knowledge is the beginning

Paul Smaczny, 2006

Pianiste et chef d’orchestre, Daniel Barenboim travaille depuis des années à rapprocher Arabes et Israéliens.

Bil’in mon amour

Shai Carmeli-Pollack, 2006

Le film expose l’extraordinaire relation qui s’est créée entre les villageois et un groupe de militants israéliens, en toile de fond de leur lutte.

It’s not a gun

Héléna Cotinier, Pierre-Nicolas Durand, 2006

Depuis 2003, chaque été, Ramzi invite des musiciens de divers horizons dans les territoires palestiniens. Ils sont plus de trente à s’être succédés pour donner des concerts et animer des ateliers pour les plus jeunes.

Accord (L’)

Nicolas Wadimoff, 2005

Ils sont accusés d’être des traîtres par leur propre camp, parfois insultés par leurs proches. La situation en Palestine et en Israël n’a jamais été aussi désespérée. Eux continuent à se battre aussi, mais pour faire cesser le conflit. La paix, pour ces Don Quichotte modernes, est un état d’esprit plus qu’un morceau de papier. Une année dans le quotidien de trois Israéliens et trois Palestiniens, signataires de l’Initiative de Genève. Un film sur le courage politique.

Metzer entre les murs

Anne Abitbol, 2004

Au Kibboutz Metzer, Israéliens, Arabes israéliens, Palestiniens dialoguent et travaillent ensemble, malgré la guerre. Metzer, paradis d’hommes libres devenus prisonniers de leurs propres rêves. Dans les années 60, ils étaient le symbole et les héros d’Israël. Aujourd’hui, ils sont une minorité que l’on respecte sans écouter.

Mur

Simone Bitton, 2004

A la fois française, israélienne et marocaine, la réalisatrice signe une méditation cinématographique belle et humaniste sur le conflit israélo-palestinien en filmant la vie quotidienne des deux côtés du mur de séparation des territoires juif et palestinien… Un film généreux, pacifiste et indispensable…

Souvenantes (Les) - ha Zo’hrot

Jacqueline Gesta, 2004

Quatre générations d’Israéliennes témoignent de leur rapport à l’Autre palestinien, et à l’Etat de guerre quasi continu depuis 60 ans.

Amitié plus forte que la haine (L’)

Daniel Kupferstein, 2004

L’exportation du conflit israélo-palestinien en France a creusé un fossé entre les juifs et les arabes de notre pays. Deux femmes, Rosie et Hacinia témoignent qu’il est possible de rester amie.

Enfants d’Arna (Les)

Juliano Mer Khamis, 2003

En 1989, Arna Mer Khamis, juive israélienne, crée un centre d’éducation alternatif dans le camp de réfugiés palestiniens de Jénine. Dans le théâtre qu’elle y fait construire, les enfants palestiniens peuvent exprimer leurs frustrations et leurs peurs quotidiennes

Témoins pour la paix

Abraham Ségal, 2003

Répondant à l’appel de Goush Shalom - le Bloc de la Paix -, des Français juifs se sont rendus fin janvier 2003 en Israël et dans les territoires palestiniens. Ils ont constaté sur place les méfaits de l’occupation, des attentats et de l’apartheid.

Promesses

B.Z. Goldberg, Justine Shapiro, Carlos Bolado, 2002

« Est-ce qu’un enfant palestinien a déjà tenté d’expliquer à un enfant israélien ce que nous vivons ? » Sanabel, fillette palestinienne.

Poussières de paix

Frédéric Laffont, 2002

Le documentaire témoigne de dix histoires d’amitié entre Israëliens et palestiniens, dix histoires qui brisent l’image convenue - et largement entretenue par les médias - de ces deux peuples comme irrémédiablement ennemis. Un message de paix.

Colombes de l’ombre (Les)

François Verlet, Louis Campana, 2001

Depuis la création de l’état d’Israël, les affrontements entre israéliens et palestiniens ont apporté leur lot de morts, de violences, de souffrances. Ce film nous emmène des origines du conflit à la situation actuelle par le regard différent des bâtisseurs de Paix.

Chambre noire de Jérusalem (La)

Akram Safadi, 2001

Le portrait intime d’une ville au cœur de l’actualité contemporaine à travers le quotidien de trois Palestiniens, leurs passions, leurs ambitions et la douleur du renoncement… Un film personnel sur l’occupation et la recherche d’identité…

Citizen Bishara, un député arabe en Israël

Simone Bitton, 2001

Portrait de l’emblématique député Azmi Bishara, arabe et citoyen israélien, docteur en philosophie, personnage brillant et provocateur, qui se bat pour l’égalité des citoyens arabes et pour leur reconnaissance en tant que minorité nationale au sein de l’État d’Israël.

Al-Sabbar, figues de barbarie

Patrick Bürge, 2000

Les recherches photographiques d’un groupe de jeunes comme une forme de lutte pacifique contre la réécriture idéologique de l’histoire par Israël

On tire et on pleure

David Benchetrit, 2000

En Israël, rencontre et entretiens avec des objecteurs de conscience qui refusent de combattre dans les territoires palestiniens même si c’est au risque de l’emprisonnement, du mépris, du déclassement social

Happy Birthday Mr. Mograbi

Avi Mograbi, 1999

Le cinéaste Avi Mograbi met en parallèle la célébration des 50 ans d’Israël et son propre anniversaire. Les deux histoires, celle de l’Etat hébreux et celle de la vie du réalisateur, s’entrecroisent.

Julia en Israël

Anne Bramard-Blagny, 1990

L’explication de la complexité du conflit israélo-arabe, à travers le regard d’un enfant.

Noce en galilée

Michel Khleifi, 1987

Le Moukhtar, chef d’un village arabe palestinien, vient demander au gouverneur israëlien de lever le couvre-feu pour pouvoir marier son fils.

Anou Banou ou les filles de l’utopie

Edna Politi, 1983

Six femmes nées avec le siècle, sont parties en Palestine dans les années vingt, afin de « construire le pays en se construisant elles-mêmes »…

Nos mères de Méditerranée

Simone Bitton, 1982

Un hymne à quatre voix auxquelles s’ajoute celle de la réalisatrice pour célébrer la mère de Méditerranée, partout la même en dépit des déchirures d’une actualité trop violente.

Pour les Palestiniens, une Israélienne témoigne

Edna Politi, 1974

Un des premiers documentaires israéliens consacrés aux Palestiniens, et qui appelle à une reconnaissance réciproque des droits des deux peuples et à la création d’un État palestinien aux côtés de l’État d’Israël.

Pourquoi Israël

Claude Lanzmann, 1973

Ce film constitue, entre autres, une réponse aux anciens compagnons de luttes anticolonialistes, qui se refusaient à comprendre qu’on puisse, ayant voulu l’indépendance de l’Algérie, vouloir la survie d’Israël…