Jaffa, la mécanique de l’orange

Un film de Eyal Sivan

 2009  Israël, France, Belgique  Documentaire  88 min  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe)

 Image : David Zarif  Son : Oren Raviv, Jean-Jacques Quinet, Asher Saraga  Montage : Audrey Maurion

Producteurs :
Luna blue film (Rue du Fort 109, B 1060 Bruxelles, Belgique, Tel.:+ 32 2 537 40 70, Fax :+ 32 2 534 76 37, Mail : lunabluefilm@skynet.be)
Trabelsi productions (12 Tiomkin St., Tel Aviv 65783, Israel, Tel: +972-(0)3-5660398, Fax: +972-(0)3-5600286, Mail : info@trabelsiproductions.com)
The Factory Productions (Coordonnées inconnues ou société qui a cessé son activité)
Distributeur :
Momento production (2 bis rue Dupont de l’Eure, 75020 Paris, Tél : 01 43 66 86 04, @ : contact@momento-films.com)
 Éditeur :
Momento ! (38, rue de la Chine, 75020 Paris, France, tel | fax +33 (0)1 43 66 25 24, contact(@)momento-films.com)

L’histoire de la Palestine et d’Israël s’articule autour de représentations, d’images et de clichés. Mais parmi tous ces symboles véhiculés et admis, un seul est commun aux deux : l’orange. Raconter l’histoire des Oranges de Jaffa, c’est raconter l’histoire de cette terre à travers un récit riche et plus bouleversant qu’on ne le pense.

Le film d’Eyal Sivan n’est pas qu’une façon de se souvenir. Il est davantage une entreprise de surgissement du passé à travers la mélancolie du présent. Les oranges de Jaffa ont beaucoup à nous dire. Et ce qu’elles nous disent est beau et triste. Beau, car à travers une recherche d’archives qui remonte à la naissance du cinéma, plusieurs mythologies, arabes et juives, se croisent et, ce que l’on a trop oublié, se conjuguent un temps. Triste, car l’aventure coloniale des sionistes se fondait sur l’oubli de l’orange, de son odeur, du fruit d’une terre, pour n’être plus qu’un produit d’exportation.

Dans Jaffa, la mécanique de l’orange, se rencontrent la poésie, la peinture, le cinéma, les travailleurs de l’agrume et les historiens, la mémoire et le présent. Car sans l’orange, il n’est pas de futur possible.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Film en lien :