Religion = Religere : ce qui relie les gens entre eux, pas toujours…

in Être au monde, vivre avec ses semblables

Sentiers du chemin : AmitiéÊtre amoureux, se déchirer…Famille, recomposée ou pasHabiter son corpsQuestionner ses origines – Religion = Religere : ce qui relie les gens entre eux, pas toujours… – Se soigner, prendre soin de soi

Films dans la base

Mémoire de missionnaires

Delphine Wil, 2017

Ce documentaire raconte la colonisation belge au Congo sous un angle inédit, celui de l’évangélisation.

Évangile

Pippo Delbono, 2016

L’Évangile selon Pippo Delbono. À travers une rencontre avec des réfugiés, un poème visuel et un bouleversant voyage intime.

À l’écart

Victoria Darves-Bornoz, 2015

Françoise est ermite. Elle vit dans une forêt du sud de la France depuis 43 ans. Religieuse catholique, elle est reconnue par l’Église mais ne dépend d’aucun ordre. Au fil des saisons, elle ouvre sa porte à la réalisatrice et lui livre les fondements de son parcours spirituel.

Fille offrande (La)

Mama Mbouombouo, 2014

Un frère filme sa sœur, Aïcha. Mariée et mère de trois enfants, elle n’a pu supporter le mari qui lui avait été destiné et a divorcé rapidement. Revenue dans la concession familiale, sa situation est vécue comme un déshonneur dans sa famille musulmane traditionnelle. Lorsqu’elle rencontre enfin quelqu’un qui commence à lui redonner goût à la vie, sa famille s’oppose à cette union puisque cet homme est chrétien.

Temps de quelques jours (Le)

Nicolas Gayraud, 2014

Pour la première fois, une caméra est entrée dans l’un des ordres les plus hermétiques de France : l’ordre cistercien de la stricte observance. Loin des clichés, les sœurs de l’Abbaye de Bonneval se confient et surprennent par leurs réflexions sur la société, la consommation, le rapport au temps. Au cœur d’une abbaye-chocolaterie, se révèlent des femmes à la philosophie étonnamment moderne.

Jimmy’s hall

Ken Loach, 2014

1932. Après un exil de dix ans, Jimmy rentre au pays. L’Irlande qu’il retrouve s’est dotée d’un nouveau gouvernement. Tous les espoirs sont permis… Jimmy décide de rouvrir le Hall, un foyer ouvert à tous où l’on se retrouve pour danser, étudier, ou discuter. À nouveau, le succès est immédiat. Mais l’influence grandissante de ses idées progressistes ne sont toujours pas du goût de l’église ou des propriétaires terriens.

Timbuktu

Abderrahmane Sissako, 2014

La ville malienne, Tombouctou, est réduite au silence, portes closes, ruelles désertes. Plus de musique, plus de football, ni de cigarette. Fini les couleurs vives et les rires, les femmes ne sont plus que des ombres. Des extrémistes religieux sèment la terreur. Loin du chaos, sur les dunes, Kidane mène une vie paisible avec sa femme, sa fille et Issan, son berger. Sa quiétude est de courte durée. En tuant accidentellement Amadou le pêcheur qui s’en est pris à sa vache préférée, Kidane doit faire face à la loi des occupants qui prennent en otage un islam ouvert et tolérant.

Iranien

Mehran Tamadon, 2014

Pendant trois ans j’ai cherché à convaincre des défenseurs du régime iranien de venir vivre avec moi dans une maison : comment fait-on concrètement pour vivre ensemble  ? Comment partager l’espace public iranien pour qu’il appartienne autant aux athées comme moi qu’aux religieux qui ont le monopole du pouvoir  ?

O Mestre e o Divino

Tiago Campos, 2013

Deux cinéastes dépeignent la vie au village de Sangradouro, à l’ouest du Brésil : Adalbert Heide, un missionnaire allemand, qui juste après le contact avec les Indiens en 1957, commence à filmer avec sa caméra Super-8, et Divino Tserewahu, jeune cinéaste xavante, qui produit des films pour la télévision et des festivals de cinéma depuis les années 1990. Entre complicité, compétition, ironie et émotion, ils donnent vie à leurs registres historiques, révélant un envers du décor bien particulier de la christianisation indigène au Brésil.

Iran, cri d’un peuple indigné

Jamshid Golmakani, 2013

Comment la population iranienne peut-elle supporter l’oppression et la répression que lui impose la République Islamique instaurée par les ayatollahs depuis la Révolution de 1979 ? Comment un peuple cultivé se retrouve-t-il privé de ses droits fondamentaux et muselé par un régime totalitaire, au point de devoir accepter le résultat d’élections truquées ? En partant du soulèvement populaire et de la répression qui ont suivi la parodie d’élections présidentielles de 2009, l’enquête menée raconte la résistance pacifique de ceux qui n’adhèrent pas aux règles islamiques.

Juifs et musulmans : si loin, si proches

Karim Miske, 2013

Ce voyage dans le temps retrace quatorze siècles d’une riche histoire commune entre juifs et musulmans.

Vierge, les coptes et moi (La)

Namir Abdel Messeeh, 2012

Namir part en Egypte, son pays d’origine, faire un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne. Très vite l’enquête lui sert de prétexte pour revoir sa famille, à la campagne  ; et pour impliquer tout le village dans une rocambolesque mise en scène… Entre documentaire et autofiction, une formidable comédie sur les racines, les croyances… et le cinéma.

Repenti (Le)

Merzak Allouache, 2012

Algérie région des hauts plateaux. Alors que des groupes d’irréductibles islamistes continuent à semer la terreur, Rachid, un jeune jihadiste quitte la montagne et regagne son village. Selon la loi de « pardon et de concorde nationale », il doit se rendre à la police et restituer son arme. Il bénéficie alors d’une amnistie et devient « repenti ». Mais la loi ne peut effacer les crimes et pour Rachid s’engage un voyage sans issue où s’enchevêtrent la violence, le secret, la manipulation.

Rengaine

Rachid Djaïdani, 2012

Paris, aujourd’hui. Dorcy, jeune noir chrétien veut épouser Sabrina, une jeune maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n’avait pas quarante frères et que ce mariage plein d’insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés : pas de mariage entre entre Noirs et Arabes. Slimane le grand frère, gardien des traditions, va s’opposer par tous les moyens à cette union…

Village sans dimanche (Un)

Corinne Jacob, Philippe Baron, 2012

Durant les années d’après guerre, le maire socialiste d’une commune bretonne est en conflit avec les autorités écclésiastiques. L’affrontement s’envenime et va déboucher sur une succession d’actes exceptionnels dont la fermeture de l’église. Le récit minutieux de cette lutte exemplaire entre la République et un Clergé encore très puissant nous replonge dans une époque, pas si lointaine, où les églises étaient pleines et les villages bretons divisés entre « blancs » et « rouges ».

Même pas mal

Nadia El Fani, Alina Isabel Perèz, 2012

Ce film relate les deux luttes que Nadia El Fani a menées pendant qu’elle réalisait son film Laïcité Inch’Allah !. Sa lutte contre les extrémistes et les attaques violentes dont elle a été la cible et sa lutte contre la maladie.

Tinghir-Jérusalem, les échos de Mellah

Kamal Hachkar, 2012

De retour au Maroc le réalisateur cherche à comprendre ce que sont devenus les juifs, berbères comme lui, qui habitaient son village natal… Tinghir. Pour mieux approcher ce phénomène du départ, le réalisateur est allé à la rencontre de ces juifs marocains qui ont décidé de vivre en Israël.

Désintégration (La)

Philippe Faucon, 2011

Trois jeunes Lillois basculent dans le terrorisme islamiste. Un film qui décrypte l’engrenage qui peut conduire des jeunes Français à sacrifier leur vie au nom de l’islam à force d’humiliations sociales et raciales.

Nos fiançailles

Chloé Mahieu, Lila Pinell, 2011

La vie de jeunes gens au sein de la communauté catholique traditionaliste, et leur apprentissage spirituel, social et amoureux.

Et maintenant, on va où ?

Nadine Labaki, 2011

Dans un petit village libanais isolé du reste du pays par un champ de mines, un groupe de femmes en grand deuil, chrétiennes et musulmanes, marche vers les deux cimetières voisins où sont enterrés les hommes tombés pendant la guerre entre leurs communautés. Un incident rallume le conflit, dans la vallée. Un téléviseur, dissimulé par deux adolescents sur la place, s’en fait l’écho. Les femmes, alertées, inventent de fausses querelles pour dissimuler l’information aux hommes, toujours prompts à prendre les armes, même s’ils aiment boire ensemble dans le café d’Amale…

Et ta soeur

Nicolas Barachin, Sylvie Leroy, 2011

San Francisco, 1979 – Paris, 2010 Entre ces 2 dates, 30 ans se sont écoulés pendant lesquels les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence ont toujours été présentes auprès des hommes et des femmes qui luttent contre les discriminations, l’homophobie et le VIH sida.

Au nom de Marie

Dominique Gros, 2011

On ne sait pas qui était Marie, la mère de Jésus. On sait en revanche ce que l’on a dit d’elle, ce qu’elle a représenté. Quelque soit le regard porté sur ce symbole, considéré comme l’éternel féminin pour beaucoup, elle est devenue une figure qui atteint le statut du mythe. Pourquoi ? Comment ? N’y a-­‐t-­‐i que la Foi pour expliquer l’importance de cette image ? Que se cache-­‐t-­‐il derrière son histoire dans l’Eglise, sa représentation, sa dévotion ?

Laïcité, Inch’Allah !

Nadia El Fani, 2011

Laïcité, Inch’Allah  ! est un documentaire débuté 3 mois avant la révolution tunisienne … et rattrapé par l’histoire. Laïcité, Inch’Allah  ! est un film sur la tolérance, un appel pacifique à la possibilité pour chacun et chacune de choisir et d’exprimer librement ses opinions, ses croyances, sa manière de vivre.

Prix du sang (Le)

Anne Elisabeth Ngo Minka, 2010

Ce film interroge un concept, ou plutôt une abstraction : la virginité. Pour la représenter, la réalisatrice utilise des symboles et des voix. Et parce que cette question est au centre de plusieurs religions, elle interroge l’islam et le catholicisme, mais aussi la tradition et le point de vue scientifique.

Il nous faut du bonheur

Alexandre Sokourov, 2010

Peindre une communauté musulmane du Moyen Orient à travers le portrait d’une femme, une femme maîtresse de la maisonnée, tel est le défi du film, qui veut se loger au cœur de la contradiction.

Bassadji

Mehran Tamadon, 2009

Un cinéaste iranien, vivant en France, athée et enfant de militants communistes sous le Shah, face aux gardiens du régime islamique.

Dernier maquis (Le)

Rabah Ameur-Zaïmeche, 2008

Au fond d’une zone industrielle à l’agonie, Mao, un patron musulman, possède une entreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d’ouvrir une mosquée et désigne sans aucune concertation l’imam…

Hadjira, Mehrezia, Latifa, femmes musulmanes en Occident

Mohammed Soudani, 2008

Nombreux sont les préjugés autour de la condition féminine. Si bien qu’on ne parvient pas à comprendre le monde des femmes musulmanes qui, encore aujourd’hui, demeure méconnu. Ce documentaire propose de suivre Hadjira la rebelle, Mehrézia la théologienne et Latifa à la fois pratiquante et laïque.

Defamation

Yoav Shamir, 2008

Yoav Shamir brocarde avec beaucoup d’ironie, voire même une certaine fermeté le sentiment de victimisation et l’obsession de l’antisémitisme en Israël. Le réalisateur estime notamment que l’État hébreu est prisonnier de son identification permanente avec la Shoah.

Quand la République se voile la face

Ted Anspach, 2008

Un mariage annulé pour absence de virginité, un musulman laïc enterré selon les rites islamiques à la demande de son ex-compagne… La laïcité serait-elle en danger en France ?

Jesus Camp

Heidi Ewing, Rachel Grady, 2007

Les familles présentées dans ce film représentent une force électorale influente qui fait de plus en plus entendre sa voix dans la vie culturelle et politique américaine. Elles préparent non seulement le retour de Jésus, mais elles s’apprêtent également à « reprendre le pouvoir en Amérique au nom du Christ », entraînant avec elles leurs enfants.

Grand voyage (Le)

Ismaël Ferroukhi, 2004

Réda est un jeune homme sur le point de passer son bac dans le sud-est. Parce que son frère s’est vu retirer son permis de conduire, c’est à lui que le père impose un sacrifice : il doit le conduire en voiture à la Mecque. Les deux hommes – que tout sépare – partent donc pour un long périple à travers l’Europe, autant d’occasions de disputes, de timides rapprochements et de rencontres étonnantes.

Racisme à peine voilé (Un)

Jérôme Host, 2004

Octobre 2003, Alma et Lila Lévy sont exclues du Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour le seul motif qu’elles portent un foulard. S’en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, justifiant dans la plupart des cas l’exclusion des jeunes filles qui portent le foulard à l’école. Février 2004, une loi finit par être votée par l’assemblée nationale, à la demande de Chirac… Ce documentaire revient sur cette polémique

Head on

Fatih Akin, 2004

Cahit sait ce que signifie « commencer une nouvelle vie ». Drogue et alcool endorment son mal de vivre. La jeune et jolie Sibel est, comme Cahit, turco-allemande et aime trop la vie pour une musulmane convenable.

Just a kiss

Ken Loach, 2003

Loin de cet univers ouvrier qui caractérise habituellement le cinéma de Ken Loach, Just A Kiss est avant tout une romance contrariée grâce à laquelle le réalisateur anglais dénonce le racisme et le communautarisme religieux.

Algéries, mes fantômes

Jean-Pierre Lledo, 2003

Forcé de quitter Alger dès le début des attentats intégristes, l’auteur - un cinéaste algérien d’origine « judéo-européenne » - se retrouve en France, trente cinq ans après l’exode de sa communauté d’origine et de sa famille.

Astronome et l’Indien (L’)

Carmen Castillo, Sylvie Blum, 2002

Au cœur de l’Atacama, au Chili, des observatoires astronomiques ultraperfectionnés sont installés près de villages centenaires… Comment coexistent ces deux visions du ciel : celle, rationnelle, des scientifiques et celle, magique, des Indiens…

Sourire de ma mère (Le)

Marco Bellocchio, 2002

Ernesto est un peintre célèbre, séparé de sa femme et père d’un petit garçon. Un jour, il apprend que l’Eglise veut sanctifier sa mère. Ernesto désapprouve cette initiative car en complète opposition avec son athéisme et sa vie d’artiste. Alors que les préparatifs s’intensifient, les conflits ne tardent pas à s’amplifier.

Bloody sunday

Paul Greengrass, 2002

Le dimanche 30 janvier 1972, à Derry, en Irlande du Nord, une marche pacifique pour l’égalité des droits entre catholiques et protestants tourne à l’émeute… Cette journée, désormais inscrite dans l’Histoire sous le nom de Bloody Sunday, marque le début de la guerre civile.

Du vent dans le voile

Inès Compan, 2002

De Sanaa à Aden, ce film croise les combats de jeunes citadines Yéménites rebelles, fers de lance de l’évolution du statut de la femme dans une société encore très traditionnelle où se télescopent coutumes, islam et modernité. Elles prennent position sur la question du voile et témoignent plus largement de leur combat quotidien pour accéder à leur liberté.

Filles d’Iran, un chemin secret dans la montagne

Hormuz Kéy, 2001

Malgré le poids de l’islamisme officiel, les filles accèdent en grand nombre à l’instruction, poussées par leurs familles, et ambitionnent de prendre un jour des responsabilités pour mener le pays vers la mixité et la liberté.

Andacollo, Chili : l’or et l’espérance

Jean-Pierre Sanchez, 2001

Avec des images d’archives et des témoignages de mineurs, de chercheurs d’or, de prêtres, de danseurs et de musiciens, Jean-Pierre Sanchez dépeint l’extraordinaire dévotion à la Vierge d’Andacollo.

Salâm Irénée

Yolande Josèphe, 2000

Le portrait d’un homme qui a consacré sa vie aux rapprochements entre chrétiens et musulmans, d’une maison de briques rouges à Lille aux oliviers des montagnes du Djebel au Maroc.

Daara de Coki (Le)

Ibrahima Sarr, 2000

Le Daara de Coki est l’école coranique la plus importante du Sénégal. Le film veut montrer la vie quotidienne des jeunes élèves voués à l’apprentissage du Coran.

An mil, chronique de la fin du monde (L’)

Jacques Barsac, 2000

Moines libidineux ou dévorés par l’ennui, comètes en forme de glaives, forêts et ermites, évêques et reliques : des images fantastiques, à grand renfort de figurants et trucages numériques, composent cette chronique de la fin du monde.

Jeux de rôles à Carpentras

Jean-Louis Comolli, 1998

1990 : profanation du cimetière juif de Carpentras. Sans refaire le «  procès Carpentras  », Jean-Louis Comolli pointe les contradictions, les doutes, et nous donne les clés d’une affaire complexe, à l’enjeu politique national.

Destin (Le)

Youssef Chahine, 1997

Dans l’Andalousie du XIIe siècle, le philosophe Averroès, homme tolérant et d’esprit ouvert, est en butte aux attaques d’une secte fanatique et secrète. S’il jouit encore de la protection du calife Mansour, ses ennemis sapent néanmoins progressivement cette confiance et s’infiltrent dans les rouages de l’appareil politique. Sur le thème de la lutte contre le fanatisme religieux, Youssef Chahine a construit une oeuvre chaleureuse, hymne à la tolérance et à la diversité culturelle,

A la recherche du lieu de ma naissance

Boris Lehman, 1990

Le réalisateur Boris Lehman retourne à Lausanne où il est né, à la fin de la guerre, Ie 3 mars 1944. Il y revient 44 ans plus tard.

Essene

Frederick Wiseman, 1972

Le quotidien d’un monastère Bénédictin du Michigan.

Elles

Ahmed Lallem, 1966

En 1966, quatre années après le début de l’indépendance, des lycéennes algériennes de première et terminale, parlent de leur vie, des difficultés qu’elles rencontrent dans leur désir d’émancipation, de leurs attentes, de leur espérance dans l’avenir de leur pays.

Maîtres fous (Les)

Jean Rouch, 1955

Tourné en un seul jour, le film montre les pratiques rituelles d’une secte religieuse. Les pratiquants du culte Hauka, des travailleurs des régions du Niger venus à Accra, se réunissent à l’occasion de leur grande cérémonie annuelle.

Lourdes et ses miracles

Georges Rouquier, 1954

Georges Rouquier, pour qui la valeur du documentaire réel et vécu l’emporte sur tout l’intérêt que peut susciter une histoire imaginée, a réalisé trois courts-métrages qui forment un reportage complet sur la vie aux aspects si divers de Lourdes.

Sahara, terre féconde

Félix Dufays, 1932

Film colonial de propagande sur la mission de pacification des Pères Blancs en l’Algérie.

Musulmans de France

Karim Miske, Joseph Mohamed

Cette fresque passionnante et inédite raconte un siècle de présence musulmane en France.