Nous, Français musulmans

Un film de Romain Icard

 2020  France  Documentaire  2 X 52 min  Couleur  Mode de production : Télévision

 Musique : Charlie Nguyen Kim  Image : Lional Jan Kerguistel, Antoine Pierlot  Son : Roger Dupuis  Montage : Bertrand Collard

Producteurs :
Nilaya productions (28 rue du Docteur Finlay, 75015 Paris, Tél. : 01 44 37 57 06, @ : contact@nilaya.fr)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)

Les Français musulmans sont-ils tiraillés entre leur identité religieuse et l’adhésion aux valeurs de la République, entre l’islam et la France ? L’enquête d’Ipsos spécialement réalisée pour ce documentaire auprès de 1513 personnes représentatives de la société française – musulmans et non-musulmans – et au travers de soixante-quinze questions, bat en brèche nombre d’idées reçues dans un débat sensible, hystérisé par l’amalgame entre islam, islamisme, identité et insécurité. À partir de ces résultats, le film recueille la parole d’une majorité silencieuse de musulmans, citoyens français résolument attachés aux valeurs de la République, quand les regards restent braqués sur un islam rigoriste – et sa frange radicalisée – visible et pourtant très minoritaire dans le pays. Mettant en perspective les enseignements de ce sondage inédit, citoyens engagés, imams, islamologues, sociologues ou encore philosophes dessinent le portrait nuancé et multiple d’une communauté très largement apaisée, à rebours des fantasmes entretenus par la rumeur politico- médiatique, a fortiori depuis les attentats de 2015. Une réflexion éclairante, qui n’occulte cependant pas les points de tension.

Épisode 1 : Du public à l’intime

Loin de la théorie du « grand remplacement », la communauté musulmane représente aujourd’hui 7,5 % de la population française. En 1983, la marche pour l’égalité des droits et contre le racisme marque les esprits. Mais par la suite, la revendication d’équité sociale est peu à peu associée au religieux. Entre malaise identitaire, lié notamment à la ghettoïsation des banlieues, et affirmation d’une islamité dans l’espace public avec le port du voile ou du burkini, ce premier épisode retrace les étapes qui ont contribué à l’incompréhension de l’islam de France. En explorant la diversité des pratiques, y compris à l’écart du dogme, ce film questionne les musulmans sur leur rapport au religieux, à la laïcité, à la femme ou à la discrimination. Alors que la communauté exprime une grande proximité avec la société française dans son ensemble sur nombre des questions posées, ses membres, en quête d’anonymat, déclarent souffrir de l’attention excessive et du rejet dont ils font l’objet.

Épisode 2 : De l’intime au public

Depuis les attentats de 2015, la foi qui relevait de l’intime a envahi le champ médiatique pour devenir une question publique et idéologique âprement débattue. Cet épisode revient sur les crispations entre la société française et l’islam et sur les amalgames, stigmatisants et clivants, entre religion et radicalité. Les protagonistes questionnent notamment l’injonction faite aux Français musulmans de condamner publiquement les djihadistes à travers le slogan « Pas en mon nom », comme leur droit à n’être pas « Charlie », tout en exprimant leur solidarité avec les victimes. De l’image de Daech en France à l’influence des pays d’origine ou de l’Arabie saoudite en passant par le développement du salafisme, le film met aussi au jour le vide laissé par des instances musulmanes officielles peu représentatives et pointe l’enjeu de la formation des imams. Il esquisse enfin une France multiculturelle peinant à accepter les six millions de musulmans, qui composent désormais une part de son identité.

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 9,5 Mio)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Film en lien :