Films dans la base

Repos des braves (Le)

Guillaume Brac, 2016

Arrivés au terme de leur périple à travers les Alpes, une poignée de vieux cyclistes amateurs goûtent un repos bien mérité sur une plage du sud de la France. Ils s’y remémorent leurs exploits, aussi dérisoires qu’essentiels…

Nous sommes vivants

Pascale Hannoyer, 2013

Ce documentaire dresse le portrait d’une bande de jeunes dans les quartiers pauvres de Rio.

2 Automnes 3 Hivers

Sébastien Betbeder, 2013

Durant 2 automnes et 3 hivers, dans les vies d’Amélie, Arman et Benjamin se succèdent les rencontres, les accidents, et beaucoup d’histoires : ce film de fiction les suit…

Grand’tour (Le)

Jérôme le Maire, 2013

10 hommes dans la quarantaine, 10 amis, rejoignent à pied « le carnaval du monde » pour faire la fête, marcher à travers bois, le temps d’un week end, sans femmes ni enfants. Faire un tour en quelque sorte. Ils ne reviendront que six mois plus tard, et encore, pas tous !

Lois de Mathieu (Les)

Marc Schmidt, 2012

Marc Schmidt a choisi de filmer Matthew, un ami d’enfance atteint d’autisme. À cause de sa maladie, Matthew se livre un combat intérieur pour tenter de mettre un peu d’ordre dans le chaos qui l’entoure. Mené avec des règles qu’il fixe lui-même, son combat quotidien a des conséquences désastreuses

Shebabs de Yarmouk (Les)

Axel Salvatori-Sinz, 2012

À Yarmouk en Syrie, camp de réfugiés palestiniens, les Shebabs est le nom d’un groupe constitué d’amis depuis l’adolescence. A la veille de l’âge adulte, et malgré un contexte difficile, ils ont une véritable soif de vie, un besoin de liberté tout en restant lié au groupe. Entre désir de révolte et perspective d’une vie bien ordonnée, les choix sont difficiles à faire.

A World Not Ours

Mahdi Fleifel, 2012

Portrait de trois générations d’exilés dans le camp de réfugiés d’Ain el-Hilweh, dans le sud du Liban, construit à la hâte en 1948. Il abrite aujourd’hui 70.000 réfugiés dans un km².

Wadjda

Haifaa Al-Mansour, 2012

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles…

Ernest et Célestine

Benjamin Renner, Stéphane Aubier, Vincent Patar, 2012

Une histoire d’amitié entre un ours et une souris, que tout semble opposer…

Noces

Philippe Béziat, 2011

Charles Ferdinand Ramuz écrit Souvenirs sur Igor Stravinsky quelques années après leur collaboration sur Les Noces, en Suisse en 1916. De nos jours, sur les berges du Lac Léman, une comédienne et une chef d’orchestre se retrouvent pour répéter Les Noces. Entre les souvenirs d’une collaboration unique et le travail de deux artistes confrontés aujourd’hui à la création d’un chef d’œuvre de la musique moderne, Noces raconte la force d’une amitié musicale.

De l’autre côté de la route

Laurence Doumic, 2011

La cinéaste montreuilloise Laurence Doumic décide un jour de traverser sa rue pour aller à la rencontre d’une famille Rom de Roumanie et de filmer des tranches de leur quotidien… Au-delà des clichés et des polémiques, ce film humaniste nous fait découvrir la condition des Roms en France…

Pologne aller-retour

Anna Pitoun, 2011

Au départ, il s’agit de filmer pour rendre compte d’une première : un voyage inédit réunissant Juifs et Tsiganes de France sur les terres de la déportation. Un périple de 5 jours, d’Auschwitz-Birkenau à Treblinka. Mais très vite, les liens se tissent entre les voyageurs et le film prend une nouvelle tournure.

Nous, princesses de Clèves

Régis Sauder, 2010

L’action se déroule en 1558, à la cour du roi Henri II. Mademoiselle de Chartres, devenue Princesse de Clèves après son mariage, rencontre le Duc de Nemours. Naît entre eux un amour immédiat et fulgurant, auquel sa mère la conjure de renoncer. Aujourd’hui à Marseille, des élèves du Lycée Diderot s’emparent de La Princesse de Clèves pour parler d’eux. A 17 ans, on aime intensément, on dissimule, on avoue. C’est l’âge des premiers choix et des premiers renoncements.

Ganape Sur

Janos Richter, 2010

Un documentaire sur l’île de Ganape Sur : autrefois déserte, aujourd’hui convoitée pour la récolte du guano, ces excréments d’oiseaux qui serviront d’engrais dans l’agriculture ou pour produire de la dynamite

Welcome

Philippe Lioret, 2009

Les aventures d’un maître-nageur qui décide d’aider un jeune émigrant à atteindre le Royaume-Uni.

Check check poto

Julia Varga, 2009

Julia Varga a suivi pendant plusieurs mois des jeunes qui fréquentent Mosaïque, la structure d’accueil du service municipal Hygiène et Santé d’Aubervilliers.

Mary et Max

Adam Elliot, 2009

L’amitié entre une petite fille grassouillette de 8 ans et un homme de 44 ans, obèse, atteint de la maldie d’Asperger. Tous deux vivent respectivement à Melbourne et New York.

Pépinière du désert (La)

Laurent Chevallier, 2009

Deux Marocains tentent un pari fou : créer, en plein désert, une pépinière pour empêcher les jeunes paysans de leur région de céder aux mirages de l’émigration.

Patrick est reparti

Anne Moltrecht, 2008

« J’ai habité pendant un temps à côté du foyer d’hébergement d’urgence Paul Bert, à Tours. Ce foyer a cela de particulier qu’il est situé très près de la place centrale du quartier et engage de ce fait des relations de voisinage entre les habitants et les résidents.Quelques années plus tard je propose à ces résidents que l’on fasse un film ensemble.

89, avenue de Flandre

Allessanda Celesia, 2008

Accrochés à leur immeuble depus sa construction dans les années 1970, les plus anciens habitants d’une tour parisienne se sont laissé filmer, entre solitude et sentiment d’appartenance à une drôle de communauté.

Ah, c’était ça la vie !

Franck Apprédéris, 2008

Saint-Germain des près, année 1950. Tableau d’une génération enflammée puis désabusée.

D’amour et de révoltes

Philippe Faucon, 2008

Quatre amis racontent leurs tumultueuses années 70. Portrait d’une génération en quête d’absolu.

Je prends ta douleur

Jean-Marie Barbe, Joëlle Janssen, 2006

Deux portraits : Jimmy, 23 ans, en prison, et Galès, qui a choisi de le visiter une fois tous les deux ou trois mois.

Raison du plus faible (La)

Lucas Belvaux, 2006

Pour pouvoir offrir une mobylette à la femme de leur copain Patrick, trois hommes vont prendre les armes pour aller chercher l’argent là où il est. Rêvant que quelque chose est encore possible pour sortir de leur détresse, ils vont tenter un très gros hold-up…

Azur et Asmar

Michel Ocelot, 2006

Un conte d’animation qui nous emmène à la rencontre de deux jeunes hommes, bercés, lorsqu’ils étaient enfants, par la même femme : nourrice de l’un,maman de l’autre. Après une séparation brutale, ils sont devenus des étrangers l’un pour l’autre. pourtant, ils nourrissent ensemble le même rêve : retrouver la fée des Djinns, héroïne des histoires qu’on leur racontait, enfants…

Cartouches gauloises (Les)

Mehdi Charef, 2006

Le dernier printemps de la Guerre d’Algérie. Le printemps d’avant l’été de l’Indépendance. Ali, 11 ans, et son meilleur copain Nico regardent leurs mondes changer… et font semblant de croire que Nico ne partira jamais. Jamais ?

Mongolian Ping pong

Ning Hao, 2006

Bilike n’a jamais vu de balle de ping-pong. Il vit avec sa famille dans une yourte sans eau courante ni électricité, au fin fond de la Mongolie. Pour un garçon de son âge le moindre détail peut se transformer en événement, et la mystérieuse petite balle blanche qu’il trouve dans une crique va apporter son lot d’interrogations et d’aventures.

Amer béton

Michael Arias, 2006

Blanc et Noir, deux orphelins, sèment la terreur dans les rues de Takara, la ville « trésor ». Rackettant bandits, yakuzas et fanatiques religieux, les deux gamins, surnommés « les chats » pour leur agilité, sont pourtant très différents. Alors que Noir apparaît dur et enragé, Blanc est innocent et lunaire.

Du soleil en hiver

Samuel Collardey, 2005

Michel est éleveur en Franche-Comté et profite du calme de l’hiver pour passer du temps avec son jeune apprenti Francis. Une solide amitié va les lier

Chabada, la vie des hommes

Philippe Crnogorac, 2004

Ils ont passé la soirée ensemble à discuter de musique et de montagne et le lendemain matin, le marché était conclu : Bertrand viendrait vivre avec Tonio dans le refuge lors de la prochaine saison, d’avril à octobre.

Amitié plus forte que la haine (L’)

Daniel Kupferstein, 2004

L’exportation du conflit israélo-palestinien en France a creusé un fossé entre les juifs et les arabes de notre pays. Deux femmes, Rosie et Hacinia témoignent qu’il est possible de rester amie.

Touchée

Laetitia Mikles, 2003

Documentaire sur cinq personnes, sourdes et aveugles, qui s’expriment en langue des signes touchées : ils se signent dans les mains pour se comprendre.

Mimi

Claire Simon, 2002

Claire Simon pointe sa caméra sur Mimi Chiola, l’une de ses amies. Anecdotes, souvenirs, lieux marquants, la cinéaste retrace le parcours de cette Niçoise d’origine, de cette femme qui aime les femmes. Mimi se raconte, se dévoile, revient sur la façon dont elle s’est construite, sur ses parents, son enfance et sur tout ce qui l’a aidée à s’assumer…

Swing

Tony Gatlif, 2002

Max, un garçon de dix ans, se découvre une passion pour le jazz manouche. Il se rend dans un quartier gitan pour faire l’acquisition d’une guitare. Le temps d’un été, Max fera, auprès de Miraldo, un musicien virtuose, l’apprentissage de la musique et de la culture manouche.

Vie sans Brahim (La )

Laurent Chevallier, 2002

Soisy-sur-École est un petit village de l’Essonne de 2 000 habitants. C’est là que j’ai connu Brahim, le seul Arabe du village. Le seul, jusqu’à l’arrivée de Mustapha venu y racheter l’épicerie. C’est dans cette petite boutique que se fera la première rencontre entre les deux hommes, à des milliers de kilomètres de leur Maroc natal.

Doulaye, une saison des pluies

Henri-François Imbert, 1999

C’est l’histoire de deux hommes, de deux familles, de deux mondes. Vingt ans après le départ de cet homme pour l’Algérie, puis sa surprenante et mystérieuse disparition, le réalisateur part à sa recherche et à la découverte de l’Afrique.

Gadjo dilo

Tony Gatlif, 1998

À la mort de son père, Stéphane part en Roumanie à la recherche d’une chanteuse inconnue dont il ne connait que le nom gravé sur une cassette : Nora Luca. Cassette que son père ne cessait d’écouter les derniers jours de sa vie. Sa quête va le mener dans un village tzigane où il va se lier d’amitié avec Isodore, se faire accepter et découvrir une culture, une nouvelle famille et l’amour.

Vie rêvée des anges (La)

Eric Zonca, 1998

Isa à 20 ans, son sac à dos pour tout bagage et une philosophie de galère plutôt souriante. Elle débarque à Lille, à la recherche de petits boulots. Son chemin croise celui de Marie, une écorchée, révoltée contre sa condition sociale. L’une rêve, l’autre pas… Leur rencontre va être explosive !

Algérie, la vie quand même

Djamila Sahraoui, 1998

Dans une petite ville de Kabylie située dans la morne plaine de la Soummam épargnée par les fusils mais touchée de plein fouet par la crise, Abdenour et Sadek racontent leur quotidien.

Sous les pieds des femmes

Rachida Krim, 1997

En 1958, Aya et Moncef, Algériens, ont participé activement en France à la guerre d’indépendance, sous le commandement d’un responsable FLN, devenu l’amant d’Aya en dépit des risques. En 1996, il leur rend visite : c’est le temps du bilan et des regrets….

Dear Doc

Robert Kramer, 1990

Robert Kramer s’adresse ici à son complice Paul McIsaac, alias Doc, le personnage principal de «  Doc’s Kingdom  » et de «  Route One/USA  ». Cette lettre-vidéo, écrite, tournée et composée à la fin du montage de «  Route One/USA  », exprime toute la force et la densité d’une amitié de longue date, qui a su trouver un ancrage définitif dans la création de deux films.

Vent de la Toussaint (Le)

Gilles Béhat, 1989

Vétéran de la guerre d’Indochine, un médecin s’expatrie en Kabylie. Il est partagé entre son amour pour la sœur d’un groupe de rebelles et son devoir de patriote.

Au revoir les enfants

Louis Malle, 1987

1944, Julien est pensionnaire dans un collège catholique. La Gestapo débarque un jour au collège et arrête le Père Jean et les trois enfants juifs qu’il avait caches parmi ses petits catholiques.

Il était une fois en Amérique

Sergio Leone, 1984

Il était une fois deux truands juifs, Max et Noodles, liés par un pacte d’éternelle amitié.

Laisse béton

Serge Le Péron, 1983

Près de Tunnel de la Porte Pouchet qui leur sert de planque vivent Brian et Nourredine, deux gamins de treize ans, doux rêveurs paumés dans leur banlieue ouvrière

My brother’s wedding

Charles Burnett, 1983

Un jeune homme, contraint de prendre des décisions importantes, doit faire le choix entre ses amis et sa famille. Une tragi-comédie qui est aussi un portrait de la communauté afro-américaine du sud de Los Angeles.

Vincent, François, Paul et les autres

Claude Sautet, 1974

La référence du film choral dramatique sur fond de chronique sociale, où l’amitié reste omniprésente.

Albert Camus

Cécile Clairval Milhaut, 1974

L’histoire d’Albert Camus.

Grande bouffe (La)

Marco Ferreri, 1973

L’histoire de quatre hommes - un grand chef de restaurant, un magistrat, un pilote d’avion, un producteur de télévision - qui, fatigués de leurs vies ennuyeuses et de leurs désirs inassouvis, décident de s’enfermer dans une villa à Paris, vers la fin de l’automne, pour ce qu’ils appellent un «  séminaire gastronomique  » mais pour en fait se livrer à un suicide collectif en mangeant jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Infinie tendresse (Une)

Pierre Jallaud, 1969

L’amitié entre deux petits garçons dans un centre pour enfants handicapés cérébro-moteurs.

Signore e signori

Pietro Germi, 1966

3 histoires dans une ville catholique italienne ou chacun discute des affaires privées d’autrui sur une térasse de café et ou la trahison semble la règle. Le clergé avec la morale chrétienne et les moeurs sociales forcent tout ce petit monde a essayé de sauver les apparences en public. Et si l’affaire devient trop public, la police se charge de constater l’adultère.

Rue Brzozowa

Wojciech Has, 1947

Impressions filmées dans une rue de Varsovie qui se relève de ses ruines.

Prends la route

Jean Boyer, 1936

Réalisé en plein Front Populaire, avec un petit avant goût de Congés Payés, cette comédie sentimentale chantée et burlesque est une vraie bouffée de bonne humeur, de joie de vivre et de plaisir de vacances. Il faut dire que l’énergie et la musique des deux fantaisistes chanteurs «  Pills et Tabet  » y sont pour beaucoup.