Belle équipe (La)

Un film de Julien Duvivier

 1936  France  Fiction  101 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : Charles Spaak, Julien Duvivier  Musique : Maurice Yvain  Image : Jules Krüger, Marc Fossard  Son : Antoine Archimbaud  Montage : Marthe Poncin

 Distribution : Jean Gabin, Charles Vanel, Raymond Aimos, Charles Dorat, Viviane Romance, Raphaël Medina, Micheline Cheirel, Fernand Charpin, Raymond Cordy, Charles Granval

Producteur :
Ciné Arys (Société de production plus en activité)
Distributeur :
Pathé Distribution (2 rue Lamennais, 75008 Paris, Tél : 01 71 72 30 00, Fax : 01 71 72 33 10)

Jean, Charles, Mario, Raymond et Jacques forment une bande de copains qui partagent leur infortune du chômage. Or ils gagnent le gros lot à la Loterie et décident d’investir leur pactole dans l’achat d’une bicoque sur les bords de la Marne et de la transformer en guinguette. Mais la solidarité du groupe est mise à l’épreuve : Jacques, le plus jeune, part à l’étranger ; Mario, l’immigré recherché par la police, doit fuir ; et surtout Gina, une femme de petite vertu, ex-épouse de Charles, réclame sa part du butin et entreprend de séduire Jean. La veille de l’inauguration de la guinguette, Raymond fait une chute mortelle du toit. Jean et Charles deviennent rivaux en amour.

Le film de Julien Duvivier connaît deux épilogues, l’un tragique, l’autre heureux. Dans la première version, Jean et Charles s’entretuaient. Dans la seconde, leur amitié l’emportait et, la garce chassée, ils pouvaient enfin ouvrir la guinguette. C’est finalement ce dénouement optimiste qui fut exploité en 1936.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Projeté dans le festival :