Films dans la base

Jusqu’à ce que le jour se lève

Pierre Tonachella, 2017

Le cinéaste filme ses amis d’enfance, demeurés dans l’Essonne rurale où il a grandi. Leur quotidien de désœuvrement, de beuverie ou de travail est scandé par la musique. «  Un film avec eux, pour aller chercher ce qui gronde dans l’oubli et les marges du territoire. » (Pierre Tonachella)

Pieds sur terre (Les)

Antoine Bonzon, 2017

«  Les Pieds sur Terre  » dessine des portraits de maraîchers d’horizons différents en contrat d’insertion au Jardin de Cocagne. Dans leur face à face avec la nature, ces apprentis jardiniers confient leurs combats pour se reconstruire dans une société déshumanisée. Saison après saison, dans le travail de la terre, on lutte, on rêve, on tente de faire germer un sens à sa vie…

Comme des lions

Françoise Davisse, 2016

Ce documentaire plonge le spectateur au cœur de deux ans d’engagement de salariés de PSA Aulnay, contre la fermeture de leur usine qui employait plus de 3 000 personnes, dont près de 400 intérimaires.

Enchanté (L’) (Les Mille et une Nuits, volume 3)

Miguel Gomes, 2015

Dans un pays d’Europe en crise, le Portugal, un réalisateur se propose d’écrire des fictions inspirées de la misérable réalité dans laquelle il est pris. Mais incapable de trouver un sens à son travail, il s’échappe lâchement et donne sa place à la belle Schéhérazade. Dans ce troisième et dernier volume, Schéhérazade doute de pouvoir encore raconter des histoires qui plaisent au Roi, tant ses récits pèsent trois mille tonnes. Elle s’échappe du palais et parcourt le Royaume en quête de plaisir et d’enchantement.

Inquiet (L’) (Les Mille et une Nuits, volume 1)

Miguel Gomes, 2015

Dans un pays d’Europe en crise, le Portugal, un réalisateur se propose d’écrire des fictions inspirées de la misérable réalité dans laquelle il est pris. Mais incapable de trouver un sens à son travail, il s’échappe lâchement et donne sa place à la belle Schéhérazade. Dans ce premier volume, Schéhérazade raconte les inquiétudes qui s’abattent sur le pays.

Toujours en marche !

Farid Zeroulou, Mohamed Mouaki, 2014

Chômeurs, précaires : la «  Marche pour les droits  » est partie de l’Île de la Réunion et elle a sillonné la métropole en juin et juillet 2013. De Montpellier à Paris, Farid, marcheur vidéaste, participe à toute l’aventure «  caméra au poing  ».

Lutte des FRALIB, 1336 jours de combat (La)

Plus belles les luttes, 2014

Un reportage où la parole est donnée aux fralibiens, employés de l’usine de Gémenos, suite à leur immense victoire pour le maintien de l’emploi et de l’outil industriel, contre Unilever qui souhaitait fermer leur usine. Désormais la Scop TI, c’est parti au bout de 1336 jours de lutte.

Règles du jeu (Les)

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2014

Le documentaire suit pendant six mois plusieurs jeunes de vingt ans, sans diplôme et à la recherche d’un emploi. Il sont suivis par des coachs d’un cabinet de placement, qui leur enseignent le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi.

Promesse de Florange (La)

Anne Gintzburger, Franck Vrignon, 2013

En Lorraine, l’annonce de la fermeture des deux derniers hauts fourneaux de France a mis le feu aux poudres. En quelques semaines, Florange s’est imposée avec force dans la campagne présidentielle de 2012. Les 3000 ouvriers résistent à la fermeture de l’aciérie, propriété d’Arcelor Mittal, amenant les candidats à se presser au chevet de l’usine. Comment et pourquoi la sidérurgie française a-t-elle peu à peu été abandonnée par l’État, livrée aux grands groupes privés et soumise aux lois de la finance et de la mondialisation  ?

Vie sans truc (La)

Anne-Laure Daffis, Léo Marchand, 2013

Ce film d’animation raconte les péripéties d’un magicien qui se retrouve au chômage suite à un numéro qui a mal tourné…

Pôle emploi, ne quittez pas !

Nora Philippe, 2013

Dans un Pôle Emploi du 93, c’est l’histoire d’une équipe de quarante agents qui font face à quatre mille demandeurs d’emploi. Samia, Corinne, Thierry, Zuleika doivent soutenir et surveiller, faire du chiffre, obéir aux directives politiques et aux injonctions de communication, trouver du travail là où il n’y en a pas. C’est la vie d’une équipe qui a intégré l’impossible à son quotidien.

Rien à foutre

Nina Faure, 2012

Servie par « d’heureuses circonstances », Juliette Guibaud décroche un job avec des obligations qui dérogent sur les bords aux conditions prévues par son contrat de travail. Peut-on tout accepter lorsque l’on est à la recherche d’un emploi ? Non évidemment ! Mais comment le faire entendre à ces employeurs peu regardants sur la réglementation et à quoi s’expose-t-on ?

Attention fragile

Vincent Reignier, 2012

Documentaire sur la verrerie Duralex, qui était en cessation de paiement en 2008, et à laquelle le Tribunal de commerce a accordé un ultime sursis. Quatre ans plus tard, retour à la verrerie, qui a retrouvé un équilibre, et rencontre avec les ouvriers. Partagés entre espoir et résignation, ils racontent la vie à l’usine, leurs vies d’ouvrier.

Hommes véritables (Des)

Dominique Maugars, 2012

Dominique a été cheminot dans un atelier de réparation de matériel ferroviaire. Il y a fait du cinéma, grâce à un ciné-club. Bien avant qu’il vienne travailler dans cet atelier, son père en a été licencié pour raisons politiques. La diffusion d’un film soviétique Un homme véritable y a été interdite. En retraite, Dominique commence à parcourir films et documents retraçant l’histoire de cet atelier, son histoire à lui et celle de ceux qui y ont travaillé et construit leur vie, ces «  hommes véritables  ».

Conti (Les)

Jérôme Palteau, 2012

À l’annonce de la fermeture de l’usine Continental de Clairoix (Oise), les 1120 employés, les « Conti », entament un combat long et exemplaire pour faire valoir leurs droits. Ce documentaire suit ce combat.

Inventaire avant liquidation

Rémy Ricordeau, 2012

A travers les témoignages de travailleurs et de chômeurs, jeunes ou plus âgés, femmes ou hommes, «  Inventaire avant liquidation  » esquisse des perspectives de transformations sociales où l’utopie se substitue au réalisme mortifère.

Neiges du Kilimandjaro (Les)

Robert Guédiguian, 2011

Bien qu’ayant perdu son travail, Michel vit heureux avec Marie-Claire. Ces deux-là s’aiment depuis trente ans. Leurs enfants et leurs petits-enfants les comblent. Ils ont des amis très proches. Ils sont fiers de leurs combats syndicaux et politiques. Leurs consciences sont aussi transparentes que leurs regards. Ce bonheur va voler en éclats avec leur porte-fenêtre devant deux jeunes hommes armés et masqués qui les frappent, les attachent, leur arrachent leurs alliances, et s’enfuient avec leurs cartes de crédit… Leur désarroi sera d’autant plus violent lorsqu’ils apprennent que cette brutale agression a été organisée par l’un des jeunes ouvriers licenciés avec Michel.

Pot de thé, pot de fer

Claude Hirsch, 2011

Les ouvriers de l’usine Fralib de Gémenos, groupe Unilever, sont en lutte contre la menace de fermeture pour délocalisation. Ils parlent de leurs conditions de travail, de leur révolte contre le patron et le capitalisme, de leur lutte pour continuer à travailler ici, maintenant, collectivement, pour eux, pour leurs enfants. Ils s’interrogent Ils résistent Ils s’affirment…

Travail, malade du chômage (Le)

Anne Kunvari, 2011

Un documentaire consacré à la donne actuelle sur le marché du travail en France et qui focalise sur les personnes alternant successivement des CDD et des périodes de chômage.

Disparaissez les ouvriers !

Christine Thépénier, Jean-François Priester, 2011

Le vain combat des 140 ouvriers de l’usine de Legré-Mante, leader sur le marché mondial d’acides tartriques…

Entrée du personnel

Manuela Frésil, 2011

Ce film raconte le destin commun des ouvriers de la viande des grands abattoirs industriels. Manuela Frésil s’est introduite au cœur d’une dizaine d’abattoirs industriels français, du petit matin à la sortie d’usine, au côté d’ouvriers à la chaîne…

Ouvriers se cachent pour mourir (Les)

Patrice Gérard, 2010

L’effet papillon de la crise des sub-primes au États-Unis.

Demain c’est loin

Natacha Sautereau, 2010

À Graulhet, les 120 usines de cuir ont fermé les unes après les autres. Le chômage a transformé la coté tarnaise en décor déserté. Refusant la fatalité, Fouad, 26 ans, entend bien jouer un rôle dans la destinée de sa ville natale.

Dans le secret des licenciements

Jacques Cotta, Pascal Martin, 2010

En mai 2010, 39 ouvrières de l’usine Continental de Rambouillet sont réunies pour la première fois devant le tribunal des prud’hommes. Elles attaquent leur employeur pour licenciement abusif. Le jugement est mis en délibéré. Comment un tel plan social, qui touche des centaines de personnes, a-t-il été annoncé ? Les principaux concernés s’attendaient-ils à de telles mesures ? Nathalie, Eliane et Marie-Thérèse se souviennent des différentes annonces, dont celle qui promettait de conserver les emplois, à condition que « chacun relève ses manches ». Un an plus tard, un plan de licenciements sans précédent, était décidé. Quelles ont été les conséquences pour la vie quotidienne ?

Tous ensemble

Éric Guéret, 2010

Quel pouvoir les syndicats ont-il réellement ? Pour répondre à cette question, le film suit au quotidien l’action de la première centrale syndicale française, la CGT : sur le terrain, lors de trois conflits sociaux exemplaires (Goodyear, Molex, Total) comme dans l’intimité des dirigeants, Bernard Thibault et Maryse Dumas. En pleine mutation, tiraillée entre radicalité et réformisme, la CGT saura-t-elle se montrer à la hauteur des enjeux ?

Conti gonflés à bloc (Les)

Philippe Clatot, 2010

Le film nous immerge dans l’aventure des « Conti », les salariés de l’Usine Continental de Clairvaux, qui apprennent dans les médias la fermeture de leur usine, depuis les débuts des assemblées générales devant l’usine, jusqu’à l’annonce des indemnisations par le groupe Continental.

Sochaux cadences en chaîne

Laurence Jourdan, 2010

En mettant en parallèle le témoignage d’ouvriers de l’usine Peugeot de Sochaux et les stratégies des directions de PSA , ce film donne à comprendre combien en quelques décennies, l’univers de l’industrie automobile s’est métamorphosé. Combien le fonctionnement de notre économie, de notre société a changé.

Lundi CDI

Patrice Deboosère, 2010

Ouvrier au chômage, Eric semble avoir enfin trouvé une issue à la précarité : agent de sécurité dans un supermarché. Oscillant entre la peur de retomber du côté de ses anciens collègues et la compassion qui nourrit son envie de les aider, Eric doit assumer sa nouvelle fonction.Surtout si il veut passer en CDI, lundi

28 de Morlaix (Les)

Canal Ti Zef (Eric Le Lan / Kristen Falc’hon), 2010

En 2007, les salariés de France Télécom à Morlaix (29) se sont mobilisés contre le « transfert de leur activité » à Brest. Après deux ans de lutte la direction cède. Récit d’une victoire collective qui nous amène à réfléchir sur le sens des luttes, du travail et des nouvelles méthodes de management…

France Télécom, malade à en mourir

Bernard Nicolas, 2010

Quand harcèlement, dépressions et suicides faisaient partie du quotidien du groupe France Télécom Orange. Une enquête auprès des salariés de l’entreprise sur la souffrance au travail poussée à son paroxysme.

88, l’art de la grève (Les)

Sophie Paviot, 2010

Le combat d’ouvriers intérimaire sans papiers de l’entreprise Man BTP pour obtenir leur régularisation par le travail.

Merceron SCOP-SA

Romain Lardot, Gabrielle Gerll, 2010

Licenciés suite à la cessation d’activités de leur entreprise, 28 ouvriers décident de racheter leur outil de travail pour reprendre à leur compte leur activité de carrosserie industrielle.

Molex, des gens debout (Les)

José Alcala, 2010

En juillet 2008, les employés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn sont récompensés par leur direction pour la qualité de leur travail. Le 23 octobre suivant, ces mêmes dirigeants informent les employés de la fermeture du site pour raison économique. Les Molex décident de se battre et portent plainte contre leur direction pour ne pas avoir informé le Comité d’entreprise de sa volonté de fermer l’usine.

Liquidation totale

Hélène Desplanques, 2009

En 2005, le groupe américain décide de fermer son unique site français, mais présente aux salariés des repreneurs qui offrent une reconversion prometteuse dans la fabrication de panneaux solaires. Dix-huit mois plus tard, pas un panneau n’a été fabriqué, l’usine dépose le bilan… Les salariés, licenciés sans indemnités, dénoncent une machination juridico-financière crapuleuse. Une longue bataille judicaire commence menée par les « pasionarias » de l’usine, avec le soutien de Fiodor Rilov, un avocat spécialisé dans ce genre d’affaires.

Tumultueuse vie d’un déflaté (La)

Camille Plagnet, 2009

Après la privatisation de la société des chemins de fer du Burkina Faso, un conducteur de locomotive est licencié…

Diplômés (Les)

Gao Song, 2008

En Chine, en 2004, trois diplômés tentent de trouver leur place dans le monde du travail.

Monsieur Cok

Franck Dion, 2008

Monsieur COK est le propriétaire d’une grande usine de fabrication d’obus. Sa passion pour le rendement et son goût du profit le conduisent à remplacer ses employés par des automates très perfectionnés. Résignés les anciens ouvriers assistent impuissants au labeur de leurs remplaçants mécaniques. Mais cela ne va pas sans susciter la colère de l’un d’entre eux…

Vidangé

Xavier Pagès, 2008

Reportage photographique sur la dernière semaine d’activité d’une usine textile, en compagnie des ouvriers.

Louise-Michel

Benoît Delépine, Gustave Kervern, 2008

Un patron délocalise son usine de textiles et déménage l’intégralité de ses machines en une nuit, sans prévenir ses ouvrières. Celles-ci décident de mettre leurs indemnités en commun. Sur proposition de Louise (Yolande Moreau), elles font appel à un tueur professionnel pour assassiner le patron indigne.

Rostock - Chroniques vidéo quotidiennes de la marche contre la précarité

Canal Marches, 2007

Tenir chaque jour la Chronique de la Marche vers Rostock, par textes, photos, et vidéo. C’est le défi que se sont lancé une équipe de marcheurs

Sept Marins de l’Odessa (Les)

Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero, 2006

Un capitaine et ses hommes d’équipage contraints à l’immobilité sur un bateau de croisière de la mer noire, à quai depuis 5 ans dans le port de Naples. Sans eau potable, sans électricité et sans salaires ils ont répétés jour après jours les gestes qui ont sauvé le bateau et vécus d’espoirs en désillusions une interminable et inutile attente. C’est l’aventure absurde de cette poignée d’hommes victimes de l’impiété des lois économiques et s’ils sont avant tout des marins, leur histoire est une histoire ancrée dans leur terre d’origine l’Ukraine traversée par le tremblement de terre historique que fut la chute de l’empire soviétique.

Made in China

Jean-Yves Cauchard, Mathias Lavergne, Charlotte Cailliez, 2006

À travers le portrait de Fan et Zhao, un couple de paysans mingong, travailleurs migrants attirés vers les lumières de la ville, «  Made in China  » dévoile l’envers du miracle chinois. Une armée de petites mains qui cousent, troussent, agrafent à la chaîne, fait la fortune de l’Empire du Milieu.

Deuxième prise

Jean-Jacques Pellerin, 2006

La question se pose du traitement social de l’exclusion, de la nature de la relation d’aide hors du cadre institutionnel habituel.

Garder la tête haute

Martine Gonthié, 2006

Ce film retrace la lutte des salariés de l’usine ST Microelectronics de Rennes qui subissent, au cours de l’été 2003, un plan de licenciement alors que la société réalise des bénéfices.

Marche des sans voix (La)

Patrice Spadoni, Thibault Dufour, 2006

1997 - 2007 : Synthèse de l’odyssée de dix années de marches européennes contre le chômage, la précarité, les exclusions

UNEDIC ta mère, ASSEDIC ton père, convention 2006-négociation 2005

Réalisation collective, 2006

Des chômeurs et chômeuses précaires rencontrés à Paris racontent leurs situations de chômage, de revenu, de logement…

Jovanny et les saumons

Patrice Spadoni, Thibault Dufour, Farid Zeroulou, 2006

Jovanny est un jeune précaire. Venu de province, il habite une petite chambre dans un Foyer de Jeunes Travailleurs à Belleville. Portrait d’un jeune révolté d’aujourd’hui, hors norme, dissertant sur la société et l’ennui…

Rêves d’ouvrières

Thao Tran Phuong, 2006

Toan et Ngan montent des dossiers d’embauches, passent des entretiens, essuient des refus. Dinh nous parle de la condition ouvrière dans ces sociétés internationales qui sont venues s’installer au Vietnam et elle exprime ses revendications.

Deux Sœurs

Jasna Krajinovic, 2005

Violeta et Vyollca Dukay habitent au sud du Kosovo, près de la frontière avec l’Albanie. Confrontées à un chômage très important dans leur pays depuis la fin de la guerre, les deux sœurs sont devenues démineuses.

Femmes précaires

Marcel Trillat, 2005

En travaillant, aujourd’hui en France, les femmes sont paradoxalement héritières des conquêtes d’un siècle de luttes féministes et victimes de la persistance de discriminations, parfois de leur aggravation, dans un contexte de montée du chômage et de la précarité, de dérèglementation généralisée, de flexibilité, de travail à temps partiel imposé.

Monde moderne (Un)

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2005

Saint-Nazaire, 2003, les Chantiers de l’Atlantique. Recours massif à la sous-traitance, fragmentation des équipes de travail, afflux de travailleurs de multiples nationalités… Un film remarquable sur la réorganisation du travail dans nos sociétés contemporaines.

Patrons-voyous : la Bourse contre l’emploi

Jean-Baptiste Rivoire, 2004

Délocalisations brutales, déménagements d’ateliers entiers à l’insu des employés, on ne compte plus les mauvaises surprises faites aux salariés français ces dernières années.

Daewoo Creation

Marc Gründ, 2004

L’Affaire Daewoo c’est celle de l’implantation d’usines en Lorraine, à grands renfort d’aides publiques, puis de leur fermeture 10 ans plus tard lorsque les subventions sont épuisées.

Conflit Metaleurop (Le)

Gilles Lallemend, Stéphane Czubek, 2004

L’occupation de l’usine de Metaleurop Nord suite à l’annonce de la fermeture de celle-ci, en 2003.

AC !

Romain Lardot, 2004

En France, le 1er janvier 2004, 630 000 personnes sont exclues du système d’assurance-chômage. Loin d’accepter cette nouvelle attaque libérale contre les droits collectifs, le collectif « Agir contre le chômage » (AC) organise la riposte et attaque l’UNEDIC en justice.

À l’ouest des rails

Wang Bing, 2004

Saga en trois épisode, ce film dresse le patient inventaire d’un effondrement économique. Autrefois grand pôle industriel au nord-est de la Chine, Tie Xi Qu, cette région voit depuis quelques années ses sites industriels fermer les uns après les autres, et leur population laborieuse rendue à la déshérence.

« Existence Résistance ! » Paroles de Sans voix à Bègles

Atelier vidéo de l’Apeis de Bègles, 2004

Dans le cadre de l’initiative « La marche aux mille voix », Canal marches a organisé avec l’Association pour l’emploi, l’information et la solidarité (APEIS) de Bègles un atelier d’expression et d’initiation à la vidéo (un atelier de paroles) de novembre 2003 à mai 2004.

Droits sociaux dans l’Europe élargie (Les)

Canal Marches, Patrice Spadoni, 2004

Quels risques le projet d’une Constitution européenne fait peser sur les Droits sociaux ? Ce document est issu d’une Conférence internationale organisée à Bruxelles en mars 2004 par le réseau des Marches européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions.

Éléphant, la Fourmi et l’État (L’)

Jean-Michel Meurice, Christian Dauriac, 2004

Depuis plus d’un siècle, Metaleurop, installé dans le Nord Pas de Calais, était le premier producteur de zinc et de plomb d’Europe. Au printemps 2003, le groupe suisse Glencore considère que l’usine n’est plus rentable et décide donc de fermer l’usine de Béthune. 840 employés sont licenciés sans indemnités ; le site, extrêmement pollué, est laissé à l’abandon. Ce désastre était-il évitable ? Qui doit payer, les dirigeants, les actionnaires ou l’État ?

Jours précaires

Cyril Mennegun, 2004

Un film qui montre le quotidien des « travailleurs pauvres », dans une ville de Belfort plus que morose. A travers le portrait de Corinne et de Patrick, Cyril Mennegun fait partager au téléspectateur le quotidien des « travailleurs pauvres », dans une ville de Belfort plus que morose.

Retour sur l’Ile Seguin

Mehdi Lallaoui, 2003

En 1992, l’usine Renault sur l’Ile Seguin fermait définitivement ses portes.Longtemps « citadelle ouvrière » bastion du syndicalisme,aujourd’hui champ de ruine visité par des anciens, nous découvrons toutes les facettes de ce lieu devenu symbole.

Fasinpat

Daniele Incalcaterra, 2003

Dans la province de Neuquen, en Patagonie, des ouvriers de la fabrique de céramique Zanon, pour éviter la fermeture définitive due à la crise, se sont opposés aux licenciements prévus par leur patron.

Life and debt

Stephanie Black, 2003

Un portrait désenchanté de la Jamaïque. Au delà de la façade touristique si agréable, la population est démunie et l’économie en danger. Les coupables sont vite identifiés : FMI, OMC, Banque Mondial. A travers entretiens et rencontres, un regard concret sur certains effets de la mondialisation.

Au pied du mur

Carole Garrapit, 2003

Cinq millions de personnes vivent une situation précaire en France. Cinq millions d’histoires différentes qui ont souvent un dénominateur commun : la perte d’un emploi. Comment peut-on, par la restauration d’un patrimoine collectif, ou par l’accompagnement dans des travaux effectués dans leur propre logement, donner ou redonner confiance à des personnes en difficulté ?

Cité 10, au bout du jardin

Christelle Sabarots, 2003

Des mineurs au chômage du Pas-de-Calais se retrouvent pour cultiver leurs jardins ouvriers

Chômage et Précarité, l’Europe vue d’en bas

, 2003

Pour tenter d’enrayer le chômage de masse, les gouvernements européens mettent en place diverses mesures dont aucune n’a fait preuve de son efficacité.

Rêve d’usine

Luc Decaster, 2003

Proche ouvriers, c’est le récit d’une résistance au quotidien contre la fermeture de l’usine de Mer fondatrice des matelas Epéda, au cœur du Loir-et-Cher.

Moulinex, la mécanique du pire

Gilles Balbastre, 2003

Le 7 septembre 2001, la société Moulinex dépose son bilan, une catastrophe pour des milliers de salariés qui perdent ainsi leur emploi. Comment le n° 1 de l’électroménager français en est-il arrivé là ? C’est ce que tente d’expliquer ce documentaire en retraçant l’histoire de l’entreprise.

MetalEurop Germinal 2003

Jean-Michel Vennemani, 2003

Après la fermeture sauvage de l’usine Metaleurop, ce documentaire est un des plus beaux témoignages sur les souffrances des ex salariés et de leurs proches. C’est aussi le portrait d’un homme, exsalarié, militant syndicaliste et politique qui refuse d’abdiquer et se reconstruit en créant avec quelques ex salariés une coopérative ouvrière.

Attention danger travail

Pierre Carles, Stéphane Goxe, Christophe Coello, 2003

Une dizaine de chômeurs et chômeuses racontent pourquoi et comment ils ont décidé de ne plus aller travailler.

Lundis au soleil (Les)

Fernando León Aranoa (de), 2002

Un petit groupe de chômeurs navigue entre recherche d’emploi, petits boulots, verres de bière au bar du coin, aspirations, ambitions, déceptions…

Usine désenchantée (L’)

Agnès Poirier, 2002

46 ouvriers de l’usine Renault du Mans, parce qu’ils s’opposaient au licenciement d’un des leurs, ont été déférés au tribunal correctionnel. Chronique d’un évènement qui invite à s’interroger sur la relation au travail qu’entretiennent l’ancienne et la nouvelle génération.

On n’est pas des steaks hachés

Anne Galland, Alima Arouali, 2002

Hiver 2001 à Paris, au Mc Donald’s du Faubourg Saint-Denis… Pendant 115 jours, les 40 jeunes employés du McDo, vont tenir tête au géant de la restauration rapide, jusqu’à la victoire !

Emploi du temps (L’)

Laurent Cantet, 2001

Vincent, consultant en entreprise, vient d’être licencié. Il décide de le cacher à son entourage, et de s’inventer un nouvel emploi à l’ONU, à Genève.

Ch’Toyota

Frédéric Tonolli, Éric Pierrot, 2001

Janvier 2001 : Toyota inaugure une nouvelle usine à Valenciennes. Qui sont les cadres et les ouvriers embauchés ? Quels sont les critères retenus par Toyota lors des recrutements ? Une enquête à l’intérieur de la culture d’entreprise made in Japan.

Epreuve de la solidarité (L’)

Jean-Luc Cohen, 2001

Pour ces ouvriers d’une entreprise de travaux publics de l’Aube, les 35h c’est surtout une carte de crédit accordée au patron. Quel bénéfice pour les ouvriers ?

Chômage a une histoire (Le)

Gilles Balbastre, 2001

Le chômage a une histoire, retrace en deux volets les grandes étapes du phénomène de 1967 à 1981, puis de 1981 à 2001.

Du pain et des roses

Ken Loach, 2000

Le combat de travailleurs latinos fraîchement immigrés à Los Angeles, devenus gens de ménage dans une multinationale.

Mon travail, c’est capital

Marie-Pierre Brêtas, Laurent Salters, Raphaël Girardot, 2000

En juillet 1997, le site « Moulinex » de Mamers dans la Sarthe ferme ses portes. Nicole, Pascale, Josianne, Maurice et Dominique ont tous travaillé plus de 20 ans dans l’usine. Du jour au lendemain tout bascule.

Tant que chanteront les constructeurs de navires

Jan Vromman, 1999

Un film sous forme de triptyque, dans lequel Jan Vromman raconte la genèse de l’échec d’une lutte ouvrière qui aboutit à la fermeture du chantier naval de Boelwerf, Tamise, en 1997. Le documentariste bruxellois remonte la ligne du temps jusqu’à la création de l’entreprise en 1829.

Ça commence aujourd’hui

Bertrand Tavernier, 1999

Daniel Lefebvre est directeur d’école maternelle à Hernaing, près de Valenciennes. Fils de mineur, il exerce avec passion son métier d’instituteur dans une région qui fut riche et qui maintenant est rongée par le chômage. Entouré d’une équipe compétente et dévouée, il encourage l’éveil et la parole des enfants, stimule leur créativité.

Rosetta

Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, 1999

Chaque jour, Rosetta part au front à la recherche d’un place qu’elle trouve, qu’elle perd, qu’elle reprend, obsédée par la peur de disparaître. Elle voudrait une vie normale comme eux, parmi eux.

Sortis d’usine

Hervé Le Roux, 1999

Robert a travaillé pendant 17 ans à l’usine Renault de Saint-Ouen. André, Jan et Stan ont travaillé plus de 20 ans à l’usine Renault de Vilvorde. À six ans d’intervalle, ils ont vécu la même histoire, dans la même entreprise : les restructurations et les licenciements massifs.

En marche

Patrice Spadoni, 1998

D’avril à juin 1997, les Marches Européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions ont sillonné plusieurs pays avant de converger vers Amsterdam. Parmi eux, Farid, Jean-Marie ou Carole…

Saga des Massey (La)

Jérôme De Missolz, 1997

À travers leur trajet, les anciens employés de l’entreprise Massey Fergusson de Beauvais, qui a fermé ses portes en 1984, éclairent les bouleversements qui ont changé le travail en France et en Europe.

Candidate (La)

Laurent Salters, 1997

Jeannine, directrice financière âgée de 51 ans, vient de perdre son emploi. Elle a beaucoup de mal à accepter cette nouvelle situation et les conseils que lui donne la consultante de son cabinet de placement ne semblent pas la convaincre.

Dockers de Liverpool : un récit de morale contemporaine (Les)

Ken Loach, 1996

Sous-titré « Un Récit de morale contemporaine », ce film retrace la pugnacité et la rigueur des 500 dockers licenciés en 1995 par la Société portuaire de Liverpool. Une lutte ignorée, minorée, trahie, que le cinéaste Ken Loach s’attache à restituer dans son extraordinaire dignité.

Arrêt de tranche, les trimardeurs du nucléaire

Catherine Pozzo Di Borgo, 1996

Ce documentaire met en lumière la précarité d’emploi, pose la question des risques auxquels «  ces trimardeurs du nucléaire  » sont exposés. Une interrogation sur la sûreté des installations nucléaires françaises.

Quai des ombres (Le)

Luc Verdier-Korbel, 1995

Du cœur de l’hiver, où ils trouvent refuge, gare de l’Est, quai 31, dans les deux wagons mis à la disposition des sans-abri par la SNCF, jusqu’à la fin de l’été suivant, la caméra suit Christian, Didier, Michel à la recherche d’un travail, un logement, une autre vie.

1994. La Marche contre le chômage

Patrice Spadoni, Mogniss Abdallah, Patrice Deboosère, 1994

1994 : Des groupes de marcheurs partent de toute la France pour se joindre à Paris. Des chômeurs et des Sans domicile, mais aussi des salariés solidaires. Avec cette marche commençait l’aventure d’un mouvement : AC ! (Agir ensemble contre le chômage).

Argent fait le bonheur (L’)

Robert Guédiguian, 1993

Dans une cité, perchée comme un nid d’aigle au dessus de Marseille, vivent tragiquement des familles venues de tous les horizons de la Méditerranée : Italiens, Espagnols, Arabes, Arméniens et … Français de souche.

Jules César au secours des chômeurs

Judith Du Pasquier, 1993

Six hommes chômeurs de longue durée, exclus du système économique et social, retravaillent enfin grâce à l’action de leur centre social au sein de la maison des jeunes et de la culture de La Souterraine.

Epoque formidable (Une)

, 1991

A travers l’épopée de Berthier, ex-cadre supérieur chez les SDF (sans domicile fixe), une comédie pathétique et tendre sur ce qu’on appelle les nouveaux pauvres.

Roger and me

Michaël Moore, 1989

Dans le Michigan, la ville de Flint est le berceau et le symbole des usines automobiles General Motors. Le président directeur général, Roger Smith, a décidé de fermer la plupart des usines du site, provoquant le licenciement de 35 000 employés. Michael Moore, caméra au poing, va tenter de rencontrer l’homme d’affaires pour le mettre en face des réalités…

Pain et chocolat

Franco Brusati, 1977

Pain et chocolat est une comédie dramatique, montrant avec humour les déboires d’un italien isolé dans un pays si différent du sien. Malgré tous ses efforts pour « devenir Suisse » Nino est constamment repris par ses origines. Le cruel dilemme de l’émigré, perdu entre un pays qu’il cherche à fuir et un autre qui ne le laisse pas entrer

Face à la crise des patrons parlent

Robert Bober, 1974

Interviews des dirigeants de quatre grandes entreprises françaises des années 70 (Poclain, Lainières de Roubaix, Sommer-Allibert, St Gobain-Pont-à-Mousson).

Moi un noir

Jean Rouch, 1957

Jean Rouch demande à quatre nigériens de mettre en scène leur propre vie. Ils s’installent à Treichville, banlieue d’Abidjan, chef-lieu de la Côte d’Ivoire. Comme nombre de leurs compatriotes, ils sont tentés par les promesses qu’offre la ville… Amère aventure pour ceux qui abandonnent leur village et se heurtent à une civilisation mécanisée.

On the Bowery

Lionel Rogosin, 1956

Rogosin mêle prises de vue d’ambiance et scènes jouées par les protagonistes eux-mêmes autour d’une fiction minimale : l’arrivée sur le Bowery d’un nouveau cheminot au chômage qui se fait voler sa valise, tombe dans la débine alcoolique, avant de trouver une opportunité de s’en sortir.

Raisins de la colère (Les)

John Ford, 1940

Ce film fort raconte l’histoire de la famille Joad, lors de la Grande dépression américaine marquée par les séquelles de la crise économique et le Dust Bowl dans le sud du pays. Il raconte la vie des Américains poussés sur les routes et plongés dans la misère pendant la crise économique de 1929 lorsqu’ils sont chassés de leurs terres par les banques qui prennent possession de leurs biens fonciers.

Valley Town

Willard Van Dyke, 1940

Ce sont les machines qui ont fait la prospérité de cette petite ville industrielle de Pennsylvanie. Ce sont les machines qui vont causer sa ruine, car les progrès de la mécanisation rendent les hommes de moins en moins nécessaires à la marche des usines.

Aurora de esperanza

Antonio Sau, 1936

La révolte d’un ouvrier de Barcelone. Devenu chômeur en 1935 il se porte à la tête d’une grande «  Marche de la faim  » : plusieurs centaines de chômeurs allant de villes en village…

Belle équipe (La)

Julien Duvivier, 1936

Jean, Charles, Mario, Raymond et Jacques forment une bande de copains qui partagent leur infortune du chômage. Or ils gagnent le gros lot à la Loterie et décident d’investir leur pactole dans l’achat d’une guinguette sur les bords de la Marne.

Brisants (Les)

Joris Ivens, 1929

Mi-documentaire, mi-fiction - l’histoire d’un marin au chômage qui pour vivre engage la bague de sa fiancée - ce film met en scène, autant que les humains, les brisants, immenses rouleaux de vagues qui déferlent sur la plage.

Pain d’Alouette (Le)

Patrice Spadoni

Film réalisé dans le cadre de l’Atelier d’initiation à la vidéo organisé à Liévin (Nord Pas-de-Calais) en 2004 et 2005 par l’association de chômeurs « Ensemble pour un autre avenir ».