Nina Faure

Nina Faure utilise le pseudonyme Juliette Guibaud lorsqu’elle réalise des films en immersion sur le monde du travail.

C’est le cas pour les films Dans la boîte, Rien à foutre et La Dépêche du midi.

Films dans la base

On revient de loin (Opération Corréa 2)

Depuis 2007 en Équateur, le gouvernement de Rafael Correa a refusé de payer une partie de la dette publique, récupéré la souveraineté sur ses ressources naturelles face aux multinationales. Grâce à des politiques de redistribution, la pauvreté et les inégalités ont baissé fortement tandis que la classe moyenne a doublé en huit ans. Pierre Carles, Nina Faure et leur équipe débarquent tout feu tout flamme dans ce nouvel Eldorado. En sillonnant le pays en ébullition, nos deux réalisateurs tirent des leçons parfois opposées de leur enquête : l’un voudrait que Correa vienne retaper la France, l’autre s’interroge sur la nécessité d’un homme providentiel.

Dans la boîte

Une plongée tout en malice dans l’univers impitoyable de la société Adrexo, distributeur de prospectus dans les boîtes aux lettres, où la performance est exigée de tous les candidats, y compris les octogénaires… pour un salaire réel calculé en cadence horaire, soit un travail à la tâche normalement interdit en France !

Rien à foutre

Servie par « d’heureuses circonstances », Juliette Guibaud décroche un job avec des obligations qui dérogent sur les bords aux conditions prévues par son contrat de travail. Peut-on tout accepter lorsque l’on est à la recherche d’un emploi ? Non évidemment ! Mais comment le faire entendre à ces employeurs peu regardants sur la réglementation et à quoi s’expose-t-on ?

Hollande, Dsk, Etc…

Au printemps 2012, en pleine campagne des élections présidentielles, une équipe de choc s’invite chez les notables de la presse parisienne pour les interroger sur le traitement de faveur dont ils gratifient François Hollande depuis les premiers jours de sa candidature. En plébiscitant le prétendant socialiste au détriment des autres candidats, les responsables de l’information ne sont-ils pas en train de préempter l’issue du jeu électoral  ?

Jour des mortes (Le)

Chaque 2 novembre le Mexique célèbre ses morts. A San Cristobal de las Casas, Chiapas, cette année c’est la voix des oubliéEs qui résonne.

Dépêche du midi (La)

Y a-t-il un média indépendant en Midi-Pyrénées  ? Interview de Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche, et qui exerce également des fonctions politiques dans la région.