Cinq caméras brisées (Five broken cameras)

Un film de Emad Burnat, Guy Davidi

 2011  France, Palestine, Israël  Documentaire  90 mn  Couleur  HDCam  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe)

 Image : Emad Burnat  Montage : Véronique Lagoarde-Segot

Producteurs :
Alegria (Alegria productions, 206 boulevard Voltaire, 75011 Paris, Tel: 01 82 28 40 20, Fax: 01 75 43 83 87, @ : alegria@alegria-productions.com)
Distributeur :
Cat & docs (18, rue Quincampoix, 75004 Paris, Tél.: 01 83 97 05 46, @ : cat@catndocs.com)

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un « mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens.

Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.

(source : Alegria productions)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Dans la sélection filmographique :
Projeté dans les festivals :
Corsica.Doc (Ajaccio)
Clair de luttes (Creissels (Plateau du Larzac))
Rencontres du film documentaire (Mellionnec (Côtes d’Armor))
Traces de vies (Vic Le comte)
Films en lien :