Camille Clavel

Films dans la base

Simone et André Schwarz-Bart, la mémoire en partage

Le nom de Simone Schwarz-Bart est pour toujours lié à celui de son mari, André Schwarz-Bart, lauréat en 1959 du prix Goncourt pour son roman Le dernier des Justes. Leur histoire est celle de la rencontre improbable entre le monde juif et le monde antillais. Ensemble, ils ont bâti une œuvre, tantôt à ­quatre mains, tantôt à deux. Assise dans la­ lumineuse maison antillaise qui fut la leur, Simone Schwarz-Bart fait le ­portrait de son mari, raconte leurs liens, les ­résonnances viscérales de ­leurs histoires, fait entendre leurs textes. La ­musique qui l’accompagne tout au long du ­film a été composée par leur fils, le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart.

Vers où Israël ?

Ce documentaire propose un voyage à travers les racines d’un conflit qui est avant tout un conflit de mémoire : la mémoire juive d’un côté, la mémoire palestinienne de l’autre.

Jacques Prévert, paroles d’un insoumis

Jacques Prévert était un subversif, un homme libre, terriblement pessimiste. Le documentaire de Camille Clavel ne cesse de rappeler son anticonformisme mais également la violence de son engagement contre toutes les injustices sociales.