Sacrifiés (Les)

Un film de Okacha Touita

 1982  Algérie, France  Fiction  100 mn  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Okacha Touita, Dominique Lancelot, Philippe Dodet  Musique : Hamid Mesbahi, Akli Yayiahtene  Image : Maurice Giraud

 Distribution : Miloud Khetib, Sid Ali Kouiret, Djamel Allam, Patrick Chesnais, Christine Dejoux

Producteurs :
Les films de l’Atelier (coordonnées inconnues à ce jour)
Distributeur :
Armor films (83 rue de Reuilly, 75012 Paris, Tel. 01 42 78 41 44, Fax. 01 45 23 31 06, info@armor.films.com)

Ce film est marquant dans la cinématographie algérienne par l’audace du propos ultra tabou à l’époque, ce qui n’est pas difficile à imaginer, compte tenu du fait que le tabou est encore vivant à ce jour : les dissensions et règlements de compte entre membres du FLN durant la guerre d’indépendance algérienne. Tout se passe à Paris, à l’époque de de Gaulle et Papon, dans un bidonville où sont regroupés des algériens au quotidien poignant qui s’entraident et se déchirent.

Ce film en forme de coup de poing dont Serge Daney disait « qu’il ne mâchait pas ses images », a été présenté à Venise à l’époque et a obtenu le prix Georges Sadoul dans la foulée.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Projeté dans le festival :

Pour aller plus loin

Programmation et catalogue de la 7ème Décade Cinéma et Société : El Djazaïr ! France-Algérie, du colonialisme à aujourd’hui