Sophie Gergaud

http://sophiegergaud.blogspot.com/

Sophie Gergaud réalise son premier documentaire en 2002 en suivant l’enseignement de Jean Rouch. En 2003, elle réalise en Inde un court-métrage documentaire sur les Rangolis, Peintures des Dieux.

Mais c’est avant tout la problématique autochtone qui la passionne. Depuis 1997, Sophie Gergaud sillonne les terres indiennes, du Canada au Pérou, en passant par le Mexique et le Guatemala. Cinéaste, Sophie Gergaud est également ethnologue. Militante au sein du CSIA Nitassinan depuis 1996, elle réalise depuis 2003 plusieurs films pour la défense des droits des Amérindiens aux Etats-Unis, dont Pine Ridge 2005, diffusé dans le cadre du festival Silence On Court ! à Nanterre en 2009.

En 2005, dans le cadre d’un Défi Jeunes (Conseil Général de Seine-Saint-Denis), elle anime des ateliers vidéos auprès de jeunes amérindiens qui sont invités à réaliser des documentaires sur le sujet de leur choix. Trois courts métrages voient ainsi le jour : Jolene et Aljoe’s world, réalisés sur la réserve de Pine Ridge aux Etats Unis, et Los Kukulinos au Pérou.

En 2008, elle est cofondatrice de l’association De la Plume à l’Ecran afin de promouvoir le cinéma amérindien (films réalisés et/ou produits par des Amérindiens) pour combattre les stéréotypes véhiculés à l’encontre des peuples autochtones des Amériques et pour défendre leurs droits fondamentaux, dont, au premier plan, le droit à la libre expression de soi et à la récupération de sa propre image.

En organisant régulièrement des projections de films réalisés par des Amérindiens, De la Plume à l’Ecran permet au public français de mieux connaître ces peuples et apporte un soutien aux luttes abordées par les films (droits territoriaux, religieux, droit à la libre expression de soi via les médias).

Films dans la base

Chroniques FSM du Cedidelp : Panorama

Du 23 au 31 mars 2013, le Cedidelp était au Forum Social Mondial à Tunis. Un film sous forme de diaporama sonore pour découvrir l’ambiance du FSM.

Autre information est possible (Une)

Dans le cadre du Forum Social Mondial qui s’est tenu à Dakar en février 2011, Ritimo, réseau d’information et de documentation pour la solidarité internationale et le développement durable, a co-organisé un séminaire d’une journée sur les médias alternatifs avec des partenaires du Sud (Intervozes (Brésil), E-Joussour (Maroc), Sacsis (Afrique du Sud), Ciranda (Brésil), Pambazuka (Afrique), ALAI (Equateur)). Retour en images sur la place de la communication et de l’information dans nos sociétés mais aussi au sein-même du FSM, sur le rôle des médias alternatifs dans les mouvements sociaux et leur appropriation par les militants et acteurs de changement social.

Lakota Land, terre de survie

Après plus d’un siècle de politique fédérale visant à déposséder les Amérindiens de leur territoire, les Lakota décident de mettre le passé douloureux de la colonisation de côté et de regarder de manière constructive vers l’avenir.