Hier les cendres

Un film de Stéphane Roland

 2019  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Stéphane Roland  Son : Stéphane Roland  Montage : Xavier Cabanel

Producteurs :
Pyramide Production (10 rue des Tanneries, 87000 Limoges, Tél : 05 55 69 24 47, @ : lesfilmspyramide@gmail.com)
France Télévision (Immeuble le Barjac, 1 Boulevard Victor, 75015 PARIS, Tel: 01 44 25 01 40, Fax: 01 44 25 01 42, Mail : ftdinternational(@)francetv.com)
Distributeur :
Pyramide Production (10 rue des Tanneries, 87000 Limoges, Tél : 05 55 69 24 47, @ : lesfilmspyramide@gmail.com)

La guerre étend son empreinte à tous les paysages, jusqu’aux plus intimes. Un jour la question survient : comment et pourquoi raconter la guerre ?

À l’heure où les témoins disparaissent, un nouveau champ de bataille apparaît, celui du récit et de sa transmission. Les lieux de mémoire, de plus en plus innovants et accessibles à tous, remettent en scène ce passé pour, dit-on, éviter les conflits du futur. À travers eux se révèle une véritable « génération mémorielle », composée d’anonymes passionnés et engagés qui, faisant face à l’oubli, au déni et à leurs différences d’opinions, affrontent les traumatismes de notre histoire pour mieux la léguer.

À l’heure de la résurgence des discours identitaires et nationalistes, des célébrations mémorielles incessantes, de l’émergence d’outils de communication aptes à distribuer des récits personnalisés à chaque citoyen, le réalisateur a jugé important de s’interroger sur le processus de la mémoire collective. Quelle histoire se rappellera à nous dans 50 ans, dans 500 ans, dans 5000 ans ? Qu’allons-nous léguer de notre passé, quels récits allons-nous transmettre ?

«Oublier le passé, c’est se condamner à le répéter». Fort de cette antienne, nous avons fait de cette mémoire une valeur essentielle de notre temps, un droit, un devoir. Mais comment se construit-elle et quelle est sa fonction véritable ? Notre mémoire collective est avant tout un espace imaginaire, un objet qui ne se filmera qu’à travers ses représentations. Les «lieux de mémoire» incarnent ce regard sur le passé à travers leur mise en scène de l’histoire. Ces lieux symboliques, à défaut de tous nous rassembler, nous ressemblent. Y compris, parfois, jusque dans nos contradictions.

France Télévision

Le film dans la base

Chemin d’accès :