Pour Sama

Un film de Waad al-Kateab, Edward Watts

 2019  Syrie, Royaume-Uni  Documentaire  95 mn  Couleur  DCP  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe)

 Image : Waad al-Kateab, Edward Watts  Son : Jez Spencer  Montage : Chloe Lambourne, Simon McMahon

Producteurs :
PBS (PBS Headquarters 2100 Crystal Drive, VA 22202 ARLINGTON, États-Unis, tel. (703) 739-5010, fax (703) 739-5295)
Channel 4 (124-126 Horseferry Road, SW1P 2TX London, ROYAUME-UNI, Tél: 44 207 396 44 44, @ : abdunlop@channel4.co.uk)
Distributeur :
KMBO (61 rue de Lancry, 75010 Paris, Tél : 01 43 54 47 24, @ : info@kmbofilms.com)

Waad al-Kateab est une jeune femme syrienne qui vit à Alep lorsque la guerre éclate en 2011. Sous les bombardements, la vie continue. Elle filme au quotidien les pertes, les espoirs et la solidarité du peuple d’Alep. Waad et son mari médecin sont déchirés entre partir et protéger leur fille Sama ou résister pour la liberté de leur pays.

Note de la réalisatrice (extraite du dossier de presse du film):

Pour moi, Pour Sama n’est pas seulement un film, c’est le récit de ma vie. Comme tant d’autres activistes,j’ai commencé à filmer les manifestations syriennes sans aucun projet en tête. Je n’aurais jamais pu imaginer où cela me mènerait au fil des années.

Toutes les émotions que nous avons vécues -la joie, la perte de nos proches, l’amour- et les crimes commis par le régime d’Assad contre des innocents ordinaires étaient impensables, inimaginables…

Dès le début, j’ai voulu témoigner et montrer l’humanité qui subsistait autour de nous, plutôt que la mort et la destruction qui ne cessaient de faire la une des médias.

En tant que femme dans un quartier conservateur d’Alep, j’ai pu voir et raconter comment les femmes et les enfants d’Alep vivaient, ce qui aurait été impossible pour un homme. Cela m’a permis de montrer le quotidien des Syriens qui essayaient malgré tout de mener une vie normale tout en luttant pour leur liberté. En même temps, j’ai continué à vivre ma propre vie. Je me suis mariée et j’ai eu un enfant. J’ai assumé tant de rôles différents : Waad la mère, Waad témoin de cette guerre, Waad la journaliste et Waad la réalisatrice. Je pense que ces différentes facettes de mon histoire font la force du film.

Bien quePour Sama retrace mon histoire et celle de ma famille, notre expérience n’est pas unique. Des centaines de milliers de Syriens ont vécu la même chose et vivent encore dans ces conditions aujourd’hui. Le dictateur qui a commis ces crimes est toujours au pouvoir et tue encore des innocents. Notre lutte pour la justice est toujours d’actualité. J’ai ressenti une grande responsabilité envers ma ville, ses habitants et nos amis : il fallait que je raconte leur histoire afin qu’elle ne soit jamais oubliée et que personne ne puisse déformer la réalité de notre vécu.

Pour moi, la réalisation de ce film a été presque aussi difficile que les années passées à Alep. J’ai dû revivre encore et encore ces moments terribles. Heureusement, j’ai eu la chance de travailler avec une équipe formidable qui s’intéressait à moi, à mon histoire et à la Syrie. C’était le cas notamment d’Edward Watts, qui a réalisé avec moi ce film. Il a su intérioriser le fardeau que je portais en moi. Ensemble, nous avons pu puiser dans la complexité de mon vécu l’histoire que vous voyez aujourd’hui.

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 440 Kio)
Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :