Personnes affamées

in Que chacun devienne « l’obligé du monde »

Sentiers du chemin : Sans papiersDiscriminationDroit d’asileRéfugiésEsclavageMinoritésMigrations – Personnes affamées

Films dans la base

Jour ça ira (Un)

Stan Zambeaux, Édouard Zambeaux, 2017

Une plongée au cœur de l’Archipel, un centre qui propose une façon innovante d’accueillir les familles à la rue, en suivant Djibi et Ange, deux adolescents à la rue.

Sur la route d’Exarcheia - Récit d’un convoi solidaire en utopie

Éloïse Lebourg, 2017

Le 28 mars 2017, un convoi solidaire venu de France, Belgique, Espagne et Suisse arrive au centre d’Athènes pour apporter un soutien matériel, politique et financier au mouvement social grec et aux réfugiés bloqués aux frontières de l’Europe. Ce film raconte cette odyssée fraternelle et rend hommage aux solidarités par-delà les frontières.

Catadores, recycleurs de rue au Brésil

Sonia Ben Messaoud, Laetitia Martin, 2016

Longtemps marginalisés et stigmatisés, certains recycleurs de rues brésiliens, les catadores , se sont progressivement organisés pour la reconnaissance de leurs droits et de leur profession.

Corps interdits (Les)

Jérémie Reichenbach, 2016

Le film dénonce la violence de l’Etat dans les brumes et le froid du campement de Calais. Avec poésie et douceur, il évoque les solidarités existantes, et les voix des migrants se mêlent aux images de la «  jungle  ».

Route du pain (La)

Hicham Elladdaqi, 2015

Le quotidien des habitants d’un quartier populaire de Marrakech, ou le ballet toujours recommencé des laissés pour compte d’un système.

Noche herida

Nicolás Rincón Gille, 2015

En Colombie, portrait d’une grand-mère qui veille sur l’avenir des siens, un regard sur la tradition orale colombienne confrontée à la violence.

République de Fatima (La)

Pascale Berson-Lécuyer, 2015

Fatima-Ezzahra Benomar a 30 ans. Elle vit depuis plusieurs mois dans un squat près de la Gare du Nord, où plusieurs familles ont trouvé refuge. Le tribunal leur a accordé un peu de répit, le temps de la trêve hivernale. Pour Fatima, ces quelques mois représentent beaucoup, le temps de souffler, le temps de trouver du travail dans l’audiovisuel, un logement, de renouveler son permis de séjour… Ce film est le portrait intime d’une femme libre, moderne, une combattante qui ne lâche rien. Une femme immigrée venue en France avec un idéal républicain et qui a choisi, envers et contre tout, la France comme terre d’adoption.

Hector

Jake Gavin, 2015

À l’approche de Noël, Hector Mac Adam, SDF qui vit en Écosse prend la route vers Londres pour trouver un peu de chaleur humaine.

Planches, clous, marteaux

Jérémy Gravayat, 2015

Images passées, actuelles, assemblées, traces manifestes, persistantes, construites, détruites, aux périphéries.

Toit sur la tête (Un)

Olivier Cousin, 2015

À Toulouse, une quarantaine de fonctionnaires se mobilise pour apporter des solutions concrètes et clandestines aux laissés pour compte.

Llévate mis amores

Arturo González Villaseñor, 2014

Le Mexique et les États-Unis partagent la plus longue frontière Nord-Sud du monde. Cela fait du pays une passerelle pour des milliers de migrants qui le traversent, perchés sur le dos du train La Bestia (La Bête), exposés à tous les dangers. Las Patronas sont un groupe de femmes qui, chaque jour depuis 1995, cuisine des repas pour les lancer aux voyageurs du train en marche. Un film choral, où les voix de quinze personnages relatent la dure réalité de la vie paysanne.

Eugène Gabana le pétrolier

Camille Plagnet, Jeanne Delafosse, 2014

Chronique de la débrouille, manuel de survie au Burkina-Faso, ce documentaire raconte une certaine jeunesse pauvre aujourd’hui à Ouagadougou, à travers le quotidien d’Eugène, petit «  affaire man  » de quartier, qui tente de se faire une vie entre petites embrouilles et grande débrouille.

300 hommes

Aline Dalbis, Emmanuel Gras, 2014

Le portrait d’une humanité réduite à son essence… Entre ces murs, il y a trois cents hommes, il y a l’urgence. Ils ont des noms mais ils ont perdu leur histoire en route. Ils rient et se confrontent, ils refont le monde, celui qu’ils ont perdu. Ils ont un lit. Là ils attendront le jour. C’est Forbin, centre d’hébergement, la nuit à Marseille.

Abri (L’)

Fernand Melgar, 2014

À partir de l’exemple helvétique, ce documentaire révèle un mal-être universel qui touche toute l’Europe, tant au niveau de la capacité d’hébergement des sans-abri que, plus largement, du mal-logement et de la précarité.

Toujours en marche !

Farid Zeroulou, Mohamed Mouaki, 2014

Chômeurs, précaires : la «  Marche pour les droits  » est partie de l’Île de la Réunion et elle a sillonné la métropole en juin et juillet 2013. De Montpellier à Paris, Farid, marcheur vidéaste, participe à toute l’aventure «  caméra au poing  ».

Glasgow contre Glasgow

Julien Brygo, 2014

«  En août 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une enquête révélant que la différence d’espérance de vie entre un enfant né dans un quartier riche de Glasgow – au sud et à l’ouest – et un autre mis au monde dans un quartier pauvre de la même ville – à l’est – atteignait vingt-huit ans  », écrivait Le Monde diplomatique en 2010 dans «  Vivre riche dans une ville de pauvres  », une enquête inspirée par cette effrayante statistique, mise en images dans ce film par le photographe Julien Brygo.

Sauf ici, peut-être

Matthieu Chatellier, 2014

Au sein d’une communauté Emmaüs, les portraits singuliers, inoubliables, d’Ulysse contemporains.

Toit à moi (Série Enquête d’un autre monde - épisode 2)

SideWays, 2013

Se rassembler pour acheter des logements : le concept innovant de l’association «  De toit à moi  » pour loger et réinsérer les sans-abri.

Hustlers (Les)

Egome Amah, 2013

Ekoué, Leon, Blacky et Zorro vivent à Katanga, le bidonville des pêcheurs du port de Lomé au Togo. Toujours ensemble, ils se font appeler les «  Hustlers  ». À quarante ans passés, tous veulent s’en sortir, en finir avec cette vie faite de petits boulots durs et épuisants, de menus larcins et de moments d’oubli dans l’alcool ou la drogue. Le film raconte leur lutte, le quotidien de ces hommes qui vivent sur un fil, entre survivre et sombrer.

Copain d’avant (Le)

Françoise-Renée Jamet, Laurent Marocco, 2013

Ce documentaire évoque le parcours d’un homme devenu sans domicile fixe après plusieurs drames. Le film s’attache à ressouder le fil d’une vie brisée et convoque les témoins d’une histoire tragique. On n’est pas loin de Maupassant et de Simenon. Parce qu’on y retrouve certains ingrédients chers aux deux auteurs : la nature, la filiation, les orages intérieur du personnage, la mauvaise conscience d’un village, et l’implacable destinée d’une vie trempée de larmes, de sang et d’alcool…

Être vivant

Emmanuel Gras, 2013

Description implacable de l’itinéraire d’un homme qui se retrouve à la rue. Un court-métrage à la forme saisissante.

Dormir, dormir dans les pierres

Alexe Poukine, 2013

L’oncle de la réalisatrice est mort de froid il y a trois ans. Il était sans-abri. Comment a-t-il pu en arriver là  ? Pour essayer de comprendre «  l’itinéraire de son naufrage  », elle filme pendant trois ans le quotidien de deux «  SDF  », Joe et Bart.

Cent mille et une victoires pour le monde

Louis Campana, François Verlet, 2013

02 Octobre 2012. Cinq ans après Janadesh, leur première marche, les paysans sans terre du mouvement Ekta Parishad se retrouvent à Gwalior en Inde pour rejoindre Delhi, la capitale. Ce documentaire les suit.

Entrée de secours

Sam Albaric, 2012

Après l’urgence, après les foyers et centre d’hébergement, où habite-t-on  ? Comment se reconstruit-on une fois que les circuits traditionnels n’offrent plus d’alternative  ? Il y a les pensions de familles, ce sont des logements sociaux pas tout à fait comme les autres. Ce sont des dispositifs expérimentaux qui participent à la mise en œuvre du droit au logement.

Alimentation et vous : quelles solutions pour un avenir meilleur ? (L’)

Oxfam, 2012

Bien que la production alimentaire mondiale suffise à nourrir la planète, une personne sur sept dans le monde souffre aujourd’hui encore de la faim. Pourtant 80% des personnes touchées par la faim produisent elles-mêmes des denrées alimentaires. Comment est-ce possible  ?

Terres communes

Emmanuel Vigier, 2012

La vie, la rue, la mort… Terres Communes est un webdocumentaire consacré à un mouvement de solidarité singulier. À Marseille et à Paris, des citoyens, regroupés en collectifs, «  accompagnent  » des gens de la rue jusque dans la mort.

Misère bleue (La)

Brigitte Lavégie, 2011

Le soleil ne brille pas au même prix pour tout le monde… Une plongée dans la violence de la guerre aux pauvres qui sévit à Cannes.

Louise Wimmer

Cyril Mennegun, 2011

Insoumise et révoltée, Louise Wimmer a tout perdu. Armée de sa voiture et de la voix de Nina Simone, elle va tout faire pour reconquérir sa vie.

Peuple des ordures (Le)

Olivier Wlodarczyk, 2011

Ce documentaire est un tour du monde inédit, à la rencontre d’un peuple souvent méprisé : le « peuple des ordures ». Des hommes et des femmes vivent sur les décharges du monde entier, espérant y trouver quelque chose à vendre ou à récupérer.

Emmaüs, la force des faibles

Hubert Dubois, 2010

Des années d’épreuves, la misère et l’injustice ont appris aux Compagnons le sens de la générosité et celui de la solidarité. Ensemble, depuis 60 ans, ils ont fait d’Emmaüs un formidable « laboratoire de récupération d’hommes broyés ».

Je pourrais être votre grand-mère

Bernard Tanguy, 2010

Un jeune avocat d’affaires, touché par une vieille SDF roumaine qui lui rappelle sa grand-mère, se met à proposer aux SDF des pancartes au style humoristique et accrocheur.

Comment nourrir tout le monde

Denis van Waerebeke, 2009

A la surface de la planète, deux mondes se font face : les «  trop nourris  » et les «  trop mal nourris  ». Pourtant, nourrir tous les habitants de la planète semble possible. Ce film d’animation, fait le point sur la situation et évoque des pistes à suivre pour y arriver.

Saison comme une autre (Une)

Zhang Wenqing, 2009

En Chine, des travailleurs saisonniers en quête de moyens de survie en terre lointaine.

Maria Nowak, la banquière de l’espoir

Olivier Wlodarczyk, Anne Hirsh, 2009

Portrait de Maria Nowak, qui a introduit le micro crédit en France, et de ses voyages dans le monde pour poursuivre ce même but : aider les plus démunis

Main basse sur le riz

Jean Crépu, 2009

Ce documentaire d’investigation nous fait pénétrer dans la très discrète filière mondiale du riz. Et permet de mieux comprendre la complexité d’un marché dont les enjeux sont considérables pour la sécurité alimentaire mondiale de demain.

Versailles

Pierre Schoeller, 2008

A travers la rencontre d’un sans-abri et d’un enfant, le réalisateur filme, dans cette fiction, les exclus de Versailles.

Paradis de Sandra (Le)

Marianne Roussy, 2008

La parcours de Sandra, habitante d’un bidonville de Bogota, qui sa bat pour améliorer le sort de ses voisins.

Téléphone portable de Halima (Le)

Olga Prud’homme Farges, 2007

Histoire d’une femme qui a utilisé un micro crédit pour acheter un téléphone portable.

Ironeaters

Shaheen Dill-Riaz, 2007

La famine annuelle au nord du Bengladesh force des familles à l’exil vers le sud. Désormais travailleurs saisonniers, ils vont démanteler les pétroliers et autres portes conteneurs, déchets rouillés et même toxiques du monde occidental.

Laphia, histoire d’un exemple

Safinez Bousbia, Gwennaël Bolomey, Alexandre Morel, 2005

Au-dessus de la ville de Cochabamba, juchée sur la cordillère des Andes, Laphia est une communauté indigène dont les habitants vivent tant bien que mal d’une agriculture de subsistance. Face au développement incontrôlé de la zone péri-urbaine de Cochabamba, en altitude l’eau devient objet de toutes les convoitises, que ce soit pour des usages agricoles, domestiques ou industriels.

Face cachée de la terre (La)

Collectif Alterdoc, 2002

La Moitié de l’Humanité vit avec moins de 2 dollars par jour dans l’impuissance et l’incapacité de se faire entendre. Face à ce constat, le collectif Alterdoc a décidé d’agir avec ses moyens, en initiant cette série de films courts sur cette face cachée de la terre.

17 rue Bleue

Chad Chenouga, 2001

Cinq ans après sa fuite d’Algérie en 1967, Adda vit 17, rue Bleue, à Paris, avec ses deux enfants et ses deux soeurs. Elle entretient une relation amoureuse avec Merlin, son patron qui assure une situation confortable à l’ensemble de la famille. A la mort de celui-ci, leur destin bascule. Adda voit dans la disparition de son amant l’occasion de mettre la main sur une partie de sa fortune.

Convoi (Le)

Patrice Chagnard, 1995

L’odyssée de trois hommes qui acheminent de la nourriture vers l’Arménie pour l’association humanitaire «  Équilibre  ». Seuls au volant de leurs 38 tonnes, Amine, 30 ans, le chef du convoi, Papy, 62 ans, ancien chef d’entreprise, mis prématurément à la retraite, et Jérôme, 20 ans, à peine sorti d’une adolescence tumultueuse, doivent affronter les multiples difficultés que leur posent les troubles politiques, les rigueurs du climat et le mauvais état des routes.

La ricotta (Le Fromage blanc)

Pier Paolo Pasolini, 1963

Un réalisateur reconnu tourne une version de la Passion du Christ. Sur le plateau entre les prises, les acteurs passent le temps. L’un d’entre eux, Stracci n’a qu’une idée en tête : trouver à manger…

Spéculateur en grains (Le)

David Wark Griffith, 1909

Le film A Corner in Wheat est un court métrage réalisé par D. W. Griffith en novembre 1909 d’après une adaptation d’un roman contemporain (1903) de Frank Norris, The Pit.