Alexandre Morel

Né en 1980 à Lausanne, il est licencié à l’université de Lausanne en Sciences Sociales. En parallèle à ses études universitaires, il suit plusieurs formations en lien avec la création audiovisuelle et se perfectionne en techniques de projection ainsi qu’en gestion de projets culturels. Ces dernières années, il réalise ou co-réalise plusieurs courts-métrages, dont Laxisme, Chihuahua, Et Caetera (2005), Je vous rencontre (2008). Il collabore également à la réalisation de clips musicaux suisses et internationaux, travaille régulièrement comme vidéaste plasticien dans le cadre de créations théâtrales, dont Mais je suis un Ange !, Cie Full PETAL Machine (2009) et participe à plusieurs performances présentées dans le cadre de festivals, dont The Cause Of Inflation Damage Limitation Orchestra, Les urbaines (2009),Transmission, Nuit des musées (2010), etc.

Films dans la base

Corps du métier (Le)

Dans les hauts de Lausanne, en Suisse, se déroule un chantier peu ordinaire, dont l’objectif est est la construction d’une maison en paille porteuse et en terre… Pas de contremaîtres ni d’ouvriers pour le gros œuvre : les architectes sont aidés par des hommes et des femmes de tous horizons venus échanger leur travail contre la (re)découverte de cette technique de construction pourtant centenaire…

Laphia, histoire d’un exemple

Au-dessus de la ville de Cochabamba, juchée sur la cordillère des Andes, Laphia est une communauté indigène dont les habitants vivent tant bien que mal d’une agriculture de subsistance. Face au développement incontrôlé de la zone péri-urbaine de Cochabamba, en altitude l’eau devient objet de toutes les convoitises, que ce soit pour des usages agricoles, domestiques ou industriels.