Élisabeth Montlahuc

Après avoir travaillé sur un scénario de fiction ( Les Mélancoliques) pour la société de production de Xavier Durringer, 7ème Apache Films, Élisabeth Montlahuc réalise un moyen métrage en 35 mm, Un Ami de Giacometti.

Parallèlement, elle se tourne vers le documentaire, et co-réalise Une Ile sans phare, sélectionné au festival de Groix et au festival du film de l’eau, en Belgique.

Après avoir enseigné à l’unité de cinéma de l’Université de Lund, en Suède, elle entreprend, avec le soutien de Max Renault, une série de quatre documentaires de cinquante deux minutes, s’inscrivant dans une démarche d’économie sociale et solidaire. En 2011, elle fonde avec lui l’Oreille Unique films.

Films dans la base

Invisibles fragilités

Documentaire sur un groupement d’entreprises, dont la vocation est de favoriser l’insertion de personnes en situation d’exclusion.

Matières et des hommes (Des)

Au cœur d’une entreprise d’insertion dont l’activité consiste à recycler des bâches géantes et affiches papiers récupérées dans la rue, ainsi que des airbags et ceintures de sécurité cherchée dans des casses.