Affiche du film

Invisibles fragilités

Un film de Élisabeth Montlahuc

 2012  France  Reportage ou documentaire d’information  Prise de vue réelle  23 mn  Couleur  Mode de production : Auto-production  VF

 Image : Fabien Leca  Son : Pierre Carlier  Montage : Max Renault

Producteur :
Distributeur :

Pour une projection non commerciale du film, consulter la page sur les diffuseurs spécialisés

Dernière mise à jour : 23 août 2022

ARES désigne un groupe d’entreprises dont la vocation est de favoriser l’insertion de personnes en situation d’exclusion. Anciens sans abris, immigrés venus parfois en France au péril de leur vie, jeunes sans emploi, personnes en rupture avec la société : trois cent cinquante salariés, de tous horizons, rémunérés au SMIC sur une période maximale de deux ans, réapprennent ainsi, par l’entremise d’ARES, à retrouver confiance en eux mêmes…

Grâce à une équipe motivée de chargés d’insertion et de formateurs professionnels, la mission d’ARES consiste donc à prouver que toute personne, quelle que soit sa situation, peut se reconstruire par le travail et restaurer sa dignité en participant à l’échange économique et social.

La tâche est ardue, cependant, comme le souligne le directeur Thibaut Guiluy, et le monde de la productivité, sans concession…

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Entreprises solidaires in L’œconomie
Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Sans-papiers in Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Migrations in Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Personnes affamées in Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Dans la sélection filmographique :
Le Mois de l’Économie sociale et solidaire… au cinéma !

Le film dans la base TESSA (Transition, Économie sociale et solidaire, Alternatives)

Voir la fiche film