Toit sur la tête (Un)

Un film de Olivier Cousin

 2015  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Olivier Cousin, Iñes Compan, Benoît Maestre, Frédéric Perlaux  Son : Franck Flies, Didier Baulès  Montage : Khadicha Bariha

Producteur :
Narratio films (21 place de la République, 75011 Paris, Tél : 06 70 51 53 41)

À Toulouse comme ailleurs, faute de financement public, la situation du logement d’urgence est catastrophique : plus de 1 000 personnes sont à la rue (200 000 en France). Au 115, numéro d’appel d’urgence pour les personnes sans abri, 95% des appels aboutissent à des refus qui conduisent la plupart des demandeurs à camper dans la ville.

Cette situation, notamment parce qu’elle touche beaucoup d’enfants, est devenue insupportable pour quelques uns des travailleurs sociaux du 115 de Toulouse ; elle les a conduits à s’organiser en collectif, le GPS (Groupement pour la défense du travail social). Avec l’aide de nombreux bénévoles, ils se sont mobilisés pour apporter des solutions concrètes aux laissés pour compte, mettant en place des solutions alternatives d’hébergement, puis interpellant l’État pour les faire reconnaître. Depuis 3 ans, le collectif aide et héberge clandestinement trente familles dont une quarantaine d’enfants.

Au moment du tournage, ils sont installés dans un immense bâtiment public vide, quai St-Pierre. S’il est assigné par l’État propriétaire du bâtiment et obligé de se rendre au tribunal, le collectif a prévu une ligne de défense claire : placer l’État face à sa propre inaction et à son incapacité à appliquer le droit au logement pour tous, pourtant inscrit dans les lois de la République. Cet hébergement sauvage, cette « réquisition », a un temps été tolérée par les pouvoirs publics. Mais en juillet 2014, le couperet tombe, ils doivent quitter le bâtiment. Trouveront-ils un autre lieu pour ces 30 familles ? Où iront-ils ? Le nouveau lieu sera-t-il démantelé rapidement ? Résistera-t-il ? Comment sortir du cycle infernal des expulsions ? Un toit sur la tête est l’histoire d’un lieu remarquable, d’une lutte contre une réalité sociale révoltante et le récit d’un engagement collectif mené par des agents publics hors du commun. Une lutte citoyenne.

(Site d’Olivier Cousin)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :
Projeté dans le festival :
Traces de vies (Vic Le comte)