Thomas Roussillon

http://thomas.roussillon.free.fr/oiseau/index.html

« Suite à la réalisation d’un film documentaire de fin d’étude en 2002, « Avant l’Après » (18min.), j’ai conduit pendant plusieurs années des ateliers d’éducation à l’image avec

des jeunes âgés de 12 à 25 ans. Parallèlement à cet exercice, j’ai mené une activité de cadreur, puis d’opérateur de prise de vue, en tournant en 2007, un premier film documentaire « les yeux fermés »(52min.), produit par Lieux Fictifs.

Travaillant par la suite sur plusieurs projets de documentaires, en tant que photographe, cadreur, puis monteur, j’ai alors petit à petit découvert le sens de ma quête documentaire. Elle se situe désormais dans ma rencontre avec une jeunesse de mon âge, une jeunesse laissée-pour-compte d’une “Europe Forteresse”, qui cloisonne ses frontières, repousse les migrants et expulse les plus démunis.

C’est dans cette démarche que s’est construit « Comme un oiseau dans un aquarium » (81min.), mon premier long documentaire autoproduit.(source : Thomas Rousillon)

Films dans la base

Petites mains

Encore une usine qui ferme. Des machines qui partent. Et des femmes qui restent, qui se battent et qui racontent. Une vie de femme, à la machine.

Comme un oiseau dans un aquarium

Le réalisateur a suivi des demandeurs d’asile, en 2009, alors qu’ils vivaient dans un ancien orphelinat laissé à l’abandon, puis durant leur expulsion de cet endroit. C’est le début d’un long chemin escarpé vers le relogement pour tous les habitants, c’est aussi l’affirmation d’un mouvement de réquisition et de défense du droit d’asile, qui permettra à plus de 400 demandeurs d’asile, un an plus tard, de bénéficier d’un relogement, suite à l’évacuation des trois derniers squats en juillet 2010.