Sylvie Gilman

Films dans la base

Demain, tous crétins  ?

Baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage : les tests les plus sérieux révèlent ce qui paraissait inimaginable il y a 20 ans : le déclin des capacités intellectuelles humaines. Serions-nous entrés dans une sorte «  d’évolution à l’envers  »  ? La question est posée par d’éminents chercheurs. Au banc des accusés, les perturbateurs endocriniens qui ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés.

Mâles en péril : la fertilité masculine menacée

Les perturbateurs endocriniens (provenant de divers produits chimiques notamment les pesticides, phtalates, retardateurs de fl amme, PCB, bisphénol A, etc.) sont omniprésents dans notre quotidien : assouplissants du plastique, fi xateurs de parfums, cosmétiques, meubles, emballages alimentaires, PVC, jouets, tee-shirts, etc. Ils sont responsables de la «  féminisation  » de nombreuses espèces sauvages (alligators, batraciens, poissons, oiseaux…). De plus en plus de malformations sexuelles et de cas de sté- rilité sont observés chez les phoques, les oiseaux, les alligators, les grenouilles… Il est aujourd’hui démontré que les êtres humains n’échappent pas au phénomène, chute de la fertilité, augmentation du nombre de malformations congénitales de l’appareil reproducteur masculin.

Mémoire de sauvageons

En 1950, un foyer pour jeunes délinquants est créé à Vitry-sur-seine. Des jeunes qu’il faut aider à se réconcilier avec eux-mêmes, grâce, entre autres, au cinéma. Les jeunes écrivent des histoires et se filment. Images rares d’une expérience unique et périlleuse ! Pendant 30 ans, plus de 300 jeunes sont passés par Vitry. C’est l’histoire de mal partis qui arrivent quelque part.