Galères de femmes

Un film de Jean-Michel Carré

 1993  France  Documentaire  90 mn  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma  VF

 Image : Gilles Clabaut, Jean-Marc La Rocca  Son : Catherine Bon, Cathy Iglesias  Montage : Sarah Matton

Producteur :
Les films du grain de sable (206 rue de Charenton, 75012 Paris, tél : 01 43 44 16 72, fax : 01 40 19 07 56, mail : gds@films-graindesable.com)
Distributeur :
Les films du grain de sable (206 rue de Charenton, 75012 Paris, tél : 01 43 44 16 72, fax : 01 40 19 07 56, mail : gds@films-graindesable.com)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeurs :
Doriane Films (145 rue de Belleville, 75019 Paris, téléphone : 01 44 74 77 11, fax : 01 44 74 64 93, mail : doriane@dorianefilms.com)
Co-errances (45 rue d’Aubervilliers, 75018 Paris, Tél : 01 40 05 04 24 / 01 40 05 05 97, Fax : 01 40 36 68 29, Mail : contact@co-errances.org)

Fleury Mérogis est la plus grande prison de femmes d’Europe. Ce long métrage documentaire trace les portraits de sept femmes pendant leurs détentions puis dans leur tentative de réinsertion.

Au-delà de leur quête de vie et de liberté, la solitude, l’angoisse, les difficultés…Ce film est une profonde réflexion sur le problème de l’emprisonnement et de la réinsertion.

«  Galères de Femmes  » est issu du long travail de recherche et d’enquête de Jean-Michel Carré, pour la télévision, sur le thème de la prison. «  Alertez les bébés  », «  Votre enfant m’intéresse  » (78-81), abordaient l’échec scolaire et son issue trop prévisible. La série plus récente, (91-92) consacrée aux femmes dans les prisons «  Femmes de Fleury  », «  Enfants des prisons  », «  Prière de réinsérer  » … explore déjà le monde équivoque de la prison qui ne fait qu’accentuer la misère de ceux et celles qui y échouent.

Pour «  Galères de Femmes  », Jean-Michel Carré a rencontré à Fleury-Mérogis, la plus grande prison de femmes du monde, sept jeunes prisonnières au caractère et à la personnalité affirmés.

Progressivement, sur deux années, elles ont accepté de lui confier leur histoire. Deux années durant lesquelles, Christine, Laurence, Sylvia, la trentaine  ; Cathy, Isabelle, Fouzia, Sylvie, la vingtaine, vont tenter de dégager et exprimer leur vérité. Déchirures et ruptures, abandon, désintérêt jalonnent leur vie sans amour et sans joie.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :