« On ne naît pas femme, on le devient ! »

ô combien cette grande phrase de Simone de Beauvoir reste d’actualité. Cheminant avec les films sur la condition des femmes, un cinéma au féminin a toujours existé depuis les origines du 7ème art. Il est utile de le repérer car personne ne le fera à notre place.

Films dans la base

Femmes entièrement femmes

Philippe Baqué, 3056

Alors que les excisions continuent, pourquoi la restauration du clitoris demeure-t-elle un tabou ?

En bataille

Eve Duchemin, 2016

À travers le quotidien d’une jeune directrice-adjointe de prison, ce documentaire met en lumière une facette inédite du monde carcéral. Suivant son héroïne à l’intérieur de la prison et à son domicile, il élargit le prisme à ses interrogations personnelles sur son rôle et sur la privation de liberté.

Vies de Thérèse (Les)

Sébastien Lifshitz, 2016

Au soir de sa vie, Thérèse Clerc a livré au documentariste Sébastien Lifshitz un témoignage lucide sur le rapport qu’elle entretenait avec son corps vieillissant. Un corps qui toute sa vie durant fut porteur de liberté, de joie, d’utopie, de force et de combat pour le droit des femmes. Lutte de l’esprit et lutte des corps : ce combat peut être mené pour chacun jusqu’au bout.

Aquarius

Kleber Mendonça Filho, 2016

Ce film narre la lutte de Clara (rôle tenu par Sonia Braga), contre des promoteurs immobiliers qui la harcèlent afin qu’elle quitte l’appartement où elle a vécu toute sa vie.

Belle de nuit

Marie-Ève De Grave, 2016

«  Dites bien que je suis peintre, écrivain et putain révolutionnaire  ! " ainsi se définit Grisélidis Réal. S’immergeant au cœur des écrits de cette scandaleuse femme publique, le film retrace le parcours intime et fulgurant d’une femme hors norme. Images fictionnelles, dessins, photographies, entretiens et archives documentaires s’entrelacent pour tisser le portrait pluriel d’une magnifique rebelle en quête permanente de liberté et d’appartenance. Une vie en train de s’écrire qui dévoile un magnifique écrivain.

Arbre sans fruit (L’)

Aïcha Macky, 2016

Mariée et sans enfant, Aicha se trouve dans une situation «  hors-norme  » dans son pays. Mais au Niger comme partout dans le monde, il y a des problèmes d’infertilité. À partir de son histoire personnelle, adressant ses questionnements à sa maman disparue en couche, la réalisatrice explore avec délicatesse les souffrances cachées des femmes et brise les tabous.

Femmes immigrées, fragiles et combattantes

Canal Marches, 2016

Depuis 1974, et les les lois sur le regroupement familial, les femmes immigrées ont rejoint en nombre leur mari, venu travailler à la reconstruction de la France après la guerre. Quelle est aujourd’hui la situation des femmes migrantes et leur rôle particulier dans ce paysage  ? Ce court-métrage fait partie du projet Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil  ?, monté par l’association Canal Marches.

Tout est écrit

Sonia Ben Slama, 2015

Il y a 70 ans, à Ksour Essaf, au centre de la Tunisie, une jeune femme s’échappait de la maison de son mari et s’élevait pour la seule fois de sa vie contre le maktoub. Aujourd’hui, au même endroit, une jeune fille s’apprête à se marier.

République de Fatima (La)

Pascale Berson-Lécuyer, 2015

Fatima-Ezzahra Benomar a 30 ans. Elle vit depuis plusieurs mois dans un squat près de la Gare du Nord, où plusieurs familles ont trouvé refuge. Le tribunal leur a accordé un peu de répit, le temps de la trêve hivernale. Pour Fatima, ces quelques mois représentent beaucoup, le temps de souffler, le temps de trouver du travail dans l’audiovisuel, un logement, de renouveler son permis de séjour… Ce film est le portrait intime d’une femme libre, moderne, une combattante qui ne lâche rien. Une femme immigrée venue en France avec un idéal républicain et qui a choisi, envers et contre tout, la France comme terre d’adoption.

Sonita

Rokhsareh Ghaem Maghami, 2015

Sonita a 18 ans. Originaire d’Afghanistan, sans-papiers et illégale en Iran, elle vit dans la banlieue pauvre de Téhéran avec sa sœur et sa nièce. Téméraire et passionnée, Sonita se bat pour vivre sa vie comme elle l’entend et faire carrière dans le rap. Son rêve se confronte aux nombreux obstacles qu’elle rencontre en Iran et au sein de sa famille restée en Afghanistan. Celle-ci, sous l’impulsion de sa propre mère, envisage de vendre Sonita pour 9000$ à un homme qu’elle n’a jamais rencontré.

Autre maison (Une)

Vanessa Rousselot, 2015

Ce documentaire raconte les voyages intérieurs quotidiens de trois femmes «  internas  », d’un continent à l’autre : ces femmes ont quitté leur pays, en Amérique du Sud, pour venir s’occuper des enfants madrilènes. En envoyant chaque mois de l’argent à leurs familles restés au pays, elles leur permettent de vivre.

Tisseuses de rêves

Ithri Iroudhane, 2015

Une poignée de femmes berbères du Moyen-Atlas marocain, tisseuses de tapis à leurs heures de nuit, s’interrogent sur leurs savoirs, leurs traditions, leurs vies et leur devenir. Elles nourrissent en elles quantité de rêves dont elles laissent parfois entrevoir les lumières.

À part entière

Lauriane Lagarde, 2015

Fouzia, Béatrice, Fadma et Marjolaine sont françaises, musulmanes et militantes féministes au sein de l’association Al Houda. D’âges et d’origines différentes, elles se sont regroupées pour revendiquer leurs droits auprès de leur communauté comme de la société française. Ensemble, ces femmes, en majorité voilées, se mobilisent et agissent pour s’émanciper et mettre à mal les préjugés.

As minas do rap

Juliana Vicente, 2015

Les femmes ont tardé à investir le monde du rap. Le film donne la parole à des femmes du hip-hop brésilien reconnues comme Negra Li, MC Gra et Karol Conká, bordant l’historique féminin du mouvement.

Tesape’arÃ

Susana Arbizu, Henri Belin, 2015

Au Paraguay, 2% de la population possède 85% des terres. Chaque année, l’expansion de la culture du soja transgénique entraîne l’expulsion de dizaines de familles paysannes et d’Indiens : Face à cette situation, un groupe de femmes de l’Est du Paraguay tente de changer les choses… Le documentaire décrit l’état des luttes paysannes dans l’Est du Paraguay, en particulier celles menées par un groupe de femmes de San Antonio Mi (dans le departament de Caaguazú) contre le développement de l’agronégoce et l’extension de la culture du soja transgénique.

Je ne suis pas féministe, mais…

Florence Tissot, Sylvie Tissot, 2015

«  Je ne suis pas féministe, mais…  », cette expression est évoquée par Christine Delphy lors d’une émission où elle est invitée avec Simone de Beauvoir en 1985. On retrouve la phrase rituelle que beaucoup de femmes ont pu prononcer un jour, par peur d’employer un mot stigmatisé, mais pour s’autoriser quand même à exprimer un désir d’égalité. Mêlant entretiens filmés et images d’archives, ce documentaire offre le portrait d’une théoricienne féministe, militante et fondatrice du MLF.

Fille offrande (La)

Mama Mbouombouo, 2014

Un frère filme sa sœur, Aïcha. Mariée et mère de trois enfants, elle n’a pu supporter le mari qui lui avait été destiné et a divorcé rapidement. Revenue dans la concession familiale, sa situation est vécue comme un déshonneur dans sa famille musulmane traditionnelle. Lorsqu’elle rencontre enfin quelqu’un qui commence à lui redonner goût à la vie, sa famille s’oppose à cette union puisque cet homme est chrétien.

Gran vuelo (El)

Carolina Astudillo Muñoz, 2014

Aux premiers temps de la dictature franquiste, Clara Pueyo Jornet, fervente militante du parti communiste, s’évade de la prison barcelonaise des Corts par l’entrée principale. Dès lors, elle disparaît sans laisser de trace, cherchant à échapper à la rigidité de son parti…

Apikiwiyak

Shane Belcourt, Maria Campbell, 2014

Dans cette véritable œuvre artistique collaborative, la célèbre auteure métis Maria Campbell et le cinéaste Shane Belcourt explorent les conséquences de la violence qui imprègne la vie contemporaine des communautés autochtones, des femmes en particulier. Tandis que la puissance des mots de Campbell nous tend un miroir afin qu’autochtones et non-autochtones affrontent l’héritage sans fin de la violence coloniale, Belcourt y associe des plans cinématographiques à la beauté dramatique et déchirante, dépeignant une femme en quête d’espoir et appelant les Ancêtres à l’aide pour le bien-être des générations futures.

Nos mères, nos daronnes

Marion Stalens, Bouchera Azzouz, 2014

La «  daronne  », en argot issu du vieux français, c’est la mère, la patronne. Dans nos quartiers populaires les daronnes sont les femmes sur qui tout - ou presque – repose. Des vigies qui ne baissent jamais la garde. À travers l’histoire des daronnes, ces mères courage des quartiers, ce film est un hommage à toutes celles qui incarnent le féminisme populaire.

Renée R. Lettres retrouvées

Lisa Reboulleau, 2014

Une femme entame une correspondance avec ses proches sans savoir qu’elle écrit le roman de la dernière année de sa vie.

Homme qui répare les femmes (L’). La colère d’Hippocrate

Thierry Michel, 2014

Un portrait du docteur Mukwege, internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche.

Dames de la colline (Les)

Chloé Henry-Biabaud, 2014

En 1994, on les a «  tuées  ». Aujourd’hui les rescapées de Rutonde vivent toujours sur leur colline, à l’est du Rwanda. Uniques survivantes de leur famille, bafouées jusqu’au plus profond de leur intimité, les jeunes filles sont devenues des femmes, et les mères des grands-mères. Accompagnées par une psychothérapeute franco-rwandaise, elles ont laissé la vie regagner peu à peu leur quotidien.

Anne-Gaëlle

Agathe Simenel, 2014

En toute simplicité, Anne-Gaëlle se raconte. Elle partage avec nous ses photos, ses souvenirs, son rapport à son corps et à son identité. Puis, peu à peu, elle laissera percevoir quelques aspects plus intimes de son histoire et de ses représentations intérieures.

En équilibre

Anna Rok, 2014

Depuis qu’elle vit en France, c’est la première fois que Zaïnaba traverse un moment difficile. Parmi d’autres démarches, elle a besoin d’apprendre à faire du vélo, pour être plus libre et plus indépendante.

Rebel Menopause

Adele Tulli, 2014

La vie des femmes commence avec la ménopause. À quatre-vingt cinq ans, Thérèse Clerc, militante féministe de longue date dont la passion pour la politique et pour le droit des femmes a conduit toute sa vie, est à l’initiative de la maison des «  Babayagas  » de Montreuil. Portrait intime d’une femme extraordinaire qui fait de la vieillesse un moment de paix et de grande liberté pour les femmes.

Winter buoy

Frida Kempff, 2014

À Toronto, le suivi personnalisé de femmes toxicomanes, enceintes et de surcroît victimes de violences : une chronique intime qui trace en filigrane les contours de l’altruisme.

Gracieuses (Les)

Fatima Sissani, 2014

Six jeunes femmes, proches de la trentaine. Elles sont nées dans le même immeuble de la cité des Mordacs à Champigny-sur-Marne. Elles ne se sont pas quittées depuis l’enfance. Une relation fusionnelle. Elles racontent, joyeuses et à toute vitesse, cette amitié presque amoureuse et aussi l’identité, les rapports de classe, la relégation spatiale, sociale… À travers le portrait d’une bande de copines, drôles, joyeuses, énergiques mais aussi lucides et émouvantes, voici un regard juste sur la banlieue qui s’éloigne des clichés habituels.

No land’s song

Ayat Najafi, 2014

En Iran, depuis la révolution islamique de 1979, le régime interdit aux femmes le droit de chanter en public si elles le font en solo et devant des hommes. L’auteure-compositrice Sara Najafi tient à changer les choses.

10949 femmes

Nassima Guessoum, 2014

À Alger, Nassima Hablal, héroïne oubliée de la Révolution algérienne, raconte son histoire de femme dans la guerre, sa lutte pour une Algérie indépendante.

Anaïs s’en va-t-en guerre

Marion Gervais, 2014

Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales.

Rwanda, la vie après, paroles de mères

Benoît Dervaux, André Versaille, 2014

Six femmes tutsies, violées dès avril 94 par des génocidaires hutus, racontent leur calvaire : le viol, la grossesse, l’accouchement, l’errance, la condamnation à vivre avec un être issu de la barbarie des hommes. Vingt ans après, nous suivons ces femmes et leurs enfants devenus jeunes adultes.

Espace

Éléonor Gilbert, 2014

À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler ce problème, elle ne trouve pas de solutions, ceci d’autant plus qu’il passe inaperçu pour les autres, enfants comme adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d’une géopolitique de l’espace public à l’échelle d’une cour d’école.

Love in Siberia

Andzhela Abzalova, 2013

Une jeune fille cherche par tous les moyens à rencontrer son prince charmant. Une réalisatrice décide de faire le point sur son couple. De la rencontre de ces deux histoires se dessine un tableau cinglant et drôle des vies et idéaux des deux femmes – issues de deux générations différentes – dans la Sibérie d’aujourd’hui, au cœur d’une société cruelle et avide.

Annonces

Nurith Aviv, 2013

Ce documentaire esquisse le portrait de sept femmes qui composent sur un même thème. Elles prennent pour point de départ les récits des Annonces faites à Hagar, Sarah et Marie, que rapporte l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le Coran. Chacune de ces femmes, en y mêlant sa propre histoire, ses mythes personnels, tire le fil de ses associations à travers la mythologie, l’histoire de l’art, la poésie, la philosophie, la psychanalyse… Annonces est un film sur le mouvement de la pensée, le pouvoir des mots, le secret de la voix, la séduction de l’image.

Mothers

Xu Hui-jing, 2013

Plongée dans un centre de contrôle des naissances dans un petit village de Chine, au moment de l’appel des femmes pour le contrôle de leur contraception forcée. La politique de l’enfant unique exerce une emprise toujours plus forte sur le village.

Si tu vas à Paris

Jacquie Chavance, Guillaume Mazeline, 2013

Ce documentaire retrace l’histoire de sept femmes espagnoles qui, lorsqu’elles avaient 18 ou 20 ans, en plein franquisme, ont décidé de prendre en main leur avenir en migrant vers d’autres pays européens.

Bathkta et ses filles

Alima Arouali, 2013

Le film propose une réflexion sur la conquête menée par 5 sœurs qui ont quitté l’Algérie pour la France en 1948 pour être libres d’agir en tout indépendance, d’échapper au carcan de leur milieu, et de décider de leur propre vie.

Griselidis Real, carnet de bal

, 2013

À 30 ans, en quête de liberté, Grisélidis Réal prend la route avec ses deux enfants et son amant noir, sans économie et sans destination précise, pour vivre au jour le jour. Par choix, elle deviendra une prostituée, une artiste, une catin révolutionnaire, une nomade, une écrivain, habitée par la rage de l’humanité.

Madame Lee

Pier-Emanuel Petit, 2013

À Montreuil, en lisière d’une petite cité ordinaire, brille une échoppe coréenne, un petit resto animé par une femme combattante et attentive : Madame Lee, qui raconte : «  Je suis sociologue et j’ai choisi d’être cuisinière  ». C’est un voyage inattendu, ordinaire et fabuleux, dans un lointain ici où se mêlent traditions et questionnements, féminité et féminisme, cuisines et cultures.

Lungone Dromença

Marie-Christine Duchalet, Pierre Gadrey, 2013

Des femmes Roms du Kosovo, sédentaires, vivant en France, filmées chez elles, racontent les raisons qui les ont fait fuir du Kosovo, là où elles ont toutes leurs attaches, leurs familles, leurs souvenirs. Deux, dix, vingt ans après leur départ, ces femmes relatent avec force la guerre, les violences, l’humiliation, le racisme envers les Roms mais gardent en elles, l’espoir de vivre en paix, en famille.

A Mãe e o mar

Gonçalo Tocha, 2013

Le petit port de Vila Cha, dans le Nord du Portugal, a la particularité de connaître une tradition de femmes patrons pêcheurs. Les dernières femmes qui ont pratiqué cette activité se souviennent des difficultés du métier de leur jeunesse. Elles parlent en toute confiance devant la caméra du jeune réalisateur. Sur les 120 bateaux qui animaient la plage, il n’en reste plus que 9 et les femmes se contentent maintenant de la récolte des algues. Malgré les difficultés du métier, elles expriment leur amour de la mer et les derniers pêcheurs témoignent avec lyrisme de leur passion pour la mer qui les nourrit.

Mélancolie des beaux jours (La)

Hongki Lee, 2013

Woosuk Yun, une septuagénaire pleine de ressource, vit dans un village de pêcheurs de la baie de Suncheon, en Corée du Sud. Dans les décors magnifiques qu’offre cette région du pays au matin calme, nous la suivons au grès des saisons, alors qu’elle s’adonne avec énergie et panache aux travaux des champs, à la pêche et à la vente de poissons.

Damas do Samba

Susanna Lira, 2013

Un regard singulier sur le rôle des femmes dans la samba. Damas do Samba révèle à quel point la participation des femmes est centrale dans la construction de ce rythme brésilien incontournable, réel instrument de résistance socio-culturelle.

Ken Bugul : personne n’en veut

Silvia Voser, 2013

Ken Bugul est une écrivaine sénégalaise, qui vit là où son âme est ancrée, en Afrique. Roman après roman, elle compose une peinture de sa vie de femme, de ses amours, de ses peines et des rapports entre son continent et l’occident. D’où que l‘on vienne, où que l’on vive dans ce monde, ses rires sont nos rires, ses larmes sont nos larmes, ses espoirs sont les nôtres. Ils ont le même éclat, le même goût de sel, la même fraîcheur. Écrire, dit Ken Bugul, c’est éblouir les sens, et les sens n’ont pas de couleurs. Ce documentaire part à sa rencontre.

Femmes tunisiennes, sur la ligne de front

Feriel Ben Mahmoud, 2013

En Tunisie, trois ans après la révolution de janvier 2011, le droit des femmes est devenu un symbole et un enjeu politique. Pendant deux ans, Feriel Ben Mahmoud a suivi, de l’intérieur, les transformations d’un pays qui, depuis son indépendance en 1956, faisait figure d’exception dans le monde arabe : interdiction de la polygamie, instauration du divorce et légalisation de l’avortement. Avec l’arrivée au pouvoir du parti islamiste Ennahda, la réforme du droit des femmes est une priorité absolue. Documentaire qui suit au plus près les enjeux actuels entre tentations obscurantistes et luttes d’émancipation.

Insoumises (Les)

Éric Guéret, 2013

Au nom de la tradition, des milliers de femmes sont chaque jour cachées, échangées, mutilées, dominées, privées de leurs droits ou violentées. Certaines ont décidé de se rebeller et d’agir pour renverser cette tendance tragique. En Inde, Ranjana Kumari se bat contre l’élimination des filles, tandis qu’au Mali, Kadidia Sidibé lutte contre l’excision. Siriporn Skrobanek et Khun Nee se sont mobilisées contre l’esclavage sexuel thaïlandais. En Turquie, ce sont les crimes d’honneur que Nebahat Akkoç a pris pour cibles et en France, l’association « L’Escale » s’attaque aux violences conjugales. Elles racontent leur combat.

Not who we are

Carol Mansour, 2013

Ce documentaire dépeint la vie de cinq femmes syriennes de différents milieux culturels et sociaux. Réfugiées au Liban, elles luttent au quotidien avec force et persévérance et tentent de reconstruire leur vie détruite par la guerre.

My sweet Pepper Land

Hiner Saleem, 2013

Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…

Procès du viol (Le)

Cédric Condom, 2013

Grâce à la ténacité de deux femmes refusant d’abdiquer devant la pression d’une société et d’une justice qui préfèrent détourner les yeux, le 2 mai 1978 s’ouvre à Aix un procès marquant sur le viol.

Dora Bouzid : une tunisienne, un combat

Walid Tayaa, 2013

Portrait de Dorra Bouzid, dès ses débuts de journaliste nationaliste et féministe dans la revue Jeune Afrique. Elle a également participé à la création de huit autres médias dont Faiza, le premier magazine féminin arabo-africain. Elle a collaboré à une trentaine de publications tunisiennes et étrangères, et créé la section Danse au Festival de Carthage.

Violette Leduc, la chasse à l’amour

Esther Hoffenberg, 2013

« Si on entreprend une autobiographie, il faut y aller à fond » affirme Violette Leduc. La sexualité féminine, l’avortement, la bâtardise, elle aborde chacun des sujets tabous des années 50 sans aucune hypocrisie. Sa « sincérité intrépide » lui apporte l¹admiration et le soutien immédiat de Simone de Beauvoir. Presque 50 ans après le succès public de La Bâtarde, le film revient sur un écrivain, une œuvre et une amitié hors du commun.

Blanche là-bas, noire ici

Diane Dègles, 2013

Blanche Là-bas, Noire Ici nous dit l’obstination de l’Histoire à se répéter. Dans la violence du colon sur le colonisé, dans la violence faite aux femmes jusque dans leurs corps, dans la violence des silences familiaux, l’Histoire et les histoires couvrent les êtres de silence et les condamnent à l’errance. Entre Madagascar et la Normandie, de 1895 à nos jours, il est de ces films qui soulèvent le voile de la honte par la parole entre femmes, pour qu’une mémoire collective soit enfin possible.

Laissez-les avorter tranquille !

Alima Arouali, François Bernard, 2013

38 ans après la loi autorisant l’avortement en France, le personnel du centre d’orthogénie de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre met toute son énergie et son travail au service des femmes pour leur offrir les meilleures conditions possibles. Travailler dans un centre d’orthogénie n’est pas un métier comme les autres. Héritiers/héritières du MLAC (Mouvement pour la liberté de l’avortement et la contraception ) les professionnel(le)s regroupé(e)s dans l’association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (ANCIC) restent mobilisés pour défendre un droit sans cesse remis en cause.

Free Angela and all political prisoners

Shola Lynch, 2012

Féministe, communiste, militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, proche du parti des Black Panthers, Angela Davis est accusée en 1970 d’avoir organisé une tentative d’évasion et une prise d’otage qui se soldera par la mort d’un juge californien et de trois détenus. Elle devient alors la femme la plus recherchée des États-unienne. Arrêtée, emprisonnée, jugée condamnée à mort, elle sera libérée faute de preuve et sous la pression des comités de soutien internationaux dont le slogan est FREE ANGELA  !

Virou o jogo : a história de Pintadas

Marcelo Villanova Lopes Lapa, 2012

L’histoire de femmes qui ont réussi à remettre en question le machisme grâce à de nouvelles formes d’organisation à Pintadas, dans la région de Bahia. Introduisant ainsi un nouveau regard sur les relations hommes/femmes tout en jouant au football.

FATEA - Femmes au travail en Algérie

Carole Filiu, 2012

Ce web-documentaire propose de partir à la rencontre de neuf femmes en Algérie et de découvrir comment les Algériennes transforment jour après jour la société dans laquelle elles vivent. Chacune d’elles nous offre son regard sur son quotidien et exprime ses espoirs et ses désirs de changement d’une Algérie en crise.

Audre Lorde - The Berlin years 1984 to 1992

Dagmar Schultz, 2012

Ce documentaire explore un chapitre peu connu de la vie prolifique d’Audre Lorde, poète, militante, noire et lesbienne renommée, durant une période où elle a aidé le mouvement africain allemand à émerger et où elle a apporté sa contribution à la scène politique et culturelle avant et après la chute du mur de Berlin et la réunification allemande.

Boxe avec elle

Latifa Robbana Doghin, Salem Trabelsi, 2012

Elles ont choisi de monter sur un ring et de se battre… pas pour se défouler, mais pour arracher des titres et pourquoi pas une médaille olympique qui les sortirait de leur condition très modeste ? Quel regard la société arabo-musulmane pose-t-elle sur ces femmes ? Elles ont baissé leur garde le temps d’une confession…

Wadjda

Haifaa Al-Mansour, 2012

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles…

Ventre des femmes (Le)

Mathilde Damoisel, 2012

Entre 1995 et 2000, plus de 330 000 femmes et près de 30 000 hommes, Quechuas pauvres et analphabètes du Pérou, ont été stérilisés de force par le gouvernement d’Alberto Fujimori, soutenu par les instances internationales : parce qu’ils représentaient aux yeux des dirigeants péruviens et des décideurs du monde occidental la nouvelle grande menace pour l’avenir de l’humanité… Ce documentaire revient sur cette tragédie.

Femmes au service de la justice (Des)

Caroline Amiard, Alexandre Garri, 2012

Documentaire sur la tendance criante des métiers de la justice à la féminisation.

Bâtir au féminin…

Étudiants du Master MIESS de la promotion 2011 – 2012 : Marlène Chambeyron, Johanna Olivier, Jennifer Thomas, Audrey Lepicq, 2012

Documentaire réalisé par des étudiants de la Chaire Économie sociale et solidaire de Marne-La-Vallée sur des structures d’insertion par l’activité économique, pour les femmes, dans les métiers du bâtiment.

À quoi rêvent les Fennecs ?

Sarah Tikanounine, 2012

Un portrait de jeunes footballeuses qui défendent les couleurs de l’Algérie dans l’équipe nationale de football féminin. Leur témoignage sur les difficultés qu’elles rencontrent à exercer librement leur sport, le regard des hommes, les préjugés de ces derniers et de la société dans laquelle elles vivent.

No Burqas Behind Bars

Nima Sarvestani, Maryam Ebrahimi, 2012

Ce film a été tourné dans son intégralité au sein d’une prison pour femmes en Afghanistan. Cet accès exceptionnel et sans précédent permet d’explorer la façon dont les «  crimes moraux  » sont utilisés pour contrôler les femmes en Afghanistan.

Monde meilleur est possible (Un)

Natacha Cyrulnik, 2012

Les propos d’un groupe de femmes du Centre Social Nelson Mandela se mêlent à ceux des hommes politiques et des habitants pour tenter de comprendre où en est l’évolution urbaine et humaine de la Cité Berthe de La Seyne-sur-mer.

Rite, la folle et moi (Le)

Gentille Assih Menguizani, 2012

L’Akpéma est un rituel, en pays Kabié (au nord du Togo), au cours duquel les femmes âgées apprennent aux jeunes filles comment devenir des femmes dignes et mûres. Au cours de son initiation, Gentille apprend des secrets sur l’histoire de sa grand-mère. Elle comprend aussi pourquoi son père la maltraitait. Aujourd’hui, choisie comme marraine pour l’Akpéma de sa petite sœur, il lui revient de transmettre à celle-ci cette histoire qu’elle a portée en elle, comme une femme porte un bébé en son sein.

Militantes

Sonia Chamkhi, 2012

Dans une Tunisie postrévolutionnaire et en pleine transition démocratique, des femmes tunisiennes se portent candidates aux élections de l’Assemblée Constituante et affrontent l’arène politique pour la plupart d’entre elles pour la première fois. C’est dans une Tunisie, à la fois meurtrie par la pauvreté, révoltée par l’Injustice qui perdure et engagée dans un processus de refonte et de reconstruction à la fois inédit et ardu que les femmes se présentent à ces élections politiques.

C’était mieux demain

Hinde Boujemaa, 2012

Le documentaire suit dans le tumulte d’une révolution, une femme, Aïda, qui a tout à refaire et qui ne veut plus regarder en arrière. Sa vie patauge d’un quartier défavorisé à l’autre.

Ladies’Turn. Le Défi d’un tournoi de foot féminin au Sénégal, sur les terrains de quartier

Hélène Harder, 2012

Organiser un tournoi de football féminin est le défi de l’association sénégalaise « Ladies’ Turn ». Investir le terrain en bravant tabous et préjugés est le pari que Seyni, pionnière du foot féminin au Sénégal et ancienne capitaine de l’équipe nationale, propose aux filles des quartiers. À travers le suspense de la compétition et les différentes histoires des personnages, apparaît une société africaine et musulmane en pleine mutation. Au-delà du désir de remporter la finale se joue peut-être l’aspiration à une autre victoire. En s’appuyant sur la magie du football, c’est l’histoire d’un combat et des solidarités qui en découlent que raconte le film.

De la cuisine au parlement

Stéphane Goël, 2012

La Suisse a été l’un des derniers pays du monde à accorder le droit de vote et d’éligibilité aux femmes. Ce film propose une ballade à travers un siècle d’histoire suisse, sur les traces de celles qui se sont battues pour sortir de leur cuisine – et de ceux qui ont tout tenté pour les y renvoyer – jusqu’à l’obtention d’une égalité de droit dont la réalité semble parfois encore bien fragile.

Mbëkk mi, le souffle de l’océan

Sophie Bachelier, 2012

Mbëkk mi… Deux mots wolof qui évoquent l’émigration clandestine. L’expression claque telles ces pirogues qui se cognent aux vagues de l’océan et se fracassent souvent au bout de leur errance. Mais Mbëkk mi, c’est avant tout le refus de se résigner aux coups meurtriers du destin. Si ces jeunes Sénégalais dans la force de l’âge affrontent mille périls, c’est dans l’espoir d’une vie meilleure. Que se passe-t-il de l’autre côté du désastre  ?

Vie n’est pas immobile (La)

Alassane Diago, 2012

C’est l’histoire de femmes : mères de famille, épouses, femmes travailleuses et acharnées. Pour certaines, le mari a immigré  ; pour d’autres, il est tout simplement inactif ou immobilisé par une maladie incurable. C’est l’histoire des femmes qui, regroupées et mobilisées pour la survie de leur foyer, sont fatiguées et habitées par un fort désir de dénoncer l’injustice et la soumission que leur impose la minorité des hommes qui les dirigent…

Jour des mortes (Le)

Nina Faure, 2011

Chaque 2 novembre le Mexique célèbre ses morts. A San Cristobal de las Casas, Chiapas, cette année c’est la voix des oubliéEs qui résonne.

As Hiper mulheres

Carlos Fausto, Leonardo Sette, Takumã Kuikuro, 2011

Au village Kuikuro d’Ipatse, dans le Haut Xingu, une vieille femme sent qu’elle va bientôt mourir. Elle souhaite chanter et danser une dernière fois lors du Jamurikumalu, un rituel auquel participent toutes les femmes des villages alentours. Les répétitions commencent  ; les plus jeunes apprennent de leurs aînées les chants traditionnels, les plus âgées se souviennent, chacune prend la place qui lui est due. Quant aux hommes, ils endossent parfois un rôle surprenant…

Sport de filles

Patricia Mazuy, 2011

Gracieuse, cavalière méritante, rêve de posséder son cheval et de faire reconnaître son talent lors de compétitions prestigieuses. Or, la monture qu’on lui avait promise a été vendue. Déçue et fâchée, Gracieuse quitte l’élevage où elle travaillait et recommence sa carrière dans un haras. Là, un entraîneur allemand, Franz Mann, prodigue son enseignement à de riches clientes. Il n’entend nullement offrir un traitement de faveur à Gracieuse, qui ne s’en laisse pas conter. Courageusement, elle refuse d’abandonner son rêve…

Louise Wimmer

Cyril Mennegun, 2011

Insoumise et révoltée, Louise Wimmer a tout perdu. Armée de sa voiture et de la voix de Nina Simone, elle va tout faire pour reconquérir sa vie.

Pleure ma fille, tu pisseras moins

Pauline Horovitz, 2011

Tout le monde le sait depuis Simone de Beauvoir, « on ne naît pas femme, on le devient ». Une tragi-comédie baroque sur la construction des genres, sur fond d’inventaire à la Prévert.

Sur la route du paradis

Uda Benyamina, 2011

Leila et ses deux enfants, Sarah et Bilal, ont quitté leur terre natale afin de s’installer en France. Sans papiers, et à la recherche de son mari réfugié en Angleterre, Leila, qui souhaite offrir à ses enfants une vie meilleure, tente de survivre et de les élever dans la clandestinité. Alors qu’elle retrouve enfin la trace de son époux et dispose de l’argent nécessaire pour le rejoindre, l’étau se resserre.

Et maintenant, on va où ?

Nadine Labaki, 2011

Dans un petit village libanais isolé du reste du pays par un champ de mines, un groupe de femmes en grand deuil, chrétiennes et musulmanes, marche vers les deux cimetières voisins où sont enterrés les hommes tombés pendant la guerre entre leurs communautés. Un incident rallume le conflit, dans la vallée. Un téléviseur, dissimulé par deux adolescents sur la place, s’en fait l’écho. Les femmes, alertées, inventent de fausses querelles pour dissimuler l’information aux hommes, toujours prompts à prendre les armes, même s’ils aiment boire ensemble dans le café d’Amale…

Dérobées

Pascaline Simar, 2011

Voyage dans les Balkans, plaque tournante des trafics de femmes à l’intérieur de l’Europe. Croisant situations du quotidien, images figuratives, questionnaires et formulaires administratifs, « Dérobées » propose sur un mode poétique une analyse politique du trafic des femmes en Europe.

Nos ancêtres les gauloises

Christian Zerbib, 2011

Dix femmes venues de très loin, installées en Bourgogne, racontent « leur » France. Leurs souvenirs ont donné naissance à une pièce de théâtre, dont ce film raconte l’aventure.

Encore elles !

Constance Ryder, Josiane Szymanski, 2011

40 ans après la naissance du MLF, qui sont les féministes d’aujourd’hui ? À l’appui d’archives inédites, « Encore elles ! » relate l’histoire d’un mouvement qui n’a pas fini d’étonner.

Jardin des merveilles (Le)

Anush Hamzehian, 2011

Un potager spécial et merveilleux, une prison différente des autres.

Goût du sel (Le)

Ndeye Souna Dieye, 2011

Près de Saint-Louis du Séné­gal, le vil­lage de Nagy Ngay vit de la cul­ture du sel selon une organ­i­sa­tion com­mu­nau­taire com­plexe : les hommes délim­i­tent les champs de sel, les femmes s’occupent de la récolte. Au moment du partage, les hommes reçoivent une par­tie de la récolte, alors que ce sont les femmes qui ont eu toute la peine.

Carole Roussopoulos, une femme à la caméra

Emmanuelle de Riedmatten, 2011

Portrait de Carole Roussopoulos (1945-2009), pionnière de la vidéo légère en France. Extraits de films, images d’archives et entretiens retracent l’itinéraire de cette battante qui a filmé les combats des femmes et des prostituées, les grèves ouvrières, les revendications homosexuelles, et qui a toujours donné la parole aux « sans voix », témoins indispensables des luttes sociales et des émancipations des minorités.

No gravity

Silvia Casalino, 2011

L’enquête de la réalisatrice, qui a toujours rêvé d’être spationaute, mais qui a été refusée, et son interrogation sur la place des femmes dans la conquête spatiale, a ouvert une réflexion plus globale sur les limites de la notion de « genre » et ses représentations.

Laïcité, Inch’Allah !

Nadia El Fani, 2011

Laïcité, Inch’Allah  ! est un documentaire débuté 3 mois avant la révolution tunisienne … et rattrapé par l’histoire. Laïcité, Inch’Allah  ! est un film sur la tolérance, un appel pacifique à la possibilité pour chacun et chacune de choisir et d’exprimer librement ses opinions, ses croyances, sa manière de vivre.

Sur la planche

Leïla Kilani, 2011

La «  Planche  » du titre est multiple, elle est tremplin, plongeoir ou planche à requins. C’est l’histoire d’une fraternité en danger, l’histoire d’un quatuor : celle de quatre filles en course, faite d’amour, de choix, de destins fracassés. Elles sont les personnages d’un film noir sous les auspices conflictuels du rêve du mondialisme.

Carpes remontent le fleuve avec courage et persévérance (Les)

Florence Mary, 2011

Le journal intime d’un couple de femmes confrontées à leur désir d’enfant…

We want sex equality

Nigel Cole, 2011

Au printemps 68 en Angleterre, une ouvrière découvre que, dans son usine, les hommes sont mieux payés que les femmes. En se battant pour elle et ses copines, elle va tout simplement changer le monde…

Rwanda aux femmes (Le)

Dirk Laabs, 2010

Aujourd’hui, le Rwanda n’est plus le pays le plus pauvre d’Afrique et il s’est politiquement stabilisé. Cette évolution est avant tout l’œuvre des femmes rwandaises, qui ont fait avancer l’économie et contribué à la réconciliation entre Tutsis et Hutus. Ce reportage est allé à la rencontre de quelques figures emblématiques de cette timide renaissance.

Femme, chef de clan

Colette Watipan, 2010

Portrait d’une femme kanak qui décide de devenir « chef de clan », place jusque là réservée aux hommes…

12th & Delaware

Heidi Ewing, Rachel Grady, 2010

Sur la 12ème rue de Fort Pierce, en Floride, se trouve une clinique d’avortement. Juste en face, sur l’avenue Delaware, un centre pro-vie s’installe. Avec une façade quasiment identique, on le confond souvent avec la véritable clinique que le centre pro-vie espère faire fermer.

Leite e ferro

Claudia Priscilla, 2010

La maternité en prison et le Centro de Atendimento Hospitalar à Mulher Presa (CAHMP) de São Paulo sont au centre de ce documentaire : derrière les barreaux, les mères allaitent et suivent leur enfant. Après quatre mois, l’enfant est adopté par une autre famille ou par une institution. Le documentaire montre avec délicatesse cette maternité en prison.

Babás

Consuelo Lins, 2010

À partir d’une recherche iconographique,Babás mélange des éléments autobiographiques et une réflexion sur le rôle et la présence des « nounous » (babás) dans le quotidien des familles aisées brésiliennes à travers le temps.

Femmes du Caire

Yousry Nasrallah, 2010

Le Caire, de nos jours. Hebba, une animatrice de télévision, présente une émission politique à succès sur une chaîne privée. Karim, son mari, est le rédacteur en chef adjoint d’un journal appartenant au gouvernement et il ambitionne d’en devenir le rédacteur en chef. Les pontes du parti au pouvoir le persuadent que les discours répétés de sa femme leur font du tort et mettent ainsi en péril sa promotion. Sa femme tourne alors son talk show vers des portraits de femmes…

Petits soldats contre l’avortement (Des)

Caroline Fourest, Fiammetta Venner, 2010

Une enquête qui décortiques les mouvements « pro-vie » aux États-Unis.

Mères indignes ?

Yvonne Debeaumarché, Juliette Armanet, 2010

Indignes, vraiment ? Honnêtes, plutôt, en proie au doute, prêtes à raconter sans tabou leur expérience de la maternité, à jeter un pavé dans ce prétendu océan de béatitude et de sérénité. Des témoignages de mères, ni rose layette ni bleu ciel, qui devraient déculpabiliser plus d’une femme.

Zahia Ziouani, une chef d’orchestre entre Paris et Alger

Valérie Brégaint, 2010

Portrait de Zahia Ziouani qui, à 32 ans, est la plus jeune chef d’orchestre française et dirige, en plus de sa carrière internationale, le Conservatoire de musique et danse de Stains (93). Ce portrait est emblématique de l’aventure contemporaine d’une femme et d’une région, ainsi que des aléas de sa diversité.

Les Chemins de Mahjouba

Rafaele Layani, 2010

Au Maroc, dans le huis clos d’un bureau et d’une voiture, Mahjouba, une directrice d’association, s’entretient avec des mères célibataires. Ces dialogues révèlent les conflits entre la vie et les normes sociales.

Vous êtes servis

Jorge Léon, 2010

Jogjakarta, Indonésie, 2009. Dans un centre de recrutement, des femmes sont formées au métier de bonne. Elles y apprennent l’usage de micro-ondes, les règles de politesse, la langue de leur futur employeur et l’endurance au travail. Elles sont des dizaines de milliers à partir chaque mois vers l’Asie ou le Moyen-Orient dans l’espoir de ramener un meilleur salaire au pays. Mais l’espoir vire parfois au cauchemar : surexploitées, maltraitées, elles sont réduites à l’état d’esclave. Derrière la fonction domestique à laquelle on les destine, se déploie leur histoire qui se livre en regards, en paroles, en rires, en silences bouleversants.

Correspondances

Laurence Petit-Jouvet, 2010

Des femmes de la diaspora malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis, s’adressent dans une « lettre filmée » à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur « lettre filmée ».

Fille comme moi (Une)

Sandrine Goldschmidt, 2010

« Une fille comme moi » est un moment, un moment de vie et de parole des résidentes du centre d’hébergement et de réinsertion sociale « les universElles » géré par l’association « FIT, une femme, un toit » à Paris au printemps 2010.

Imposture (L’)

Eve Lamont, 2010

La tendance actuelle à faire de la prostitution un métier «  comme un autre  » est démentie par des femmes qui se sont prostituées. Avec lucidité et courage, elles dévoilent la face cachée de ce prétendu «  travail du sexe  » qui ne relève pas d’un choix éclairé procurant richesse, plaisir et liberté.

I am

Sonali Gulati, 2010

La réalisatrice retourne en Inde. Elle n’a jamais osé dire à sa mère qu’elle était lesbienne, et maintenant, elle veut dire et entendre ce que ressentent , ce que vivent, comment luttent les jeunes indiennes et indiens qui font leur coming out, et se battent pour la dépénalisation de l’homosexualité.

Juge et l’affaire des dioxines (La)

Clarisse Feletin, 2010

Vallée d’Albertville, 2001. Un incinérateur d’ordures rejette des dioxines en quantité bien supérieure à la norme européenne. L’incinérateur est fermé et les habitants portent plaine. Une jeune juge d’instruction, tout juste sortie de l’école de la magistrature, est chargée du dossier…

Kafka au Congo

Marlène Rabaud, Arnaud Zajtman, 2010

Il y a quinze ans que Gorette Mawazu, qui s’est fait ravir son terrain, se défend seule devant la justice congolaise. De son côté, le député questeur Bahati Lukwebo, en charge des finances de l’Assemblée Nationale du pays, tente de conserver son poste, très convoité. Plongée dans les tribunaux du Congo…

Branleurs de la Havane (Les)

Cécile Patingre, 2010

Le film s’installe dans les grands cinémas de la ville et instaure un dialogue inattendu avec les Cubains. Apparaît alors une réflexion qui croise questions de sexualité et de politique. Comment cinquante années de Révolution ont-elles construit les rapports entre les hommes et les femmes ?

Avant de franchir la ligne d’horizon

Habiba Djahnine, 2010

“Regard sur 20 ans de mobilisation/répression politique en Algérie à travers la parole de femmes et d’hommes militants, mais aussi un regard personnel sur le pays”.

D’égal à égales

Corinne Mélis, Christophe Cordier, 2010

Ce film s’intéresse à des pionnières. Elles sont migrantes ou filles d’immigrants, et syndicalistes. Elles ont choisi de s’engager face à la dureté des conditions de travail et à la précarité des salariés dans les secteurs du nettoyage, du commerce, des services aux particuliers, d’industries à l’agonie, où l’on retrouve nombre de femmes issues de l’immigration.

Entre nos mains

Mariana Otero, 2010

Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

Parures pour dames

Nathalie Joyeux, 2010

En saris ou en jeans, décolletées ou voilées, douze femmes participent à « l’atelier de la désobéissance » proposé par la créatrice de mode Sakina M’sa.

Collier et la perle (Le)

Mamadou Sellou Diallo, 2009

Le Collier et la Perle est une lettre d’un père à sa fille. Une lettre filmée qui visite le mystère de la femme. De la femme corps de souffrance pour donner la vie, de la femme corps objet de séduction, à la femme corps toujours mutilé.

Domination masculine (La)

Patric Jean, 2009

Il s’agit d’un tour d’horizon du sexisme contemporain : des rôles suggérés aux filles et aux garçons dès la petite enfance, à des cas de violence meurtrière (le massacre de 14 étudiantes à l’école Polytechnique de Montréal en 1989). À travers des séquences drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité.

Vents de sable, femmes de roc

Nathalie Borgers, 2009

Documentaire sur la caravane des femmes Toubous, qui, chaque année, entreprennent un voyage de 4 mois sur plus de 1500 km à travers le Sahara, pour aller cueillir des dattes et les vendre à la « ville ». Malgré la fatigue et les dangers innombrables, ce périple est aussi pour ces femmes un espace de liberté et la clé de leur indépendance économique.

Dihia

Omar Belkacemi, 2009

Dans un village de Kabylie, Dihia vit seule avec son fils Amezine. L’exil de son mari, le poids de sa tradition et le regard d’autrui, ne peuvent que lui rappeler son statut de femme seule et digne…

Égalitées, de 8 mars en marche mondiale.

Paule Sardou, 2009

Documentaire sur le combat des femmes salariées des Bouches-du-Rhône contre l’inégalité dans le monde professionnel.

Bienvenue dans la vraie vie des femmes

Agnès Poirier, Virginie Lovisone, 2009

Dans les têtes, dans la loi, c’est l’égalité, mais dans la pratique, ce n’est pas la même chose. Aujourd’hui, les femmes sont plus diplômées que les hommes mais, elles ne sont pas aux postes de responsabilités. C’est le paradoxe français. Entre inégalités et tensions : radiographie de la société française.

Voyage à Alger (Le)

Abdelkrim Bahloul, 2009

Le Voyage à Alger raconte l’histoire vraie d’une veuve de martyr qui a été expropriée de sa maison par un des chefs de sa ville de Saida. Après avoir perdu espoir de regagner son bien par le biais des autorités locales, elle décide d’aller avec ses enfants à la capitale pour rencontrer le Président de la République (Houari Boumediene).

Super Mom

Sarah Klein, 2009

Chaque année, de jeunes mères défendant chacune les couleurs d’un Etat Américain tentent d’obtenir le titre de « Maman de l’année ». Ce documentaire suit quatre de ces femmes, modèle idéal d’une certaine Amérique, alors qu’elles se préparent à quitter leur foyer pour vivre cette expérience unique.

Liquidation totale

Hélène Desplanques, 2009

En 2005, le groupe américain décide de fermer son unique site français, mais présente aux salariés des repreneurs qui offrent une reconversion prometteuse dans la fabrication de panneaux solaires. Dix-huit mois plus tard, pas un panneau n’a été fabriqué, l’usine dépose le bilan… Les salariés, licenciés sans indemnités, dénoncent une machination juridico-financière crapuleuse. Une longue bataille judicaire commence menée par les « pasionarias » de l’usine, avec le soutien de Fiodor Rilov, un avocat spécialisé dans ce genre d’affaires.

Femme mitraillette (La)

Francisco Lopez Ballo, 2009

« La Femme mitraillette » dresse le portrait de Marcela Rodriguez, une femme au destin écorché par la dictature chilienne.

Femmes de la cité Saint-Louis (Les)

Denis Gheerbrant, 2009

« La cité Saint-Louis est une cité-jardin que les habitants, de génération en génération, depuis 1926, se sont appropriés pour en faire un petit monde ouvrier, joyeux et combatif.

Surveillante en prison, le contre-champ des barreaux

Hélène Trigueros, 2008

Le milieu carcéral vu par les surveillantes de prison.

Sur la langue de ma mère !

Nadia Mokaddem, 2008

Fathia et Khadija vivent à Largentière. Elles sont jeunes et déjà veuves. Comment les rencontrer ?

Laura Vaccaro – Face-à-face avec la mafia

Christophe Lancellotti, 2008

Ce portrait de Laura Vaccaro, procureur anti-mafia à Palerme, met en lumière la lutte contre le crime organisé en Sicile. Un combat à haut risque auquel cette femme déterminée se consacre sans états d’âme.

Profession : femmes de ménage

François Chilowicz, 2008

Leur métier est indispensable mais mal considéré, et d’autant plus difficile à exercer qu’il est, souvent, plus subi que choisit. À travers cinq portraits plein d’empathie, le réalisateur fait parler celles que l’on n’entend jamais et met en lumière le courage que requiert la lutte quotidienne contre la précarité.

Femme pas comme les autres (Une)

Abdoulaye Dao, 2008

Et si les femmes prenaient aussi un deuxième mari ? Mina impose un co-époux à Dominique, une première au Burkina !

Corazon del tiempo

Alberto Cortés, 2008

La découverte du mouvement zapatiste d’une jeune femme promise à un mariage dans la tradition…

Hadjira, Mehrezia, Latifa, femmes musulmanes en Occident

Mohammed Soudani, 2008

Nombreux sont les préjugés autour de la condition féminine. Si bien qu’on ne parvient pas à comprendre le monde des femmes musulmanes qui, encore aujourd’hui, demeure méconnu. Ce documentaire propose de suivre Hadjira la rebelle, Mehrézia la théologienne et Latifa à la fois pratiquante et laïque.

Leïla Shahid - Palestine Forever

Michèle Collery, 2008

Ce film offre un recul particulier sur l’Histoire d’une terre déchirée, à travers l’histoire personnelle d’une ambassadrice pas comme les autres. Espoir et paix restent les maîtres mots de celle qui, depuis plus de trente ans, plaide en Europe la cause du peuple palestinien.

Remue-ménage dans la sous-traitance

Ivora Cusack, 2008

Tourné sur une période de plus de quatre ans, ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une volonté tenace, des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui règne dans le monde du travail et en particulier dans la sous-traitance.

Nora

Alla Kovgan, David Hinton, 2008

La danseuse Nora Chipaumire, née au Zimbabwe en 1965, revient vers les paysages de son enfance et entreprend un voyage à travers quelques souvenirs vivaces de sa jeunesse. Grâce aux représentations et à la danse, elle fait revivre son histoire.

Fondamenta delle convertite

Penelope Bortoluzzi, 2008

En Italie, l’une des rares prisons de femmes est nichée dans l’île de la Giudecca, à Venise. Pour la plupart étrangères, les détenues ont été arrêtées dans le Nord-Est de l’Italie et les mères peuvent garder leurs enfants auprès d’elles jusqu’à l’âge de trois ans. Comment vivent-elles au quotidien, saison après saison, et comment s’organise leur microcosme multiethnique  ?

Secret de femmes, paroles d’hommes

Marc Dacosse, Eric D’Agostino, 2008

Un point de vue «  masculin  » sur l’excision et sur «  comment en parler  »

Premières neiges

Aida Begic, 2008

Un hommage aux femmes bosniaques auxquelles la guerre a paradoxalement permis de s’affranchir de la tutelle masculine

Empreintes - Antoinette Fouque

Julie Bertuccelli, 2008

Co-fondatrice en octobre 1968 du MLF, psychanalyste, créatrice des éditions des Femmes, députée européenne, Antoinette Fouque est, depuis 40 ans, engagée aux côtés des femmes.

The sari soldiers

Julie Bridgham, 2008

Filmé pendant plus de trois ans, ce film documentaire raconte l’histoire de six femmes népalaises, dans un contexte politique de guerre civile croissante contre les insurgés maoïstes et le climat dictatorial entretenu par le pouvoir royal, malgré ses promesses sur l’application des libertés civiles.

Nous, ouvrières de la Sogantal

Nadejda Tilhou, 2008

En 1974, dans un Portugal libéré de sa dictature, les ouvrières de la Sogantal exigèrent d’autres conditions de travail. Aujourd’hui, l’usine a disparu, la lutte et celles qui l’ont menées semblent oubliée.

Bureaux de Dieu (Les)

Claire Simon, 2008

Les Bureaux de Dieu, de Claire Simon, se situe à la frontière du documentaire et de la fiction. La réalisatrice a filmé des actrices dans le rôle de conseillères du Planning familial.

68  : faîtes l’amour et recommencez !

Sabine Stadtmueller, 2008

1968, l’autre année érotique ! La révolution sexuelle qui a accompagné les mouvements de contestation politique, racontée avec humour par Jane Birkin, Rosa von Praunheim, Senta Berger…

Vacances de Clémence (Les)

Michel Andrieu, 2008

La vie d’une famille à St-Nazaire en 1967. Le film, qui s’achève le 13 mai 68, veut restituer ce moment où, tant dans la société que dans la vie de Clémence et Gérard, quelque chose de fondamental va basculer.

Par conviction

Julie Frères, 2007

En février 2007, les Portugais sont appelés à voter pour ou contre la dépénalisation de l’avortement. Partant du quotidien de 4 femmes aux convictions radicalement ppposées, le film suit la campagne référendaire, en coulisses, dans la rue et à travers les médias.

Himalaya, la terre des femmes

Marianne Chaud, 2007

À près de 4000 mètres d’altitude, dans un décor aride de barres rocheuses et de montagnes dénudées, le village de Sking est l’un des plus isolés de la région himalayenne du Zanskar. Ici, les habitants dépendent entièrement du travail de la terre. Ce sont essentiellement les femmes qui prennent en charge les récoltes. Ce documentaire propose une immersion sensible et poétique dans l’univers de quatre générations de femmes pendant la saison des moissons.

Française doit voter ! (La)

Fabrice Cazeneuve, 2007

Réalisé dans l’hémicycle du palais Bourbon, ce film mêle reconstitution avec des acteurs et images d’archives pour faire revivre l’histoire mouvementée de la proposition de loi en faveur du droit de vote des femmes, dont les débats ont agité la Chambre des députés en 1919. Leur mise en scène permet ainsi de mieux comprendre la société de la première moitié du XXe siècle et la place accordée aux femmes à cette époque.

Moudjahidate

Alexandra Dols, 2007

Ce documentaire retrace des engagements de femmes dans les luttes pour l’Indépendance de l’Algérie, au sein du FLN-ALN (Front de Libération Nationale – Armée de Libération Nationale) à travers des récits de vies d’anciennes combattantes.

Lady Himba

Jérôme Jourlait, 2007

Ngazekuate, une femme d’une tribu himba du nord de la Namibie donne un aperçu de la condition de la femme au sein de la tribu et leurs relations avec les hommes.

Can you hear me?

Lilly Rivling, 2007

Le combat pour la paix des femmes israéliennes et palestiniennes.

Bajo Juarez, La ville dévorant ses filles

Alejandra Sánchez, José Antonio Cordero, 2007

Documentaire sur la disparition depuis une quinzaine d’années de plus de 400 femmes, à Ciudad Juárez, une ville de maquiladora dans l’État de Chihuahua, à la frontière avec les Etats-Unis.

Porteuses de feu (Les)

Faouzia Fekiri, 2007

En 1957 à Alger, une cinquantaine de femmes, âgées de seize à vingt ans, sont engagées dans la guérilla urbaine menée par le FLN contre le colonialisme français.

Yere Sorôkô, en quête d’une vie meilleure

Anne-Laure de Franssu, 2007

C’est au cours d’un voyage à travers une Côte d’Ivoire en crise qu’Anne-Laure va tenter de redéfinir les limites de son identité. Le prétexte de cette quête : la recherche d’un groupe d’amies ivoiriennes rencontré quelques années plus tôt, lors d’un précédent voyage en Côte d’Ivoire.

En attendant les hommes

Katy Lena Ndiaye, 2007

Oualata, la ville rouge à l’extrême est du désert mauritanien. Trois femmes pratiquent la peinture traditionnelle en décorant les murs des maisons de la ville. Dans une société apparemment dominée par la tradition, la religion et les hommes, ces femmes s’expriment avec une surprenante liberté sur leur manière de percevoir la relation entre les hommes et les femmes.

Laurence, femme de paysan

Christophe Gatineau, 2007

Laurence, jeune parisienne qui se destinait à devenir biochimiste rencontre pendant ses vacances d’été, à l’occasion d’un bal de campagne, Alain, un agriculteur. Celui-ci va devenir son mari et le père de ses quatre enfants. Fille de la ville, elle devient donc femme des champs et découvre, le monde paysan qu’elle ne connaissait pas.

Thérèse Menot, à force de résistance

Tessa Racine, 2007

Fille de cheminot, résistante limousine, déportée à Ravensbrück à plus de 80 ans continue à arpenter le monde pour témoigner auprès des jeunes et s’interroger avec eux sur le monde d’aujourd’hui.

Beurre et l’argent du beurre (Le)

Philippe Baqué, Alidou Badini, 2007

Le beurre de karité, produit par les femmes les plus pauvres du Burkina Faso, est de plus en plus apprécié en Europe. En partageant la vie de ces femmes, le film nous conduit au cœur des problèmes de survie de l’Afrique. Mais, à qui profite vraiment l’argent du beurre  ? Qui se cache derrière l’étiquette  ? Quelle répartition des richesses pour les petits producteurs  ?

Râ la réparatrice

Mamadou Kotiki Cissé, 2007

C’est l’histoire de Râ, une jeune fille mère. Elle est fiancée et travaille en compagnie de ses collègues garçons au rythme des saisons.

Poussière de femmes

Lucie Thierry, 2007

Par les témoignages de leur vie professionnelle et familiale, Ramata, Mariam et Eugénie, révèlent leur combat. À travers leur vécu, leur âge, leur point de vue, elles prennent position dans une société urbaine en perpétuel changement.

De Niña a Madre

Florence Jaugey, 2006

Ce documentaire raconte la vie, au Nicaragua, de trois jeunes filles mères entre 14 et 16 ans.

Ravaudeuses (Les)

Joëlle Stéchel, 2006

Documentaire sur les femmes relais de la banlieue nord de Paris : les ravaudeuses. Par leur propre expérience, elles ont identifié les nombreux besoins des populations migrantes quand elles arrivent en France : apprendre le français, soutenir le travail scolaire des enfants, résoudre les conflits familiaux, comprendre le fonctionnement des différentes administrations, obtenir un logement ou un droit de séjour… Une vraie solidarité intercommunautaire se crée ainsi autour de ces mamans médiatrices, promotrices et initiatrices. Des femmes qui exercent un nouveau métier, et qui sont devenues en dix ans des interlocutrices indispensables aux traditionnels acteurs sociaux. Une vraie reconnaissance.

Love/other, the story of Claude Cahun and Marcel Moore

Barbara Hammer, 2006

Deux femmes artistes surréalistes résistent a leur époque.Leur travail et destin ont été trop oublié.

Hors jeu

Jafar Panahi, 2006

En Iran, une fille se déguise en garçon pour pouvoir entrer dans un stade, un lieu interdit aux femmes.

Amina

Khadija Al-Salami, 2006

Amina, mariée de force dès son plus jeune âge, est soupçonnée du meurtre de son mari. Emprisonnée, elle est condamnée à mort. Elle s’évade deux fois, mais le monde extérieur étant plus dangereux, elle préfère retourner en prison.

Allez Yallah !

Jean-Pierre Thorn, 2006

Un poème épique - une chanson de geste - à la gloire d’une caravane de femmes, se donnant la main des deux côtés de la méditerranée, pour combattre ce fléau de l’intégrisme religieux remettant en cause leurs droits universels à l’égalité.

Lettre à ma sœur

Habiba Djahnine, 2006

Le 15 février 1995, à Tizi Ouzou, Nabila Djahnine, présidente de l’association Thighri N’tmetout, tombait sous les balles d’un groupe armé. Depuis quelques années déjà, les islamistes s’en prenaient aux femmes, les obligeant, sous peine de mort, à porter le hidjab ou à abandonner leur travail. C’était, cependant, la première fois qu’une militante féministe payait de sa vie le prix d’une révolte radicale contre un ordre que le courant religieux entendait renforcer de nouvelles servitudes.

Vive les vacances

Alain Pitten, 2006

Vietnam : un pays émergeant où l’on travaille beaucoup en raison d’une main d’oeuvre bon marché. Dans une usine de fabrication de sacs dédiés à l’exportation, les 300 ouvrières attendent leurs 4 jours de vacances…

City walls - My own private Tehran

Afsar Sonia Shafie, 2006

Afin de mieux cerner la société dont elle est issue, la cinéaste iranienne immigrée en Suisse retourne à Téhéran rencontrer les femmes qui ont marqué sa vie

Où sont nos amoureuses

Robin Hunzinger, 2006

Deux jeunes provinciales, Emma et Thérèse, étudiantes puis professeurs dans les années 30, tentent de construire une vie commune à la fois engagée et amoureuse. À partir de correspondance, de documents et d’archives des années 30 et 40, le réalisateur (petit-fils d’Emma) rassemble les morceaux brisés de ces deux vies et montre le destin de ces deux femmes en le replaçant dans le contexte historique de l’entre-deux guerres, puis de l’Occupation en France.

Vie de femme pendant la Grande guerre (Une)

Cédric Condom, 2005

Tout semble avoir été dit sur la Grande Guerre. Pourtant, a-t-on déjà observé la guerre de 14-18 sous le prisme du regard féminin ? 90 ans après l’Armistice, il est temps de s’intéresser, enfin, au rôle des femmes dans le premier conflit mondial.

Des machines et des femmes

Théodora Escouflaire, 2005

L’industrie du livre : travail à la chaîne, machinisme et productivité représentent les maîtres mots. Portrait d’une industrie essentiellement féminine.

Notre refus

Claude Lefevre-Jourde, 2005

Plus de 150 millions de femmes et de petites filles sont toujours victimes de mutilations génitales qui vont de l’excision à l’infibulation. Ce film montre différentes facettes de la lutte de femmes et d’hommes africains en Guinée et en Ethiopie et la vigueur avec laquelle ils s’acharnent à faire cesser ces pratiques.

Raising the roof

Françoise Flamant, Veronica Selver, 2005

Les Seven Sisters, un collectif américain de femmes charpentières, brisent les discriminations professionnelles et prouvent leurs talents.

Sisters in Law

Kim Longinotto, Florence Ayisi, 2005

« Sisters in Law » suit la conseillère d’État et la présidente de la Cour dans leur travail quotidien : apporter leur aide à ces femmes déterminées à mettre un terme à des existences parfois trop malmenées.

On les appelait les dames du planning

Marie-Monique Robin, 2005

L’épopée du planning familial, depuis les premiers combats menés au XIXe siècle par les néo-malthusiens jusqu’à aujourd’hui. Retraçant l’histoire du mouvement du planning familial au niveau international et particulièrement en France, où la loi de 1920 verrouilla pendant plus de quarante ans tout débat sur le contrôle des naissances.

Une chambre à elle - Entretiens avec Benoîte Groult

Anne Lenfant, 2005

« Féministe d’enthousiasme », « pont entre les générations », « lucide et enjouée », beaucoup reconnaissent Benoîte Groult comme une figure emblématique du féminisme.

Mon enfant, ma soeur, songe à ta douleur

Violaine de Villers, 2005

Khadi et Khadia vivent en Belgique depuis 15 ans, elles racontent leur histoire, une vie de femmes mutilées sexuellement.

Voyage des femmes de Zartalé (Le)

Claude Mouriéras, 2005

Un documentaire éclairant sur la condition des femmes afghanes en milieu rural.

Assassinat d’une modiste

Catherine Bernstein, 2005

Entre la date de sa naissance, le 2 juillet 1901, et celle de sa déportation à Auschwitz le 18 juillet 1943, par un convoi parti de Drancy, la vie d’Odette Bernstein a laissé peu de traces… Grand-tante de la réalisatrice, cette jeune femme indépendante crée avant-guerre son atelier de modiste et prend le nom de Fanny Berger.

Persepolis

Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud, 2005

L’enfance et l’adolescence en Iran et en Autriche de la jeune Marjane, qui découvre le monde… Adaptation par l’auteur, d’une bande dessinée (autobiographique) à succès

Femmes précaires

Marcel Trillat, 2005

En travaillant, aujourd’hui en France, les femmes sont paradoxalement héritières des conquêtes d’un siècle de luttes féministes et victimes de la persistance de discriminations, parfois de leur aggravation, dans un contexte de montée du chômage et de la précarité, de dérèglementation généralisée, de flexibilité, de travail à temps partiel imposé.

Champ des Paysannes (Le)

Suzanne Chupin, 2005

Le champ des paysannes explore la difficulté d’être une femme dans le monde agricole. Car, même si Marie, Claudine et Véronique ont le statut d’agricultrice, il leur reste du chemin à parcourir pour imposer leurs projets sur la ferme et être reconnues par un milieu traditionnellement masculin.

Regards de femmes

Michel Amarger, 2004

Réunis à l’occasion du second Festival des cinémas d’Afrique, sept artistes dont quatre femmes s’expliquent sur la place des femmes dans le cinéma africain. Malgré les pressions de leur famille et de la société, malgré la pauvreté des États et la faiblesse des politiques culturelles, quelques unes se sont imposées comme comédiennes, réalisatrices ou plasticiennes.

Racisme à peine voilé (Un)

Jérôme Host, 2004

Octobre 2003, Alma et Lila Lévy sont exclues du Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour le seul motif qu’elles portent un foulard. S’en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, justifiant dans la plupart des cas l’exclusion des jeunes filles qui portent le foulard à l’école. Février 2004, une loi finit par être votée par l’assemblée nationale, à la demande de Chirac… Ce documentaire revient sur cette polémique

Intégrations

Michèle Massé, 2004

Ce documentaire raconte les histoires de trois femmes chinoises exilées à Paris. Au plus proche d’elles, il est témoin de leurs sentiments et de leurs pensées profondes et permet de voir par leurs yeux le quotidien d’une femme chinoise à Paris.

Révolution au féminin (La)

Laurent Préyale, 2004

La révolution… nom féminin, mais au panthéon des grandes figures révolutionnaires, les femmes sont absentes. Pourtant, 4 noms sortent de cette amnésie générale : Olympe de Gouge, Louise Michel, Rosa Luxemburg et Dolorès Ibarruri.

Femme seule (La)

Brahim Fritah, 2004

Ce film est basé sur le témoignage d’Akosse Legba, le pseudonyme d’une jeune Togolaise de 32 ans qui a été victime d’esclavage moderne, en France. Il s’agit d’une mémoire en reconstruction. Des bribes de souvenirs du Togo, de sa jeunesse à son arrivée en France.

Viva Ladjérie

Nadir Moknèche, 2004

Alger, hiver 2003. La maman,ancienne danseuse de cabaret, la fille émancipée et l’amie, prostituée, sont installées, depuis le début des violences terroristes, dans un hôtel du centre ville. Et même si la mort les poursuit, elles lui disent : non !

Ville Flores

Marina Galimberti, 2004

Exemple, à Porto Alegre au Brésil, de la mise en place au sein d’un bidonville de coopératives centrées sur le commerce équitable, et d’une démocratie participative

Cécile Rol-Tanguy, une combattante de la liberté

Patrick Barbéris, 2004

Cécile Rol-Tanguy, née Le Bihan, est une résistante de la première heure et s’est illustrée avec son époux, dès 1940, dans la lutte pour la libération.

Eau, un catalyseur de paix (L’)

Marina Galimberti, 2004

Les femmes de trois communautés mènent des actions concrètes pour garantir l’accès et la gestion de l’eau et assurer un avenir de paix pour leurs enfants

Condamnées au mariage

Anat Zuria, 2004

Une épouse juive est la propriété de son mari. Par le mariage, il l’acquiert et il est le seul à pouvoir lui accorder un divorce.

Petites mains de la cité (Les)

Isabelle Tixier, 2004

Quinze femmes de nationalités malienne, sénégalaise, mauritanienne, algérienne, marocaine et turque, vivant dans la cité des Musiciens aux Mureaux et fréquentant un atelier de couture dans une association, se sont réunies pour créer une ligne de vêtements Haute-couture.

Moolaadé

Ousmane Sembene, 2004

Dans un village africain, il y a sept ans, une jeune mère a refusé que sa fille soit excisée, pratique qu’elle juge barbare. Aujourd’hui, quatre fillettes s’enfuient pour échapper à ce “ rite de purification ”, et demandent protection à cette femme. Deux valeurs s’affrontent alors : le respect du droit d’asile (le Moolaadé) et l’antique tradition de l’excision (la Salindé).

Vie de la femme en résistance (La)

Réalisation collective, 2004

Le 8 mars 1993 a été déclarée la « loi révolutionnaire des femmes ». Depuis la situation et les conditions de vie de cette partie de la population est une préoccupation permanente. Est-ce que les femmes traversent elles aussi un processus d’égalité et de libération ?

Coopérative des femmes pour la dignité

Réalisation collective, 2004

Documentaire réalisé en majorité par des femmes tzeltales qui travaillent dans 17 villages répartis sur trois municipalités. Elles parlent de leur expérience d’organisation pour travailler ensemble dans la dignité.

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Stéphane Mercurio, Catherine Sinet, 2004

Un dîner, bruyant, drôle. Autour de la table, une bien curieuse famille, celle de Louise : son père, ses mères, la femme de son père, ses frères et sœurs. Françoise et Gérard s’aiment depuis 44 ans. Ils ont trois enfants. Sybille et Sylviane s’aiment depuis 23 ans. Elles voulaient un enfant. Elles ont demandé à leur amie Françoise de leur prêter Gérard, son mari. Celle-ci a accepté.

Deux histoires de prison

Ginette Lavigne, 2004

Au Portugal le jour même du renversement du régime fasciste par les militaires, la population s’est rassemblée devant les prisons et a exigé et obtenu la libération de tous les prisonniers politiques. Cette victoire populaire a marqué réellement la fin du fascisme et le début d’une nouvelle ère. Diana Andringa et Maria Jose Campos racontent les mois qu’elles ont passé comme prisonnières politiques à la prison de Caxias.

Ma vie est mon vidéo-clip préféré

Lee Show-Chun, 2004

La vie d’une jeune Chinoise sans-papiers qui vit et travaille à Paris, comme beaucoup de clandestins, dans la fabrication du prêt-à-porter.

Ne dis rien

Iciar Bollain, 2004

C’est l’histoire de Pilar, femme mariée, un enfant, battue régulièrement. C’est l’histoire d’Antonio, mari, père et bourreau sans sentiment. C’est l’histoire de ce couple où règne le mâle dominant l’être fort. Les agressions physiques et psychologiques dont une femme souffre à cause de son mari.

Sisters in cinema

Yvonne Welbon, 2003

Ce documentaire propose un voyage spectaculaire et une leçon d’histoire sur les origines et la présence plutôt réduite des réalisatrices afro-américaines à Hollywood et dans le cinéma américain en général.

Regards d’Afghanes

Brigitte Brault, Florent Milesi, 2003

Le premier documentaire tourné par des reporters d’images afghanes. Ce road-movie est une invitation inédite à voir et à entendre des femmes afghanes dévoilées par d’autres femmes afghanes.

Pas d’eau potable !

Marina Galimberti, 2003

Les femmes de Garla Mare, petit village roumain au bord du Danube, se mobilisent pour améliorer la qualité de l’eau des puits, contaminée par les nitrates et les bactéries, à l’aide de techniques durables et peu coûteuses.

Water mamas

Marina Galimberti, 2003

Des mères ukrainiennes, préoccupées par les effets de la pollution sur la santé de leurs enfants, sont devenues des leaders exemplaires : leurs actions ont encouragé la participation d’autres citoyens aux luttes contre la privatisation du service public de l’eau et pour l’obtention des droits des consommateurs.

Suffragettes in the Silent Cinema

Kay Sloan, 2003

Au début du siècle dernier, avant que la première guerre mondiale ne précipite l’obtention du droit de vote pour les femmes aux Etats-Unis (1919), le combat des suffragettes vu d’un coté par les comédies muettes satiriques, de l’autre par les actualités et les militantes, qui ont su s’emparer de l’outil cinéma pour rallier l’opinion à leur cause…

Femmes actives

Caroline Chomicki, Isabelle Maltese, 2003

Le film expose une initiative d’économie solidaire portée par des femmes.

Brukman - une usine sans patron

Valéria Selinger, 2003

Le 31 octobre 2003, après plus de deux ans de lutte, l’usine de textile Brukman à Buenos Aires est finalement expropriée «  légalement  ». Depuis le 18 décembre 2001, les ouvrières faisaient fonctionner l’usine en autogestion, suite à la faillite et à la fuite de leur patron.

Penn sardines

Marc Rivière, 2003

A travers la grève des sardinières en 1924 à Douarnenez, c’est histoire d’une jeune veuve, Jeanne Le Meur, qui se bat afin que son petit garçon connaisse un autre destin que celui de son père, marin-pêcheur disparu en mer.

Femmes des 12 frontières

Claudine Bories, 2003

Elles viennent du Kosovo, de Bosnie, de Croatie, de Serbie, de Macédoine. Elles sont féministes et pacifistes. Jeunes et vieilles, blondes et brunes. Toutes belles. Hier elles se faisaient la guerre. Aujourd’hui, ensemble, elles franchissent les frontières de leurs nouveaux pays.

Coupure (La)

Nathalie Loubeyre, 2003

Sonia, caissière dans une grande surface, erre dans une zone commerciale pendant ses deux heures de coupure. De supermarchés en cafétéria, de parkings en voies ferrées, de bretelles d’autoroute en hôtels d’affaire, elle maintient le lien, par téléphone, avec son fils, rentré du collège.

Nu Shu

Yang Yue-Qing, 2002

Dans la région Jiang-Jong, en Chine, des paysannes illettrées ont développé leur propre langue secrète, nommée Nu-Shu, ce qui veut dire « écriture féminine ». Ce documentaire bouleversant, centré sur Huan-Yi Yang, une femme de 86 ans, la seule personne vivante qui sait encore lire et écrire le Nu Shu, dévoile une culture née de la résistance à la domination masculine.

Our Times

Rakhshan Bani-Etemad, 2002

Rakhshan Bani-Etemad décide de filmer la campagne présidentielle en 2001 à Téhéran, en particulier certaines femmes qui voudraient être candidates.

Amours zoulous

Emmanuelle Bidou, 2002

Dans un village de la région du Natal, en Afrique du Sud, les femmes sont les gardiennes du foyer. L’absence des hommes, partis travailler en ville à Johannesburg ou à Durban, instaure une organisation de la vie et du travail dirigée par les femmes.

Respiro

Emanuele Crialese, 2002

L’intrigue de Respiro est inspirée d’une légende de l’île sur laquelle se déroule le film. Une jeune mère de famille y était considérée comme folle parce qu’elle ne se pliait pas aux règles sociales de la communauté.

Xulum’chon, tisserandes en résistance sur les hautes terres du Chiapas

Réalisation collective, 2002

Comme pour le café et d’autres productions, certaines femmes ont décidé de s’organiser en coopératives autonomes des pouvoirs officiels.

Nos deux marseillaise

Jean-Louis Comolli, 2002

C’est l’histoire de Nadia et Samia, femmes d’origine maghrébine, militantes associatives, qui incarnent une manière nouvelle de faire de la politique aux cantonales 2001.

Nadia, Naïma, Fatima, Djamila, et les autres

Fadhila Djardem, Anne Brillot, 2002

Quatre jeunes femmes issues de l’immigration maghrébine se racontent et s’interrogent sur leur identité.

Du vent dans le voile

Inès Compan, 2002

De Sanaa à Aden, ce film croise les combats de jeunes citadines Yéménites rebelles, fers de lance de l’évolution du statut de la femme dans une société encore très traditionnelle où se télescopent coutumes, islam et modernité. Elles prennent position sur la question du voile et témoignent plus largement de leur combat quotidien pour accéder à leur liberté.

Ma Petite dignité

Marie Dolez, 2001

Le parcours difficile et le déclassement social d’une femme fonctionnaire en Guinée, qui a migré en France pour fuir les persécutions dans son pays.

Images oubliées de Germaine Tillion (Les)

François Gauducheau, 2001

A 92 ans l’ethnologue et résistante retrouve dans ses archives des clichés pris dans le Massif des Aurès en Algérie, où elle effectua ses premières missions dans les années 30. Ces photos témoignent d’un monde disparu, mais surtout elles éclairent la vie, la pensée et la personnalité de cette femme qui fut un des grands témoins du 20ème siècle.

Part du ciel (Une)

Bénédicte Lienard, 2001

Une part du ciel met en scène la résistance de femmes détenues et d’un groupe d’ouvrières dans une usine.

Bintou

Fanta Régina Nacro, 2001

Un conte moderne et humoristique qui traite du respect entre homme et femmes, pour une égalité des droits à l’éducation et au travail.

Si-Gueriki, la reine-mère

Idrissou Mora Kpai, 2001

SI-GUERIKI est l’histoire de la confrontation d’un jeune homme avec son histoire, ses racines et sa culture.

Partition pour voix de femmes

Sophie Bissonette, 2001

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les femmes du monde entier participent en l’an 2000 à une marche contre la pauvreté et la violence dont elles sont victimes.

Baria et le grand mariage

Manu Bonmariage, 2001

Baria est jeune et fort jolie. Elle est née à Marseille, elle y vit, elle s’y plaît mais un grand mariage (arrangé) l’attend aux îles Comores. Un beau documentaire sur la difficulté d’appartenir à deux cultures.

Filles d’Iran, un chemin secret dans la montagne

Hormuz Kéy, 2001

Malgré le poids de l’islamisme officiel, les filles accèdent en grand nombre à l’instruction, poussées par leurs familles, et ambitionnent de prendre un jour des responsabilités pour mener le pays vers la mixité et la liberté.

Souvenir d’un avenir (Le)

Chris Marker, Yannick Bellon, 2001

Évocation des années 30 et 40 à travers les photographies de Denise Bellon, artiste surréaliste. Un hommage à l’artiste où la beauté des photographies rivalise avec la justesse des textes lus par Pierre Arditi.

Enfant tout de suite (Un)

Chantal Briet, 2001

Manou, Elfriede et Manouzette sont amies. Elles vivent seules, habitent la même ville de province. Elles appartiennent à ce qu’on a coutume d’appeler hypocritement «   l’âge d’or  » mais que Manou préfère qualifier de “… vieillesse qui ne peut plus serrer les fesses”. Comment occuper des journées “devenues si longues”  ? Comment ne pas se sentir exclu d’une société où jeunesse et travail sont les valeurs dominantes  ?

Maîtres et Esclaves

Bernard Debord, 2001

L’histoire se déroule de nos jours, au niger, dans un monde jugé impossible et en un temps supposé révolu : ceux de l’esclavage archaïque.

Filles de nos mères

Séverine Mathieu, 2001

Appartenant à trois générations, des femmes de ma famille me laissent les filmer et chercher ce qui est enfoui dans nos relations ; de mères en filles, d’elles à moi.

Elles du Hip hop (Les)

Larbi Benchiha, Boutibi Abdelali, 2000

Présentation de quelques uns des premiers groupes de filles du Hip-Hop

Harem de Madame Osmane (Le)

Nadir Moknèche, 2000

A Alger en 1993, alors que débute la guerre civile, les locataires de Mme Osmane doivent subir ses accès d’humeur. Son mari l’a abandonnée et la peur de perdre sa respectabilité la hante. L’ancienne maquisarde de la guerre d’indépendance s’acharne a contrôler les faits et gestes de sa maisonnée plutôt que de lutter contre ses propres frustrations.

Du pain et des roses

Ken Loach, 2000

Le combat de travailleurs latinos fraîchement immigrés à Los Angeles, devenus gens de ménage dans une multinationale.

Pour ne pas rester les bras croisés

Francesca Lulli, Elisa Mereghetti, 2000

A la fin des années 80 le Sénégal est entré dans une période de crise économique. Des femmes sénégalaises ont cherché et trouvé leurs propres réponses à cette situation.

Delphine Seyrig, portrait d’une comète

Jacqueline Veuve, 2000

À travers ce portrait, Jacqueline Veuve a voulu rendre hommage à Delphine Seyrig, évoquant non seulement la comédienne mythique mais aussi la féministe acharnée et finalement l’amie.

Lucie Aubrac, en plein cœur

Emmanuel Laborie, 2000

Depuis son engagement dans la Résistance, Lucie Aubrac n’a eu de cesse de chercher à transmettre son expérience, en sillonnant les lycées et collèges de France. Ce jour-là, elle venait parler aux élèves tailleurs de pierre du lycée Saint-Lambert à Paris.

Femme taxi à Sidi Bel-Abbès (Une)

Belkacem Hadjadj, 2000

À la mort de son mari, Choumicha reste seule avec ses trois enfants. Pour faire front, elle devient femme-taxi à Sidi Bel Abbès. Au gré de ses périples urbains, Choumicha nous fait découvrir la ville, ses dangers, d’autres femmes…

El Batalett – Femmes de la médina

Dalila Ennadre, 2000

Au coeur de l’ancienne médina de Casablanca, quartier historique et populaire de la cité marocaine, portrait d’un groupe de femmes énergiques, véritables «  héroïnes  » (batalett) de la vie quotidienne.

Zinat, une journée particulière

Ebrahim Mokhtari, 2000

Zinat est la première femme de l’île de Geshm, dans le sud de l’Iran qui retira le voile traditionnel pour exercer sa profession d’infirmière. Responsable du dispensaire du village elle s’implique dans des activités sociales et politiques. Aujourd’hui, elle est candidate lors des premières élections locales organisées en Iran sous l’impulsion du président Khatami.

Filles de la sardine (Les)

Marie Hélia, 2000

Elles sont encore 500 sardinières à travailler dans la dernière et la plus ancienne conserverie douarnez qui compta plus d’une vingtaine d’usines. Thon, sardine, maquereau, les boîtes défilent : tandis que la caméra observe la routine des chaînes, la cadence et la précision des gestes, jeunes recrues ou ouvrières chevronnées racontent leur quotidien dans ce port de pêche en crise.

Día que me quieras (El)

Florence Jaugey, 1999

La vie quotidienne de femmes policiers et d’assistantes sociales dans l’un des commissariats de la Femme et de l’Enfance de Managua, au Nicaragua.

Vivement lundi !

Gérard Chouchan, 1999

Témoignage de trois femmes d’ouvriers des ports de St Nazaire, Brème et Newcastle qui ont vu, avec la mondialisation, leur vie changer radicalement depuis dix ans.

Ces femmes en liesse

Natacha Sautereau, 1999

1998 : Hong Kong célèbre le 50e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. À l’écart des cérémonies officielles, des dizaines de milliers de domestiques philippines se retrouvent au cœur du quartier d’affaires.

Alone in Teheran

Pirooz Kalantari, 1999

Le récit d’une jeune femme qui rêve de devenir actrice à Téhéran, aujourd’hui, ou la confrontation entre tradition et modernité.

Ma cousine lointaine

Litsa Boudalika, 1999

Israël-Palestine à l’heure d’un processus sans paix. Le film interroge les rapports interpersonnels entre individus issus des deux communautés.

Nicole Notat

Michel Kaptur, 1999

Nicole Notat est la première femme responsable d’une grande confédération syndicale, la CFDT et, à ce titre, elle appartient déjà à l’histoire des femmes.

Femmes unies

Réalisation collective, 1999

Depuis le début de la résistance zapatiste, les femmes se sont organisées en collectif. C’est comme ça qu’elles voient la lutte.

Debout ! Une histoire du Mouvement de Libération des Femmes 1970 -1980

Carole Roussopoulos, 1999

À travers de nombreuses archives (sonores, photographiques et audiovisuelles), ce film rend hommage aux femmes qui ont créé et porté le mouvement de libération des femmes en France et en Suisse, à leur intelligence, leur audace et leur humour. Il se pose comme un relais entre les pionnières et les nouvelles générations.

Nalan Turkeli, une femme des bidonvilles

Evelyne Ragot, 1999

Ce film raconte l’histoire et le combat d’une femme singulière et révèle la réalité quotidienne de ces quartiers d’Istanbul dominés par l’anarchie et la violence.

Enclos (Un)

Sylvaine Dampierre, 1999

Dans le Centre pénitentiaire de Rennes existe un jardin où les détenues peuvent se rendre. Ce lieu est devenu un espace de rencontres, d’échanges et de paroles pour ces femmes en quête de reconstruction.

Female closet (The)

Barbara Hammer, 1998

Archives, interviews et photographies rendent compte de la vie de femmes artistes lesbiennes du 20e siècle : la photographe de l’époque victorienne Alice Austen, la plasticienne dadaïste Hannah Höch et la peintre contemporaine Nicole Eisenman.

Combats de femmes. Les femmes exemplaires de Maryflo

Hervé Nisic, 1998

Les 110 salariés de la société Maryflo ne se remettront jamais complètement d’avoir fait la une de l’actualité sociale en 1997 durant leur grève pour qu’on leur accorde « le droit au respect » . Le réalisateur est allé voir, près de 9 mois plus tard, ce que ce conflit entre les salariées d’une usine et ses dirigeants avait laissé comme traces dans les esprits et dans les vies de ces femmes, blessées dans leur dignité par un directeur technique peu scrupuleux.

Petite vendeuse de soleil (La)

Djibril Diop Mambety, 1998

Depuis longtemps, la vente des journaux à la criée dans les rues de Dakar était l’apanage des garçons. Mais ce matin, cette mainmise est contestée.

Made in India

Patricia Plattner, 1998

Dans l’État du Gujarat, sous le nom de SEWA (Self Employed Women Association), des femmes ont conçu un modèle original de syndicat. En 1998, elles sont 217 000 membres en Inde. Le but de SEWA est d’organiser les travailleuses indépendantes, les femmes pauvres, de métiers divers, celles qui travaillent à la maison, dans la rue, dans les champs, sans employeur fixe, au jour le jour.

Chroniques féministes : Lyon, mars 1997-mars 1998

Céline Cros, Sandrine Del Signore, Magali Cecchet, 1998

Différentes actions féministes organisées à Lyon entre mars 1997 et mars 1998. Réalisé par un collectif non mixte féministe.

Wittstock, Wittstock

Volker Koepp, 1997

Regard sur les luttes menées par trois femmes, Edith, Elspeth et Renate, filmées par Volker Koepp pendant vingt ans : les changements survenus dans leur vie et particulièrement les bouleversements entraînés par la réunification

Demain, et encore demain

Dominique Cabrera, 1997

Entre le je et le nous, entre l’amour et la psychanalyse, entre sa mère et son fils, une femme d’aujourd’hui. Avec un camescope, pendant presque un an, elle filme la naissance de l’amour, les élections et la dépression, le soleil par la fenêtre, les vacances et les gens dans le métro…

Lisette Vincent, une femme algérienne

Jean-Pierre Lledo, 1997

Fille et petite-fille de colon, cette institutrice née en 1908 en Algérie, pionnière de l’introduction des méthodes de l’éducation nouvelle et adepte du naturisme dans les années trente, volontaire antifasciste de la guerre d’Espagne en 1938, seule femme d’Algérie condamnée à mort par Vichy en 1942 et engagée durant toute la guerre d’indépendance jusqu’en 1962, se considère en exil depuis son arrivée en France en 1972.

Banoké

Anne Toussaint, 1996

Banoké Traoré est malienne. Elle a rejoint le collectif des «  sans-papiers  » de Saint-Bernard, et est réfugiée au 32 rue du Faubourg Poissonnière à Paris. Le film témoigne de la dignité de cette femme en lutte, en proie à la solitude dans un monde où la communication fait trop souvent défaut ..

Marcelle Delpastre, à fleur de vie

Patrick Cazals, 1996

Reportage sur l’auteure limousine Marcelle Delpastre.

Julie, itinéraire d’une enfant du siècle

Dominique Gros, 1996

Julie participe à l’évocation de son itinéraire depuis le monde forain de son enfance au gouffre psychiatrique dans lequel elle a réussi à ne pas se perdre et porte un regard “ d’impatient ” sur les mondes dans lesquels elle vit : Laborde et le reste…

De mère en filles

Jean-Louis Comolli, 1996

La préparation d’un couscous, de pâtisseries de fête, et d’autres plats sont l’occasion pour des femmes kabyles de parler à leurs filles de la condition de la femme et de l’apprentissage de leur savoir-faire.

Maria et les siens

Isabelle Marina, 1996

À deux kilomètres de Paris la Défense, entre Nanterre et Carrières-sur-Seine, il y a sur la Seine une île oubliée : l’île Fleurie. Pendant longtemps, cette partie oubliée de l’île des impressionnistes a été un refuge pour ceux qui s’installaient à l’écart du monde. Aujourd’hui, Maria, arrivée du Portugal il y a trente ans, sa fille cadette Béatrice et José, leur ouvrier agricole, sont les seuls à être restés.

Femmes machines

Marie-Anne Thunissen, 1996

Des femmes se mettent en grève pour obtenir un salaire égal à celui des hommes

Jardin oublié - La vie et l’oeuvre d’Alice Guy-Blaché (Le)

Marquise Lepage, 1995

Un documentaire qui réhabilite la mémoire de la première réalisatrice de l’histoire du cinéma, Alice Guy.

Murmures, une histoire de femmes coréennes

Young-Joo Byun, 1995

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des centaines de milliers de jeunes filles, dont un certain nombre de coréennes, ont été contraintes de se prostituer dans les bordels militaires japonais. Les preuves de cet esclavagisme sexuel planifié par l’État ont été, pour beaucoup, détruites et les archives occultées. Un pan de l’histoire douloureuse coréano-japonaise menaçait ainsi de sombrer dans l’oubli le plus complet. Cependant, en août 1991, encouragée par les recherches et le volontarisme d’associations féministes sud-coréennes, blessée par le négationnisme ambiant, Kim Hak-Soon déclarait à la télévision qu’elle avait servi de femme de réconfort à l’armée japonaise. Depuis, une poignée d’autres « survivantes » de ce drame, âgées de 75 à 85 ans, ont osé s’exprimer et demandent justice.

À Bamako les femmes sont belles

Christiane Succab-Goldman, 1995

Rencontre sensible et respectueuse des femmes de Bamako et de Ségou qui construisent le Mali. Une vingtaine d’entre elles, de milieu et de niveau d’éducation différents, parlent de leur quotidien et le film fait ressortir la force de chacune.

Algériennes 30 ans après

Ahmed Lallem, 1995

30 ans après avoir réalisé « Elles », le réalisateur retrouve les jeunes lycéennes algériennes devenues femmes, qui vivent soit en exil soit en Algérie.

Moitié du ciel d’Allah (La)

Djamila Sahraoui, 1995

Depuis toujours, être femme en Algérie se vit dans la douleur et l’espoir. Construit de leur mémoire et de leur espoir – animé de ma mémoire et de mon espoir, ce film est l’histoire d’une « moitié du ciel » contrainte par l’Histoire et les hommes, à faire de sa vie un combat pour être, tout simplement.

Rachida, lettres d’Algérie

Florence Dauchez, 1994

Portrait de famille, en même temps que témoignage d’une femme et mère algérienne, ce film nous montre avec force et émotion le quotidien d’un pays qui s’enferme dans la violence.

Réjane dans la tour

Dominique Cabrera, 1993

Réjane fait le ménage dans une tour du Val Fourré. En l’écoutant, en regardant ses gestes et en suivant ses pas, on voit ce que c’est qu’être aujourd’hui une femme de quarante-cinq ans sur un fil !

Galères de femmes

Jean-Michel Carré, 1993

Fleury Mérogis est la plus grande prison de femmes d’Europe. Ce long métrage documentaire trace les portraits de sept femmes pendant leurs détentions puis dans leur tentative de réinsertion.

Mizike Mama

Violaine de Villers, 1992

Le film est une rencontre avec Marie Daulne, une jeune chanteuse dont le travail se base sur ses origines métisses. Le film dévoile les rapports entre les deux cultures, africaine et européenne, la force émotionnelle de leur mélange, la nécessité de création à partir de cette double origine.

Contes et comptes de la cour

Eliane de Latour, 1992

Au Niger, les quatre femmes d’un chef traditionnel sont astreintes à la réclusion, au nom d’une interprétation coutumière des textes islamiques. Climat intimiste, confidences, un univers féminin au Niger.

Goulili, dis moi ma soeur

Collectif, 1991

Les femmes sahraouies racontent l’exil, les tortures, les souvenirs et les difficultés de la vie des réfugiés.

Femmes de Fleury (Les)

Jean-Michel Carré, 1990

Sept détenues de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (91), pour la plupart toxicomanes, témoignent de leurs conditions de détention et des circonstances qui les ont menées en prison.

Droits de l’homme et le droit de la femme (Les)

Robert Bober, 1989

La Révolution française a-t-elle donné des droits aux femmes ? La question est traitée par la mise en scène d’une séance de répétition d’une pièce de théâtre fictive.

Working girl - Quand les femmes s’en mêlent

Mike Nichols, Sam O’Steen, 1988

Les aventures de Tess, jolie et intelligente employée de bureau, dans la jungle de Wall Street. Manipulée par des supérieurs machistes et Katherine, plus élégante qu’elle et au vernis culturel plus évident, elle parviendra néanmoins à tirer son épingle du jeu en abattant un à un les obstacles et en faisant preuve d’audace.

Appelez-moi Madame

Françoise Romand, 1986

Dans un petit village normand, un militant communiste, marié et père d’un adolescent, devient transsexuel à 55 ans, aidé par sa femme.

Letters home

Chantal Akerman, 1986

Pièce de François Merle : 11 février 1963, Sylvia Plath, poétesse américaine, se donne la mort. Une longue correspondance la liait jusque-là à sa mère.

Golden eighties

Chantal Akerman, 1985

Dans l’univers coloré d’une galerie marchande, employés et clients ne vivent que d’amour : ils le rêvent, le chantent, le dansent. Les histoires s’entremêlent, commentées par les choeurs malicieux des shampouineuses et d’une bande de garçons désoeuvrés…

Jane B. par Agnès V.

Agnès Varda, 1985

Le film est un portrait-en-cinéma où l’on découvre Jane Birkin sous toutes ses formes, dans tous ses états et en plusieurs saisons, elle-même en sa diversité et aussi d’autres Jane…

Sarcophage de l’amour (Le)

Omar Amiralay, 1985

Avocate, femme de ménage, actrice, jeune célibataire, des femmes d’Egypte ont pris le risque de vivre seules ou de divorcer. Le film se fait peinture des sentiments et des états intimes.

Profession : conchylicultrice

Carole Roussopoulos, Claude Vauclare, 1984

Des conchylicultrices du bassin de Marennes-Oléron (Charente-Maritime) témoignent de leurs conditions de vie et de travail.

Enfants du sexisme (Les)

Angèle Grimaldi, 1983

Constitué de témoignages d’enfants et d’adultes, ce document dénonce le conditionnement auquel sont soumis filles et garçons dès la petite enfance, aussi bien au sein de la famille que de l’école.

Simone et Jacqueline : une résolution

Dominique Gros, 1983

Dominique Gros a connu Simone et Jacqueline Huet en 1972, alors qu’elles faisaient une grève de la faim pour protester contre leur expulsion de leur atelier de couture. En 1983 les deux femmes évoquent cet évènement qui a bouleversé leur vie et leur regard sur le monde et les autres.

Born in flames

Lizzie Borden, 1983

Dix ans après une révolution socialiste aux États-Unis, la structure patriarcale de la société est toujours en place. Des groupes de femmes de tous horizons, conscientes de leur oppression, décident d’entrer en lutte…

Ecoutez May Piqueray

Bernard Baissat, 1983

May Picqueray a laissé le souvenir d’une femme intrépide et généreuse. Ennemie de la guerre, elle milita contre l’armée et pour le statut des objecteurs de conscience. Dans ce documentaire de Bernard Baissat, elle raconte sa vie d’anarchiste et d’animatrice du journal « Le réfractaire ». Jusqu’au bout elle reste fidèle à son engagement pour la défense de la paix et des libertés individuelles.

Anou Banou ou les filles de l’utopie

Edna Politi, 1983

Six femmes nées avec le siècle, sont parties en Palestine dans les années vingt, afin de « construire le pays en se construisant elles-mêmes »…

Flo Kennedy - portrait d’une féministe américaine

Carole Roussopoulos, Ioana Wieder, 1982

Margo Jefferson, professeure de journalisme à New-York et Ti-Grace Atkinson, écrivaine et théoricienne féministe, s’entretiennent avec Flo Kennedy, avocate africaine américaine, sur le racisme, le droit des minorité et de l’Equal Right Amendment (amendement constitutionnel pour garantir les droits des femmes).

Profession : agricultrice

Carole Roussopoulos, 1982

Considérées comme étant sans professions alors qu’elles travaillent sans relâche, des femmes d’agriculteurs revendiquent leur statut d’agricultrice.

Regarde, elle a les yeux grand ouverts

Yann Le Masson, 1982

Ce film raconte l’histoire de 1975 à 1982 d’un groupe de femmes d’Aix-en-Provence et de leurs proches, maris, compagnons, enfants. Ces femmes découvrent au MLAC qu’elles peuvent ensemble transformer et vivre autrement des moments aussi importants pour elles que : avorter, accoucher, choisir de faire ou non un enfant.

Écoutez Jeanne Humbert

Bernard Baissat, 1980

A 90 ans, Jeanne Humbert continue à lutter pour la limitation volontaire des naissances et pour le progrès social de l’humanité. Biographie d’une pionnière dans la lutte pour la contraception et ses propos en faveur de l’avortement.

Odette Robert

Jean Eustache, 1980

En 1971, Jean Eustache eut l’idée de filmer sa grand-mère Odette Robert. Celle ci lui raconte sa vie : sa jeunesse malheureuse, son mariage avec un homme cavaleur, la mort tragique de ses parents, de ses enfants.

Chaperons rouges

Hélène Bourgault, Helen Doyle, 1979

Essentiellement un film sur la peur. Mais sur une peur très familière : cette vieille peur de viol inscrite dans nos corps de femmes, dans nos yeux aux aguets, nos muscles atrophiés, dans nos quotidiens rétrécis par tous ces gestes évités au cas où…

Norma Rae

Martin Ritt, 1979

1978. Norma Rae, une ouvrière du textile dans une petite ville du Sud des Etats-Unis, se bat pour créer une section syndicale dans l’usine où elle travaille, malgré la méfiance des collègues et l’hostilité des autorités…

Quelques féministes américaines

Luce Guilbault, Nicole Brossard, Margaret Wescott, 1978

Un document sur les expériences, les sentiments et les théories de quelques féministes américaines : Rita Mae Brown, auteure et poète, Margo Jefferson, écrivaine et critique, Kate Millett, auteure et sculpteure, Lila Karp, écrivaine et professeure, Ti-Grace Atkinson, théoricienne et activiste féministe, Betty Friedan, auteure. Les interviews sont menées par Luce Guilbeault, actrice et réalisatrice féministe québécoise.

Accouche !

Ioana Wieder, 1977

Des femmes crient pendant que Frédéric Leboyer prétend accoucher sans douleur …

Douze fois impures

Mono Fillieres, Anita Perez, 1977

Ce film présente douze femmes d’âges et de milieux sociaux différents. À travers la diversité des expériences de chacune, ce film tente d’aborder un certain nombre d’aspects de la condition féminine.

Sale histoire (Une)

Jean Eustache, 1977

Dans un salon, un homme raconte à trois femmes comment il devint voyeur dans un café qu’il fréquentait et pourquoi il y prit goût pendant un temps. Suit alors une discussion sur la sexualité, la libération des mœurs et les tabous.

Quand les femmes ont pris la colère

René Vautier, Soazig Chappedelaine, 1977

Le film narre la courageuse action de solidarité des femmes avec les grévistes de l’usine et l’émergence d’une prise de conscience collective, à la fois féministe et ouvrière.

Réponses de femmes

Agnès Varda, 1977

Des femmes prennent successivement la parole pour dénoncer le conditionnement que leur impose dès l’enfance une société machiste et revendiquent le droit d’exister en tant qu’individus à part entière. Un ciné-tract représentatif de la vigueur de la revendication féministe dans les années 1970.

Journée particulière (Une)

Ettore Scola, 1977

A Rome le 6 mai 1938. Alors que tous les habitants de l’immeuble assistent au défilé du Duce Mussolini et d’Hitler, une mère de famille nombreuse et un homosexuel se rencontrent. Oeuvre d’une extrême richesse qui à travers deux anodins citoyens, décrypte les sombres méandres du fascisme …

Femmes et des nanas (Des) (autre titres: Femmes du Togo)

Colette Castagno, Jean-Pierre Marchand, 1976

Au Togo, l’association des revendeuses de tissus réunit au bas mot 350 femmes, riches au point de constituer un groupe de pression dont le gouvernement lui-même tient compte.

S.C.U.M. Manifesto

Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, 1976

Lecture mise en scène du livre de Valerie Solanas, alors introuvable en France, par deux scribes modernes qui savent trier aussi bien dans les textes que dans les flux audiovisuels.

Maso et Miso vont en bateau

Carole Roussopoulos, Nadja Ringart, Delphine Seyrig, Ioana Wieder, 1976

Piratage humoristique d’une émission de Bernard Pivot recevant Françoise Giroud, alors secrétaire d’état à la condition féminine, par quatre réalisatrices caustiques et désopilantes.

Jacqueline et Marcel

Carole Roussopoulos, 1976

Un couple d’ouvriers chez Lip

Sois belle et tais-toi !

Delphine Seyrig, 1976

La célèbre actrice et activiste, Delphine Seyrig interroge vingt-deux actrices françaises et américaines sont interviewées sur le thème de la condition de la femme dans le cinéma …

Christiane et Monique (LIP V)

Carole Roussopoulos, 1976

Aucune image de la télévision ne veut ni ne peut nous refléter. C’est avec la vidéo que nous nous raconterons.

Prostituées de Lyon parlent (Les)

Carole Roussopoulos, 1975

En juin 1975, les prostituées lyonnaises occupent l’église de Saint-Nizier. Elles parlent de leur histoire personnelle, de leurs rapports avec la société, de leurs conditions de travail et de leurs revendications.

Lili

Armand Chartier, 1975

Ce film montre bien comment il est possible de conjuguer féminité, modernité et travail agricole, loin des clichés de la paysanne introvertie.

Mais qu’est-ce qu’elles veulent ?

Coline Serreau, 1975

Une radiographie de la condition nouvelle des femmes. Mais qu’est-ce qu’elles veulent à la fin ?

Portrait de Simone de Beauvoir

Alice Schwarzer, 1974

Entretiens entre Simone de Beauvoir et Alice Schwarzer, féministe allemande, fondatrice du journal EMMA et auteure de plusieurs livres sur Simone de Beauvoir.

Je, tu, il, elle

Chantal Akerman, 1974

Dans sa chambre, une jeune fille se raconte en voix off. Durant plusieurs jours, elle écrit une lettre, se couche sur un matelas, se déshabille, se regarde dans un miroir, se lève, se rhabille, marche.

Aloïse

Liliane de Kermadec, 1974

L’histoire véridique d’Aloïse, aliénée, enfermée toute sa vie, qui a finit par s’exprimer par la peinture.

Enfants du gouvernement (Les)

Claude Lefevre-Jourde, Josée Constantin, 1974

En décembre 1971, les élèves du C.E.T. de Plessis-Robinson, collège réservé aux mineures enceintes, agées de 13 à 18 ans se mettent en grève. A travers une série d’interviews, elles parlent de leur situation et de leur lutte.

Womanhouse

Johanna Demetrakas, 1974

Womanhouse est un documentaire historique prodigieux sur l’un des événements culturels féministes les plus importants des années 70 aux Etats-Unis.

Y’a qu’à pas baiser

Carole Roussopoulos, 1973

Document sur l’avortement, réalisé alors que cette pratique était encore illégale en France.

Monique (LIP 1)

Carole Roussopoulos, 1973

Besançon, août 1973 : des travailleurs et des intellectuels se battent farouchement pour sauver la fabrique de montres Lip

Femme agricultrice (La)

BZH, 1973

Les problèmes que peut rencontrer une femme agricultrice : la répartition des tâches, les responsabilités, la famille, les loisirs.

Scène de grève en vendée

Paul Bourron, 1973

Inspirées par Lip, les ouvrières de l’usine Cousseau à Cerisay dans les Deux-Sèvres, ont inventé une nouvelle manière de faire la grève dans la joie.

Geste en moi (Un)

Danielle Jaeggi, 1972

« (…) Entraîneuse de pères – Folle les seins en l’air – Nymphomane familière – Hystérique toque. Images de femmes. Elles collent de partout. S’en débattre en connaissance de sexe. »

Sorcières-camarades

Danielle Jaeggi, 1971

Un film sur les femmes. Un film par des femmes. Un film pour les femmes. Avec une caméra d’homme. Un jour des femmes verront ces images de notre triste survie et se demanderont comment nous avons pu la supporter.

Grève de femmes à Troyes

Réalisation collective (Annette, Catherine, Cathy, Ned et Suzanne), 1971

En 1971, dans une usine de bonneterie à Troyes, alors qu’elles sont en grève et occupent les locaux, quelques ouvrières racontent ce qu’elles ont vécu et comment ce combat a changé leur vie.

Fiancée du pirate (La)

Nelly Kaplan, 1969

La vengeance de Marie, orpheline pauvre, contre l’hypocrisie et la médiocrité de tout un village. Film impertinent, qui dénonce dans une veine plus surréaliste que sociale, teintée d’humour noir, les préjugés moraux et la tartuferie des bien-pensants.

Classe de lutte

Groupe Medvedkine de Besançon, 1969

Réponse des ouvriers de la Rhodiaceta de Besançon au film « A bientôt, j’espère ». Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. On y découvre comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

Une femme égale un homme ?

Jacques Krier, 1968

Ce document nous présente les inégalités qui existent au sein de l’entreprise entre hommes et femmes, au travers des témoignages de salariés en alternance avec des images de leur vie quotidienne et à l’usine, et d’images de mouvements sociaux ces dernières années.

Rosière de Pessac (La)

Jean Eustache, 1968

Depuis 1876, selon les dispositions du testament d’un habitant de Pessac, petite ville de la Gironde, le maire et un jury procèdent chaque année à l’élection d’une Rosière en choisissant, pour ses qualités morales, une jeune fille qui recevra un prix qui fera honneur à la communauté.

Erotissimo

Gérard Pirès, 1968

C’est un film sur « l’air du temps » en 68, ou comment Mai 68 a influé sur la libération des mœurs… La femme d’un petit patron sur-occupé s’ennuie ; pour tuer le temps, elle décide de devenir une femme « érotique ».

Marguerite Duras à la Petite Roquette

Jean-Noël Roy, 1967

Marguerite Duras interviewe sans complaisance la seule femme directrice de prison en France, à la petite Roquette. Elle explique comment elle est devenue directrice de prison. Elle parle de son métier, des prisonnières, des conditions de vie, de l’autorité, des punitions, des suicides

Belle de jour

Luis Buñuel, 1967

Séverine et Pierre forment un jeune couple apparemment sans histoires. En fait, Séverine, épouse réservée, est en proie à des fantasmes tenaces et déstabilisants. Un jour, la jeune femme apprend l’existence de la « maison de madame Anaïs », une maison de rendez-vous. Troublée par cette révélation et poussée par une étrange pulsion, elle contacte madame Anaïs et devient bientôt la troisième « pensionnaire ». Elle y retourne chaque après-midi. L’effet thérapeutique de cette activité clandestine se fait peu à peu sentir.

Esther ou la force d’aimer

Colette Djidou, Monique Lange, 1967

Esther Kastler est pasteur dans la région de Nîmes. Elle a 45 ans, quatre enfants dont trois fils adolescents et une toute petite fille. Son mari est également pasteur.

Paris en pantalon

Jacques Brissot, 1967

Symbole de liberté pour les femmes qui le portent, le pantalon envahit les rues de la capitale…

De la mini à la micro. Série dim, dam, dom

Igor Gourine, 1967

Dans les rues de Paris, les femmes qui portent la mini-jupe attirent les regards et les commentaires des passants.

Matinales (Les)

Jacques Krier, 1967

Reportage sur les femmes de ménage qui, à l’aube, nettoient les bureaux, les cafés ou les grands magasins.

Mystère Koumiko (Le )

Chris Marker, 1965

Une jeune japonaise rencontrée par hasard par Chris Marker lors des Jeux Olympiques de 1964, disserte sur la vie et donne sa vision de l’amour, des hommes, et de la culture japonaise en général.

A quoi rêvent les jeunes filles ?

Jacques Krier, Paul Seban, 1964

Jacques Krier et Paul Seban ont rencontré de jeunes adultes et les ont interviewés sur la condition féminine, les femmes, le couple, la sexualité, le mariage…

Djamila l’Algérienne

Youssef Chahine, 1958

Le film raconte l’histoire de Djamila Bouhired, combattante FLN condamnée à mort en 1957 par le tribunal militaire d’Alger.

Stella, femme libre

Micheal Cacoyannis, 1955

Stella, chanteuse populaire de cabaret, électrise chaque soir le public du Paradis. Femme fatale, elle ne sacrifie rien à sa liberté, ni sa vie, ni ses amours. Aleko, jeune homme de bonne famille, se meurt d’amour pour elle, mais Stella lui préfère un joueur de football, le fougueux Milto…

Lola Montès

Max Ophuls, 1955

La déchéance de la célèbre courtisane du XIXème siècle filmée avec une violence incroyable par Max Ophuls. Un film au désespoir saisissant.

Jeunes filles

Armand Chartier, 1952

Tourné en pleine modernisation agricole d’après guerre, un film qui montre les difficultés et le rôle moteur des femmes dans la volonté d’innovation en milieu rural.

Ciel est à vous (Le)

Jean Grémillon, 1943

Le film s’inspire d’un fait réel : l’exploit authentique de l’épouse d’un garagiste de Mont-de-Marsan qui battit en 1937 le record féminin de vol en ligne droite

Maître du logis (Le)

Carl Theodor Dreyer, 1925

Tournée vers la fin de la période danoise de Carl Dreyer, une très expressive comédie sur les maris tyranniques.

Nightcleaners Part 1

Berwick Street film collective, Mary Kelly, Marc Karlin, Humphrey Trevelyan, James Scott, 1972-1975

Un film réflexif puissant sur une campagne de syndicalisation de femmes sous-payées et victimisées nettoyant les bureaux la nuit, au Royaume-Uni.

A pas lentes

Collectif Cinélutte, 1977 - 1979

Quatre ans après le conflit à l’usine Lip de Besançon, fierté de l’industrie une équipe de Cinélutte donne la parole aux ouvrières

Portraits

Alain Cavalier, 1988;1991

24 magnifiques portraits de femmes. Chacun a pour but d’archiver le travail manuel féminin. C’est l’histoire d’une rencontre, un recueil de souvenirs, la mémoire d’une époque.