Lola Montès

Un film de Max Ophuls

 1955  France  Fiction  105 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteur :
Gamma (A cessé son activité)
Distributeur :
Les films du Jeudi (3 rue Hautefeuille, 75006 Paris, Tél : 01 40 46 97 98, Fax : 01 40 46 89 88, @ : filmsdujeudi@filmsdujeudi.com)

À la Nouvelle-Orléans, au milieu du XIXème siècle, un cirque gigantesque donne en représentation la vie scandaleuse de Lola Montès, alias comtesse de Landsfeld. Répondant aux questions les plus indiscrètes du public, sous la direction de son manager habillé en Monsieur Loyal, elle est contrainte de raconter dans quelles conditions elle a refusé pour époux le vieillard qu’on lui destinait, préférant s’enfuir avec le jeune amant de sa mère et comment, passant de lui à d’autres, elle connut des hommes célèbres, tels que Liszt, achevant sa prodigieuse et scandaleuse carrière en qualité de maîtresse attitrée de Louis II, roi de Bavière. Mais une telle femme ne pouvait que déchaîner les passions et même, en Bavière, la révolution. Après avoir été obligée de fuir, elle est réduite à la déchéance finissant dans ce cirque, où chaque spectateur a la possibilité à la fin du spectacle de baiser la main de la femme la plus scandaleuse du monde, enfermée dans une cage… Sa tragique conclusion se trouvera-t-elle dans le clou du spectacle, le grand saut de la mort ?

Devant l’échec commercial du film à sa sortie, le film subit des transformations puis fut réduit et remonté suivant un ordre chronologique sans l’accord du réalisateur. En 1966, Pierre Braunberger racheta les droits du film aux enchères et reconstitua une version proche de l’originale. En 2008, grâce aux possibilités offertes par le numérique, la Cinémathèque française en collaboration avec les Films du Jeudi et Marcel Ophuls, la Fondation Thomson pour le patrimoine du cinéma et de la télévision, avec le soutien du Fonds Culturel Franco-Américain a restauré une version fidèle à celle voulue par Max Ophuls, en restituant les couleurs, le son stéréophonique et le format d’origine.

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :