Cinquantenaire du deuxième sexe (Le)

Un film de Carole Roussopoulos

 2001  France  Documentaire  46 mn  Couleur  Béta SP  Mode de production : Auto-production

 Image : Patricia Godal, Marie-Josèphe Devillers  Montage : Carole Roussopoulos, avec Christine Delphy et Jacqueline Julien

Producteur :
Distributeur :
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (28 place Saint-Georges, 75009 Paris, téléphone : 01 53 32 75 08, mail : distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)

En janvier 1999, cinquante ans après la publication de l’ouvrage magistral de Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe, un grand colloque réunit dans les batiments de la Sorbonne à Paris des hommes et des femmes (chercheurs, universitaires, philosophes, sociologues, journalistes, étudiants, écrivains) de trente-sept pays (France, Québec-Canada, Sénégal, Suisse, Liban, Brésil…). Le film est un concentré de ces cinq jours de rencontre : les moments forts, les témoignages des proches de Beauvoir, les entretiens avec des femmes venues des quatre coins du monde pour parler du rôle que Le Deuxième Sexe a joué dans leurs vies.

Les 150 contributions du colloque dont on entend des extraits, les avis sur la réception personnelle de l’œuvre, des extraits de film sur Simone de Beauvoir, les souvenirs des rencontres avec Simone de Beauvoir rendent compte de la réception très diverse de l’œuvre dans le monde.

Au cours d’interviews individuelles, devant un panneau de photos de Simone de Beauvoir, chacune livre sa vision du Deuxième sexe : ce que la première lecture a apporté, ce qu’il a représenté dans son pays respectif, l’impact politique féministe ou personnel. Car «  Le Deuxième sexe  » qu’il soit interdit, censuré, publié, livré en articles tel un feuilleton, mis à l’index ou traduit, nous donne une indication de l’état des sociétés.

L‘anthropologie, la politique, la résistance, la guerre d’Algérie, Sartre, l’engagement sont autant de sujets abordés dans le cadre du colloque. Un conservateur montre les manuscrits de Simone de Beauvoir. Les contributions universitaires se mêlent aux souvenirs personnels des rencontres avec Simone de Beauvoir. À la fin du film, l’émotion transparaît lorsque Sylvie Le Bon de Beauvoir clôt le colloque dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, lieu où elle entendit Simone de Beauvoir pour la première fois.

Le film très articulé, clair, riche, engagé et émouvant, à l’image de la personnalité de Simone de Beauvoir, lui rend un bel hommage. Loin de la captation soporifique de communications, le film donne à voir les moments forts du colloque, les émotions des intervenants, les parti pris, les interrogations.

Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :