Homme qui répare les femmes (L’). La colère d’Hippocrate

Un film de Thierry Michel

 2014  Belgique, France  Documentaire  112 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Colette Braeckman, Thierry Michel  Musique : Michel Duprez, Edo Bumba  Image : Michel Téchy, Thierry Michel  Son : Jean-Luc Fichefet  Montage : Idriss Gabel

Producteurs :
Les Films de la passerelle (62 rue de Renory, B-4031 Liège, Belgique, Tel. 32 4 342 36 02, Fax. 32 4 343 07 20, Mail. films@passerelle.be)
Ryva production (1 Farnières, 6698 Grand-Halleux, BELGIQUE, @ : contact@p-a-f.be)
RTBF (52, boulevard Auguste Reyers, 1044 Bruxelles, BELGIQUE, Tél : 32.2.737.21.11)
WIP (Wallonie image production) (Pôle Image de Liège - Bâtiment T, Rue de Mulhouse, 36, B 4020 Liège, BELIQUE, Tél : +32 4 340 10 40, Fax : +32 4 340 10 41, e-mail : info@wip.be)
Public Sénat (92 bd Raspail, 75006 PARIS, Tel : 01 42 34 44 00, fax : 01 42 34 44 69, Mail : webmaster@publicsenat.fr)
Distributeur :
Les Films de la passerelle (62 rue de Renory, B-4031 Liège, Belgique, Tél : 32 4 342 36 02, Fax : 32 4 343 07 20, Mail : films@passerelle.be)

Prix Sakharov 2014, le docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche.

Sa lutte incessante, pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. Il est l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, auquel il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus.

Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice.

(Site web du film)

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :

Pour aller plus loin

Le blog La Génération qui parle :

En janvier 2017, Anne Lucie Domange Viscardi a créé La Génération qui parle.

Quand j’ai « su », quand je suis sortie de l’amnésie traumatique concernant les viols que j’avais subis enfant, j’ai été encouragée par une personne, qui m’a dit « Les femmes comme toi sont celles qui vont créer ‘la génération qui parle’, celle qui dénonce pour que cela s’arrête.

Inspirée par des actions telles que celle d’Andréa Bescond avec son spectacle « Les Chatouilles ou la danse de la colère », je me suis demandée « Comment font les personnes qui ne sont pas célèbres, connues, artistes, pour exprimer leur souffrance si elles n’écrivent pas de livre, ou ne créent pas une œuvre artistique, pour exorciser le mal qui trop souvent ronge ?…  Alors l’idée de La Génération qui parle s’est imposée naturellement. C’est un espace où celles et ceux qui le veulent peuvent déposer leur témoignage de façon anonyme ou pas… 

Anne Lucie Domange Viscardi continue de contribuer à la libération de la parole, et réalise actuellement un documentaire sur la transmission de spectacle « les chatouilles ou la danse de la colère » de Andréa Bescond à une autre comédienne qui reprendra la spectacle sur scène à partir de Juillet 2019.