Fatima Sissani

http://lalanguedezahra.blogspot.fr/p/mon-parcours_5381.html

Née en Algérie en 1970 et vivant en France depuis l’âge de 6 ans, Fatima Sissani s’oriente vers le journalisme après un DEA de droit. Elle fait ses armes à Radio Zinzine, au magazine Que Choisir, puis au Monde Diplomatique, en réalisant de nombreux reportages. Elle tourne ensuite plusieurs documentaires et portraits radiographiques pour France Culture. La Langue de Zahra, son premier long métrage, s’intéresse à l’immigration et l’exil, à travers le portrait de sa mère. En 2014, elle signe avec Les Gracieuses son second long métrage documentaire.

Films dans la base

Résistantes - Tes cheveux démélés cachent une guerre de sept ans

Eveline, Zoulikha, Alice. C’est le regard croisé de trois femmes engagées au côté du FLN sur la colonisation et la guerre d’indépendance algérienne. Elles connaîtront la clandestinité, la prison, la torture, l’hôpital psychiatrique. C’est au crépuscule de leur vie qu’elles choisissent de témoigner, après des décennies de silence.

Gracieuses (Les)

Six jeunes femmes, proches de la trentaine. Elles sont nées dans le même immeuble de la cité des Mordacs à Champigny-sur-Marne. Elles ne se sont pas quittées depuis l’enfance. Une relation fusionnelle. Elles racontent, joyeuses et à toute vitesse, cette amitié presque amoureuse et aussi l’identité, les rapports de classe, la relégation spatiale, sociale… À travers le portrait d’une bande de copines, drôles, joyeuses, énergiques mais aussi lucides et émouvantes, voici un regard juste sur la banlieue qui s’éloigne des clichés habituels.

Langue de Zahra (La)

La réalisatrice filme sa mère, et, à travers elle, pose un regard sur la langue Kabyle. Cette langue, c’est l’ultime bagage que des milliers d’émigrants kabyles ont emporté avec eux… Une langue pour se construire un ailleurs qui ne soit pas que l’exil.