Des machines et des femmes

Un film de Théodora Escouflaire

 2005  France  11 minutes  Mini DV

 Scénario : Théodora Escouflaire

Producteur :
Theodora Escouflaire (theols2000@yahoo.fr)

L’industrie du livre : travail à la chaîne, machinisme et productivité représentent les maîtres mots qui, en amont, permettent de créer l’objet de connaissance. L’assemblage industriel des feuillets donne vie au livre.

Essentiellement féminine, cette industrie exige des rythmes tayloriens aux ouvrières. Rythmes qui s’imposent au film à travers les outils de travail que sont l’encarteuse et la monobloc.

Des palettes portent les différents feuillets, au « taquage », à l’ordonnancement, au passage en machine : la chaîne des tâches répondant aux besoins de productivité accélère et rend l’homme au travail dépendant.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :