Laissez-les avorter tranquille !

Un film de Alima Arouali, François Bernard

 2013  France  Documentaire  48 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteurs :
Alice production (Alice Coopératif Concept, @ : alicecoop@free.fr)
Distributeur :
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (28 place Saint-Georges, 75009 Paris, téléphone : 01 53 32 75 08, mail : distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)
 Éditeur :
Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir (28, place Saint-Georges, 75009 Paris, Tél. : 01 53 32 75 08, distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)

38 ans après la loi autorisant l’avortement en France, ce film tente de montrer le travail quotidien dans le centre d’orthogénie de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, pour permettre aux femmes d’être accueillies dans les meilleures conditions possibles. Travailler dans un cente d’orthogénie n’est pas un métier comme les autres. Héritiers/héritières du MLAC (Mouvement pour la liberté de l’avortement et la contraception ) les professionnel(le)s regroupé(e)s dans l’association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (ANCIC) restent mobilisés pour défendre un droit sans cesse remis en cause, au moment ou plus de 150 centres d’interruption de grossesse ont été fermé en 10 ans et ou les prières de rue des anti-ivg reprennent de la vigueur comme à l’hôpital Tenon à Paris. Infirmier(e)s, médecins, sage femmes, assistantes sociales, psychologues, conseillères conjugales, ils restent des militants pour permettre aux femmes d’avorter en paix, pour que l’on cesse de leur rebattre les oreilles avec la contraception dès qu’il est question d’avortement, pour faire comprendre que le fœtus dépend du projet parental et non de ceux des États ou des Églises.

(source : Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir)

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :
Projeté dans le festival :
Festival du film engagé (Saint-Gênes-Champanelle (63))
Film en lien :