Festival du film engagé

Saint-Gênes-Champanelle (63) – avril

http://www.festival-du-film-engage.fr

 JP Sérézat  Tél : 06 70 35 79 07

Le festival est organisé par l’association «  Festival du Film Engagé  » qui organise par ailleurs des événements liés au film documentaire social et politique en cours d’année.

Les questions abordées concernent aussi bien l’actualité sociale, les problèmes environnementaux, la pratique de la démocratie, l’histoire, les rapports nord/sud que d’autres sujets qui interpellent les citoyens, interrogent notre passé comme notre avenir.

Films dans la base

Titubanda

Barbara Vey, 2014

Dans les rues de Rome, on peut souvent croiser la Titubanda, une fanfare constituée d’amateurs de tous âges, originaires de tous les coins d’Italie, de toutes professions… Dans cette fanfare autogérée, où les morceaux engagés côtoient les airs plus légers, les musiciens jouent, donnent leur avis sur l’Italie d’aujourd’hui, résistent au décret qui voudrait leur interdire de jouer dans les rues le 1 er mai. Un engagement poétique et politique. Parce que la rue est aussi festive et joyeuse, place à la fanfare  !

Fête est finie (La)

Nicolas Burlaud, 2014

Marseille est en passe de devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Cette transformation se fait au prix d’une exclusion des classes populaires, repoussées toujours plus au Nord. Son élection en 2013 au titre de «  Capitale européenne de la culture  » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Ce documentaire revient sur cette transformation…

INTOX - Enquête sur les lobbies de la pêche industrielle

Laure Ducos, 2014

En juillet 2012, la commissaire européenne à la pêche Maria Damanaki propose d’interdire le chalutage profond, la méthode de pêche la plus dévastatrice qui ait jamais existé. Les lobbies de la pêche industrielle, qui refusent d’abandonner cette pratique, mettent alors en place un ensemble d’actions visant à retarder puis faire échouer le vote de cette interdiction. Claire Nouvian, fondatrice de BLOOM, revient sur le bras de fer engagé par son association contre ces lobbies industriels.

Urgence de ralentir (L’)

Philippe Borrel, 2014

Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour privilégier un rapport attentif, patient et fertile au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d’alternatives, individuelles et collectives, qui contribuent à façonner le monde de demain.

Terres de schiste

Grégory Lassalle, 2014

Ce documentaire témoigne de la nouvelle ruée vers les gaz et huiles de schiste de l’Argentine à la France.

Messagers (Les)

Hélène Crouzillat, Laëtitia Tura, 2014

Du Sahara à Mellila, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort, qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière.

Contre-histoire d’Internet (Une)

Sylvain Bergère, 2013

Retour sur l’émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, apparus en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales.

Rwanda, l’enquête manipulée

Philippe Lorsignol, 2013

Le juge antiterroriste Bruguière a-t-il manipulé son instruction sur l’assassinat du président rwandais Habyarimana en 1994 ? La raison d’État a-t-elle étouffé la vérité sur cet attentat qui serait à l’origine de l’effroyable génocide des Tutsis ? Ce sont les questions auxquelles cette enquête tente de répondre après la divulgation d’une expertise qui anéantit les « certitudes » du juge Bruguière.

Pôle emploi, ne quittez pas !

Nora Philippe, 2013

Dans un Pôle Emploi du 93, c’est l’histoire d’une équipe de quarante agents qui font face à quatre mille demandeurs d’emploi. Samia, Corinne, Thierry, Zuleika doivent soutenir et surveiller, faire du chiffre, obéir aux directives politiques et aux injonctions de communication, trouver du travail là où il n’y en a pas. C’est la vie d’une équipe qui a intégré l’impossible à son quotidien.

Ne vivons plus comme des esclaves

Yannis Youlountas, 2013

Venu des catacombes grecques de l’Europe, un murmure traverse le continent dévasté : « Ne vivons plus comme des esclaves » (prononcer « Na mi zisoumé san douli » en grec). Sur les murs des villes et sur les rochers des campagnes, sur les panneaux publicitaires vides ou détournés, dans les journaux alternatifs et sur les radios rebelles, dans les lieux d’occupation et d’autogestion qui se multiplient, tel est le slogan que la résistance grecque diffuse, jour après jour, et nous invite à reprendre en chœur sur les mélodies de ce film à ses côtés. Un grand bol d’air frais, d’enthousiasme et d’utopies en marche, venu de la mer Égée.

Asie, le réveil ouvrier

Michael Sztanke, 2013

Un film qui éclaire la mobilisation grandissante des ouvriers chinois pour la reconnaissance de leurs droits. Et dévoile l’une des conséquences dramatiques de cette lutte légitime : la transplantation du modèle industriel chinois au Cambodge et au Bangladesh, ou des géants de du textile et de l’électronique sous-traitent une partie de leurs productions.

Dette (La)

Sophie Mitrani, Nicolas Ubelmann, 2013

En 2010, la crise de la dette éclate en Grèce, et se propage peu à peu sur tout le continent, menaçant les fondements mêmes de l’Union Européenne. Mais d’où vient la dette  ? Quelles logiques et quels intérêts se cachent derrière ce mot  ? Fruit de trois années d’enquête, le film tente de répondre à ces questions et montre comment le privilège de la création de monnaie a peu à peu été pris en main par les banques au détriment des États.

Laissez-les avorter tranquille !

Alima Arouali, François Bernard, 2013

38 ans après la loi autorisant l’avortement en France, le personnel du centre d’orthogénie de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre met toute son énergie et son travail au service des femmes pour leur offrir les meilleures conditions possibles. Travailler dans un centre d’orthogénie n’est pas un métier comme les autres. Héritiers/héritières du MLAC (Mouvement pour la liberté de l’avortement et la contraception ) les professionnel(le)s regroupé(e)s dans l’association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (ANCIC) restent mobilisés pour défendre un droit sans cesse remis en cause.

Stèle pour les mutins de la Courtine (Une)

Télé Millevaches, 2012

En 2012, inauguration dans le cimetière de la Courtine (23) d’une stèle sur laquelle est inscrit en russe « À bas la guerre ! ». En 1917, l’armée française écarte du front quelques 10300 soldats russes qui réclament leur retour au pays. Cantonnés au camp militaire de La Courtine, les mutins refusent de rendre leurs armes et s’organisent en soviet.

Logique de la peur

Camille Robert, 2012

En donnant la parole aux Israéliens, le film ne suit pas les lignes des clivages surdéterminés par la représentation internationale du conflit israélo-palestinien. Véritables coulisses du conflit, il fait parler des Israéliens sur ce qu’ils ne voient pas, ce qu’ils ne connaissent pas, ce qu’il leur est donné à vivre au quotidien.

Pot de thé, pot de fer

Claude Hirsch, 2011

Les ouvriers de l’usine Fralib de Gémenos, groupe Unilever, sont en lutte contre la menace de fermeture pour délocalisation. Ils parlent de leurs conditions de travail, de leur révolte contre le patron et le capitalisme, de leur lutte pour continuer à travailler ici, maintenant, collectivement, pour eux, pour leurs enfants. Ils s’interrogent Ils résistent Ils s’affirment…

Moulin-Galant, la question rom

Mathieu Pheng, 2011

Le département de l’Essonne compte une vingtaine de bidonvilles roms sur son territoire. Environ 900 personnes vivent ainsi en marge de la société, entre installations clandestines et expulsions à répétition. Le documentaire, « Moulin-Galant, la question Rom » raconte plus d’un an de la vie du plus grand bidonville du département.

Encore elles !

Constance Ryder, Josiane Szymanski, 2011

40 ans après la naissance du MLF, qui sont les féministes d’aujourd’hui ? À l’appui d’archives inédites, « Encore elles ! » relate l’histoire d’un mouvement qui n’a pas fini d’étonner.

Disparaissez les ouvriers !

Christine Thépénier, Jean-François Priester, 2011

Le vain combat des 140 ouvriers de l’usine de Legré-Mante, leader sur le marché mondial d’acides tartriques…

UNEF et les frondes étudiantes (L’)

Jean-Michel Rodrigo, Georges Terrier, 2011

De la Résistance jusqu’aux mobilisations contre le CPE de Dominique de Villepin, en passant par celles contre la guerre d’Algérie, mai 68 ou encore les mobilisations à répétition des années 70, les colères étudiantes jouent périodiquement un rôle majeur dans l’histoire du pays. Au coeur de la contestation, l’UNEF, le syndicat étudiant centenaire.

Mayotte, où va la république ?

Jean-Marie Pernelle, Frédéric Lambolez, 2008

Ce documentaire décrit la situation des clandestins sur l’île française de Mayotte. Ce confetti de l’océan Indien, partie intégrante de l’archipel des Comores, subit de plein fouet les conséquences de la lutte contre l’immigration clandestine du gouvernement français. Avec plus de 16 000 reconduites à la frontière en 2007 contre 25 000 pour toute la France métropolitaine, où va la République dans un contexte si particulier  ?

Guerre et bâillon

Classe de 1ère service du lycée Marcel Pagnol de Limoges, 2000

Comment un acte symbolique et spontané de soutien à une protestation pacifiste de rappelés le 7 mai 1956 à la Villedieu, déclencha les foudres de l’armée et de la justice

Sentiers de la gloire (Les)

Stanley Kubrick, 1957

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée « La fourmilière ». Au moment de l’attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d’avancer…

Adieu la vie, adieu l’amour

Dominique Hennequin, Michel Brunet, 52 mn

En 1914, l’armée a tous les pouvoirs. Des conseils de guerre spéciaux jugent sans possibilité d’appel ou de recours en grâce. Les poilus, condamnés pour « abandon de poste en présence de l’ennemi » sont exécutés immédiatement. Tout au long de la guerre et malgré l’abandon de cette justice d’exception en 1916, l’armée française continuera à fusiller. Qui étaient ces fusillés ? Qu’ont-ils fait pour mériter, en plus de leur vie, la honte et le déshonneur ? Le film suit le combat de passionnés anonymes qui se battent pour la mémoire de ces poilus morts dans la honte et le déshonneur, oubliés de tous.