Saute ma ville

Un film de Chantal Akerman

 1968  Belgique  Fiction  13 min  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Chantal Akerman  Image : René Fruchter  Montage : Geneviève Luciani

Distributeur :
Cinémathèque royale de Belgique (9 rue Baron Horta, 1000 Bruxelles, BELGIQUE, @ : info@cinematek.be)

Une jeune femme, incarnée par Chantal Akerman elle-même, est enfermée à la fois dans sa cuisine et dans ses tâches domestiques, qu’elle exécute parodiquement, vidant les placards pour en répandre le contenu sur le sol, puis l’étaler à grande eau, cirant ses chaussures en les gardant aux pieds…

Dans ce premier court métrage fulgurant, hommage tragi-comique à Pierrot le fou, le film qui lui a donné le désir de cinéma, Chantal Akerman utilise les moyens du burlesque et un jeu d’actrice digne d’une comédie slapstick. Mais le comique apparent virera bientôt au tragique, évolution soulignée par la bande son. Saute ma ville est une critique féroce de la condition féminine, qui met en évidence l’isolement, la détresse et les gestes ritualisés de la femme au foyer, et préfigure Jeanne Dielman, 23, Quai du commerce, 1080, Bruxelles, le chef d’œuvre de la réalisatrice tourné en 1975 avec Delphine Seyrig comme actrice principale.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :