Suzanne Chupin

Après un premier court métrage, Le nez qui saigne (1997), sélectionné et primé à divers festivals, Suzanne Chupin, opératrice audiovisuelle pour la télévision et la radio, a réalisé en parallèle deux autres films documentaires : La vie en Friche (1999) et La case manquante (2002).

Films dans la base

Partisans du rail

« Partisans du rail » raconte la lutte clandestine menée par des cheminots limousins au sein de leur entreprise pendant la période de l’occupation allemande.

Rêves et cauchemars

Ce film d’atelier est point de départ d’une belle aventure qui relie des enfants, des jeunes, des hommes et des femmes d’ici et d’ailleurs en s’inspirant de la citation d’Antoine de St Exupéry " Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore votre rêve ". Ce film est donc un premier épisode tourné en Algérie dans le cadre d’un festival autour d’ateliers avec des enfants de là bas.

Champ des Paysannes (Le)

Le champ des paysannes explore la difficulté d’être une femme dans le monde agricole. Car, même si Marie, Claudine et Véronique ont le statut d’agricultrice, il leur reste du chemin à parcourir pour imposer leurs projets sur la ferme et être reconnues par un milieu traditionnellement masculin.

Case manquante (La)

C’est l’histoire de Richard, alors à la DASS à la Réunion dans les années 60 qui a été expédié dans la Creuse.

Vie en friche (La)

Richard et Vincent sont au chômage depuis longtemps. Ils tentent une réinsertion par le biais d’un Contrat emploi solidarité. Suzanne Chupin, la réalisatrice, les a suivi pendant toute la durée de leur CES (9 mois) afin de saisir les évolutions, les piétinements, les rechutes parfois…